Chien sans poil : races

Chien sans poil : le chien chinois à crête

Le chien chinois à crête a le corps dépourvu de poil et une petite houppette sur le crâne

Vous envisagez d’adopter un chien de race sans poils ? Pourquoi intriguent-ils autant, quelles races sont représentées par cette particularité et quels sont les avantages. Nous vous expliquons tout.

Quelles sont les races des chiens sans poil ?

  • L’American Hairless Terrier est un chien de petite taille qui se montre à la fois affectueux et joueur. Naturellement, il reste proche de sa famille et il apprécie la compagnie des enfants. C’est une race de chien présentant la particularité de ne pas apprécier l’extérieur et donc il convient à toutes les familles vivant en appartement. Une situation qui s’explique par la fragilité de sa peau. Il existe deux variétés d’American Hairless Terrier, à savoir à poils ras ou nus. Si vous optez pour un chien non poilu, vous trouverez une multitude de nuances concernant la peau, à savoir du blanc, une couleur sable, bicolore, tricolore ou encore bringé.
  • Le chien nu du Mexique est une espèce relativement rare avec la particularité d’avoir quelques poils au niveau de la nuque et du front. Selon la mythologie Aztèque, le chien de race servait durant les rituels funéraires dans le but d’amener les âmes des défunts vers le royaume des morts. Adulte, le chien nu mexicain adopte un comportement affectueux et calme, une véritable opposition avec l’activité des chiots. Des promenades quotidiennes devront être envisagées et vous devez prendre le temps de l’éduquer, notamment si vous avez des enfants en bas âge.
  • Le Chien Chinois à Crête. Irrésistible pour certains, moche pour d’autres, il reste le plus emblématique parmi les races de chiens sans pelage. Ce petit chien a une peau lisse et nue alors qu’une crête se forme naturellement sur la tête, ce qui explique son surnom. Autre particularité, l’émergence d’une touffe de poils au niveau de la queue et des pattes. Pour information, il existe aussi une espèce plus traditionnelle avec des poils.
  • Le Cirneco de l’etna est une race de chien presque sans poil convenant parfaitement aux maîtres à la recherche d’un animal au caractère sportif. Malgré son fort caractère, il se montre affectueux, à condition de prendre le temps de l’éduquer convenablement. La compagnie des enfants ne pose aucun problème pour ce grand chien, mais il faut veiller à ne surtout pas le bousculer.

À ce jour il n’existe pas de race appelée « chien sphynx » : cette dénomination ne concerne que les chats sans poils. De la même manière, il n’existe pas non plus de chien « chauve ».

Chien sans poil : le cirneco de l'etna © Justyna / stock.adobe.com
Le Cirneco de l’Etna a le pelage tellement court qu’il peut être considéré comme un chien sans poil

Quelles sont les spécificités du chien sans poil, est-il hypoallergénique ?

Le fait de ne pas avoir de poils longs, permet-il d’éviter les allergies ?

Les races de chiens sans poils sont plébiscitées par les personnes souffrant d’allergies aux animaux. Elles s’orientent vers l’adoption de ce type d’animal, mais c’est une fausse bonne idée : par exemple, le Bichon Frisé, malgré ses longs poils duveteux est considéré comme l’un des chiens les plus hypoallergénique. En effet, la cause de l’allergie ne s’explique pas par la présence ou non des poils, mais par les allergènes présents dans la salive et dans les cellules de la peau, ce qui entraîne une réaction allergique. De ce fait, un chien sans poils peut parfaitement entraîner une réaction auprès d’une personne présentant une certaine sensibilité à ce genre de pathologie.

Cependant, le risque demeure plus faible en comparaison avec un chien traditionnel, car les poils sont des vecteurs d’allergènes. Voilà pourquoi, vous entendez régulièrement le terme d’hypoallergénique pour désigner les chiens sans poils. Mais il faut garder à l’esprit qu’il ne s’agit aucunement d’une solution miracle. Par conséquent, lorsque vous envisagez d’adopter un chien ou une chienne alors que vous avez une sensibilité aux allergènes, vous devez vous mettre dans des conditions réelles afin de vérifier si votre pathologie se déclenche.

Pour cela, vous passez du temps avec l’animal de compagnie que vous souhaitez acquérir. Ensuite, vous prenez le recul nécessaire afin de vérifier si votre organisme réagit. Malheureusement, ce n’est pas forcément un test probant et parfois, l’allergie peut s’accentuer dans le temps.

Peau sensible au soleil et au froid

Avant de faire l’acquisition d’une race sans poils, l’éleveur ou le vétérinaire doit vous mettre en garde sur sa santé. L’absence de pelage entraîne une plus grande sensibilité aux conditions climatiques, notamment lorsque votre animal de compagnie a la peau claire. De ce fait, vous limitez les sorties lorsque le soleil est au rendez-vous. Vous appliquez les mêmes précautions durant l’hiver en réduisant la durée des sorties en cas de température négative. N’oubliez pas non plus de vêtir votre animal avec un manteau pour l’hiver.

Une peau plus délicate

En temps normal, le pelage assure une protection d’une grande efficacité pour la peau du chien. C’est une barrière qui éloigne plus facilement les insectes comme les moustiques, les tiques et les puces. C’est également un moyen de réduire le risque de blessures. Malheureusement, un chien sans poils ne profite pas de ses nombreux avantages ce qui lui confère une plus grande vulnérabilité.

