Bengal

chat Bengal

Le chat Bengal est une race vraiment unique. Après tout, c'est un véritable « tigre domestique » : la race possède un peu de sang sauvage. Les races de chats comme le Bengal ou le Savannah sont le dernier cri dans le monde de l'élevage ! Quelles sont les caractéristiques d'une telle race, et quelles sont les particularités de leur mode de vie ? Notre portrait de race répond à toutes vos questions.

Au début du XIXe siècle, on trouvait encore des hybrides de grands félins dans les zoos européens. Ce qui s’est avéré peu pratique pour les jardins zoologiques a cependant intégré le monde des chats domestiques. De plus en plus de races de chats se développent à partir de croisements entre les chats sauvages avec les chats domestiques. L'exemple le plus connu en est le Bengal, né du croisement d'un chat domestique noir et avec un chat léopard asiatique. Le résultat : une race de chat qui convainc par son corps allongé et la couleur inhabituelle de son pelage, mais qui peut avoir besoin d'être éduqué par une main experte, suivant qu'il soit un chat Bengal de première génération, ou bien plus éloigné de ses ancêtres sauvages.

Découvrez tous les produits pour chat sur la boutique zooplus

Histoire du Bengal

L'élevage des chats Bengal a débuté aux Etats-Unis, où la généticienne Jean Mill a testé les premiers croisements entre le chat léopard asiatique Prionailurus Bengalnsis, originaire d'Asie du Sud, et un chat domestique. Son but était de créer un chat domestique apprivoisé, qui impressionnerait par l'apparence sauvage et originale de ses ancêtres chats sauvages.

chaton bengal aux yeux bleus vu de profil entre deux pots de fleurs

Cependant, l'idée n'était pas entièrement nouvelle : dès 1889, l'artiste et journaliste britannique Harrison William Weir mentionnait un croisement entre un chat léopard asiatique et un chat domestique. Mais la plus grosse influence sur la rasse Bengal, et la fondatrice officielle de la race, reste Jean Miller, alors appelée Jean Sudgen. Dès 1946, dans un rapport de recherche pour son cours de génétique à l'Université de Davis aux Etats-Unis, elle s'est penchée sur le sujet du « crossbreeding », des croisements entre races. Au début des années 1960, elle met en pratique ses idées et ses connaissances : elle croise des chats domestiques avec des chats léopards d'Asie. Les animaux directement issus de croisements entre chats sauvages et domestiques sont appelés animaux « F1 ». Re-croiser un animal F1 avec un chat domestique donne un animal « F2 », et ainsi de suite. Les chats F1 et F2 montrent souvent des comportements de chats sauvages. Jean Mill a de nouveau croisé les femelles F1 avec le père et a obtenu des chats F2. Après deux ou trois générations, les chats ont commencé à agir comme des chats domestiques. Après la mort de son mari, Jean Mill a interrompu ses expériences de croisement pendant une courte période, mais les a reprises dans les années 70, quand elle a pu prendre la suite du scientifique William Centerwall sur les chats hybrides femelles. Il avait accouplé des chats léopards d'Asie avec des chats domestiques pour étudier leur immunité à la leucémie féline. Ce fut le point de départ de l'élevage moderne du chat du Bengal, officiellement reconnu par la TICA (The International Cat Association) en 1983 ! Au début, d'autres races comme l'Abyssin, le Mau égyptien et l'American Shorthair ont été croisées afin d'affiner l'apparence souhaitée du Bengal. Aujourd'hui, les Bengals ne sont reproduits qu'entre eux. Seuls les chats de la quatrième génération (« F4 ») peuvent être montrés en exposition. Ce n'est qu'à partir de cette génération que les animaux sont considérés comme « apprivoisés » et présentent un caractère de chat domestique. Le Bengal a entre-temps séduit de nombreux amateurs, et est maintenant reconnu par de nombreuses organisations faîtières telles que la CFA (Cat Fanciers' Association).

