Elevage de poule pondeuse : 10 conseils avant de se lancer

Un élevage de poule pondeuse

Vous rêvez d’un œuf bio frais chaque matin au petit-déjeuner ? Si vous avez des poules dans votre propre jardin, ce n’est pas un problème. Un petit jardin, un poulailler, trois ou quatre gallinacés et voilà ce qu’il vous faut pour réaliser votre projet d’élevage de poule pondeuse. Pour que vos poules pondent des œufs, il est important de connaître les réponses aux dix questions suivantes concernant l’élevage de poules. Sur notre Magazine, retrouvez tous nos conseil pour adopter des oiseaux de tous types !

Combien de gallinacés faut-il pour approvisionner un foyer en œufs ?

En fonction de la race de la poule et des conditions d’élevage, les poules pondent en moyenne 180 à 220 œufs par an. L’hypothèse selon laquelle une poule pond un œuf par jour est donc fausse. Même les poules pondeuses, qui ont été élevées spécialement pour la production de masse, ne pondent “que” 330 œufs par an – pendant 35 jours il n’y aura donc pas d’œuf frais.

Pour approvisionner suffisamment une famille de quatre personnes en œufs issus de son propre élevage de poules, il faut avoir au moins trois ou quatre poules dans son jardin.

Si vous souhaitez pouvoir offrir un œuf à vos voisins ou amis, achetez environ six poules.

Quels sont les équipements indispensables pour l’élevage de poules pondeuses ?

Avant d’accueillir vos premières poules dans votre jardin, vous devez vous préparer correctement. L’équipement de base pour élever des poules est le suivant :

Poulailler en bois, avec trappe d’aération ouverte pour une bonne ventilation du poulailler, perchoir, prise de courant pour la lampe en hiver, éventuellement lampe chauffante ou lampe à lumière rouge (généralement pas nécessaire si l’isolation est bonne)
Copeaux de bois, sable ou paille sèche pour recouvrir le sol du poulailler
Une alimentation de qualité pour les poules
✓ Distributeur de nourriture et d’eau en plastique facile à nettoyer
Pondoir pour déposer les œufs
✓ Clôture ou filet pour poules ou volière pour oiseau entièrement fermée pour laisser les poules en liberté
✓ Boîte de transport

Quel est l’espace nécessaire pour élever des poules ?

Étant donné que peu d’entre nous possèdent une ferme, il est important de savoir quelle taille de jardin est nécessaire pour y élever des poules.

Il n’est toutefois pas possible de répondre à cette question de manière générale. En effet, tout comme le comportement de ponte, l’espace nécessaire aux poules dépend de plusieurs facteurs : quelles sont vos races de poules ? Quelle est la taille des poules ? Combien de poules vivent ensemble ? Et quel est le caractère des poules ?

Si vous ne disposez pas de beaucoup de place, il est préférable d’avoir de petites races de poules. Elles ont besoin de moins de place que les grandes races de volailles. Pour trois petites poules dans le jardin – c’est-à-dire le nombre minimum que vous devriez avoir en tant qu’éleveur privé – vous devriez compter 1,5 mètre sur 1,5 mètre par poule.

Pour le plus petit groupe de poules possible, vous avez donc besoin d’un espace d’environ cinq mètres carrés. Il s’agit toutefois d’un minimum absolu. Chaque mètre carré supplémentaire est bénéfique pour vos poules, ce qui se traduit également par une augmentation de la quantité d’œufs.

Il faut savoir que les poules heureuses et en bonne santé pondent plus d’œufs que les animaux stressés et malades. Plus vous avez d’espace pour le poulailler et le parcours de vos poules, mieux c’est. A savoir également que si vous laissez vos poules en plein air, elles pourront se promener librement et seront plus épanouies.

Un jardin de maison moyen est généralement suffisant pour élever ses propres poules.

Faut-il un coq dans votre élevage de poule pondeuse ?

Des œufs frais au petit-déjeuner ? Avec plaisir ! Mais être réveillé chaque matin par le coq ? Peu de gens le souhaitent.

Ne vous inquiétez pas : les poules pondent des œufs avec ou sans coq. Dans une zone résidentielle, il est même recommandé d’élever des poules sans coq. Cela permet d’éviter les problèmes avec les voisins.

