Canicross et sports de traction : équipement et conseils

Rédigé par Sabrina Quente
canicross VTT

La force du chien en pleine action : lorsqu’il tracte, c’est votre animal qui prend les commandes !

Nul besoin du froid mordant de l’Alaska pour organiser des courses de chiens de traîneau : le Canicross garde toute sa saveur en l’absence de neige. Avant que vous ne vous lanciez avec votre compagnon dans cette aventure sportive vertigineuse , nous vous donnons les principales informations et ordres à connaître, de manière à vous initier à cette forme de sport canin fascinante.

L’Iditarod organisée en Alaska est considérée comme la course de traîneaux à chiens la plus difficile au monde :  les quelque 1 800 km à parcourir par des températures pouvant atteindre      -70 °C mobilisent toutes les forces des chiens et des pilotes d’attelage, les mushers. Sous nos latitudes, les sports de traction pratiqués s’avèrent bien moins éprouvants pour les animaux.

En principe, n’importe quel chien peut pratiquer un sport de traction. Cette activité profite à la silhouette du chien ainsi qu’à celle de son maître, tout en procurant un sentiment d’aventure et de liberté. Avec une bonne préparation, vous et votre animal ne tarderez pas à y prendre goût –même en l’absence de neige et de compétition acharnée.

Qu’est-ce que le sport de traction canin ou le canicross ?

Tout est déjà dit dans l’intitulé : il s’agit d’un type de sport où le chien tire une personne qui se déplace à pied ou sur un support mobile. L’origine du Canicross remonte aux chiens de trait, autrefois considérés comme les chevaux du pauvre.

Pour accomplir leurs tâches, les chiens de trait tiraient des véhicules lourdement chargés comme les charrettes ou les traîneaux. De nos jours, les chiens ont la vie plus facile et déplacent par exemple des trottinettes, des vélos ou des voitures d’entraînement légères. Comme les sports de traction avec chien jouissent d’une popularité croissante, d’autres disciplines se sont développées au fil du temps parallèlement au sport de traîneau à chiens classique.

Voici les principales sortes de sport de traction avec chien

  • Le Canicross : il s’agit d’une discipline où maître et chien échangent leurs rôles. Le chien tire son maître en train de courir et lui donne le rythme.
  • Le Cani-VTT : le chien tire le vélo sur lequel est installé son maître.
  • La Cani-trottinette : pour s’essayer à cette discipline, il faut avoir un bon sens de l’équilibre. Le chien tire son maître pendant qu’il fait de la trottinette.
  • Le Cani-trike et le Cani-kart : ces deux variantes nécessitent l’intervention de plusieurs chiens. Le trike et le kart sont des voitures à trois et quatre roues que les chiens sociables ont beaucoup de plaisir à tracter
canicross VTT
La force du chien en pleine action : lorsqu’il tracte, c’est votre animal qui prend les commandes !

Les sports de traction font-ils la joie de tous les chiens ?

Un argument de taille qui parle en faveur des sports de traction : ils ne sont pas appréciés des seuls huskies. Bien au contraire : n’importe quel chien, quelle que soit sa race, peut les pratiquer pourvu qu’il soit adulte et aime se dépenser.

Pour en profiter pleinement, votre animal doit évidemment être en bonne santé. Un check-up chez le vétérinaire constitue donc la condition préalable n°1 avant d’entreprendre quoi que ce soit. Une attention toute particulière doit être portée au système cardiovasculaire et aux articulations.

Rassurez-vous : même les chiens qui ne sont pas au plus haut de leur forme peuvent, en fonction du diagnostic retenu, pratiquer certaines de ces disciplines sportives sous la supervision d’un professionnel. Dans le cas de la dysplasie de la hanche, ce type d’activité peut même s’avérer bénéfique.

Quel poids mon chien peut-il tirer ?

Vous vous demandez si votre animal va arriver à vous déplacer ? Les chiens sont en fait plus forts qu’il n’y paraît. La règle générale est la suivante : un chien entraîné et en bonne santé arrive à tracter une masse qui fait trois à cinq fois son poids.