En passant simplement dans les broussailles, il risque de s’érafler la peau et les blessures peuvent être plus conséquentes lorsqu’une bagarre a lieu avec un autre animal.

Faites preuve de vigilance en réalisant une inspection régulière de la peau de votre chien sans poils. C’est une habitude que vous devez intégrer dans votre routine après chaque sortie.

Une prédisposition génétique générant des malformations ?

L’absence de pelage s’explique généralement par une mutation génétique, sauf en ce qui concerne l’American Hairless Terrier. Voilà pourquoi, la santé de ces animaux demeure plus fragile avec de nombreuses incidences comme des problèmes de dentition ou pour les cas les plus extrêmes, des malformations physiques. Le risque augmente grandement lorsque le chiot a deux parents dépourvus de poils également, donc il est déconseillé de les faire reproduire avec un chien présentant les mêmes particularités de pelage.

Chien sans poil : american hairless terrier © Marina / stock.adobe.com
Les american hairless terrier ont une peau plus sensible que la moyenne

Quel entretien pour les chiens dépourvus de poils ?

Vigilance au niveau de son régime alimentaire

Que vous ayez opté pour un chien de petite taille, de taille moyenne ou de grande taille, vous devez être particulièrement vigilant au niveau de son régime alimentaire afin de couvrir ses besoins nutritionnels. Donc, orientez-vous vers une alimentation appropriée avec des aliments suffisamment riches en graisses et en protéines pour leur assurer une meilleure protection contre le froid.

Avec ces nutriments, le chien reste dans les meilleures dispositions afin de conserver sa température corporelle. En complément, n’oubliez pas de lui fournir des vitamines afin de le stimuler, mais également pour le rendre moins sensible aux infections.

L’adaptation des activités sportives

Gardez en tête que ce sont des chiens de compagnie avec une activité extérieure réduite. Bien évidemment, le divertissement reste possible à travers différents jeux pour chien comme le fly-ball. En pratiquant des activités physiques quotidiennes, mais avec un rythme adapté à leur race, le chien conservera sa bonne santé.

L’application de soins spéciaux

Comme expliqué dans les paragraphes précédents, un animal sans poil a une peau beaucoup plus sensible. Dès que vous observez le moindre symptôme, vous devez agir de la bonne manière que ce soit à cause des parasites ou d’une exposition trop importante au soleil. L’anticipation reste votre meilleure arme en appliquant des produits antiparasitaires canins à votre animal de compagnie. Pour de plus amples informations sur les soins conseillés, n’hésitez pas une seconde à vous rapprocher de votre vétérinaire.

Pour maintenir une peau douce et souple, l’hydratation occupe une place prépondérante, car l’animal présente un risque accru de déshydratation.

L’importance de l’éducation canine

D’une manière générale, les chiens nus sont particulièrement réceptifs à l’éducation canine, car ils présentent une bonne intelligence. Intéressez-vous de plus près au sujet lorsqu’il est encore chiot en suivant un entraînement précoce pour favoriser son développement et l’orienter vers un comportement approprié selon vos attentes.

Pour cela, appuyez-vous sur la formation positive à base d’encouragement et de récompense. Ce sont des éléments d’une importance cruciale afin de stimuler son apprentissage. N’oubliez pas de faire preuve de patience et de persévérance, car chaque animal est différent.

Appliquer les bons soins adaptés

En vous montrant particulièrement vigilant, vous avez un rôle crucial pour le maintenir en bonne santé tout au long de sa vie. Notamment en vous rapprochant d’un vétérinaire lorsque votre animal de compagnie tombe malade ou lorsqu’il présente des infections cutanées. En prévention, il y a des bonnes pratiques à garder en matière de soins :

  • Pour conserver la peau de votre animal en bonne santé, lavez-le régulièrement en utilisant bien évidemment des produits appropriés.
  • À chaque sortie, inspectez votre animal de compagnie.
  • Privilégiez une alimentation équilibrée, riche en vitamines, en graisses et en protéines.
  • Lorsque votre chien dort à l’extérieur, pensez à lui acheter un abri approprié pour ne pas qu’il subisse l’exposition aux intempéries.
  • Durant la période estivale, renforcez son hydratation en remplaçant régulièrement sa gamelle d’eau et en lui appliquant de l’eau sur le corps.

Les races de chien sans poils sont les parfaits compagnons pour les familles à la recherche d’un chien affectueux et dynamique. Mais c’est aussi un animal plus fragile qui a besoin de votre attention pour se maintenir en bonne santé. Pour y parvenir, il vous suffira de suivre attentivement nos différents conseils et de les appliquer. En cas de doute, ne prenez pas le moindre risque et orientez-vous vers votre vétérinaire.

Chien sans poil : chien nu du Mexique © niknikp / stock.adobe.com
Le chien nu du Mexique a besoin de plus de soins qu’un chien poilu
Articles les plus utiles
15 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
9 min

American Bully

Il a l'air méchant mais est en réalité un amour de chien. Cette description convient parfaitement à l'American Bully. Dans cet article, nous vous présentons une race de chien encore rare en Europe.

12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.