Comment empêcher mon chien d’aboyer ?

Comment empêcher mon chien d'aboyer

« Chien qui aboie ne mord pas ! » Ce proverbe peut sembler réconfortant, mais les chiens qui aboient constamment mettent à rude épreuve non seulement vos nerfs, mais aussi ceux de vos voisins. Mais pourquoi les chiens aboient-ils ? Et comment puis-je empêcher mon chien d'aboyer ?

Que quelqu'un sonne à la porte, passe devant la maison ou monte l'escalier, qu'un autre chien ou une personne inconnue s'approche trop près pendant une promenade ou que son maitre rentre des courses : un chien commente souvent le moindre événement avec des aboiements sonores. Bien sûr, aboyer fait partir de la nature du chien et est leur façon de communiquer. Mais si votre chien aboie de manière prolongée sans s'arrêter, prêtez-y attention : des aboiements exagérés peuvent cacher un vrai trouble du comportement. Voici comment faire cesser les aboiements de votre chien.

Jusqu'à quel point les aboiements sont-ils normaux ?

Alors que certains chiens n'élèvent presque jamais la voix, d'autres aboient à la moindre chose qui attire leur attention. Comme chez les humains, il y a chez les chiens des individus bavards et d'autres plus silencieux. Les Chihuahuas, les Spitz, les Carlins, les bouviers de l'Appenzel ou les Bergers allemands sont généralement considérés comme étant plutôt bavards que, par exemple, les Grands danois, les Saint-bernards, les Eurasiers ou les Irish Wolfhounds. Même s'il y a des différences considérables au sein de ces races de chiens, tant que la fréquence des aboiements reste acceptable et que les chiens cessent immédiatement d'aboyer sur ordre de leur maître, tout va bien. Cependant, si votre chien aboie à chaque promeneur et à chaque visite et qu'il peut difficilement se calmer, il y a souvent d'autres causes que simplement sa personnalité bavarde.

Pourquoi les chiens aboient-ils ?

Le fait est que les chiens n'aboient pas sans raison. Ils ne jappent pas parce qu'ils veulent ennuyer leur maître ou parce qu'ils aiment entendre leur propre voix. Ils aboient pour s'exprimer. Votre chien est heureux de vous revoir enfin ou parce que vous l'emmenez au parc. Cependant, si les chiens aboient plus que de raison et dans des situations où cela n'est pas souhaitable, par exemple lorsqu'ils rencontrent d'autres personnes dans la rue ou que quelqu'un passe devant eux, ils expriment probablement des sentiments négatifs. L'insécurité, la peur, la frustration ou l'ennui sont parmi les causes les plus fréquentes d'aboiements excessifs.

Aboiements dus à l'insécurité

Par exemple, si votre chien aboie après d'autres chiens ou promeneurs et qu'il se manifeste bruyamment dès que quelqu'un s'approche de vous et de votre maison, c'est généralement parce qu'il n'est pas sûr de lui ou qu'il a peur. La cause de cette incertitude est souvent le maître. Les gens qui sont eux-mêmes nerveux lorsqu'ils rencontrent d'autres chiens lors d'une promenade, ou qui tressaillent lorsqu'un groupe d'enfants marchent dans leur direction transmettent ce sentiment à leur chien. Ils communiquent au chien qu'ils ne maitrisent pas la situation et qu'ils ont besoin de son aide.

Portrait d'un chien Schnauzer blanc sur un fond noir

Aboiements dus à la frustration et à l'ennui

Une autre cause d'aboiement constant peut être la frustration. Les chiens qui sont frustrés, par exemple parce qu'ils n'ont pas suffisamment d'occupations ou de promenades et qu'ils s'ennuient aboient chaque fois que leur maître entre ou sort de la maison, ou lorsque quelqu'un vient leur rendre visite. Aux yeux de leurs maîtres, ces chiens aboient souvent sans raison. La raison de ces aboiements est en réalité très évidente : le chien cherche à attirer votre attention ! Il veut que vous vous occupiez de lui et passiez du temps avec lui.

Aboiements dus à la douleur

Bien sûr, il y a également des chiens qui n'aboient pas pour ces raisons d'insécurité, de peur ou de frustration. Derrière ces aboiements peuvent se cacher des douleurs chroniques et autres inconforts liés à une maladie. Avant que vous ne commenciez à essayer de faire arrêter les aboiements de votre chien, une visite chez le vétérinaire est recommandée. C'est la seule façon d'être sûr qu'une maladie n'est pas la cause de ces aboiements.

