14 juin 2019 - Actualisé 12 juillet 2019

Tour d’horizon de tous les sports canins

Un border collie en train de sauter une haie dans un parcours d'agility

Le sport est important pour les humains, et il l’est tout autant pour les chiens. Mais le sport canin est bien plus que l'entretien de la forme physique. Il est aussi synonyme de plaisir, mouvement, travail mental, compétition, éducation et interactions sociales. Mais quels sports canins existe-t-il ? Et lequel de ces sports est le plus adapté à vous et votre chien ? Voici une présentation des sports canins les plus populaires.

Des sports adaptés à chaque chien

Le sport canin jouit d'une popularité croissante dans le monde entier, tant auprès des humains que de nos amis à quatre pattes. Ce n'est pas étonnant, car le sport canin n'est pas seulement bon pour la santé physique et mentale de nos chiens, mais renforce en même temps la relation que nous avons avec eux, et permet aux maîtres et aux animaux de mieux se comprendre. Autrefois, la plupart des chiens étaient élevés pour accomplir une certaine tâche, qu'il s'agisse de rassembler, de conduire, de chasser ou de protéger. Aujourd'hui ils sont principalement des chiens de compagnie pour les familles. Mais leurs comportements innés et leurs instincts n'ont pas disparu. Les chiens veulent être occupés, ils ont besoin d'avoir une tâche à accomplir, et aiment être stimulés physiquement et mentalement. Mais exploiter tout le potentiel de nos chiens n'est souvent pas si facile dans notre vie de tous les jours. Le sport canin peut nous y aider et propose, grâce à sa diversité, une activité adaptée à chaque maître et à chaque race.

Agility

L'agility est l'un des premiers sports qui vient à l'esprit des maîtres lorsqu'ils pensent aux sports canins. Aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe de l'Ouest, ce sport de rapidité qui nous vient d'Angleterre est l'un des plus populaires de tous les sports canins. Sur une distance de 100 à 200 mètres, le chien doit traverser un parcours constitué d'au moins vingt obstacles différents. Mur, pneus, tunnel, balançoires, obstacles de saut en longueur, slalom, table, mur diagonal et bien plus encore, que le chien doit surmonter aussi vite que possible et en faisant le moins d'erreurs possible. Il est mené à travers le parcours par son maître, qui le guide uniquement par des gestes et sa voix. Les laisses, les clickers et autres outils similaires ne sont pas autorisés. L'agility est non seulement bénéfique à la forme physique des chiens et des humains, mais elle leur permet également de renforcer leur relation. En agility, il existe différente catégorie pour différentes tailles de chiens. Ce sport convient à presque toutes les races. Il faut cependant être prudent avec les races très grandes et lourdes, ainsi qu'avec les chiots, dont les articulations pourraient être trop fortement sollicitées par les nombreux sauts d'obstacles.

Biathlon pour chiens d'assistance

Comme son nom l'indique, ce sport canin s'adresse aux maîtres-chiens et aux chiens d'assistance, qui doivent surmonter divers obstacles sur une distance de 6 à 11 kilomètres. Les tâches sont variées et vont de la traversée d'un bassin d'eau, sauter par-dessus des troncs d'arbres ou ramper à travers des tubes, au vélo et à la natation. Ce sport de polyvalence comprend également des épreuves avec des armes à feu, ainsi qu'une fausse attaque du chien contre son maître. Les chiens d'assistance et leurs propriétaires doivent terminer la course dans un temps imparti. S'ils le dépassent, ils reçoivent des points de pénalité.

Biathlon canin

Contrairement au biathlon pour chiens d'assistance, le biathlon canin classique s'adresse aux civils. Les tâches restent cependant les mêmes que dans la version pour chiens d'assistance. Seuls les exercices de tir et l'attaque sur le maître-chien, y compris la prévention des évasions, sont omis dans le biathlon canin. Les obstacles sur le parcours de 6 à 11 kilomètres de long consistent par exemple à traverser un bassin d'eau, sauter par-dessus un mur, à ramper à travers un tube ou à faire du vélo ou de la natation.

