Le lemming : qui est ce rongeur ? This article is verified by a vet

lemming rongeur

Vous envisagez de domestiquer des lemmings ? Dans ce cas, vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! Ces petits animaux présentent en effet certaines caractéristiques qui risquent de vous laisser bouche bée quand vous les découvrirez. Saviez-vous par exemple que, contrairement à la légende, ces fouisseurs sont tout sauf suicidaires ? Nous avons rassemblé pour vous quelques informations utiles sur ces créatures aussi mignonnes que minuscules, ainsi que sur leur élevage.

Apparence : une petite souris farfouilleuse grise

Moment de surprise numéro 1 : les lemmings domestiqués ne sont pas de « vrais » lemmings, comme ceux vivant à l’état sauvage. Il s’agit en fait de lemmings des steppes. Si les deux espèces – la sauvage et la domestiquée - appartiennent à la famille des cricétidés, le lemming des steppes a plus de liens de parenté avec le campagnol qu’avec son congénère sauvage. Par souci de simplicité, nous avons tout de même gardé le nom « lemming » pour désigner l’animal domestiqué dans notre article.

À quoi ressemble cet animal fouisseur ?

Ces petits mammifères ont un poil gris à la fois court et dense. Leur ventre est légèrement plus clair que le reste du corps.

Une ligne noire orne leur dos. Leurs yeux ronds, situés juste en dessous de leurs petites oreilles, sont également noirs. Ils ont une queue courte et peu poilue.

Quelle est la taille de ce rongeur ?

Les lemmings ont un corps ramassé. Ils font tout au plus 8 à 14 cm de long, queue comprise. Cette taille minuscule va de pair avec un poids plume : ils pèsent entre 25 et 35 g environ.

Les lemmings appartiennent-ils à la même famille que les hamsters ?

Que ce soit sur le plan de l’apparence ou du comportement, le lemming ressemble beaucoup au hamster. Les deux espèces font en effet partie de la famille des cricétidés et de la sur-famille des muridés.

lemmings
Les lemmings sont petits, sociables, et ils jouissent d’une popularité croissante en tant qu’animaux domestiques.

Caractère : ces petits rongeurs se laissent-ils apprivoiser ?

Vous aurez beaucoup de mal à motiver ces drôles de campagnols pour une séance de câlins, ce qui risque de décevoir plus d’un enfant. Les couche-tard ou les travailleurs devraient en revanche bien s’entendre avec ces animaux qui aiment passer la journée à dormir et redeviennent actifs tard le soir.

Les lemmings ont beau être des animaux très sociaux, ils ne se départissent jamais complètement d’une certaine timidité envers les humains. Il faut donc beaucoup de patience et de calme pour apprivoiser tant bien que mal ces petits êtres sensibles.

Moment de surprise numéro 2 : malgré leur sensibilité exacerbée et leur taille minuscule, ces animaux font beaucoup de bruit.

Quels sons les lemmings émettent-ils ?

Les petits rongeurs farfouilleurs se montrent souvent très actifs le soir. Le volume sonore peut donc vite monter. La variété des sons émis s’étend du couinement au grincement en passant par le glapissement.

Élever des lemmings : comment bien s’occuper d'eux ?

Comme il s’agit d’animaux très petits, il n’est pas judicieux de les élever en cage. Le nagarium – une sorte de terrarium pour rongeur – est la meilleure option pour les héberger. L’avantage : vous pouvez observer vos protégés à travers la vitre sans courir le risque de les voir s’enfuir à travers les barreaux d’une grille.

Ces petits rongeurs savent-ils grimper ?

Les petites souris fouineuses ont beau être très douées, l’escalade n’est pas leur fort. Cette seule spécificité fait du nagarium l’environnement parfait pour les lemmings, car les vitres en verre ne les incitent pas à mettre en pratique une aptitude dont ils sont dépourvus et permettent ainsi d’éviter qu’ils ne se blessent.

Peut-on élever deux lemmings ensemble ?

Les lemmings des steppes n’aiment pas la solitude et apprécient grandement la compagnie de leurs congénères. Vous devriez pour cette raison en élever deux au minimumPlus les animaux s’habitueront tôt l’un à l’autre, plus le processus de socialisation sera facile.

Astuce pour les débutants : les femelles sont plus décontractées que les mâles quand elles sont élevées par deux. L’idéal est d’élever deux sœurs de la même portée.

Comment aménager un nagarium conforme aux besoins des lemmings ?

Les lemmings des steppes aiment passer une partie de leur temps sous terre. Si vous voulez qu’ils retrouvent une certaine sensation d’« underground », procurez-vous un nagarium le plus haut possible et remplissez-le de litière pour rongeur  jusqu’à 20 à 30 cm de hauteur environ.

Voici d’autres conseils pour l’aménagement de leur habitat :

  • Les lemmings aiment donner libre cours à leur besoin d’activité sur une roue. Évitez à tout prix les roues en treillis métallique et préférez celles en bois. Le diamètre idéal est de 20 cm.
  • Les ponts et escaliers permettent également aux petits rongeurs de se dépenser et apportent en plus une touche d’aventure.
  • Comme les humains, les lemmings éprouvent parfois le besoin de se retirer au calme. Dans ces moments-là, ils se rendront volontiers dans une maison en bois ou deux que vous aurez mise(s) à leur disposition.
  • Pensez également à installer un point d’eau et des écuelles dans le nagarium. L’idéal est de les fixer à une maison ou en hauteur. Vous éviterez ainsi que de la terre ne tombe dans les écuelles lorsque les rongeurs creusent et n’aurez donc pas à les nettoyer trop souvent.
  • Quelques branches d’arbres rappelleront à ces petits animaux leur milieu naturel et feront de temps à autre office de délicieuses friandises.
  • Pensez à aménager un coin avec du sable qui servira d’espace sanitaire aux petits rongeurs.

