30 octobre 2017 - Actualisé 18 avril 2019

Alimentation adaptée pour chien en surpoids

alimentation adaptée pour chien en surpoids

Qui pourrait résister à ses yeux doux ? Lui donner quelques friandises ou les restes du repas, est-ce si grave ? Bien que de nombreux maîtres savent que l’embonpoint nuit à la santé de leur compagnon, ils agissent souvent bien trop tard. En général, les petits bourrelets ne suffisent pas à les alerter, ils ne savent tout simplement pas reconnaitre les débuts d’une obésité.

Le surpoids est un problème de santé à prendre au sérieux chez les chiens et à traiter avec un programme diététique et un plan d’activité spécifique. Quelles mesures peuvent aider à lutter contre ces bourrelets ? Comment effectuer un rééquilibrage alimentaire pour faire perdre du poids à son chien ?

Les conséquences du surpoids pour le chien

Les chiens en surpoids souffrent plus fréquemment de maladies que leurs congénères ayant un poids normal. Ainsi, on décèle plus souvent des maladies articulaires comme l’arthrose ou l’ostéoarthrite, du diabète sucré, des maladies cardiovasculaires et des maladies respiratoires chez les chiens ayant de l’embonpoint. De plus, une anesthésie ou une intervention chirurgicale comporte plus de risques pour ces chiens. Le surpoids réduit l’espérance de vie des chiens mais aussi leur joie de vivre, simplement car ils sont moins agiles développent ainsi plus de maux et douleurs. En moyenne, les chiens obèses décèdent deux ans plus tôt que les chiens de corpulence normale.

Quelles sont les causes du surpoids ?

Avant de commencer la lutte contre les bourrelets de votre chien, vous devriez d’abord en connaître les causes. Car même le meilleur régime alimentaire n’aura aucun effet bénéfique, si les origines de la prise de poids ne sont pas déterminées. Sachant que les facteurs qui mènent à de l’embonpoint sont très variés, vous devrez tout d’abord laisser examiner votre chien par un vétérinaire. Il va pouvoir vous éclairer et déterminer si le surpoids est lié à une mauvaise alimentation ou s’il s’agit d’une maladie nécessitant une prise en charge spécifique.

Parmi les déclencheurs du surpoids, on compte la prédisposition génétique de la race, un âge avancé qui se répercute négativement sur le métabolisme, une stérilisation ou une maladie hormonale comme l’hypothyroïdie ou l’hyperactivité rénale. Certaines maladies peuvent aussi être à l’origine d’une activité physique plus faible du chien, comme par exemple, la dysplasie de la hanche, l’arthrose, les maladies cardiovasculaires ou les maladies respiratoires et ainsi être à l’origine d’une prise de poids.

À côté de ces facteurs, il existe de nombreuses influences extérieures qui peuvent également encourager la prise de poids. Dans ce cas, c’est souvent le propriétaire du chien qui en est à l’origine. Une mauvaise posture du chien, un manque de temps et d’activité, de mauvaises habitudes alimentaires ou les récompenses intempestives comme des friandises riches en calories... tous ces éléments favorisent l’embonpoint chez le chien.

À quoi reconnaître l’excès de poids ?

Aucun indice de masse corporelle permettant de calculer le poids idéal d’un chien n’existe. La multiplicité des races de chiens et leur anatomie différente ne permet pas d’avoir une formule unique pour calculer le surpoids. Mais cette règle de base va vous aider à déceler le surpoids de votre chien à temps :

Tâtez les côtes de votre chien. Si vous les sentez avec les mains posées sous le ventre, votre chien a un poids normal. Si vous ne sentez pas ses côtes lors de pressions latérales, votre chien devrait perdre du poids. Si vous voyez les côtes à l’œil nu, votre chien est trop maigre et nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire.

Mincir sainement, mais comment ?

