Chat de Pallas, Manul

Rédigé par Natalie Decker
chat de pallas

Le Chat de Pallas vit à l’état sauvage. Son corps compact et trapu le distingue de nos chats domestiques.

Un poil long et épais, des oreilles arrondies et un regard particulièrement intense : le chat manul fait l’effet d’une peluche, mais sa présence n’est pas rassurante pour autant. Ce félin de race ne se laisse pas caresser. Il s’agit d’un animal sauvage considéré comme indomptable.

Apparence : quelle taille peut atteindre le chat de Pallas ?

Dans la famille des chats, le manul (Otocolobus manul, synonyme : Felis manul) constitue un genre à part entière. Ces félins sont également appelés « chats de Pallas » - d’après le patronyme du naturaliste prussien Peter Simon Pallas qui les a découvert. Il est le premier à avoir décrit cette race de chat sauvage en 1776. Depuis, on distingue trois sous-espèces.

Avec une taille d’environ 60 cm de long et une queue mesurant entre 25 et 30 cm, ces félins sont presque aussi grands que les chats domestiques. Comme ils possèdent un pelage long et bien fourni, ils ont en outre l’air nettement plus puissants et compacts que leurs congénères apprivoisés. Leurs pattes courtes font encore plus ressortir leur silhouette trapue.

Qu’en est-il du pelage de ce chat des sables ?

Ce chat des sables pèse entre 2.5 kg et 5 kg. Son pelage se décline en plusieurs nuances allant du roux au jaune grisé. Ses poils particulièrement longs camouflent les rayures horizontales et les taches caractéristiques de sa robe. Généralement, la fourrure de cette espèce de félins se fait plus longue en hiver, et les extrémités blanches du poil lui donnent une apparence plus grisâtre. De toutes les races de chats, celle-ci possède l’un des pelages les plus denses et les plus épais, ainsi qu’un sous-poil abondant.

Les oreilles du chat de Pallas sont courtes, arrondies et placées bas sur la tête, ce qui lui permet de mieux se dissimuler dans les régions offrant peu de cachettes. La couleur de ses yeux est d’un jaune tirant sur le vert et ses pupilles sont rondes, une caractéristique plutôt rare chez les félins de petite taille.

chat sauvage de manul
Un pelage épais protège ce chat sauvage de la glace et de la neige dans son environnement montagneux.

Les ancêtres du manul

La raison pour laquelle ce petit chasseur à l’affût a des pupilles rondes demeure incertaine. Il se peut qu’il ait hérité cette forme de pupilles de ses ancêtres. Si l’on se place sur le plan de la généalogie de l’espèce, le chat de Pallas est en effet assez âgé. Cette race est considérée comme la descendante directe du tigre à dents de sabre, aujourd’hui disparu, et s’est différenciée il y a environ 5 millions d’années de l’ancêtre du chat-léopard que nous connaissons aujourd’hui.

Les espèces de félins assez petites comme nos chats domestiques ont en règle générale des pupilles verticales. Cette forme particulière permet aux chasseurs à l’affût d’évaluer parfaitement la distance qui les sépare de leur proie de manière à planifier leur attaque avec une grande précision.

Habituellement, seuls les grands félins comme les lions et les tigres ont des pupilles rondes. Ces animaux traquent leurs proies sur une courte distance et n’ont pour cette raison pas besoin de distinguer très précisément les contours des objets qui les entourent, qu’ils soient nets ou flous.

D’où viennent-ils ?

Ces chats sauvages vivent dans les steppes et les régions montagneuses d’Asie centrale dont ils sont originaires. Ils occupent des déserts rocheux et des régions semi-désertiques qui s’étendent entre l’Afghanistan et la Mongolie, où on les rencontre jusqu’à 4 000 m d’altitude.

Où ces petits félins vivent-ils ?

Ils habitent souvent des abris de marmottes laissés à l’abandon, des fissures de rochers ou des cavités creusées dans le sol : ces lieux les protègent non seulement des conditions climatiques inhospitalières de leur habitat mais également des attaques de rapaces.

Des comportements typiques

Malgré son aire de répartition très étendue, le comportement du chat de Pallas a été jusqu’à présent peu étudié. Ces animaux vivent trop bien camouflés dans les régions montagneuses difficiles d’accès du Pakistan, du Kazakhstan et du Tadjikistan.