Comment puis-je empêcher mon chien d'aboyer ?

Connaître la raison des aboiements de votre chien est important, non seulement pour écarter une raison médicale, mais également pour pouvoir lutter efficacement contre les aboiements. Ce n'est que si vous connaissez les raisons de ses aboiements que vous pourrez faire cesser les aboiements de votre chien grâce à des méthodes d'entraînement ciblées. Si vous voulez empêcher votre chien d'aboyer, il est important que vous observiez d'abord attentivement votre chien et que vous analysiez dans quelles situations il aboie. Les causes peuvent généralement être déduites de ces situations. Par exemple, s'il aboie sur d'autres personnes lorsqu'elles s'approchent de vous, cela signifie généralement qu'il veut vous protéger et vous défendre. Si vous quittez la maison sans lui, aboyer signifie généralement : "je m'ennuie et je suis frustré de ne pas être autorisé à venir".

Sport et jeux

Si votre chien est dans ce dernier cas, il a un besoin urgent de plus d'activité et d'exercice. C'est généralement une bonne façon de faire stopper ses aboiements. Une promenade rapide autour du pâté de maison ne suffit qu'à peu de chiens. Peu de races ont toujours été des chiens de compagnie, elles avaient généralement par le passé des fonctions à remplir. Même aujourd’hui en tant qu'animal de compagnie, les chiens ont besoin d'être stimulé physiquement et mentalement.

Chien Border collie saute par-dessus une haie d'agility

De longues promenades, des jeux de lancer, de recherche de friandise et l'apprentissage de petits ordre satisfont déjà la plupart des chiens. Si cela ne suffit pas, par exemple si votre chien est issu d'une race de chiens de travail et qu'il a beaucoup d'énergie et d'endurance, vous pouvez envisager la pratique d'un sport caninAgility, obéissance, obérythmée, mantrailing et beaucoup d'autres : il existe un sport canin adapté à presque chaque chien sportif. Les activités pratiquées avec votre chien auront dans tous les cas une influence positive sur votre relation. Vous apprenez à mieux vous connaître et construisez ainsi une vraie relation de confiance. Les chiens qui sont stimulé physiquement et mentalement se montrent généralement plus calmes et équilibrés et aboient moins.

Donnez un sentiment de sécurité à votre chien

S'il y a un sentiment d'insécurité ou de peur derrière les aboiements constants de votre chien, vous ne pouvez pas simplement vous en débarrasser en faisant de plus longues promenades ou en jouant plus souvent. Vous devez plutôt faire savoir à votre chien que vous avez tout sous contrôle et qu'il n'a pas à s'inquiéter. Il faut construire une nouvelle relation de confiance, ce qui demande bien sûr beaucoup de patience et de discipline. Montrez à votre chien que vous êtes le chef et convainquez-le que vous avez suffisamment de confiance en vous et que vous maitrisez la situation. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile et ne fonctionne pas immédiatement. Les exemples suivants vous expliquent comment faire comprendre à votre chien « tu n'as pas besoin d'aboyer, je contrôle la situation ».

Conseils comportementaux qui sécurisent le chien

Conseil n°1 : contre les aboiements à la porte

Quand la sonnette retentit et que votre chien commence à aboyer, la plupart des maîtres essaient de le faire arrêter en criant « Arrête ! Tais-toi ! » pour le faire taire, ou bien ils leur caressent la tête de manière rassurante pour les calmer. Pour le chien, qui ne comprend pas la signification de ce mot et qui comprend simplement que vous êtes également excité, ou bien que vous le caressiez pour le féliciter cela signifie "je vais tout régler". Son maître l'encourage donc inconsciemment à croire que la situation nécessite son intervention. Avant d'ouvrir la porte, vous devez donc d'abord placer votre chien affectueusement mais résolument derrière vous. Montrez-lui que vous êtes capable de gérer la situation. S'il s'assoit sagement et n'aboie pas, félicitez-le. S'il continue d'aboyer, ignorez-le : ne le regardez pas et ne lui parlez pas. Votre visiteur doit en faire de même. Félicitez-le dès qu'il arrête d'aboyer, même si ce n'est qu'un court instant pour inspirer un bon coup. En lui faisant des compliments sur les choses positives et en ignorant le négatif, vous pouvez influencer son comportement de manière significative.