Un labrador pesant 30 kg environ pourra ainsi tirer près de 120 kg – véhicule compris.

Ce calcul doit être revu si plusieurs chiens, pentes ou terrains difficiles entrent en ligne de compte.

Quelles conditions me faut-il remplir pour pratiquer un sport de traction avec chien ?

Votre animal ne doit pas être le seul à être en bonne condition physique. Si vous êtes aussi en forme, que vous aimez faire de l’exercice et qu’un peu de saleté ne vous fait pas peur, les principales exigences sont déjà remplies.

De quel équipement ai-je besoin pour pratiquer ce type de sport ?

Quand il s’agit de sport canin, la sécurité prime sur tout le reste. C’est la raison pour laquelle un matériel spécialement conçu pour les sports de traction s’avère indispensable.  Assurez-vous qu’il est parfaitement adapté à votre animal.

Astuce :  pour le premier essai, mieux vaut recourir à l’aide d’un professionnel de manière à éviter à votre chien des points de pression désagréables.

Pour les sports de traction avec chien simples à pied ou en vélo, vous aurez besoin de l’équipement de base suivant, en plus d’une tenue sportive et de chaussures solides :

  • Un harnais de traction bien ajusté au corps de votre chien
  • Une ligne de trait avec amortisseur
  • Pour le Canicross : une ceinture de course pour fixer la ligne de trait
  • Pour le Cani-VTT ou la Cani-Trottinette : une antenne pour faciliter le pilotage

Pour le Cani-trike et le Cani-kart, vous aurez en outre besoin d’une voiture à chiens et du dispositif de traction ad hoc pour un ou plusieurs chien(s). Vous devriez par ailleurs connaître les deux types d’attelage envisageables.

Les systèmes d’attelage valables pour les sports de traction avec chien

Deux principales options s’offrent à vous pour atteler votre chien : vous pouvez recourir à une corde ou à un système appelé « pulka ». C’est la discipline sportive qui détermine le mode à privilégier.

  • Attelage avec corde :une corde de traction avec amortisseur relie directement le chien à la ceinture du maître ou à un équipement sportif comme des rollers ou un vélo. Une barre de guidage appelée « antenne » empêche que la corde ne s’emmêle.
  • Attelage avec un système « pulka »:pour les sports de traction avec des voitures, on utilise un système de fixation pulka. Le chien y est attaché avec un harnais spécial. Pour les chiens qui tirent seuls, on a recours à des ciseaux pour attelage. Le chien court dans ce cas entre deux barres extérieures. Si les chiens se déplacent en double meute, ils sont répartis à droite et à gauche d’une barre centrale, la barre de traction pour attelage double.

Quels ordres mon chien doit-il être en mesure de comprendre ?

Quand on fait du canicross, le rythme peut être extrêmement rapide. Il est donc particulièrement important de savoir se faire obéir – pour protéger votre attelage et l’entourage immédiat. Votre chien doit être à l’écoute, car du fait de sa position à l’avant, il n’a pas de contact visuel avec vous.

Il doit en outre faire preuve d’une bonne réactivité pour pouvoir s’arrêter ou éviter des obstacles à temps. Pour se faire entendre, mieux vaut recourir à des ordres aussi courts et explicites que possible.

Aperçu des principaux ordres donnés dans le cadre des sports de traction.

Dans ce domaine, il n’est pas rare d’entendre des ordres formulés en anglais qui viennent des mushers. Voici une liste des principaux termes, pour le cas où vous aimeriez les apprendre :

  • Haw : à gauche
  • Gee : à droite
  • Over haw : à gauche en passant l’obstacle
  • Over gee : à droite en passant l’obstacle
  • Come haw : virage à 180 degrés vers la gauche
  • Come gee :  virage à 180 degrés vers la droite
  • Go / Hike / Mush : c’est parti / en avant
  • Straight ahead : tout droit
  • Stop / Whoa : Stop / halte

5 conseils pour prendre un bon départ

Les ordres et l’équipement sont en place ? Dans ce cas, vous pouvez vous lancer dans l’aventure ! L’important est d’habituer dans un premier temps votre chien à son harnais et de lui faire comprendre qu’il doit impérativement suivre vos instructions.

