21 septembre 2018 - Actualisé 11 février 2019

Chien peureux : comment gérer son anxiété ?

chien peureux

Mon chien a peur de tout, que faire ? 

Comme chez les humains, on compte des chiens particulièrement courageux et des chiens peureux, qui ne s’aventurent qu’avec beaucoup de prudence vers des choses nouvelles. Mais cela devient problématique lorsqu’un chien manifeste une angoisse exacerbée dans des situations du quotidien ou qu’il réagit de façon excessive : des bruits forts, un escalier ou une personne en particulier peuvent causer des peurs disproportionnées pour un chien anxieux. Cela rend le quotidien bien plus compliqué et handicape grandement votre chien stressé. Ci-dessous, retrouvez quelques conseils pour aider votre chien peureux à se transformer en un chien plus confiant et serein.

Comment s'exprime la peur du chien anxieux ?

Afin de pouvoir contrecarrer ce phénomène, il est utile de reconnaitre les premières signes lorsque votre chien a peur : l’insécurité. Cette dernière se manifeste par exemple par la queue du chien rabattue entre ses pattes ou une allure méfiante, les muscles contractés. Si le sentiment d’insécurité persiste, le chien courbe le dos, baisse la tête, détourne le regard et rabat sa queue encore davantage entre ses pattes. Certains chiens anxieux commencent même à haleter ou à trembler.

Attention : lorsqu’un chien qui a peur se sent coincé dans une situation critique, il peut être amené à mordre, comme mécanisme de défense.

chien peureux : mon chien a peur de tout

Chien peureux : quelles causes ?

Les raisons qui expliquent l'anxiété du chien peuvent être diverses et variées : de mauvaises expériences avec les hommes, des erreurs d’éducation ou simplement une tendance à la nervosité. Les premiers mois de vie représentent la base pour un chien, également en ce qui concerne l’apprentissage. Ainsi, une socialisation en tout genre est particulièrement recommandée : lorsqu’un chiot vit de nombreuses expériences et fait beaucoup de rencontres, il se montera plus ouvert aux étrangers. Les chiens adultes peuvent eux-aussi être entrainés afin de gagner en confiance. La manière la plus simple de procéder est la suivante : apprenez des tours à votre chien peureux dans des environnements calmes, et félicitez-le largement par la suite. A long terme, cela renforce efficacement la confiance du chien et renforce votre complicité.

Restez calme avec votre chien peureux

Dès les premiers signes annonçant une situation stressante, restez calme. En tant que maître, si vous ne montrez aucune raison à votre chien d'avoir peur, il comprendra que la « menace » n’est pas aussi grave que telle qu’il l’avait perçue.

Pour les chiens à tendance anxieuse, il peut s’avérer judicieux d’adopter une approche proactive, même s’il ne s’agit pas de grandes angoisses. Le but étant ici de maîtriser avec votre chien la situation de « danger ». Ne réprimandez jamais votre chien peureux lorsqu’il est dans une situation générant stress et nervosité. D’autre part, réconforter son chien de manière exagérée peur aussi avoir un effet contre-productif. Pour autant, n’ignorez pas votre compagnon, trouvez le juste milieu ! Parlez-lui de manière calme et encourageante sans le dorloter.

Chien peureux : les solutions pour aller mieux

Si la peur de votre chien est déclenchée par un bruit concret, vous pouvez essayer d’associer les repas ou grignotages de votre chien à celui-ci. Votre chien anxieux a peur du bruit que fait votre mixeur ? Mettez-le en marche dans la pièce voisine, avant le prochain repas de votre chien.

chien peureux solutions

En répétant cet exercice régulièrement, votre chien peureux s’habituera non seulement au bruit mais l’associera également à quelque chose de positif. Ici il est indispensable que votre chien se montre hésitant avant que vous ne lui donniez sa nourriture, et non pas complétement apeuré. Il est donc conseillé de commencer cet exercice tout doucement. Utilisez le même principe pour faire disparaitre les autres peurs de votre chien ! Votre chien a peur de l’orage ? Faites-lui écouter une vidéo comportant des bruits d’orage par exemple.

Si les angoisses de votre chien sont causées par un objet, associez-y également de la nourriture. Disposez par exemple une friandise ou un bâton à mâcher à une distance raisonnable de l’objet en question. Le fait de mâcher longtemps une friandise à cet endroit permet au chien de se détendre davantage. Jouer à la même distance de l’objet anxiogène peut également être utile, pour combattre la peur du chien. Utilisez de préférence un objet apprécié par votre chien. Rapprochez-vous petit à petit de l’objet dont votre chien a peur. Ce processus peut durer des jours, voire des semaines, avant que vous ne remarquiez une différence significative. Ceci est particulièrement valable pour les chiens âgés. Montrez-vous patient !  Il est important de mettre fin au jeu sur une note positive. Si votre chien ne s’approche pas plus près de l’objet anxiogène, restez debout avec votre chien que vous tenez en laisse, jusqu’à ce qu’il se calme et donnez-lui une friandise.

Chien peureux et Nouvel An

Nombreux sont les chiens qui présentent un comportement anxieux lors du Nouvel An. Il est relativement difficile d’entraîner votre chien à mieux réagir à ce soir de l’année, mais en lui montrant l’exemple, vous avez la possibilité de minimiser sa peur. De préférence, passez la soirée aux côtés de votre chien peureux et apportez une atmosphère propice à la détente. Occupez-le par exemple avec quelques jouets et pratiquez quelques tours qu’il maîtrise. Ne le nourrissez pas avant minuit, pour qu’il ait réellement faim et que dans l’idéal, sa faim ne laisse pas place à la peur.

chien peureux sous un plaid

Si votre chien anxieux reste très excité, soyez-là pour le rassurer mais restez détendu. Evitez (pas uniquement le jour de la Saint Sylvestre) de fixer votre chien anxieux. Se sentir surveillé pourrait le déstabiliser davantage.

L’avis d’un expert

Si malgré vos efforts, vous n’obtenez aucun résultat et que votre chien a peur de tout ou reste anxieux dans certaines situations, il vaudrait alors mieux éviter l'élément déclencheur de ses peurs, si cela est possible. Si ce n'est pas envisageable, mettez-vous à la recherche d’un club canin qui puisse vous aider à trouver des solutions, pour vous et votre petit compagnon.

Articles les plus lus

Chiot qui mordille : comment agir ?

Au bout de six semaines de vie, même les chiots les plus adorables ont déjà 28 petites dents bien acérées, qu’ils utilisent de manière très efficace. À cet âge-là, leurs dents ressemblent à des pointes d’aiguilles, et leurs morsures ne peuvent pas encore provoquer de graves blessures. Cependant, si vous avez un chiot qui mordille, il est primordial de lui apprendre à ne pas mordre dès le plus jeune âge.

Comment bien protéger son chiot ?

Un air pataud, de grands yeux et des parties de jeu sans fin… Quoi de plus adorable qu’un jeune chiot ? De quelle manière les maîtres peuvent-ils efficacement protéger leurs amis à quatre pattes ?