Canicross

Ce sport canin encore très récent a été pratiqué pour la première fois en France et a pour inspiration des sports canins de trait : le ski joëring et le cani-VTT. Le canicross est une sorte de course de fond, dans laquelle le maître est relié à son chien par une laisse élastique attachée à sa ceinture et peut être « tiré » par le chien à la fois en terrain plat et en montée. Ici, contrairement au jogging, c'est le chien qui donne le rythme, le maître court donc à une très haute vitesse. Le « crochet anti-panique », qui lie le chien et le coureur, peut être facilement décroché en cas de chute, pour empêcher le chien de continuer à vous tirer. Les chiens qui aiment courir aussi bien que les maîtres sportifs et ambitieux pourront se défouler avec le canicross, qui se pratique généralement dans les zones densément boisées. Et si le canicross est trop rapide pour vous, vous apprécierez peut-être de faire de la randonnée avec votre chien.

Course de lévriers ou coursing

Comme son nom l'indique, ce sport est la discipline phare des lévriers. Sur une pise de course, les chiens se lancent après un lapin factice et peuvent courir librement. Aujourd'hui, ce besoin de courir ne peux pas être satisfait partout, surtout si vous habitez en ville. Participer à des courses de lévrier est fortement recommandé pour les maîtres de ces races. Un lévrier qui n'a jamais vraiment la possibilité de courir ne sera certainement pas heureux à long terme et développera des comportements indésirables.

Degility

Contrairement à beaucoup d'autres sports canins, où la vitesse et les exploits sont mis en avant, le Degility met clairement l'accent sur le plaisir. Le Degility s'adresse aux athlètes amateurs qui aiment la variété et faire de l'exercice sans avoir à rivaliser avec les autres. Ce sport canin, qui est en principe une combinaison d'agility et de mobility, permet également aux chiens plus âgés ou aux chiens à mobilité réduite de participer, car pour le parcours de Degility, composé de différents obstacles tels que tubes, balançoires, tunnels ou pneus, les chiens et leur maître peuvent prendre autant de temps que nécessaire.

Un chien blanc et sont maître en train de pratiquer le canicross dans la montagne

Dock diving ou dock jumping

Ce nouveau sport à la mode est originaire des Etats-Unis et s'est établi depuis longtemps comme un sport canin culte là-bas. Ce n'est pas étonnant, car c'est un sport spectaculaire, aussi bien pour les participants que pour les spectateurs. Le chien saute le plus loin possible dans l'eau à partir d'un plongeoir qui se trouve à environ 60 centimètres de hauteur. Le maître motive son chien à sauter en jetant un jouet à l'eau. Alors que certains chiens sautent courageusement dans l'eau à peine le jouet y a-t-il été jeté, d'autres ont besoin d'un peu plus d'encouragement. Mais finalement, presque tous les chiens prennent leur courage à deux mains et sautent dans l'eau fraîche. Les chiens ressortent des compétitions de dock diving plus courageux, plus sûrs, et surtout fiers, même quand la longueur du saut n'a pas suffi à atteindre la victoire. Un autre aspect positif de ce sport canin est qu'il n'est pas dangereux pour les articulations, et peut donc être pratiqué par des chiens de toutes tailles et de tous âges, à condition bien sûr que le chien ne craigne pas l'eau.

Frisbee dog ou disc dog

A l'origine de ce sport canin, dans lequel les meilleurs concourent dans des compétitions mondiales, des humains et des chiens jouaient simplement ensemble au frisbee. Le frisbee dog professionnel, aussi appelé disc dog, implique bien plus que de simplement rapporter le disque. Dans différentes variantes comme le Freestyle, la Mini Distance et la Longue Distance, les chiens et leurs maîtres apprennent à faire de lancers habiles et des figures corporelles artistiques. L'homme et le chien forment une équipe parfaite. Le frisbee dog est très amusant pour tous les chiens en bonne santé qui ont besoin de bouger et sont très joueurs. Les chiens trop grands et trop lourds ainsi que les jeunes chiens, dont les os sont encore en pleine croissance, ne devraient cependant pas pratiquer ce sport canin, car il n'est pas particulièrement doux pour les articulations en raison des sauts en hauteur.

