Comprendre le langage des chiens

Rédigé par Bärbel Edel
comprendre le langage des chiens

Voici un chien amical et détendu !

Les personnes qui vivent depuis longtemps avec un chien savent en général le comprendre, de manière presque intuitive. Les novices en la matière, quant à eux, ont parfois du mal à décortiquer le langage des chiens. Il faut admettre qu’il s’agit d’un langage très complexe ! Malheureusement, les malentendus peuvent avoir des conséquences, cet article vous aide à mieux comprendre le langage des chiens.

Comprendre le langage des chiens : pourquoi est-ce essentiel ?

Les malentendus entre vous et votre chien peuvent entraîner de lourdes conséquences. C'est pourquoi il est essentiel de savoir décoder le langage de votre chien. Avant qu'un chien n'en arrive à mordre, il manifeste généralement à sa manière que quelque chose ne lui convient pas. Ces signaux d'alarme sont parfois négligés ou mal interprétés.

Par ailleurs, lorsque votre chien vous désobéit, il est possible qu’il réagisse ainsi car il n’a pas envie d'obéir, ou car il a peur de la situation à affronter. Peut-être ne veut-il pas s'asseoir sur le trottoir car il est effrayé par les voitures qui passent ? Si vous réussissez à comprendre ce que ressent votre chien, vous saurez lui épargner de nombreuses situations stressantes.

Le plus important dans tout cela est de parvenir à vous comprendre mutuellement. Une bonne compréhension renforcera vos liens et vous permettra de nouer une réelle relation de confiance.

Comment les chiens communiquent-ils ?

Les chiens communiquent avec les humains et avec leurs congénères de plusieurs manières : les aboiements, jappements, gémissements, hurlements ou encore grognements.

Au-delà de leur voix, les chiens utilisent leur corps tout entier pour communiquer via des mouvements (comme remuer la queue) et des mimiques (comme montrer les dents).

L’importance des odeurs

Les odeurs jouent un rôle essentiel pour les chiens. La truffe d'un chien possède jusqu'à 300 millions de cellules olfactives (contre 5 millions pour notre nez). Pas étonnant que les chiens se servent de leur flair pour aider à retrouver des personnes disparues !

Grâce aux traces laissées par leur urine et leurs excréments, les chiens déposent des messages importants sur leur passage, à destination de leurs congénères. Cela fait également partie du langage des chiens. Une tache d'urine ou une crotte de chien est visible au sol ? Votre chien est alors immédiatement tenté de les renifler pour ne manquer aucun message. En promenade, il est normal que les chiens sentent, voire même lèchent les déjections d'autres chiens.

Le langage des chiens : une question de contexte

Malheureusement, le langage des chiens reste très souvent ambigu à comprendre. Pour décoder l’expression de votre chien, tenez toujours compte du contexte, de la situation dans laquelle votre chien se trouve à ce moment-là. Si vous ignorez le contexte, vous risquer d’aboutir à des malentendus.

Par exemple, les chiens se lèchent la truffe pour s’apaiser. Mais si un chien se lèche la truffe juste après avoir grignoté une friandise, il est probablement simplement en train de faire une petite toilette rapide.

Comprendre le langage des chiens : les aboiements

Les chiens aboient pour diverses raisons : parce qu'ils ont faim ou soif, parce qu'ils ont envie de se promener ou de jouer avec vous. Souvent, lorsque votre chien aboie, il cherche à attirer votre attention.

Lorsqu’un chien aboie, le message à décoder est souvent ambigu. Les chiens aboient aussi pour vous avertir d'un danger (comme par exemple la présence d’un cambrioleur ou d’un intrus), et lorsqu'ils se sentent eux-mêmes menacés.

Si l'avertissement oral n'est pas pris au sérieux, certains chiens en viennent alors à utiliser leurs crocs. Attention, l’expression "chien qui aboie ne mord pas" n'est pas toujours vraie.

Besoin d’attention ou message d’avertissement

Alors, comment distinguer les avertissements sérieux de votre chien de ses demandes d’attention ?

En général, si l'aboiement est de son aigu, il traduit une émotion amicale. Un aboiement plus grave signifie que votre chien est sérieusement en colère ou qu’il se sent menacé.

Les chihuahuas et chiens de petites races aboient d’un ton plus aigu, les grands chiens comme les Saint-Bernards ont un timbre de voix plus grave. Prenez également en compte la race et le gabarit de votre chien avant d’interpréter trop vite ses aboiements.

Certains chiens aboient dès que l'occasion se présente, ce qui, bien souvent, énerve leur maître au plus haut point. En général, les chiens qui aboient de manière excessive manquent d’occupation et de dépense physique.

Notre article Comment empêcher mon chien d'aboyer vous explique comment corriger ce mauvais comportement.

comprendre le langage des chiens

Les hurlements favorisent la cohésion

Lorsque les loups hurlent, ils expriment leur appartenance à la meute. Le chant du loup favorise ainsi la cohésion de la meute. Les loups utilisent aussi le hurlement pour communiquer leur position à leurs congénères et les avertir d'un danger.