Apparence du Bengal

Mais assez parlé de l'histoire du Bengal. Ces animaux, à la fois souples et athlétiques, pèsent jusqu'à 6 kilos et mesurent jusqu'à 30 centimètres de haut. Leur corps puissant est porté par de longues jambes musclées. La tête du Bengal est plutôt petite par rapport à son corps. Elle est dominée par des pommettes hautes et de grands yeux en amande. Les grands yeux du Bengal sont souvent verts, ou bien bleus chez les animaux « seal point ». Les oreilles sont petites et arrondies au sommet, mais ont une base large.

Le plus remarquable chez le Bengal est son pelage. Avec des taches disposées horizontalement, des rosettes et un ventre plus clair, il ressemble beaucoup à ses ancêtres sauvages. Les pattes sont encore rayées chez la plupart des animaux, mais doivent, dans l'idéal, être tachetées. Les Bengals existent avec un pelage à base orange, or, jaune foncé ou sable, souvent avec des « paillettes ». Les dessins « marbrés » et « tachetés » sont reconnus par le standard de la race :

  • Marbré : « marbré » rappelle le motif « bringé » des autres races de chats. Le motif du pelage du Bengal doit rappeler le moins possible celui d'un chat domestique.
  • Tacheté : le motif « tacheté » est le plus recherché. Les Bengals « tachetés » ressemblent aux chats léopards sauvages avec leurs grandes taches. On distingue les taches bicolores (« rosettes ») des taches monochromes.

Le menton, la poitrine, le ventre et l'intérieur des pattes doivent avoir des couleurs de base allant du crème au blanc et contrastant avec la coloration des flancs et du dos. Les yeux, les lèvres et le nez doivent idéalement être encadrés par de fines lignes noires. Mais il n'y a pas que l'apparence originale du chat Bengal qui rappelle la part de sang sauvage qui le rend si spécial.

chat bengal dans la neige

Caractère du Bengal

A partir de la cinquième génération, les Bengals sont officiellement considérés comme des chats domestiques. Ils ne doivent pas être élevés comme chat de compagnie avant cette génération. Ils restent cependant des animaux vifs et actifs en raison de leur héritage sauvage. De même, les animaux reproducteurs ne peuvent être exposés qu'à partir de la quatrième génération. Selon le standard de la race, les Bengals sont « des chats confiants, attentifs, curieux et amicaux ».

Le Bengal est un chat amusant ! Ce petit sauvage intelligent apprend vite et a besoin de beaucoup d’attention afin de canaliser son énergie. Les propriétaires de chats Bengal rapportent souvent que de simples câlins et moments de jeu ne suffisent pas à les occuper. Des entraînements au clicker sont adaptés pour ces chats actifs, leur permettant d’éviter de s’ennuyer. Les Bengals aiment grimper, sur des arbres à chat par exemple, et ils apprécient particulièrement l’eau. Un accès extérieur sécurisé permet donc au Bengal de ne pas s’ennuyer et de pouvoir se dépenser autant qu’il le souhaite. Bien sûr, un grand jardin est idéal, mais un balcon sécurisé avec de nombreuses possibilités de grimper, comme un arbre à chat d’extérieur conviendra aussi aux Bengals les plus calmes.

Le Bengal est un chat confiant, plutôt dominant, et actif. La socialisation avec des autres chats calmes peut donc poser problème. Pourtant, un Bengal ne devrait jamais vivre sans la compagnie d’un autre animal à quatre pattes. Il est préférable de choisir des races de chat dans le caractère se rapproche de celui du Bengal. Les chats comme le Persan ou le British Shorthair ne sont pas adaptés.