Dans un groupe de poules, c’est généralement la poule la plus dominante qui prend la place du coq. De plus, si vous ne prenez pas de coq, il n’y aura pas de risque pour vos poules de se faire attaquer par celui-ci. Cependant, adopter un couple d’oiseaux, ou plutôt un coq et plusieurs poules, peut donner une apparence pittoresque à votre basse-cour.

Quelles races conviennent le mieux aux nouveaux éleveurs ?

Toutes les poules ne se ressemblent pas. Et se contenter de faire la différence entre les poules brunes, blanches ou noires ne permet pas de se rendre compte de la diversité de l’élevage des races de poules.

En France, environ 150 races de poules différentes sont reconnues. On estime qu’il existe près de 500 races dans le monde. La question de savoir dans quelle mesure les poules pondeuses en font partie est toutefois controversée. Les races de poules se distinguent non seulement par leur taille et leur apparence (plumage, couleur, forme du bec), mais aussi par leur caractère et leur besoin d’exercice.

En fonction de leur taille et de leur utilisation principale, les races de poules sont réparties dans les trois groupes suivants :

  1. Les races pondeuses : elles sont élevées en premier lieu pour leurs bonnes qualités de ponte.
  2. Les poules à double usage : cette espèce fournit à la fois des œufs et de la viande.
  3. Les poules de chair : elles pondent moins d’œufs, mais produisent beaucoup de viande.

Toutes les races de poules ne conviennent pas de la même manière aux débutants ou à l’élevage dans un jardin privé. Si vous élevez des poules pour la première fois, les races suivantes sont recommandées :

  • Araucana (aux œufs verts), poule pondeuse
  • Poule de Bielefeld, race de poules biscornues
  • New Hampshire, poule pondeuse
  • Orpington, poule pondeuse
  • Poule Soie, race de poule d’ornement
  • Poule de Vorwerk, race de poules biscornues
  • Wyandotte, poule pondeuse

Astuce : beaucoup de ces races de poules existent également en poule naine, qui possède généralement les mêmes caractéristiques mais en petite taille. De telles poules naines sont particulièrement recommandées si vous ne disposez que de peu de place dans votre jardin à la maison.

Que mangent ces animaux de basse-cour ?

La base de l’élevage de poules doit être une alimentation de qualité. Les mélanges de graines et de graines concassées sont recommandés.

En outre, les poules en liberté se nourrissent de baies, de vers, d’escargots et d’insectes qu’elles attrapent dans leur enclos. Comme les poules sont omnivores, vous pouvez les nourrir en plus avec de nombreux restes de la cuisine.

Les poules peuvent manger ces restes de cuisine :Les poules ne peuvent pas consommer ces aliments :
Restes de légumes tels que feuilles de salade, restes de carottes, pommes de terre crue & ses épluchuresAliments pourris ou avariés (les poules peuvent elles aussi tomber malades)
Riz, pain sec, yaourt, fromage blancUne alimentation trop déséquilibrée, par exemple trop de pain
Des restes de fruits comme des bananes avec des taches brunes, des pommes ratatinées ou quelques baies du framboisierAttention également à l’excès de fruits (risque de diarrhée)

Pour une digestion saine, les poules ont besoin de grit pour poules et de ce que l’on appelle du silex. De nombreux mélanges alimentaires complets contiennent déjà du grit pour poule.

En période de mue et en hiver, les poules ont besoin d’une alimentation riche en énergie et en protéines. Des vitamines et des minéraux supplémentaires sont également recommandés pendant cette période.

Où acheter des poules pondeuses autour de moi et à quel prix ?

Qu’il s’agisse d’un chien ou d’une poule, vous ne devriez pas acheter un animal au hasard sur le marché ou sur Internet. Dans la plupart des cas, ces “bonnes affaires” sont des croisements dont vous ne pouvez pas savoir dans quelle mesure ils sont adaptés à l’élevage dans votre jardin, combien d’œufs ils pondent par an et connaître leur véritable état de santé. Soyez donc attentifs lorsque vous recherchez sur internet “où acheter des poules pondeuses autour de moi”. Vous trouverez alors de nombreuses annonces pour des poules à vendre, dont certaines qui ne conviendront pas vraiment à ce que vous recherchez.

Si vous êtes intéressé par la vente de poules et souhaitez éviter ce risque, achetez plutôt des poules de race confirmée chez un éleveur. De plus, vous pouvez être sûr qu’il s’agit d’animaux sains et pleins de vitalité, qui vous fourniront des œufs frais pendant de nombreuses années.