Certains chiens domestiques hurlent. Toutefois, certaines races hurlent plus que d’autres, comme le Basset, le Beagle et le Husky, par exemple.

Votre compagnon a tendance à s’exprimer lorsque les cloches de l'église sonnent ou qu'une sirène retentit ? Les experts pensent que les chiens interprètent ces sons comme étant des hurlements d'autres chiens, en raison de la similitude de leur fréquence sonore.

La douleur, la solitude ou le stress sont quelques raisons pouvant pousser votre chien à hurler.

Un conseil : hurlez avec votre chien

Même si cela peut paraître bizarre, les experts conseillent aux maîtres de hurler en même temps que leur chien. Cela permet de renforcer vos liens avec votre compagnon. En quelque sorte, vous lui montrez que vous faites partie de la même meute.

Jappements et gémissements : comment les interpréter ?

Les chiens jappent et gémissent aussi pour s’exprimer. Ces expressions peuvent avoir des significations assez différentes. Les chiens gémissent parfois lorsqu'ils se réjouissent à l'idée de faire une longue promenade avec leur maître, mais aussi lorsqu‘ils ont peur ou se sentent frustrés.

Gardez en tête que les chiens sont des animaux de meute. Certains chiens peuvent manifester un comportement anxieux lorsqu‘ils doivent rester seuls à la maison pendant une période prolongée. Il n’est pas rare que les chiens anxieux hurlent pendant des heures, en attendant leur maître.

Langage du chien : les grognements

Quand un chien grogne, il s'agit souvent du dernier avertissement avant qu'il ne morde.

Aussi étrange que cela puisse paraître, il est conseillé de laisser grogner votre chien. Ne lui faites surtout pas perdre cette habitude en corrigeant son comportement ou en le punissant. Les chiens qui ont appris à ne plus grogner risquent parfois de mordre, sans aucun signal d’avertissement.

La posture du chien

Rien qu’en observant la posture d’un autre chien, votre compagnon comprend immédiatement si ce chien est paisible ou s’il ferait mieux de s’en méfier.

Les chiens relaxés ont en général une posture corporelle détendue. Les chiens tendus, en revanche, ont une posture plutôt raide.

Les chiens dominants essaient de se rendre plus grands. Un chien agressif aura tendance à se rendre plus grand et à s’incliner vers l’avant, comme prêt à attaquer.

Un chien défensif, en revanche, aura tendance à s'affaisser et à rester davantage sur les pattes arrière. Cette posture exprime son désir de fuite et de repli. Les chiens craintifs et peureux essaient de se faire petits. Dans les cas les plus extrêmes, ils se couchent sur le dos pour exprimer leur soumission.

Le langage corporel des chiens

Le langage corporel est une autre composante essentielle du langage canin. Il est indispensable de bien savoir déchiffrer le langage corporel de votre chien afin de pouvoir le comprendre dans toutes les situations.

La position de la queue

Vous avez appris qu’un chien qui remue la queue est content ? C’est vrai, mais qu’en partie. En réalité, lorsqu’un chien remue la queue, ceci signifie uniquement qu’il se réjouit ou qu’il est excité. Il reste à savoir si la raison de cette agitation est positive ou négative...

Imaginez-vous le scénario suivant : vous rentrez chez vous après une longue journée de travail, votre chien se rue vers vous et remue la queue dans tous les sens ? Il est ici clair que votre chien est content de vous revoir !

Maintenant, un autre scénario : un chien étranger se dirige vers vous, raide, le regard fixe, et sa queue fait de petits mouvements saccadés. Dans ce cas, vous feriez mieux de rester prudent.

Lorsque la queue d‘un chien est raide et pointe vers le haut, il s’agit d’un signe de provocation. Si elle est tendue à l'horizontale vers l'arrière, il s'agit d’un signe de menace.

Lorsqu’un chien rabat sa queue vers le bas, c'est qu'il est anxieux et manque de confiance.

Les yeux et la position des oreilles

Lorsqu’un chien fixe un congénère droit devant lui, il s’agit d’une menace. Ses pupilles sont rétractées et ses oreilles pointent vers l’avant.

Des oreilles pointant vers l'arrière traduisent la peur, l'insécurité ou encore la soumission.

Un chien relaxé a une expression détendue et les pupilles dilatées. Lorsqu'un chien détendu souhaite apaiser la situation, il tourne la tête sur le côté.

Chiens aux oreilles tombantes

Votre chien a des oreilles tombantes ? Les mouvements de ses oreilles sont probablement difficiles à reconnaître. Observez plutôt la base de ses oreilles pour mieux détecter ses mouvements.

Lorsque votre chien montre ses crocs

Si un chien lève sa babine supérieure et ne montre que ses incisives, restez extrêmement prudent ! Il s'agit d'une menace à prendre très au sérieux, surtout si le chien reste raide et vous fixe du regard.

Si un chien expose complètement ses dents, il s'agit probablement d'une "menace défensive". Le chien montre les crocs, détourne le regard de temps en temps, il est plutôt affaissé vers le bas et en appui sur les pattes arrière, la queue abaissée. Ce chien a peur, mais reste prêt à se défendre si besoin.

