30 octobre 2017 - Actualisé 14 août 2019

Beagle

Beagle

Les pattes courtes du Beagle peuvent vous induire en erreur : cette race de chien de taille moyenne est en réalité très dynamique ! Sans aucun doute, elle saura vous surprendre ! Le chien Beagle est adorable et actif, intrépide et particulièrement intelligent. Vous souhaitez tout savoir sur le Beagle ? Poursuivez la lecture de cet article qui vous présente le portrait de la race !

Découvrez sans plus attendre la sélection de nourriture spécifique pour Beagle sur votre animalerie zooplus ! 

Apparence du Beagle

Le Beagle est un chien moyen et compact, qui peut peser jusqu’à 18 kilos. Ses pattes plutôt courtes sont particulièrement robustes et lui permettent d’être rapide et endurant. Sa tête est longue et ses oreilles arrondies et tombantes en font la caractéristique de la race.

On lui reconnaît toutes les couleurs possibles, à l’exception de la couleur foie. Les nuances de robe les plus souvent rencontrées sont le bicolore brun/blanc, roux/blanc, beige/blanc ou encore le tricolore noir/brun/blanc. D’après le standard de la race, l’extrémité de la queue doit toujours être blanche.

Son pelage court et brillant est particulièrement facile à soigner, même après une balade en forêt dans les sous-bois. Sa queue toujours en l’air aide à le distinguer à la campagne ou dans les hautes herbes.

Caractère du Beagle

  • Un chien têtu

Le Beagle est un chien obstiné : il sait exactement ce qu’il veut. Il doit son odorat particulièrement développé et sa rapidité à ses origines de chien de chasse. Malgré les appels de leur maître, ces chiens disparaissent souvent, lorsqu’ils ont flairé un lièvre à débusquer. Derrière cette apparence innocente se cache un caractère bien trempé ! Il vous faudra une certaine poigne pour éduquer votre chien Beagle. Si vous ne lui faites pas comprendre clairement qui est le chef, il faudra vous attendre à être mené par le bout du nez !

  • Un besoin d'éducation

Le Beagle est sociable et peut cohabiter avec des animaux de tout âge, toutes races et tailles confondues. Lors de rassemblements avec d’autres chiens, le caractère du Beagle est à surveiller :  il est d’autant plus important de poser des limites et de dresser son compagnon à l’aide d’accessoires de dressage adaptés. Sinon, ce chien court sur pattes tentera sans aucun doute de s’imposer en tant que chef de meute ! L’insatiété en termes de nourriture pour chien est un aspect à relever concernant du caractère du Beagle. Son appétit ne connaît pas de limite, il ne sait pas s’arrêter devant des aliments pouvant être dangereux pour sa santé.

On ne le dira jamais assez, les chiens de la race sont certes de vraies peluches qu’on adore câliner, mais ils n’en demeurent pas moins des chiens intelligents et très déterminés. Ils ont donc besoin d’une main ferme. Le Beagle pas un chien extrêmement difficile à éduquer, mais il est têtu et peut se montrer particulièrement dominant. Ne vous laissez pas attendrir par son regard de chien suppliant, ses yeux ronds et brillants. En résumé, ne capitulez pas ! Faites-vous clairement comprendre et montrez-lui qui est le chef. Ces chiens sont intelligents et se montrent particulièrement doués lors de l’apprentissage. Avec un peu d’entraînement et de patience, ils deviennent de bons compagnons à quatre pattes !

  • Activités et sports canins au programme !

Les chiens intelligents tels que les Beagle ont besoin de se défouler et de pratiquer des activités. Ils aiment les jeux de réflexion, d’agilité ainsi que les longues promenades avec leur maître. Le plus important pour cette boule d’énergie, c’est qu’il y ait du mouvement ! Cet adorable chien aime être de la partie et convient parfaitement à des personnes actives. Il se sent tout particulièrement à sa place en famille et également avec des enfants.

