27 septembre 2018 - Actualisé 21 décembre 2018

Cavalier King Charles spaniel

cavalier king charles spaniel tricolore et blenheim

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.

Un « long nez » délicat

C’est la taille qui fait toute la différence : le Cavalier, plus compact, se différencie principalement des King Charles spaniel par son museau plus long, un corps globalement plus haut, et un poids de 8 kg maximum. Le nom de « cavalier » est bien choisi pour ce chien à l’air gracieux et doux. Ses oreilles pendantes plantées très haut sur sa tête sont longues et très poilues. Sa fourrure longue et soyeuse existe en 4 couleurs : noir et feu (noir et roux), rubis (roux), blenheim (blanc et roux) et tricolore (noir, blanc et roux). Elle peut être ondulée, mais pas bouclée.

Des ancêtres aimés des rois

Les petits épagneuls sont des chiens d’agrément qui étaient appréciés il y a des siècles par les seigneurs européens, qui les élevaient pour la chasse. Les parrains du Cavalier King Charles spaniel était les deux rois britanniques Charles Ier (1600-1649) et son fils Charles II (1630-1685), que leurs épagneuls bien-aimés suivaient partout. Ces animaux se retrouvent sur de nombreuses peintures de cette époque, et même leur proximité avec les enfants se remarque dans l’art. Le peintre Anthonis van Dyck, par exemple, a représenté dans son tableau « les enfants de Charles Ier » non seulement la progéniture du roi, mais aussi deux de leurs animaux, dont un épagneul qui ressemble beaucoup au Cavalier King Charles actuel.

Les ancêtres de la race étaient également beaucoup appréciés des dames en tant que chien d’agrément et de compagnie.

Lorsque le King Charles spaniel a été introduit pour la première dans le livre d’élevage du Kennel Club britannique, il avait déjà perdu en longueur de museau par rapport à ses ancêtres. Suivant les modes de l’époque, la plupart des éleveurs avaient croisé l’épagneul avec des races au nez très court comme le carlin.

L’année 1926 est considérée comme l’année de re-naissance des épagneuls à longs museaux, car c’est à ce moment-là que l’américain Roswell Eldridge s’est mis à la recherche de chiens de l’ancien type. Il organisa une exposition où l’épagneul au museau le plus long recevrait une grosse somme d’argent. Le lauréat le plus célèbre de ce concourt annuel fût « Ann’s Son » (le fils d’Ann) qui reçut le premier prix de 1928 à 1930. Ce grand gagnant est considéré comme le père fondateur de la race des Cavalier King Charles spaniels, qui fût introduite en tant que race indépendante au livre d’élevage du Kennel Club en 1945.

chiot cavalier king charles spaniel blenhiem

Le caractère d’un vrai Cavalier King Charles

La race porte bien son nom : les petits Cavaliers sont amicaux et toujours inoffensifs. Ils s’entendent très bien avec les enfants et les autres animaux de leur foyer. Ils sont sociables avec les autres chiens, et affectueux envers leur famille.

Il est vrai que leur passé de chasseur refait parfois surface lorsqu’ils se mettent à chasser une souris, mais ce sont des chiens intelligents et faciles à éduquer. Les Cavaliers King Charles ne sont pas nerveux et aboient peu ; ils ne font donc pas de grands chiens de garde.

Une bonne santé n’est pas le fruit du hasard

Une maladie que l’on trouve souvent chez les Cavaliers King Charles spaniels est le « Episodic Falling Syndrome » (syndrome de chute épisodique) ou EFS. L’animal souffre alors de tensions ou de stress dans les muscles, ce qui peut conduire à des difficultés de mouvement ou des accidents. Les crampes ne sont généralement pas douloureuses et peuvent faire l’objet d’une thérapie, mais elles sont souvent confondues avec de l’épilepsie.

Le Dry Eye Syndrom (syndrome de l’œil sec) tend à être plus fréquent chez les Cavalier King Charles que chez d’autres races, et se caractérise par une sécheresse chronique de l'œil, qui doit être traitée immédiatement pour prévenir l'inflammation de la cornée.

Le Curly Coat Syndrom (syndrome du poil bouclé), qui n'apparaît qu'occasionnellement chez les chiens atteints du syndrome de l'œil sec, se manifeste peu après la naissance par un pelage fortement bouclé, une peau très enflammée, douloureuse et grasse. Malheureusement, les chiens qui en souffrent doivent souvent être euthanasiés.

Cette race est également concernée par les maladies cardiaques et la syringomyélie conditionnelle neurologique (SM).