Conseil n°2 : promenades ensemble

Afin que votre chien se sente en sécurité pendant la promenade, tenez-le en laisse. Non pas pour le punir, mais comme pour lui donner une extension de votre bras protecteur. Ne laissez pas votre chien tirer devant vous, mais montrez-lui que vous décidez de l'allure et de la direction. Lorsque vous rencontrez quelqu'un, continuez tranquillement sans réagir. Ainsi, vous montrez à votre chien qu'il est en sécurité et que ses aboiements ne sont pas nécessaires. N'essayez pas de le calmer avec des mots doux ou en le grondant.

Chien tenu en laisse pas son maître dans la rue

Autrement, votre chien se sentirait encore moins en sécurité et cela renforcerait ses aboiements. Félicitez-le sincèrement quand il arrête d'aboyer.

Conseils n°3 : pour les chiens qui se sentent délaissés

Il en va de même pour les chiens qui aboient parce que leur maître quitte la maison. Ne faites de compliments à votre chien que lorsqu'il arrive à rester calme dans ces situations. Entrainez-vous pas à pas en le laissant seul pour des durées de plus en plus longues. Tant qu'il aboie, ignorez-le. S'il reste calme, et même si cela ne dure que très peu de temps, félicitez-le. Vous pouvez le faire avec des félicitations verbales ou bien avec des friandises.

Conseils n°4 : pour plus de sécurité et de structure dans le quotidien du chien

Presque tous les chiens aspirent à la sécurité et à la structure. Ils ont besoin d'un maître sûr de lui sur qui ils peuvent compter, et qui leur montrera toujours la route à suivre avec cohérence. Une façon de les faire se sentir plus en sécurité est de mettre en place des routines quotidiennes et des structures grâce auxquelles les chiens peuvent s'orienter. C'est à vous de décider du déroulement de la journée, et pas à votre chien. Par exemple, vous pouvez commencer chaque jour avec un petit exercice d'obéissance pendant la promenade. Apprenez-lui les ordres les plus importants et félicitez-le lorsqu'il les exécute correctement. Servez les repas à horaires fixes, sortez votre chien et jouer avec lui toujours aux mêmes heures, et montrez-lui que vous c'est vous qui dirigez. Comme dans les cas bien connus des aboiements à la porte ou lors de la promenade, ne récompensez votre chien que s'il a fait correctement ce que vous lui demandiez. Ne le grondez pas s'il fait quelque chose de mal, par exemple s'il aboie, mais félicitez-le plutôt lorsqu'il se calme sur votre ordre. Vous pourrez ainsi vous débarrasser progressivement des aboiements de votre chien.

Faire cesser les aboiements du chien : l'école du chien

En utilisant le renforcement positif, vous pouvez apprendre beaucoup à votre chien. Grâce à un entrainement cohérent, vous pouvez faire cesser les aboiements de votre chien, même s'il y est habitué depuis des années. Plus le chien est âgé et plus il sera long de changer ses habitudes. Mais même si votre animal n'est plus un chiot, ne renoncez pas ! Même le plus grand des aboyeurs peut devenir un chien calme. Mais vous ne pouvez pas toujours y arriver seul. N'hésitez pas à solliciter l'aide de spécialistes qui pourrons vous apporter une aide personnalisée, à vous et à votre chien. Une visite dans une école pour chiens, chez le vétérinaire ou chez un comportementaliste canin peut s'avérer très utile.

Articles les plus utiles

Chiot qui mordille : comment agir ?

Au bout de six semaines de vie, même les chiots les plus adorables ont déjà 28 petites dents bien acérées, qu’ils utilisent de manière très efficace. À cet âge-là, leurs dents ressemblent à des pointes d’aiguilles, et leurs morsures ne peuvent pas encore provoquer de graves blessures. Cependant, si vous avez un chiot qui mordille, il est primordial de lui apprendre à ne pas mordre dès le plus jeune âge.

Apprendre à son chiot à rester seul

Les chiens sont des animaux très sociables, qui aiment la compagnie de leur meute. Mais à un moment ou un autre, tous les maîtres sont amenés à laisser leur chiot seul. Il est important d’apprendre à son chien à rester seul très tôt ! En effet, un chien adulte qui n’a jamais été seul vivra cette épreuve avec beaucoup de difficulté et d’angoisse. Apprendre à son chiot à rester seul n’est pas sorcier, cert article vous dit tout sur le sujet !