Origine du Beagle

Le caractère du Beagle n’est pas dû au hasard, il s’explique par les origines de ce chien. Ces chiens ont été élevés durant des siècles pour être destinés à la chasse. Leur origine remonte aux Chiens de Saint-Hubert et aux Chiens courant du Nord, que les Normands avaient introduits en Angleterre lors de la conquête de la Grande-Bretagne aux alentours de 1066. Vers 1400, on assista à un accouplement avec le Chien courant du Sud de couleur panaché, originaire du Sud de la France. Ces chiens étaient déjà appréciés à l’époque d’Elisabeth 1er, leur valant parfois le nom de Beagle Elisabeth. La reine avait en effet une race nommée Beagle Elisabeth : les chiens de cette race légèrement plus petits en taille que les chiens Beagle d’aujourd’hui.

Leur aptitude à la chasse était essentielle pour les éleveurs, qui souhaitaient avoir la possibilité d’utiliser ces chiens en meute. Le nom « Beagle » est apparu pour la première fois autour de 1515, dans les livres de comptabilité du roi Henri VIII. En 1615, on mentionne pour la première fois une petite race de chien du nom de « Little Beagle », que les chasseurs transportaient dans leur sacoche. À l’époque, l’expression « beagling » désignait le fait de chasser avec une meute de chiens. Le Beagle ne fut reconnu qu’en 1890 par le British Kennel Club.

Le physique et le caractère amical de ce chien s'expliquent par ses origines. Il est intelligent, déterminé et gentil. Particulièrement sociable, c’est un compagnon idéal au sein d’une famille !

Le Beagle, chien de chasse

En raison de sa taille, le Beagle n’est pas un chien qui affronte en face à face. Même un lièvre est trop lourd pour ce chien de taille moyenne, mais son sens de la chasse et son flair font de lui un animal recherché pour la chasse au leurre. L’eau ne lui fait pas peur et il aime le travail en meute.

Ce compagnon convivial à quatre pattes trouvera parfaitement sa place au sein d’une famille active. Les chiens Beagle sont aujourd’hui utilisés comme chiens à vocation thérapeutique. Mais malheureusement, de par leur caractère doux et gentil, les chiens Beagle et chiots Beagle sont les chiens de race les plus souvent utilisés dans le cadre de la recherche scientifique.

Son odorat remarquable fait du Beagle un chien parfait pour travailler aux douanes. Aux États-Unis, les autorités de douanes et de protection des frontières utilisent depuis les années 80 des chiens qu’on nomme les « Beagle-Brigades ». Ils sont à la recherche de denrées alimentaires, végétales et animalières introduites illégalement sur le territoire américain.

Santé et alimentation du Beagle

Durant des années, le Beagle a été élevé pour sa prédisposition à la chasse. L’élevage intensif a toutefois des répercussions sur la santé. Comme de nombreux chiens de race, il est prédisposé à certaines maladies. En raison de son physique trapu, il est sujet aux affections suivantes :

Le Beagle est un chien de meute et présente un appétit insatiable. Dans un groupe, c’est finalement le plus rapide qui arrive le premier à la gamelle ! Ceci aboutit malheureusement à du surpoids chez les chiens vivant en famille et qui ne se dépensent pas suffisamment. La meilleure prévention : faire suffisamment d’exercice ! Maintenez votre chien actif et faites-lui faire de l’exercice physique ! Une alimentation adaptée pour Beagle constitue évidemment la base d’une bonne santé. Ne lui donnez pas une friandise à chaque regard mendiant, surtout pas s’il s’agit de restes de table ou de sucreries, dangereuses pour sa santé !

  • La hernie discale et la méningite-artérite

Le surpoids pèse souvent sur la colonne vertébrale et les articulations. De par sa petite taille, il est très enclin aux hernies discales. Souvent, on lui décèle une méningite-artérite, également appelée Beagle Pain Syndrome. Cette maladie déclenche une inflammation des membranes de la moelle épinière et des vaisseaux sanguins. Le traitement dure plusieurs mois, avec une prise d’antibiotiques de longue durée.

  • L’ataxie cérébelleuse

Une autre affection est souvent constatée chez le Beagle : l’ataxie cérébelleuse du chien, également nommée myélopathie dégénérative. Il s’agit d’une maladie neurologique. Une inflammation dégénérative de la moelle épinière et de la matière grise du tronc cérébral provoque des troubles du mouvement et des paralysies spastiques.