Comme il existe aujourd’hui des tests pour détecter les maladies héréditaires, la plupart peuvent être évitées grâce à une sélection des animaux reproducteurs. Chercher un bon éleveur est le meilleur moyen d’éviter les maladies génétiques. Ainsi, vous pourrez adopter un chien robuste, qui n’a généralement besoin d’aller chez le vétérinaire que pour sa visite de contrôle annuelle et ses vaccins, et qui pourra vivre jusqu’à 15 ans.

Préférez les aliments riches en viande

Le système digestif du Cavalier King Charles spaniel est conçu pour ingérer de la viande. Ainsi, lorsque vous achetez la nourriture de votre chien, vérifiez toujours que la viande en est bien l’ingrédient principal, peu importe que vous choisissiez des croquettes, de la nourriture humide, ou les deux. Vous pourrez trouver dans le commerce de la nourriture « spéciale Cavalier King Charles », la taille des croquettes sera alors adaptée, mais vous devriez surtout faire attention à la composition des aliments. La nourriture doit contenir le moins de céréales possible, voire pas du tout.

Si vous achetez votre chien chez un éleveur sérieux, il vous donnera généralement une petite portion de la nourriture à laquelle le chiot est habitué. Vous devriez continuer à le nourrir de la même façon encore quelques temps, et, si vous décidez de changer de nourriture par la suite, il vaut mieux le faire par étape en mélangeant de plus en plus de la nouvelle nourriture avec l’ancienne. Ainsi, vous éviterez les diarrhées et autre réactions négatives de l’estomac sensible du chiot.

Même chez les chiens adultes, tout changement de nourriture doit se faire progressivement. Jusqu’aux 10 mois de votre chien, vous pouvez lui servir de la nourriture pour chiot, si possible trois à quatre fois par jour. Les chiens adultes peuvent être nourris deux fois par jour. A cause de ses longues oreilles pendantes, le Cavalier a besoin d’une gamelle plus petite et plus profonde, pour ne pas avoir constamment les oreilles qui trempent dedans.

Pour le soin des dents, pensez aux objets à mâcher, aux oreilles de bœuf crues, ou aux friandises pour les dents. Mais n’oubliez pas que les friandises sont également calorifiques, et qu’il ne faut pas en donner trop souvent à votre chien pour qu’il reste en forme. De nombreux maîtres habituent leurs chiots dès leur plus jeune âge à un brossage régulier avec un dentifrice spécial.

Bien dans ses poils, bien dans sa tête

Habituez votre chiot le plus tôt possible au brossage quotidien, vous éviterez ainsi les nœuds. Faites particulièrement attention aux zones derrière les oreilles et à la base des pattes. Vous n’avez pas besoin d’emmener votre chien chez le toiletteur ; ses poils n’ont jamais besoin d’être coupés. Quand votre chien, qui n'est pas du genre à avoir peur des flaques d’eau, se salit tellement que la brosse ne suffit plus, vous pouvez le laver avec un shampooing doux pour chien. Du printemps à la fin de l’automne, vous devez vérifier que des indésirables ne se sont pas invités dans les poils de votre petit protégé, et, le cas échéant, les retirer avec une pince à tiques par exemple.

Vérifiez tous les jours les oreilles de votre Cavalier King Charles spaniel, pour en retirer les petites branches et autres débris. Les inflammations des oreilles sont vite arrivées chez le Cavalier, car ses oreilles tombantes y favorisent un climat chaud et humides. Vous trouverez des produits adaptés au soin des oreilles de votre chien dans le commerce spécialisé. Vous pouvez également si besoin nettoyer les yeux de votre chien avec une solution nettoyante ou un chiffon. Si les poils entre les coussinets deviennent trop longs, vous pouvez facilement les couper ; ceci est particulièrement important en hiver.

Cavalier king Charles spaniel tricolore

L’éducation de ce grand charmeur

Le plus grand défi lors de l‘éducation d’un Cavalier King Charles spaniel est probablement de résister à ses grands yeux. Si vous y parvenez, vous avez déjà fait la partie la plus difficile du travail, car cette race qui apprend très vite est même adaptée aux débutants.

Pour tous les chiots, fréquenter une école pour chiens et rencontrer d’autres animaux est très enrichissant. Les jeunes chiens peuvent non seulement s'amuser ensemble, mais aussi apprendre à faire face à différentes situations et se socialiser avec d'autres chiens de différentes tailles. C’est une excellente base pour l’éducation d’un animal équilibré, calme et amical.

Petit, mais polyvalent : comment occuper votre Cavalier

Malgré leur taille, les Cavalier King Charles sont des chiens sportifs qui se dépenseront volontiers avec vous. Ils ne sont pas faits pour les fainéants. Ils aiment faire de longues promenades et s’amuser avec d’autres chiens, et même les mâles sont très sociables. Un Cavalier King Charles doit impérativement rencontrer d’autres chiens, une vie sociale active est très importante à leur bien-être.