Langage du chien : le sourire

Dans ce cas de figure aussi, l’exception confirme la règle ! Lorsqu’un chien montre ses dents de manière docile, il s'agit en réalité d’un “sourire de soumission”, souvent accompagné d'une posture accroupie. Le chien remue alors la queue ou la rabat tout près de lui.

Le "sourire social" est un dérivé du "sourire de soumission", que les chiens ne montrent d'ailleurs qu'aux humains. La gueule est entrouverte, les babines légèrement étirées vers l'arrière, le chien est détendu, se tient dans une posture bien droite et remue la queue.

Comprendre le langage canin en filmant son chien

Les chiens se déplacent souvent très rapidement. Lorsqu'ils s’amusent avec leurs amis à quatre pattes, les nuances subtiles de leur langage corporel sont difficiles à discerner. Le jeu est-il encore bon enfant ou la situation est-elle en train de basculer ?

Si vous souhaitez apprendre à mieux comprendre votre chien, pourquoi ne pas le filmer avec votre smartphone lors de votre prochaine promenade ? Regardez ensuite la vidéo au ralenti pour décoder son langage corporel plus facilement.

Sur YouTube, vous trouverez de nombreuses vidéos explicatives qui vous aident à déchiffrer le langage corporel des chiens.


Bärbel Edel
Bärbel Edel

Je suis journaliste, j'aime les animaux et j'ai réalisé quelques travaux de recherche sur la relation entre les Humains et les chiens durant mes études sur le folklore. Il y a quelques années, j'ai adopté un chat au refuge pour animaux de Munich. Elvis a été la raison pour laquelle j'ai commencé mon blog sur les chats "Lieblingskatze" et aussi pour parler des animaux d'une manière journalistique. Avec mes articles, j'aimerai aider les gens à mieux comprendre leurs animaux de compagnie.


Articles les plus utiles
6 min

10 signes que votre chien vous aime

Vous voulez savoir si votre chien vous aime ? Lorsque nous aimons quelqu'un, nous cherchons à savoir s'il éprouve les mêmes sentiments pour nous. Il est donc naturel que nous voulions pouvoir lire les signes par lesquels nos amis canins nous montrent qu'ils nous aiment. Mais les chiens ont des moyens différents des nôtres de montrer leur amour, et ils ne peuvent pas exprimer « je t'aime » avec des mots. Mais ils trouvent d'autres façons de nous montrer à quel point ils nous aiment, et il est plus facile que vous ne le pensez de reconnaître ces signes. La capacité de comprendre le langage de nos chiens bien-aimés sommeille en chacun de nous. Voici dix signes qui montrent sans aucun doute que le cœur de votre chien bat et sa queue s'agite pour vous. Avant tout, il est important que vous réalisiez que votre instinct est un facteur clé dans la compréhension du langage de votre chien. Tout comme nos chiens se fient entièrement à leurs instincts, nos instincts sont aussi un guide fiable lorsqu'il s'agit de comprendre leur langue. Pour cette raison, la liste qui suit ne prétend pas être exhaustive, et les dix points suivants ne peuvent représenter qu’une ligne directrice approximative. Peut-être votre chien trouvera-t-il d'autres moyens que ceux mentionnés ici pour vous montrer son amour pour vous. Plus votre relation avec lui sera bonne, plus facilement vous pourrez interpréter les signes de son affection pour vous.
5 min

10 signes qui prouvent que votre chien est heureux

« Comment savoir si mon chien va bien ? » « Comment puis-je savoir si je m’occupe bien mon chien et s'il est heureux de la vie qu'il mène avec moi ? » Ce sont des questions auxquelles de nombreux maîtres de chiens sont confrontés. Si votre chien est bien occupé, il est probablement heureux. Une bonne façon de le garder occupé est de passer beaucoup de temps avec lui, notamment en jouant. De plus, et nous n'insisterons jamais assez sur ce point, une alimentation de qualité issue du commerce spécialisé est déterminante pour la bonne santé physique et mentale de votre chien, et donc pour qu'il se sente bien. Comme tous les chiens descendent du loup, ils ont tous un langage très similaire. Le chien communique par le langage corporel et les sons. Tous les chiens, qu'ils aient un museau court ou long, une queue courte ou longue, s'expriment de la même façon. Cependant, il faut noter que certaines races de chiens n'arrivent plus à bien se faire comprendre par les autres chiens lorsque leur apparence est altérée, notamment lorsque leur queue est écourtée.
5 min

Dormir avec son chien : bon ou mauvais ?

Comme pour beaucoup de sujets, les opinions sur la question « Peut-on dormir avec son chien dans le lit ? » sont très diverses. Les contre-arguments peuvent peser plus lourd que Médor sur votre couette. Voici quelques avantages et inconvénients pour vous aider à décider si vous souhaitez laisser dormir votre chien dans le lit ou non. De toute façon, votre chien s'adaptera à votre opinion, car au final, vous êtes le chef.