Vous trouverez en ligne de nombreux services de vente de volaille. Vous pouvez également vous rendre dans des salons avicoles organisés dans votre région ou dans différents magasins tels que les jardineries.

Selon la race et la région, les prix par poule peuvent varier considérablement. En règle générale, le prix d’achat pour les races courantes se situe entre dix et quinze euros.

L’élevage avicole est-il autorisé dans les zones résidentielles ?

En France, l’élevage privé de poules dans les zones résidentielles est généralement autorisé. Toutefois, les communes et les municipalités ont le droit d’interdire l’élevage de poules dans certaines zones résidentielles.

Pour ne pas prendre de risques, il est donc conseillé de se renseigner sur la réglementation auprès des autorités compétentes de votre lieu de résidence avant d’acquérir vos propres poules. Renseignez-vous auprès de la mairie de votre commune, afin de savoir s’il existe un arrêté municipal concernant l’installation de poulaillers sur votre terrain.

Vous devez également déclarer l’élevage de poules aux autorités. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’avoir des ennuis en cas d’épidémie comme la grippe aviaire.

Un poulailler pour l'élevage de poule pondeuse © Aungsumol / stock.adobe.com
Un grand et beau poulailler est important pour l’élevage de poules. En effet, les poules aiment passer du temps à l’intérieur du poulailler, surtout en hiver.

Vos petites bêtes peuvent-elles rester dehors en hiver ?

Pour pondre des œufs, les poules ont besoin d’environ 16 heures de lumière du jour. Cela peut poser problème lorsque les jours raccourcissent en hiver. Mais vous pouvez facilement y remédier en installant une lampe dans le poulailler.

Il est important que la lampe soit suffisamment claire et que le poulailler soit assez grand pour que les poules puissent se déplacer facilement à l’intérieur. La plupart des poules n’aiment pas le temps froid et humide et préfèrent donc passer l’hiver dans un poulailler protégé ou sous un espace extérieur couvert.

Comment reconnaître une volaille malade ?

Des taches blanches, de la diarrhée, de l’amaigrissement, de la léthargie, perte d’appétit ou l’arrêt de la ponte peuvent être les signes d’une maladie de votre poule. Dans ce cas, vous devriez vous adresser à un expert, par exemple un éleveur de poules près de chez vous.

Vous pouvez également emmener votre poule chez le vétérinaire. Mais pensez à lui demander avant s’il a de l’expérience avec les poules car ce n’est pas le cas de certains cabinets vétérinaires.

Les maladies les plus fréquentes chez les poules sont les suivantes :

  • Les infestations de parasites (vers, poux, puces ou acariens)
  • Le coryza des poules
  • Rhume
  • Diarrhée
  • Coccidiose

Le risque que l’une de vos poules contracte l’une des maladies mentionnées peut être considérablement réduit grâce à une alimentation équilibrée, un élevage adapté et, surtout, une bonne hygiène du poulailler.

Si les animaux ont suffisamment d’espace pour courir, s’ils ne sont pas trop nombreux dans un espace trop étroit et si le poulailler est régulièrement nettoyé, les parasites et les maladies sont rares.

Pour un élevage de poules hygiénique, il ne suffit pas de ramasser les œufs tous les jours. Vous devez également nettoyer chaque jour les abreuvoirs, les mangeoires, mettre de l’eau fraîche, changer la litière et nettoyer le sol sous la litière si nécessaire. Les perchoirs et l’enclos installés dans le poulailler devraient également être nettoyés tous les quelques jours et débarrassés des fientes.

Articles les plus utiles
9 min

Elevage de poule pondeuse : 10 conseils avant de se lancer

Vous rêvez d’un œuf bio frais chaque matin au petit-déjeuner ? Si vous avez des poules dans votre propre jardin, ce n'est pas un problème. Un petit jardin, un poulailler, trois ou quatre gallinacés et voilà ce qu’il vous faut pour réaliser votre projet d'élevage de poule pondeuse. Pour que vos poules pondent des œufs, il est important de connaître les réponses aux dix questions suivantes concernant l'élevage de poules. Sur notre Magazine, retrouvez tous nos conseil pour adopter des oiseaux de tous types !

3 min

Les volières pour oiseaux

Le terme « volière » fait référence à une sorte de grande cage, dans laquelle vivent les oiseaux. Il en existe de toutes tailles et de toutes formes.