Il existe cependant un fait avéré : comme un grand nombre d’autres petits félins, ce chat est un animal solitaire, actif à la tombée du jour et pendant la nuit. Les mâles et les femelles ne se retrouvent que pendant la période d’accouplement.

Période de gestation et élevage des petits

Au bout d’une gestation de 66 jours environ, la femelle donne naissance en avril ou en mai à 5 ou 6 petits qu’elle élève seule. Les jeunes félins sont allaités pendant 9 à 11 semaines et commencent à chasser en solitaire dès l’âge de 4 mois. Lorsqu’ils atteignent l’âge de 10 mois environ, les jeunes chats manuls se mettent à la recherche d’un territoire bien à eux qu’ils s’approprient en le marquant de leur odeur.

chat des sables

Alimentation : de quoi se nourrit ce chat atypique ?

Compte tenu de son gabarit, le chat de Pallas n’est ni un coureur de longue haleine ni un sprinteur aguerri. Sa force réside dans l’observation patiente de sa proie.

Il se nourrit essentiellement de petits mammifères comme les lièvres siffleurs, les marmottes et les souris. Les oiseaux, en particulier ceux qui nichent au sol comme certaines espèces de perdrix, font eux aussi partie de ses proies privilégiées.

Mise en danger et protection de l’espèce

Pour le moment, l’existence du manul n’est pas considérée comme menacée. Selon les estimations, environ 58 000 individus vivent dans les montagnes d’Asie centrale. Cependant, l’habitat du petit félin recule au fur et à mesure que les villes et les terres agricoles empiètent sur sa terre d’origine.

Parallèlement, le nombre de ses proies diminue car les lièvres siffleurs et les marmottes sont de plus en plus souvent chassés ou empoisonnés par les hommes. Il arrive aussi que les manuls eux-mêmes soient abattus pour leur fourrure. Les chiens domestiques et les pièges pour renards représentent une autre menace.

Pour préserver l’espèce, des projets comme la Pallas's cat International Conservation Alliance (PICA) ont vu le jour. L’objectif : élargir les connaissances sur ce chat des sables qui vit reclus et informer la population locale des menaces qui pèsent sur lui.

Peut-on en faire un animal de compagnie ?

Ces félins sont considérés comme des animaux indomptables. Il existe certes des cas de figure où des hommes ont essayé d’élever des petits abandonnés par leur mère en leur donnant de la nourriture pour chat. Mais dès qu’ils ont recouvré leurs forces, ces jeunes sauvages ont faussé compagnie à leurs parents adoptifs humains pour regagner leur liberté. Il ne s’agit donc nullement d’animaux de compagnie.

D’une manière générale, les amateurs d’animaux devraient s’abstenir de capturer des bêtes dans la nature pour les domestiquer. Il n’est en principe pas possible d’héberger et de nourrir de manière respectueuse ces animaux sauvages par essence, et cela va souvent à l’encontre de la législation sur la protection des animaux.

Si vous voulez voir un chat de Pallas de près, le mieux est donc de vous rendre au zoo. En Europe, on rencontre cette espèce dans 40 parcs animaliers environ. Placés sous la surveillance des humains, ces petits félins peuvent atteindre l’âge de 16 ans.


Natalie Decker
Profilbild Natalie Decker (mit Pferd)

« Une vie sans chiot est possible, mais dénuée de sens », disait l’artiste Loriot. Je suis entièrement d’accord avec lui, et j’ajouterai même : « Tout comme une vie sans cheval, chat et lapin ! ». Les petits et grands animaux me passionnent, et j’ai la chance de pouvoir écrire à leur sujet en tant qu’auteur freelance. Avec mes articles, je cherche à sensibiliser les lecteurs à la condition animale et à donner des conseils utiles aux amoureux des animaux.


Articles les plus utiles
13 min

Chartreux

Le Chartreux, le Bleu Russe ou le chat maltais : trois noms différents pour désigner des races similaires. Le Chartreux est même l’une des races de chat les plus appréciées d’Europe !
10 min

Bengal

Le Bengal est un chat unique, qui peut réellement être qualifié de félin domestique. Pourtant, les éleveurs de la race misent sur les gènes communs que partage le chat Bengal avec les chats sauvages.
8 min

British Shorthair

Pour les amoureux des chats, difficile de résister à la robe pelucheuse et aux grands yeux du British Shorthair. Sans parler de sa douceur et de son caractère si adorable !