Si vous avez remarqué que votre chien est en surpoids, vous avez effectué le premier pas dans la lutte contre les kilos. Une consultation chez le vétérinaire constituera la deuxiéme étape. Vous clarifierez ainsi  les causes de la prise de poids de votre chien et élaborerez un plan d’action pour qu’il puisse perdre ses kilos en trop. Certes, le marché propose aujourd’hui de nombreux produits light, mais ceux-ci ne sont pas forcément adaptés pour une perte de poids.

Alimentation light pour les chiens

Puisque la notion « light » n’est pas protégée légalement, l’estimation de ce qui est « light » ou non est à l’appréciation des fabricants. Un produit qu’un fabricant désignera comme « light », peut contenir autant de calories qu’un produit d’une gamme classique d’un autre fabricant. Pour savoir si la nourriture est adaptée à votre chien en surpoids, un coup d’œil sur l’étiquette de l’emballage suffit. 

Nourriture adaptée pour un régime alimentaire

Dans la plupart des cas, il est plus sage d’opter pour une alimentation diététique prescrite par votre vétérinaire. Au contraire de la notion « light », l’appellation « aliment diététique » est protégée par la loi. En effet, une directive européenne définit les mentions autorisées les informations qui doivent figurer sur les emballages, comme les calories et la quantité en pourcentage des ingrédients. Une alimentation diététique est bien moins riche en calories qu’une alimentation classique. Malgré la teneur réduite en énergie, vous pouvez être sûr qu’une alimentation diététique contient les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments essentiels dont votre chien a besoin.

Les acides gras Omega 3 anti-inflammatoires présents dans la nourriture diététique permettent de maintenir un niveau de glycémie stable. Par ailleurs, les régimes alimentaires de grande qualité se distinguent par une haute teneur en protéines. Une forte teneur en protéines rend la nourriture goûteuse pour les chiens carnivores mais favorise également la perte de graisse tout en conservant la musculature du chien. La bonne quantité de fibres alimentaires favorise le sentiment de satiété du chien. En optant pour ce type de régime alimentaire, votre chien restera satisfait et ne réclamera pas constamment de la nourriture. Cette phase de perte de poids sera donc tout à fait supportable pour votre chien !

Régime du chien : diminuer les portions ?

Pour que la perte de poids soit couronnée de succès, les aliments diététiques sont, la plupart du temps, plus appropriés que les versions « light » des fabricants traditionnels. Il est également déconseillé de ne donner que la moitié de la quantité de nourriture habituelle à votre chien. Si vous réduisez significativement sa portion journalière de nourriture, votre chien absorbera beaucoup moins de calories mais également beaucoup moins de vitamines et minéraux. Attention aux carences ! De plus, il ne sera pas rassasié et commencera à quémander de la nourriture. Il vous sera difficile de rester ferme et de vous abstenir de lui donner des friandises.

Le sport canin, un allié pour la perte de poids

Afin de le faire maigrir, vous ne devrez plus donner à votre chien son alimentation habituelle, mais plutôt l’habituer progressivement à une alimentation diététique spécifique. Le changement d’alimentation n’est pas forcément synonyme de réussite. En plus de cela, il faudra vous assurer que votre chien se dépense suffisamment au quotidien. Beaucoup d’entraînement, de sport et de jeux aident non seulement à diminuer la sensation de faim de votre chien mais permettent aussi une dépense énergétique plus élevée. Les bourrelets superflus disparaissent petit à petit et vos liens sont renforcés grâce aux activités sportives que vous partagez.

Ainsi, la perte de poids de votre chien aura un effet positif non seulement sur sa santé mais aussi sur sa joie de vivre et sur le rapport que vous avez l’un l’autre. Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans cette lutte contre le surpoids !

Articles les plus lus

Comment bien nourrir son Labrador Retriever ?

Ayant tendance à l'embonpoint, le Labrador Retriever devrait consommer une nourriture équilibrée et adaptée à ses besoins. Nourrir son Labrador Retriever n'est pas si compliqué : suivez nos conseils !

Comment bien nourrir mon Bouledogue français ?

Du fait de son anatomie et de sa physiologie, le Bouledogue français a besoin d’une alimentation spécifique. Découvrez comment nourrir votre Bouledogue français de manière saine et équilibrée !