Les chiens d’utilité

Chien d'avalanche

Chien d'avalanche dans la neige

Le chien est considéré comme le meilleur ami de l'homme. Mais certains chiens sont plus que de simples compagnons fidèles à nos côtés. Ils assument des tâches importantes et reçoivent une éducation spécialisée. Nous vous proposons un tour d'horizon des différentes fonctions des chiens d’utilité, aussi appelés chiens de travail.

Chiens d'assistance pour les personnes avec un handicap physique

Les chiens d'assistance sont des chiens d’utilité qui vivent aux côtés de personnes ayant un handicap physique, et les soutiennent dans leur vie quotidienne. Ils peuvent, par exemple, les aider à faire les courses, mais aussi à s'habiller ou se déshabiller. Ils sont également capables d'actionner des interrupteurs et d'ouvrir des portes. Leurs tâches dépendent de l'aide dont leur maître a besoin ; un chien d'assistance est ainsi généralement formé pour une personne spécifique. Les chiens d'assistance les plus connus sont les chiens guides d'aveugles. Cependant, tous les chiens ne peuvent pas être chiens d'assistance. Les chiens capables de remplir ces sont sélectionnés alors qu'ils sont encore chiots, et sont entraînés très tôt pour les tâches auxquelles ils se destinent. La période d’entraînement des chiens varie et dépend de l’objectif pour lequel ils ont été dressés.

Les chiens guides d'aveugles

Les chiens guides d'aveugles font partie des chiens d'assistance. L'association allemande pour aveugles et malvoyants les définit comme une « aide à la mobilité pour les personnes aveugles et malvoyantes ». En effet, il est très difficile pour les personnes qui ne voient pas ou peu de s'orienter en dehors de leur environnement habituel. Les chiens guides accompagnent leurs maîtres dans la vie quotidienne, et peuvent donc les aider dans ce genre de situation. Les chiens guides d’aveugles sont généralement uniquement entraînés en fonction des besoins de leur maître. La formation du chien prend six à neuf mois, selon le centre de formation. Ensuite, le futur maître et le chien doivent apprendre à interagir et à se faire confiance durant une session de formation de trois à quatre semaines. Cet apprentissage se conclut généralement par un test commun, au cours duquel le chien et le futur maître doivent montrer qu'ils sont devenus une équipe.

Chien guide d'aveugle

Chiens d'alerte médicale

Un autre type de chiens d'assistance sont les chiens d'alerte, par exemple les chiens d'alerte pour les personnes diabétiques. Ils sont capables de remarquer des fluctuations de la glycémie. Des études montrent que les oreilles sensibles des chiens captent des altérations de la respiration qui révèlent une saturation réduite en oxygène chez la personne diabétique. Si le taux de sucre du maître chute à un niveau mettant sa vie en danger, le chien l'en avertit à temps pour qu'il puisse réagir en conséquence et consommer du glucose. Mais le chien peut également l'avertir des excès de sucre, afin que le maître puisse s'injecter avec de l'insuline si nécessaire. Les chiens d'alerte sont également employés par les personnes souffrant d'épilepsie ou d'asthme. La période de formation des chiens varie, et dépend de l'organisation qui les forme et du but dans lequel ils sont formés.

Chiens de sauvetage

Les chiens de sauvetage sont également appelés chiens de recherche. Ils sont formés à différentes applications et doivent passer un test spécifique. Les plus connus sont les chiens d'avalanche et de catastrophe, qui recherchent les survivants dans des décombres. Les chiens de sauvetage comprennent également les chiens d'eau, qui sont spécialisés dans la recherche de personnes noyées. Les chiens de sauvetage travaillent toujours en duo avec un maître-chien, et peuvent aussi faire partie d'une équipe avec d'autres chiens de sauvetage. Les chiens de sauvetage sont des chiens de compagnie normaux qui vivent dans des familles. Le chien et le maître sont tous deux formés à une tâche particulière. La formation dure environ deux à trois ans et comprend plusieurs examens.

Chien de sauvetage

Chiens d'avalanche

Les chiens d'avalanche font partie des chiens de sauvetage. Ils sont employés lorsque des personnes sont emportées par une avalanche de neige. Bien qu'il existe aujourd'hui des dispositifs techniques permettant de localiser les personnes enfouies, les nez des chiens sont toujours les plus fiables. Avec leur fin odorat, les chiens peuvent sentir les personnes recherchées, même si elles sont enfouies sous quatre mètres de neige. Les chiens d'avalanche sont utilisés dans les régions enneigées, et l'entraînement peut varier selon les endroits.