L'éducation des chats hybrides est particulièrement importante. Au plus profond d’eux-mêmes, tous les chats domestiques restent de petits sauvages, surtout les chats ayant un lien de parenté étroit avec des chats sauvages. Les chats Bengal des premières générations montrent encore des caractéristiques de chats sauvages marquées. En tous les cas, et cette règle est valable pour toutes les races de chat, n'adoptez qu'auprès d'un éleveur sérieux qui attache une grande importance à la socialisation et à l'élevage de ses chatons, et qui saura vous conseiller dans l’éducation de votre chat. Rencontrez l'éleveur une première fois pour pouvoir vous faire une idée des chatons et de leurs conditions de vie. Les animaux parents doivent aller vers les humains et être confiants.

Découvrez tous les produits pour chat sur la boutique zooplus

Mode de vie du Bengal

A partir de la cinquième génération, le caractère du Bengal ressemble à celui d'autres races de chats actifs sans sang sauvage. L'éducation de ces chats ne diffèrent que peu de celle d'autres chats qui ont besoin de mouvement. Un jardin ou un balcon sécurisé avec de quoi jouer, escalader, gratter et se cacher est idéal pour que le Bengal puisse s'occuper en fonction de son niveau d'activité. Variez l'environnement du Bengal et offrez-lui toujours de nouvelles activités. Un bol d'eau sur le balcon ? Un petit étang dans une partie sécurisée du jardin ? Laissez libre cours à votre imagination ! Après quelques semaines avec un Bengal, le clicker et le target training ne seront plus des mots étrangers pour vous. Les jeux d'intelligence et de réflexion sont particulièrement appréciés par le Bengal. Il existe des jouets d'intelligence pour chat, mais vous pouvez également vous servir de jouets pour chiens. Les chat Bengals adorent l'eau. Un bassin d'eau peu profond dans le jardin est idéal pour s'amuser en été. En hiver, les jeux d'eau peuvent avoir lieu dans la salle de bain.

Elever un Bengal peut être un défi pour les amateurs de chats qui sont habitués à des races de chats plus calmes. Mais l'intelligence et la capacité d'apprentissage du Bengal en font un chat très amusant à éduquer.

deux chats bengal

Alimentation et santé du Bengal

Vous cherchez la bonne nourriture pour votre chat du Bengal ? Découvrez la nourriture Royal Canin Bengal !

Les Bengals peuvent être affectés par certaines maladies typiques de la race. Il s'agit notamment de l'atrophie progressive de la rétine (PRA-b), qui peut entraîner la cécité des animaux pendant les premières années de leur vie, en raison de la dégénérescence de la rétine de l'œil. Une autre maladie héréditaire est le déficit en pyruvate kinase (PK-Def). Les globules rouges sont détruits par la carence en pyruvate kinase, ce qui entraîne une anémie. Ces deux maladies peuvent être détectées par des tests génétiques. Les Bengals peuvent également développer une cardiomyopathie hypertrophique (HCM). Il s'agit d'une maladie cardiaque qui provoque un épaississement du muscle cardiaque. La cardiomyopathie hypertrophique peut être diagnostiquée en effectuant échographie cardiaque annuelle. Les éleveurs responsables font tester leurs chats pour détecter les maladies héréditaires et excluent les animaux atteints de l'élevage. C'est autre raison supplémentaire de se tourner vers des éleveurs réputés, pour qui le bien-être des animaux est primordial. Evitez absolument les vendeurs douteux qui vendent des chats sans papiers et ne peuvent pas vous garantir que les animaux sont en bonne santé.

Les meilleurs soins de santé que vous puissiez offrir à votre chat Bengal sont une alimentation adaptée à l'espèce et une visite annuelle chez le vétérinaire. De nombreux propriétaires de races de chats ayant des ancêtres sauvages optent pour une alimentation crue, car de nombreux Savannah et Bengal semblent être sensibles aux aliments industriels pour chats et aux bactéries dans leur nourriture. La nourriture toute prête en boîte ou en sachet peut tout à fait fournir à votre chat Bengal tout ce dont il a besoin pour une longue et saine vie de chat ! Si vous optez pour l'alimentation crue, aussi appelée alimentation BARF, il vous faudra des connaissances poussées. Avec les bons suppléments et ingrédients naturels, vous êtes sûr que vous chat reste en bonne santé.

