Mon chat urine dans les plantes

Chaton noir et blanc assis derrière deux pots de fleurs

Appels à l'aide de propriétaires de chats inquiets ou plaintes de jardiniers amateurs en colère : sur les forums, on peut lire de nombreuses conversations qui racontent que le chat du foyer ou celui du voisin urine dans les plantes d'intérieur ou de jardin. Mais pourquoi les chats urinent-ils autant dans les plantes ? Apprenez ici toutes les causes possibles et les moyens de mettre fin à ce comportement indésirable du chat.

Pourquoi les chats aiment les plantes

Qu'il s'agisse d'un parterre de fleurs, d'un jardin d'herbes aromatiques, de plantes en pot ou d'intérieur : de nombreux chats semblent être comme ensorcelés par les végétaux dans l'appartement, sur le balcon ou dans le jardin. Ils adorent jouer avec les branches, grignoter les feuilles vertes ou creuser dans le terreau moelleux. Les chats sont simplement curieux et veulent explorer tout ce qui les entoure, et ils ont un faible pour les matériaux mous comme le terreau, dans lequel ils peuvent jouer et creuser. Il n’est donc pas surprenant que certains chats utilisent les plantes en pot ou les parterres de fleurs comme bac à litière et essayent d’y enterrer leur urine ou leurs matières fécales.

Découvrez tous les produits pour chat sur la boutique zooplus

Ce qui semble naturel aux chats, cependant, est une horreur pour beaucoup de maîtres de chats, d’amateurs des plantes et de jardiniers amateurs. Après tout, l'urine de chat sent terriblement mauvais, surtout si elle se retrouve dans la plante en pot dans votre salon. Et si le chat choisit toujours la même plante pour uriner, cela peut même nuire à la plante. Mais comment prévenir le comportement du chat, et comment protéger les plantes et la terre de ces « visites » importunes ?

Le chat est-il malpropre ?

Tout d'abord, il est important de comprendre pourquoi le chat fait pipi dans la plante. Est-ce qu'il s'ennuie, et utilise simplement la plante pour changer sa routine ? Cherche-t-il à marquer son territoire, où peut-être n’est-il pas propre ? Il y a de grandes différences entre un chat malpropre et un chat qui marque, et le maître doit agir en conséquence. Alors que le marquage du chat sert principalement de signal de communication, la malpropreté est la recherche d’un endroit approprié pour uriner. Les chats malpropres rejettent généralement le bac à litière qui leur a été attribué, parce qu'il refuse la litière, les toilettes pour chat se trouvent dans un endroit peu approprié, ou bien le bac à litière est nettoyé trop rarement ou avec un produit désagréable. Les chats qui marquent, cependant, continuent généralement à utiliser la litière en parallèle. En outre, en cas de marquage, les chats n'enterrent pas l'urine avec leurs pattes, mais urinent plutôt sur les branches et les tiges.

Chat baissé à ras du sol caché derrière des feuilles qui pendent d'une plante

Comment empêcher son chat d'uriner dans les plantes

Avant d'éduquer votre chat à la propreté, ou bien de vous débarrasser du marquage du chat, ce qui demande bien sûr un peu de temps et de patience, vous pouvez d'abord vous occuper de vos plantes. Il existe des solutions pour protéger vos plantes de l'urine du chat à court terme.