Si vous voulez tout faire dans les règles de l’art, vous pouvez faire appel à un professionnel canin pour vous initier au monde des sports de traction. En principe, il est important de respecter les 5 points suivants pour s’amuser sans attendre :

  1. Faites en sorte de vivre des situations de réussite et limitez le poids dans un premier temps. Commencez par le Canicross, de manière à ce que votre animal n’ait que votre seul poids à tracter.
  2. Vous avez plus de chances de vivre des premières expériences réussies si vous les faites sur des chemins déserts, par exemple aux premières heures de la journée.
  3. Ne laissez pas le hasard décider de la qualité du sol. Votre chien aura moins de mal à courir sur des routes forestières que sur l’herbe glissante d’un pré ou sur l’asphalte dur.
  4. Vérifiez la météo : si la température dépasse les 15 °C et si l’air est particulièrement humide, ce type de sport risque de devenir une contrainte pour votre animal, et il pourrait même souffrir d’un coup de chaleur.
  5. Offrez à votre animal suffisamment d’occasions de boire et de se détacher du poids à tirer. Après l’entraînement, il aura bien mérité que vous preniez soin de son pelage et de ses pattes.

Le canicross : un sport qui renforce le lien maître-chien et qui maintient en forme

Pour rendre un chien heureux, l’affection humaine et les soins prodigués avec amour seuls ne suffisent pas. Votre animal a également besoin d’une activité physique suffisante. Pour les maîtres et les chiens qui aiment se dépenser ensemble, le canicross représente un équilibre idéal.

L’équipement utilisé renforce non seulement le lien entre le chien et son maître, mais les deux parties doivent en plus se mettre au diapason pour former rapidement une équipe bien rodée. Essayez pour voir !  Nos astuces devraient vous aider à partir sur de bonnes bases. Et vous n’aurez aucun mal à vous procurer l’équipement adapté dans la boutique en ligne de zooplus.


Sabrina Quente
Profilbild von zooplus Magazin Autorin Sabrina Quente

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, les animaux font partie de ma vie. Sur chacune de mes photos d’enfance, l’on peut voir une perruche sur ma tête ou un chat sur mes genoux. Depuis plus de dix ans, j'écris en tant que rédactrice sur différents sujets allant de l'assurance maladie à l’adoption d'un chat. Mon fidèle compagnon : mon chat Mimi, la meilleure source d'inspiration pour de nombreux articles et qui me rappelle quand faire une pause dans mon travail.


Articles les plus utiles
4 min

Faire du vélo avec son chien

Qu’y a-t-il de plus agréable qu’une promenade à vélo dans la nature par une belle journée ensoleillée ? Le plaisir est d’autant plus grand lorsque vous partagez ces moments avec votre chien. Mais comment l’habituer à se promener à vélo ? À quoi faut-il faire attention avant de faire du vélo avec son chien pour la première fois ?
3 min

L’agility pour chien

Vous et votre chien êtes lassés de toujours faire les mêmes promenades ? Vous voulez essayer quelque chose de nouveau et de divertissant ? Essayez l’agility pour chien sans plus attendre ! L’agility est un sport canin moderne mais avant tout un jeu qui peut vous aider à améliorer la communication avec votre chien. C’est un sport canin d’extérieur, particulièrement adapté pour se dépenser à l’arrivée des beaux jours.
6 min

Doga ou dog yoga : faire du yoga avec son chien

Actuellement, beaucoup de personnes passent plus de temps à la maison à cause de la pandémie du coronavirus. Les salles de sport fermées incitent alors les gens à trouver moyen de se maintenir en forme sous leur propre toit. Si votre ami à quatre pattes peut aussi en profiter, c'est encore mieux. Mais qu'est-ce que le « doga » ou « dog yoga » ? Nous donnons nos astuces à tous les yogis intéressés, et ceux en devenir.