Flyball

Le flyball et un sport d'équipe qui promet également beaucoup de plaisir et d'action, où deux équipes composées de six chiens et six maîtres sont en compétition l'une contre l'autre. Dans une sorte de course de relais, un chien part de l'équipe et court sur ordre de son maître à travers plusieurs obstacles jusqu'à une machine à balles, qu'il actionne avec sa patte. Le chien attrape ensuite la balle avec sa gueule et franchi de nouveau les quatre haies jusqu'à la ligne de départ et d'arrivée. Dès qu'il a passé la ligne avec la balle toujours dans la gueule, le chien suivant commence à courir. L'équipe qui a attrapé et rapporté toutes les balles la première gagne la course.

Mantrailing et pistage

Le pistage est un travail de nez. Une distinction est faite entre le pistage classique et ce que l'on appelle le mantrailing. En pistage, le chien a le nez au sol et doit suivre des traces laissées par la personne tracée sur le sol. En mantrailing, le chien peut avoir le nez en l'air ou au sol, et s'oriente exclusivement sur l'odeur corporelle individuelle laissée par la personne tracée. Dans ce sport, le chien sent l'odeur d'une piste posée artificiellement et doit la suivre calmement et avec une vitesse régulière, de manière indépendante et précise. Il est fascinant pour tout maître de voir son chien travailler son odorat. Le mantrailing et le pistage sont particulièrement adaptés aux chiens de chasse, et leur permet de se dépenser d'une façon qui leur correspond vraiment. Mais d'autres chiens apprécieront également ce sport exigeant qui pourra leur permettre de devenir plus calmes et plus équilibrés dans la vie de tous les jours.

Mobility

Contrairement à la plupart des autres sports, celui-ci ne nécessite pas d'être le plus rapide. Comme en agility, différents exercices sont effectués sur un parcours, mais la motivation des chiens est plus importante que la vitesse. Les différents exercices s'effectuent parfois avec des obstacles et parfois sans, certains sont même en partie empruntés à la kinésithérapie. En plus de renforcer les muscles de soutien du chien et de garder ses articulations en bonne santé, ce sport lui permet aussi d'avoir une activité mentale. Ce sport canin thérapeutique convient donc à presque tous les chiens, car le parcours de mobility peut être adapté individuellement à la taille et à l'état de santé de chaque chien.

Mondioring

Le mondioring, qui a été reconnu par la FCI comme un sport canin en 2015, est une sorte de sport en ring qui tire son origine de la formation de chiens d'assistance. Il est subdivisé en trois disciplines : obéissance, sauts et mordant. Tous les exercices sont effectués sur un terrain fermé. Alors que le chien ne porte ni collier ni harnais, le maître porte un vêtement de protection complet sur le ring. Du sang froid, une bonne capacité de concentration et une bonne conduite de son chien sont les conditions de base pour participer au mondioring.

Obéissance canine

L'obéissance n'est pas une question de subordination, mais de communication réussie et de travail d'équipe parfait entre le chien et son maître. Dans les différents exercices, le duo doit prouver qu'il se comprend parfaitement et qu'il forme une équipe bien rodée. En plus de maîtriser parfaitement des ordres de base comme « assis », « au pied » ou « stop », le chien doit rapporter différents objets à son maître et montrer qu'il lui obéit immédiatement même à distance. Le but de l'entraînement d'obéissance est que le chien effectue les exercices de manière volontaire, rapide et surtout précise. En principe, ce sport canin convient à tous les chiens, mais les races qui ont naturellement besoin de plaire à leur maître et d'être stimulées mentalement apprécieront particulièrement ce sport venu d'Angleterre.

Rallye-obéissance

Non, le rallye-obéissance n'est pas simplement un sous-type d'obéissance, mais bien son propre type de sport pour chien, où le chien et son maître doivent parcourir un trajet balisé. Bien que de nombreux exercices soient empruntés à l'obéissance, ils sont complétés par des éléments d'agilité dans lesquels savoir-faire, rapidité et coordination sont nécessaires. Qu'il s'agisse de faire du slalom, de rester au pied de son maître ou de tourner dans toutes les directions : les différentes étapes du parcours sont variées et peuvent être maîtrisées par tous les chiens. Puisque le chien peut être motivé pour les exercices avec des compliments et même avec des friandises, même les débutants en sport canin pourront rapidement démontrer leur succès au Rallye-obéissance.