  • Vous pouvez barrer le passage avec des pierres, des pommes de pin, du papier d'aluminium... : les chats aiment quand le sol est mou autour des plantes. Pour les tenir à l’écart des pots et des parterres de fleurs, il suffit parfois de recouvrir la terre de matériaux plus durs. Les pierres, les coquillages ou les pommes de pin sont bien adaptés, et décoratifs en même temps. Le paillis d’écorce empêche également certains chats de faire leurs besoins sur la plante. Si vous vous inquiétez plus de la santé de vos plantes que de l'apparence de vos parterres, vous pouvez également recouvrir la terre de papier aluminium. Les chats gardent en général leurs pattes éloignées de ce matériau étrange, glissant et bruyant. Vous pouvez également utiliser un écran anti-moustiques ou un autre grillage métallique, qui est moins voyant et tout aussi utile que le papier d'aluminium.
  • Utilisez des parfums ou des odeurs désagréables : une autre façon de protéger les plantes de l'urine du chat consiste à les vaporiser avec une odeur désagréable pour leur odorat fin. Certains propriétaires de chats ne jurent que par l'odeur de citron ou d'orange. Au lieu d'utiliser des sprays parfumés, qui peuvent être toxiques pour les plantes comme pour les chats, vous pouvez répandre de la peau de citron ou d'orange autour des plantes. Vous pouvez également déposer des boules de coton préalablement trempées dans du jus de citron ou de citron vert. Même le café moulu ou les épices telles que la coriandre, la citronnelle, l'ail et les oignons éloignent efficacement les chats. Bien sûr, lorsque vous utilisez des aliments, vous devez vous assurer que vos chats ne les mangent pas. De plus, les peaux de citrons, citrons verts ou oranges doivent être remplacées régulièrement pour éviter les moisissures.
  • Garder les plantes hors de portée : si les pierres, les citrons ou le papier aluminium ne dissuadent pas le chat d'uriner dans le pot de fleurs, essayer de garder les plantes hors de portée du chat. Par exemple, vous pouvez attacher des plantes les plus petites au mur ou au plafond dans des pots suspendus, ou les placer sur une étagère plus haute que votre chat ne peut pas atteindre. Ceci s'applique bien sûr également à toutes les plantes toxiques pour le chat, telles que le cyclamen, le lis, l'amaryllis ou le chrysanthème.
  • Sécuriser les plantes à l'aide de bruits ou de détecteurs de mouvement : une méthode assez complexe mais efficace consiste à dissuader les chats d'approcher les plantes en les effrayant avec un bruit désagréable ou des éclairs de lumière qui se déclenchent lorsqu'ils s'approchent. Ce moyen de dissuasion ne fonctionne que si vous êtes souvent chez vous et que vous pouvez voir le chat se promener dans la maison ou dans le jardin et faire du bruit au moment crucial. Ceux qui ne peuvent pas se permettre ce temps peuvent bien sûr également utiliser un détecteur de mouvement automatique qui émet un bruit ou s’illumine dès que quelqu'un s’approche. Il est important que vous surpreniez seulement votre chat le chat et que vous ne lui fassiez pas trop peur. Pour les chats qui sont naturellement très anxieux et qui sont stressés et nerveux en cas d’événement inattendu, il est préférable de recourir à une autre forme de dissuasion.

Eduquer son chat pour qu'il n'urine pas dans les plantes

Bien que les barrages de protection et les méthodes dissuasives décrits ci-dessus protègent vos plantes à court terme, elles ne seront probablement pas suffisantes pour le rendre parfaitement propre. S'il n'a plus accès aux plantes, un chat malpropre ou qui marque se tournera vers le lit, le canapé, la clôture ou les encadrements de porte pour uriner. Pour pousser votre chat à n'utiliser que sa litière, vous devez d'abord comprendre pourquoi il urine ailleurs que dans cette litière.

Votre chat urine-t-il dans les plantes parce qu’il rejette sa litière ? Peut-être qu'il se sent stressé ou perturbé en raison de certains changements récents. S'agit-il vraiment de malpropreté, ou le chat marque-t-il ? Peut-être est-il malade ? Parfois, uriner est douloureux pour les chats à cause d'une maladie, et ils n'osent alors plus aller à la litière. Il peut y avoir plusieurs raisons qui expliquent que les chats urinent soudainement dans les plantes. Il existe également de nombreuses approches différentes pour les faire changer ce comportement. Les trois mesures d'éducation à la propreté décrites ci-dessous ne conviennent donc pas à tous les chats. Si vous ne savez pas ce qui se cache derrière le comportement de votre chat, vous devriez consulter un vétérinaire et, si nécessaire, un psychologue pour chats. Le vétérinaire examinera votre chat de manière approfondie et pourra déterminer si une maladie est responsable de son comportement.

chat blanc plante

Trois mesures pour éduquer le chat à la propreté

Augmenter l’attractivité du bac à litière : les chats sont naturellement des animaux très propres. S'ils font leurs besoins ailleurs que dans leurs toilettes, c'est souvent dû au fait qu'ils refusent tout simplement le bac à litière. Ce rejet peut avoir différentes causes :

  • Le bac à litière est rarement nettoyé
  • Le bac à litière n'est pas facilement accessible (porte fermée, bord trop haut)
  • Rejet de la litière (trop dure, trop molle ou une nouvelle variété inconnue ?)
  • Trop peu de bacs à litière pour le nombre de chats vivant dans la maison (dans les foyers multi-chats, il est conseillé d'installer un bac à litière par chat en cas de malpropreté)
  • Le bac à litière est mal placé (la litière se trouve-t-elle dans le couloir, où il y a beaucoup de circulation et où le chat n'a pas d'intimité, ou bien dans une pièce où le chat n'aime pas entrer ?)
  • Le chat ne supporte pas le produit nettoyant (utilisez-vous des détergents et des désinfectants trop forts ? De nombreux chats n'aiment pas les odeurs chimiques et évitent alors leur bac à litière.)