Ils sont toujours prêts pour jouer et s’amuser, que ce soit pour des jeux de balle, de recherche, ou pour essayer des acrobaties simples ; ils sont partants ! Beaucoup des énergiques Cavaliers apprécient également beaucoup l’agility.

Le Cavalier King Charles spaniel est-il fait pour moi ?

Les Cavaliers sont parfaits pour tous les amis des chiens qui recherchent un compagnon fiable et amical. Ils sont adaptés aux débutants, car ils sont faciles à éduquer, et ils s’entendent très bien avec les humains et les autres animaux. Qu’il s’agisse d’une famille ou d’un célibataire, des personnes jeunes ou plus âgées, les Cavaliers se sentent le mieux quand ils peuvent passer du temps avec leurs humains.

Il lui faut également beaucoup d'exercice et d'activité physique au quotidien, car malgré sa taille, le Cavalier King Charles Spaniel aime être dans la nature. Tant que ces besoins sont respectés, il peut très bien vivre dans un appartement.

Les Cavalier King Charles étant extraverti et proche des enfants, si vous apprenez à vos petits à le respecter et à être délicats avec leur colocataire animal, ils pourront tisser une amitié profonde. Le Cavalier se liera également rapidement d’amitié avec les autres animaux vivant dans la maison.

Quand vous réfléchissez à accueillir chez vous un petit Cavalier, réfléchissez déjà à qui va s’en occuper pendant les vacances ou en cas de maladie, ou encore si vous souhaitez l’emmener en vacances avec vous. Grâce à sa petite taille et son bon caractère, vous pouvez aisément partir à l’aventure avec lui. Informez-vous à l’avance des coûts d’achats du chien, ainsi que du coût des équipements de base dont vous avez besoin (panier, couverture, laisse, collier, harnais, équipements pour la voiture, gamelle, brosse, jouets). Pensez également aux visites régulières chez le vétérinaire pour les contrôles et les vaccins, et bien sûr à sa nourriture.

Cavalier King Charles spaniel bicolore noir et feu

Où trouver un Cavalier King Charles

Une fois que vous êtes décidez à adopter un Cavalier King Charles, vous avez déjà fait un bon choix. Maintenant, il vous reste à trouver un bon éleveur.

Malheureusement, on trouve des soi-disant éleveurs qui vendent des chiots « de race » sans pedigree, non socialisés, et n’ayant pas reçu les soins de santé nécessaires, afin de faire du profit. Les perdants dans cette situation ne sont pas seulement les chiots, mais aussi les parents, que vous ne pourrez par ailleurs pas rencontrer, car ils ne seront ni socialisés ni élevés dans de bonnes conditions. Vous aurez, au lieu d’un « vrai » Cavalier, un chien aux origines douteuses avec son lot de surprises en termes de santé et de comportement, et qui aura plus de chances de tomber malade.

Lorsque vous achetez un chiot, faites non seulement attention à ce que le chiot ait l’air sain et de ne pas avoir peur, mais apprenez aussi à connaître les parents. Ceux-ci doivent avoir l’air vifs et équilibrés.

Un éleveur sérieux sera ouvert à vos questions sur la race et sera en mesure de prouver qu’il a fait faire tous les soins de santé nécessaires à son chien. Il vous posera également des questions pour voir si vous pourrez offrir un bon foyer à son petit protégé. En plus du certificat généalogique du chien, l’éleveur doit vous fournir son certificat de vaccination et de vermifugation.

Les visites sont normalement possibles à partir de 4 semaines après la naissance, car avant ça, les chiots sont vulnérables aux maladies importées. Cela serait en plus stressant pour la mère, qui chercherait à protéger son chiot.

Vous préférez offrir un nouveau foyer à un Cavalier King Charles plus âgé ? Comme la race est très appréciée, vous trouverez toujours des chiens qui cherchent une nouvelle maison pour différentes raisons. Si vous n’en trouvez pas dans votre refuge local, vous pouvez toujours faire une recherche sur internet. Vous y trouverez des Cavaliers ou des chiens croisés qui se réjouiront de trouver une nouvelle maison.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur partagé avec votre chiot Cavalier King Charles spaniel !

Articles les plus lus

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !

Dogue des Canaries

Chien de combat agressif ou chien de compagnie joueur ? Les avis divergent concernant le caractère du Dogue des Canaries. Ce qui est absolument certain, c’est qu’aucun chien n’est né chien de combat. Certains chiens le deviennent, par l’influence de l’homme. Il revient aux éleveurs et aux propriétaires la responsabilité de révéler le vrai visage et les traits de caractère positifs et emblématiques de leur Dogue des Canaries.

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » attire plus l’attention sur lui que n'importe quelle autre race. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Cela montre une fois de plus que ce sont bien les maîtres qui en font des chiens agressifs et incontrôlables. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.