Obérythmée ou dog dancing

L'obérythmée (aussi appelé « dog dancing ») peut sembler un peu absurde et peu adaptée aux chiens au premier abord, mais contrairement à ce que le nom pourrait suggérer, les mouvements et les dispositions naturels du chien forment la base de l'obérythmée. A partir de différents exercices d'obéissance de base, de mouvements et de tours, tels que marcher au pied, se coucher, s'asseoir, sauter ou courir en slalom, le maître et son chien créent une chorégraphie sur une musique adaptée. Puisque les éléments de la chorégraphie peuvent être adaptés aux capacités de chaque chien, le dog dancing convient à tout chien en bonne santé, peu importe sa taille, son poids ou sa vitesse.

American Staffordshire terrier court pour attraper un frisbee rouge

Règlement de concours international canin (RCI ou IPO)

Ce sport allemand pour chiens d'utilité, appelé règlement de concours international canin ou Internazional Prüfung Ordnung dans son pays d'origine, provient de l'entraînement des chiens d'assistance, et est le sport canin le plus ancien. Il est divisé en trois parties : le pistage, l'obéissance et le mordant. C'est un sport très exigeant, envers le chien comme envers le maître. Durant l'épreuve de pistage, le chien doit suivre l'empreinte d'une personne à l'aide de son nez. Son calme et sa résistance sont mis à l'épreuve. Par exemple, lorsqu'il doit rapporter un objet, le chien doit prouver qu'il sait conserver son sang-froid même lorsqu'il est distrait, par exemple par un coup de pistolet. Durant l'épreuve de mordant, le chien montre sa capacité à se tenir debout et à aboyer ainsi qu'à se défendre contre une attaque. Réussir le test du concours international exige beaucoup d’habileté, de responsabilité, de patience et d’empathie de la part du maître. Bien que ce sport soit controversé à cause de l'épreuve de mordant, un chien qui a réussi l'examen RCI n'est pas un chien dangereux, mais plutôt un chien qui sait faire preuve d'une obéissance absolue, de confiance en lui, d'équilibre et de sang-froid.

Sport pour chien de compagnie

Ce sport est une sorte d'école primaire pour chien. Le chien, de préférence encore jeune, y apprend toutes les bases d'une vie commune harmonieuse avec son maître. Le programme comprend la sociabilité, la sécurité routière, l'obéissance et l'impartialité. Si vous pensez que cela implique des exercices de dressage et des contraintes, vous faites fausse route. Sur la plupart des terrains de sport canin, c'est le renforcement positif qui est utilisé. Cette méthode permet au chien comme au maître de s'amuser, et promet plus de succès à long terme. Dans un cours pour chiens de compagnie, les chiens apprennent à marcher en laisse de manière ordonnée mais détendue, à répondre aux ordres de base tels que le assis, reste, au pied, ou encore à attendre et à rester seul. L'entrainement ne se fait pas uniquement sur un lieu de dressage particulier, mais aussi à l'extérieur, dans la rue ou au parc. Le but est que les chiens apprennent à rester calmes en toute circonstances, à ne pas s'énerver ni après un coureur, ni après un groupe d'enfants, et à se comporter de manière sociable envers les autres chiens. Ces cours sont faits pour rendre la cohabitation avec votre chien plus agréable, il est donc recommandé de les fréquenter lorsque le chiot est encore jeune. Toutes les races peuvent obtenir leur Certificat de Sociabilité et d'Aptitude à l'Utilisation. Pour participer à des compétitions de sport canin dans les domaines de l'agility, de l'obéissance, de l'IPO, du pistage ou du travail de chien de sauvetage, votre chien doit obligatoirement posséder ce certificat.

Sport pour chiens de sauvetage

A l'origine, ce « sport » ne visait qu'à sauver des vies humaines. Un bon chien de sauvetage a besoin, en plus d'un nez parfait, d'une bonne capacité de recherche et de fouille, et surtout d'une bonne compatibilité sociale avec les humains. Comme dans la formation de chien de sauvetage, dans le sport, le chien apprend à utiliser sa capacité de recherche de manière ciblée. Des situations réelles de sauvetage telles que la fouille de décombres, la recherche dans une zone, le sauvetage dans l'eau ou le pistage sont simulées. Il s'agit là d'avantage d'un objectif pratique que d'un objectif sportif, et le sport canin de sauvetage peut ainsi être une bonne activité pour les chiens qui veulent se sentir utile.