Travailler le renforcement positif : les chats réagissent davantage à la récompense qu'à la punition. Si vous punissez votre chat parce qu'il a uriné dans les plantes, cela l'effraie et la déstabilise. Le comportement indésirable en serait alors même renforcé. Récompensez plutôt votre chat lorsqu’il fait dans sa litière et pas dans la plante. Il est important que le chat reçoive la récompense au moment de sa bonne action. Les chats vivent dans le moment présent, et ils associent toujours les louanges ou les punitions à la situation qu'ils viennent de vivre. Bien sûr, ne l'arrêtez pas pendant qu'il fait ses besoins, et donnez-lui une friandise ou son jouet préféré une fois qu'il a terminé.

Découvrez tous les produits pour chat sur la boutique zooplus

Améliorer le bien-être du chat : un chat stressé aura plus tendance à la malpropreté et au marquage qu'un chat qui se sent bien dans ses pattes. Et même si le comportement de votre chat n'est pas dû à de la peur, du stress ou d'autres insécurités, suivre les conseils suivants ne peut pas lui faire de mal.

  • Donnez de l'attention à votre chat : bien que de nombreux chats soient très indépendants, ils aiment leurs maîtres et sont heureux quand ils reçoivent de l'amour et de l'attention. Jouez un peu avec votre chat chaque jour et prenez le temps de lui faire des caresses et des câlins.
  • Bannissez l'ennui : les chats qui s'ennuient peuvent devenir odieux. Un grand arbre à chat et des jouets pour chats garderons vos chats occupés. Si vous avez un chat d'extérieur, laissez-le sortir autant qu'il le souhaite durant la journée.
  • Évitez les situations de stress : les chats sont des animaux routiniers. Les changements fréquents dans la routine, les voyages, les déménagements, les soirées bruyantes avec de nombreuses personnes qu'ils ne connaissent pas, de nouveaux aliments ou de nouveaux meubles déstabilisent beaucoup de chats. Par conséquent, assurez-vous d'offrir à votre chat un quotidien avec autant de cohérence et de continuité que possible, et permettez-lui de pouvoir se retirer quand il est dépassé par les événements de la maison.
  • Prêtez attention aux besoins de votre chat : même si les chats ne peuvent pas parler, ils essaient de nous faire comprendre quels sont leurs besoins. Si vous observez bien votre chat, vous comprendrez vite ce qu'il veut vous dire. Est-ce qu'il a faim ? Est-ce qu'il a besoin de caresse ? Est-ce qu'il s'ennuie ? Ou est-ce qu'il voudrait sortir et partir à la chasse aux souris ?

Tout vient à point à qui sait attendre

Toutes les mesures décrites pour dissuader votre chat d'uriner dans les plantes, pour changer son comportement et pour le faire se sentir mieux prennent du temps avant de montrer leurs effets. Ne vous attendez pas à ce que votre chat change de comportement du jour au lendemain. Si votre chat urine dans les plantes depuis longtemps et que c'est devenu une habitude notamment, il aura du mal à arrêter soudainement de le faire. Soyez donc patient avec votre chat, et ne le grondez pas s'il prend de nouveau le parterre de fleurs pour son bac à litière.

Articles les plus lus

Les maladies des poissons

Les maladies des poissons d’aquarium ne doivent pas être prises à la légère. Certaines maladies des poissons peuvent aller jusqu’à provoquer leur mort. C’est pourquoi une reconnaissance rapide des maladies est essentielle, afin de pouvoir agir rapidement. Votre Magazine zooplus vous aide à reconnaître les maladies des poissons et vous présente les possibilités de traitement pour votre poisson malade.

Changer l’eau de l’aquarium

Aussi longtemps que les aquariums existeront, il y aura de longs débats sur l'utilité de changer l'eau ou sur la fréquence à laquelle il est nécessaire de changer l'eau de l'aquarium. Même si cela est rare, certains propriétaires de poissons exotiques aiment à croire que leur aquarium fonctionne tel un petit écosystème similaire à celui de la nature, et qu’il est donc inutile de changer l'eau de l'aquarium, sous peine de l’appauvrir.

Tester l’eau de son aquarium

Une fois par semaine, il est indispensable pour un aquariophile de tester l'eau de son aquarium, en mesurant trois valeurs essentielles : la teneur en nitrites, la valeur du pH et la dureté carbonatée en KH. Cet article aborde la teneur en nitrites des eaux d’aquarium.