  • L’otite

Ses oreilles tombantes prédisposent le chien Beagle aux otites. Une sécrétion qui s’accumule ou un corps étranger comme des brins d’herbe entraînent des inflammations douloureuses. Les parasites comme les acariens ou les puces trouvent aussi souvent refuge dans les oreilles du Beagle. Utilisez des produits antiparasitaires pour chien pour le soigner. Un animal qui secoue vivement la tête ou qui la penche en sont les premiers signes révélateurs.

  • Le glaucome

Enfin, les grands yeux ronds du Beagle ne sont pas épargnés. Le glaucome, la dystrophie de la cornée ou l’atrophie de la rétine sont des maladies particulièrement fréquentes chez cette race.

Le Beagle est un chien actif et intelligent qui peut vivre entre 12 et 15 ans. Vous souhaitez offrir à votre chien une longue vie en pleine santé ? Veillez à lui fournir une alimentation spécifique et adaptée et surtout à lui faire faire beaucoup d’exercice. N’oubliez pas d’effectuer un examen de santé régulier chez le vétérinaire.

Lorsque votre Beagle vieillit

Les animaux seniors ont besoin d’une attention particulière. Si la vue et l’odorat de votre Beagle diminuent et qu’il peine à se mouvoir, vous devriez l’emmener chez le vétérinaire pour faire diagnostiquer d’éventuelles maladies articulaires dégénératives. Pour les chiens plus âgés, une alimentation comme des croquettes spécifiques pour la race Beagle est essentielle. Assurez-vous enfin que votre chien consomme tous les nutriments nécessaires, sans pour autant lui faire prendre du poids !

race de chien Beagle

Élevage du Beagle

Même si l’élevage du Beagle a commencé en Grande-Bretagne, ces chiens ont également été élevés de façon ciblée en Europe.

Vous souhaitez adopter un Beagle ? Vous ne devriez pas faire confiance à des éleveurs qui manquent de sérieux et qui proposent des « chiens de race sans papiers ». S’occuper d’un élevage est une activité coûteuse et qui nécessite un réel investissement personnel. Les éleveurs doivent nourrir les animaux, les sociabiliser, et assumer la responsabilité du pool génétique de la race. Il s’agit ici certes de l’apparence physique mais également de la santé individuelle des animaux. Les associations d’élevage contrôlent non seulement les conditions de l’élevage mais s’assurent également que les accouplements soient effectués de manière responsable. Chez les éleveurs manquant de sérieux, il arrive souvent que des frères et sœurs ou des animaux ayant un lien de parenté étroit soient accouplés, ce qui ne fait qu’augmenter le risque de maladies génétiques ! Les chiots d’élevages de ce genre ne sont ni sociabilisés, ni vaccinés et souffrent souvent déjà de maladies.

Un éleveur professionnel peut quant à lui vous donner les renseignements nécessaires si vous souhaitez tout savoir sur le Beagle. Il vous présentera aussi les parents de votre futur compagnon avec documents à l’appui. S’occuper d’une portée demande beaucoup d’exigence. Ce n’est donc pas étonnant qu’un éleveur de confiance ne puisse pas proposer plus de deux portées par année et que le « choix » du chiot Beagle soit restreint. De plus, la mère doit pouvoir se reposer entre les portées !

Comme alternative, il existe aussi des foyers pour animaux, où de nombreux chiens n’attendent qu’une chose : un nouveau foyer accueillant ! Les employés du foyer peuvent vous donner des renseignements détaillés sur le caractère et l’histoire des animaux. Cette bonne action permet d’offrir à un chien adulte une nouvelle maison ! Il sera heureux d’intégrer votre famille et illuminera vos journées avec son caractère jovial et curieux.

Nous vous souhaitons à vous et votre chien une vie épanouie et riche en aventures !

Articles les plus lus

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !

Dogue des Canaries

Chien de combat agressif ou chien de compagnie joueur ? Les avis divergent concernant le caractère du Dogue des Canaries. Ce qui est absolument certain, c’est qu’aucun chien n’est né chien de combat. Certains chiens le deviennent, par l’influence de l’homme. Il revient aux éleveurs et aux propriétaires la responsabilité de révéler le vrai visage et les traits de caractère positifs et emblématiques de leur Dogue des Canaries.

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » attire plus l’attention sur lui que n'importe quelle autre race. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Cela montre une fois de plus que ce sont bien les maîtres qui en font des chiens agressifs et incontrôlables. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.