Sport pour chiens de traineau (cani-VTT / ski joëring / mushing)

Bien que parler de sports de chiens d'attelage évoque souvent un attelage de chiens de traineau, il s'agit en réalité du terme générique pour toute une série de sports canins tels que le cani-VTT, le ski joëring ou encore le mushing. Tous ces sports consistent en un chien qui tire des gens à vélo, à skis, en traîneau ou en calèche, seul ou en attelage avec plusieurs chiens. Une bonne condition physique et de la force sont indispensables pour les sports de chiens de traineau. Mais la confiance et le travail d'équipe entre le maître et le chien sont également nécessaires. Ces sports, qui sont plus adaptés aux grandes races de chiens qu'aux petites en raison de la force requise, maintiennent le chien et son propriétaire en bonne forme physique et en bonne santé.

Tournois de sport canin

Ce sport est de l'athlétisme pour chien, et il est particulièrement adapté aux chiens et aux maîtres sportifs et ambitieux. Dans diverses sous-catégories telles que le vierkampf, le cross-country (1km, 2km ou 5km), le Combinations-Speed-Cup (CSC), la course d'obstacle, le triathlon, le shorty ou le Qualifications-Speed-Cup (QSC ou K.O. Cup), le chien et son propriétaire doivent être en pleine forme. Le tournoi de sport canin se déroule aussi bien par équipe qu'en individuel. Non seulement le chien doit aimer courir et se dépenser, mais il doit aussi être obéissant, car en plus des courses d'obstacles, de slalom et de haies, le tournoi de sport canin comprend des exercices d'obéissance.

Quel sport canin allez-vous choisir ?

Plus on a de choix, plus c'est compliqué. Trouver le bon sport canin pour vous et votre chien parmi tous ceux qui existent n'est parfois pas chose facile. Heureusement, la plupart des écoles de sport canin proposent des séances d'essai et conseillent le maître sur le sport canin qui correspond le mieux à ses dispositions individuelles et aux besoins de son chien.

Quel que soit le sport que vous et votre chien choisirez, il apportera un changement positif dans votre vie quotidienne, vous permettra de rester en forme, et vous rapprochera encore plus de votre ami à quatre pattes. Et qui sait : vous découvrirez peut-être de nouveaux talents en vous et votre chien !

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir et de réussites sportives avec votre chien !

Articles les plus lus

L’agility pour chien

Vous et votre chien êtes lassés de toujours faire les mêmes promenades ? Vous voulez essayer quelque chose de nouveau et de divertissant ? Essayez l’agility pour chien sans plus attendre ! L’agility est un sport canin moderne mais avant tout un jeu qui peut vous aider à améliorer la communication avec votre chien. C’est un sport canin d’extérieur, particulièrement adapté pour se dépenser à l’arrivée des beaux jours.

Comment bien jouer avec son chien ?

Pour bien faire, il ne suffit pas de jouer avec son chien régulièrement. Pour éviter l'ennui et casser la routine, il est indispensable de varier les jeux pour chien. Trouvez le bon équilibre lorsque vous jouez avec votre chien : ne sursollicitez pas votre compagnon avec des jeux trop intenses ou trop longs et évitez les jeux ennuyeux, répétitifs et peu stimulants. Pour bien jouer avec son chien, il faut adapter les activités aux capacités et aux besoins individuels de votre compagnon. Ainsi, certains aimeront chercher et rapporter un bon vieux bâton en bois, d’autres préfèreront mordiller un jouet à mâcher pour chien ou essayer de tirer une corde à nœuds de la main de leur maître. Le plus important pour vous est de savoir détecter le moment où votre chien vous invite à jouer.

Faire du vélo avec son chien

Qu’y a-t-il de plus agréable qu’une promenade à vélo dans la nature par une belle journée ensoleillée ? Le plaisir est d’autant plus grand lorsque vous partagez ces moments avec votre chien. Mais comment l’habituer à se promener à vélo ? À quoi faut-il faire attention avant de faire du vélo avec son chien pour la première fois ?