Découvrez également notre article sur l’école du chiot !

Chiens policiers

La police s'appuie également sur l'aide des chiens. Les chiens policiers appartiennent aux chiens d'utilité. Ils suivent des pistes et traquent des preuves, des explosifs, des drogues ou même des personnes. De plus, ces chiens servent à protéger les policiers. Cependant, tous les chiens ne sont pas capables de faire partie de la police : en moyenne un chien sur cent parvient à ces fonctions. Les chiens qui en sont capables suivent une formation spéciale et vivent avec leurs maîtres-chiens policiers. La formation peut durer d'un à trois ans.

Chien policier

Chiens douaniers

Les chiens douaniers sont une autre catégorie de chiens de travail. Ils apportent leur aide aux agents des douanes et sont employés comme chiens de protection et de détection. Ils détectent les marchandises transportées illégalement aux passages des frontières nationales, telles que les drogues ou les cigarettes. Les chiens douaniers travaillent avec des maîtres-chiens et sont formés dans des écoles canines spécialisées. Le maître-chien douanier et son animal sont partenaires au travail et dans la vie. La formation de l'équipe prend entre 12 et 18 mois.

Autres types de chiens d'utilité

Chiens d'élevage, chiens de protection et chiens de berger

Les chiens d'élevage servent à élever du bétail, comme des moutons ou des vaches. Ils s'assurent que les animaux restent toujours en troupeau car ils sont ainsi mieux protégés contre les agresseurs naturels, tels que les ours et les loups. Les chiens qui combattent ces agresseurs sont appelés chiens de protection. Les chiens d'élevage sont généralement petits et agiles, et moins aptes à la défense que ceux de protection. Cependant, certains chiens qui peuvent gérer à la fois l'élevage et la protection : ils sont appelés chiens de berger. Les chiens employés pour l'élevage vivent aux côtés des agriculteurs. Ceux-ci suivent des séminaires spéciaux qui leur apportent l'expertise nécessaire pour former les chiens de berger en fonction de leurs besoins.

Autres types de chiens d'utilité

Chiens d'élevage, chiens de protection et chiens de berger

Les chiens d'élevage servent à élever du bétail, comme des moutons ou des vaches. Ils s'assurent que les animaux restent toujours en troupeau, car ils sont ainsi mieux protégés contre les agresseurs naturels, tels que les ours et les loups. Les chiens qui combattent ces agresseurs sont appelés chiens de protection. Les chiens d'élevage sont généralement petits et agiles, et moins aptes à la défense que ceux de protection. Cependant, certains chiens peuvent gérer à la fois l'élevage et la protection : ils sont appelés chiens de berger. Les chiens employés pour l'élevage vivent aux côtés des agriculteurs. Ceux-ci suivent des séminaires spécialisés qui leur apportent l'expertise nécessaire pour former les chiens de berger en fonction de leurs besoins.

Chiens de garde

Les chiens de garde sont employés pour garder un territoire donné, qu'il s'agisse d'une maison, d'un terrain ou même d'un pâturage avec des animaux. Leur domaine est généralement clôturé. En fonction du chien de garde, il signale les intrus en aboyant ou réagit par la défense ou l'attaque. En règle générale, les chiens de garde s'acquittent de leur tâche sans la présence permanente de leur maître. Les chiens de garde doivent principalement avoir un effet dissuasif et signaler toute intrusion non autorisée sur leur territoire par des aboiements. Il est important que le chien et le maître travaillent avec un éducateur professionnel.

Articles les plus utiles

Chiot qui mordille : comment agir ?

Au bout de six semaines de vie, même les chiots les plus adorables ont déjà 28 petites dents bien acérées, qu’ils utilisent de manière très efficace. À cet âge-là, leurs dents ressemblent à des pointes d’aiguilles, et leurs morsures ne peuvent pas encore provoquer de graves blessures. Cependant, si vous avez un chiot qui mordille, il est primordial de lui apprendre à ne pas mordre dès le plus jeune âge.

Apprendre à son chiot à rester seul

Les chiens sont des animaux très sociables, qui aiment la compagnie de leur meute. Mais à un moment ou un autre, tous les maîtres sont amenés à laisser leur chiot seul. Il est important d’apprendre à son chien à rester seul très tôt ! En effet, un chien adulte qui n’a jamais été seul vivra cette épreuve avec beaucoup de difficulté et d’angoisse. Apprendre à son chiot à rester seul n’est pas sorcier, cert article vous dit tout sur le sujet !