Bengal

Comment trouver le bon éleveur de chats Bengal ?

Le Bengal est une race absolument fascinante ! Êtes-vous tombés amoureux de cette race de chats hybrides à la lecture de cet article ? La question qui se pose désormais est la suivante : où trouver ce petit tigre exceptionnel ?

Un éleveur responsable s’assure que le Bengal soit vraiment un chat adapté pour vous et votre famille. Il accompagne ses animaux dans leur nouveau foyer en établissant un contact le plus rapidement possible entre les chatons et leur future famille. En tant que membre d’une association d’élevage, il accorde non seulement de l’importance à ce que ses chats correspondent au standard de la race souhaitée, mais prend également ses responsabilités en termes de santé. Cela comprend des tests pour détecter d’éventuelles maladies génétiques et un accompagnement vétérinaire durant la gestation de la mère des chatons. Après leur naissance, les chatons font leur première visite chez le vétérinaire pour y être examinés, vaccinés et vermifugés. Toutes ces dépenses se répercutent alors sur le prix d’achat d’un chaton Bengal, qui s’élève à hauteur de mille euros. Les animaux aptes à l’élevage peuvent être vendus à des sommes plus conséquentes. Ne soyez pas étonnés par ces prix et gardez en tête qu’ils couvrent les nombreux frais des éleveurs.

Même si le prix d’achat d’un chat de race peut vous refroidir, vous ne devriez en aucun cas vous laissez tenter par les « éleveurs de masse » qui proposent des « chats de race sans papiers ». En règle générale, l’économie de ces soi-disant « éleveurs » est faite sur le choix des animaux reproducteurs et les soins de santé. Les jeunes animaux ne sont pas socialisés et ne disposent pas du temps nécessaire aux côtés de leur mère pour devenir des chats sains sur le plan physique et mental. Vous devez pouvoir faire confiance à l’éleveur de votre futur chaton, et lui vous faire confiance à vous. Ne soyez pas surpris si l'éleveur a fixé des conditions de vente particulières pour ses animaux. Il peut s’agir d’une castration ou de la garantie d’un espace en extérieur.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur avec votre chat Bengal !

Découvrez tous les produits pour chat sur la boutique zooplus

Articles les plus lus

Chiot qui mordille : comment agir ?

Au bout de six semaines de vie, même les chiots les plus adorables ont déjà 28 petites dents bien acérées, qu’ils utilisent de manière très efficace. À cet âge-là, leurs dents ressemblent à des pointes d’aiguilles, et leurs morsures ne peuvent pas encore provoquer de graves blessures. Cependant, si vous avez un chiot qui mordille, il est primordial de lui apprendre à ne pas mordre dès le plus jeune âge.

30 noms de chien en O pour l’année 2018

Depuis presque un siècle en France, la convention veut que les chiens de race portent un nom commençant par la lettre correspondant à leur année de naissance. Ainsi, il est relativement facile de calculer l’âge d’un chien, avec comme seul indice la première lettre de son nom. Selon cette convention, les chiens de race nés en 2005 devaient porter un nom commençant par la lettre A. En 2006, c’était au tour de la lettre B, puis en 2007 à la lettre C, et ainsi de suite. En 2018, la lettre O est à l’honneur. Votre Magazine zooplus vous présente 30 noms de chien en O pour l'année 2018 !

30 noms de chiens en P pour l’année 2019

Vous connaissez probablement ce système, qui consiste à donner la même lettre initiale à tous les chiots avec un pedigree d'un même millésime. Ce système est en place en France depuis 1926, et cette année, c'est au tour de la lettre P. Suivant cette tradition, nous vous présentons les 30 plus jolis noms de chiens commençant par P, pour tous ceux qui sont encore à la recherche d'un nom pour leur toutou.