Quelle taille devrait faire le nagarium ?

Les dispositions légales stipulent que l’habitation des lemmings devrait faire au minimum 100 x 50 x 50 cm. Mais comme il est préférable d’élever deux lemmings à la fois et puisque ces rongeurs aiment se déplacer, le nagarium devrait idéalement faire 120 x 60 x 60 cm.

Température et fréquence de nettoyage

Les lemmings se sentent particulièrement bien lorsque la température ambiante est comprise entre 18 et 24 °C et lorsque le taux d’humidité de l’air est faible.

Une à deux fois par mois, un nettoyage du nagarium s’impose. Évitez cependant de faire un ménage complet : le renouvellement d’un tiers de la litière environ suffit, car les petits rongeurs se servent de leur odorat pour s’orienter.

Alimentation : comment bien nourrir ce rongeur ?

Les lemmings sont des animaux herbivores. Les substances végétales devraient de ce fait occuper une place centrale dans leur alimentation. En plus d’eau fraîche, les minuscules rongeurs ont chaque jour besoin des composants et compléments alimentaires suivants :

  • La nourriture préférée des lemmings sont les végétaux comme les plantes sauvages, les herbes, les légumes-feuilles et les herbes aromatiques.
  • Ils apprécient également les légumes à faible teneur en sucre comme le concombre.
  • Les semences pauvres en matières grasses et les aliments secs servent de compléments au repas quotidien.
  • De temps à autre, il est conseillé de donner aux petits fouisseurs des protéines animales - sous forme par exemple d’insectes séchés - pour enrichir leur alimentation.

Peuvent-ils consommer des fruits ?

Comme beaucoup d’autres campagnols, les lemmings tendent à avoir du diabète. Même s’il n’a pas été encore clairement établi que la consommation de fruits augmente ce risque, il vaut mieux renoncer à leur donner des fruits et des friandises sucrées par mesure de sécurité.

Santé : un comportement et une apparence à surveiller attentivement

En principe, les lemmings sont des animaux faciles d’entretien et robustes, mais comme pour tout animal domestique, vous devriez vérifier chaque jour leur état de santé.

S’ils ont l’air amaigris ou si leur fourrure semble moins soignée que d’habitude, une consultation chez le vétérinaire s’impose. Vérifiez au préalable que ce dernier soigne bien les lemmings ou les petits rongeurs.

Quelle espérance de vie ?

Comme tous les rongeurs, les lemmings ont une espérance de vie courte. Si vos protégés restent épargnés par les maladies et profitent d’une alimentation adaptée à leurs besoins, vous aurez peut-être la chance de passer deux ans et demi - dans le meilleur des cas -, en leur compagnie.

Origine : un animal venu d’Extrême-Orient

Le nom « lemmings des steppes » en dit déjà long sur l’habitat naturel de ces animaux originaires des steppes et des zones semi-désertiques d’Europe de l’Est et d’Asie.

Leur aire de répartition s’étend de l’Ukraine orientale à la Mongolie en passant par le Kazakhstan. Au grand désespoir de nombreux agriculteurs, ces petits fouineurs habitent aussi les champs de céréales.

Achat : combien coûte ce petit animal et où le trouver ?

Si ces petites peluches vivantes ont conquis votre cœur, vous aurez droit au moment de surprise numéro 3 : bien que ces êtres minuscules soient de plus en plus convoités comme animaux domestiques, ils sont encore rares sur le marché, si bien qu’il n’est pas si facile de s’en procurer.

Pour trouver un couple de lemmings, vous devriez dans un premier temps vous adresser à une association pour la protection des animaux. La deuxième option consiste à se rendre chez un éleveur. Gardez un œil ouvert sur les offres qui circulent sur Internet ou consultez la rubrique « Petites annonces » de votre journal local. Les professionnels sérieux vendent les animaux en opérant une séparation entre les deux sexes. Un animal coûte entre 10 et 20 euros environ.

Conclusion : est-il possible de domestiquer ce rongeur ?

Les lemmings des steppes ont beau être petits et très mignons, ils préfèrent la compagnie des adultes à celle des enfants. Si vous avez envie d’accueillir des animaux exotiques chez vous et de les observer au quotidien, ils vous procureront sûrement beaucoup de joie.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
12 min

Hamster

Hamster doré, hamster nain, hamster angora… Il existe différentes tailles, couleurs et races de hamster. Leur air mignon et leur petite taille les rendent particulièrement populaires auprès des familles avec des enfants. Cependant, les hamsters ne sont pas aussi câlins qu'ils n'en ont l'air. Ces petits rongeurs sont très sensibles et exigeants, et il faut en tenir compte lorsqu'on souhaite adopter un hamster.
9 min

Hérisson africain à ventre blanc

Les hérissons font encore partie des animaux de compagnie exotiques, mais ils gagnent en popularité. Les vidéos de hérissons si mignonnes qui foisonnent sur les plateformes de vidéo, ont entre autres pour effet que l'on trouve de plus de hérissons dans les foyers français. L'élevage de hérisson, qui demande de grands efforts, est controversé parmi les défenseurs de l'environnement.