Comment habituer un chiot à sa nouvelle maison ?

chiot nouvelle maison

Pour tout maître, l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille est un jour très spécial.

Vous avez décidé d’adopter un nouvel animal ? Toutes nos félicitations ! Réservez-lui le meilleur accueil possible. Voici tous nos conseils pour savoir comment habituer votre chiot à sa nouvelle maison.

Équipement de base : la bonne gamelle

Les gamelles arrivent bien sûr en tête de notre checklist. Au début, il vous en faudra impérativement deux : une pour la nourriture et une pour l’eau, qui doit toujours être à disposition de votre animal.

Pour les chiens de grande race en particulier, les gamelles à hauteur réglable sont un bon moyen d’adapter la gamelle à la taille de l’animal, du chiot au chien adulte. Vous lui permettrez ainsi de manger confortablement à tout moment.

Comment le transporter en toute sécurité ? Les gamelles de voyage sont une solution pratique pour les longs voyages ou les randonnées. Vous pouvez y mettre facilement la nourriture de votre chien  et lui donner de l’eau sur la route.

Premières sorties avec votre nouvel animal : une laisse adaptée

Vous avez enfin adopté un chien et vous voulez commencer à sortir avec lui ? C'est une excellente idée ! Les promenades sont un excellent moyen de renforcer votre lien avec votre chien et de lui faire découvrir de nouveaux endroits. Mais avant cela, vous devez avoir la bonne laisse lors de l’arrivée de votre chiot afin de préparer vos futures promenades et tisser cette première relation maitre/chien sécurisante. Il en existe de toutes sortes, pour plusieurs utilisations : sport, sécurité, confort... Vous trouverez forcément celle qu’il lui faut.

Pour plus de visibilité encore lors de vos premières balades, vous pouvez utiliser un accessoire lumineux comme les laisses réfléchissantes ou les colliers fluorescents, qui permettront aux acteurs de la route de distinguer votre chien au loin ou bien par temps hivernaux de pouvoir être vu facilement.

Préparer un espace confortable : couverture et panier

Prochain point sur votre checklist d’arrivée : tous les chiens aiment avoir un endroit confortable pour pouvoir se reposer elles que soient les aventures qui les attendent à l’extérieur. Ce lieu de retraite est également très important pour le temps d’adaptation du chiot à sa nouvelle maison. Certains dorment beaucoup : jusqu’à 20 heures de sommeil par jour.

Le panier et la couverture pour chien sont deux accessoires indispensables pour les toutous. Ces derniers ont en effet besoin de se reposer, de se cacher et de se protéger du soleil parfois. Les paniers et plaids leur permettent de faire tout cela. Ils doivent être adaptés à la taille de votre compagnon à quatre pattes.

Couvertures douillettes et chaleureuses

Il existe une variété de raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir acheter une couverture pour chien. Des couvertures douillettes, à mettre sur le canapé, sur le couchage, dans la voiture, sont indispensables à l’équipement de base de votre chiot.

Protégez du froid et gardez au chaud votre nouveau chiot avec une matière de qualité, confortable. Encore une fois, le plus important est la taille adaptée. Vous devez vous assurer que la housse s’adaptera parfaitement à votre compagnon, sans être trop serrée ou trop lâche.

En avant les jouets pour chiot !

Après le repos : place à l’amusement et à la complicité avec votre nouvel animal.

Les chiots aiment les jouets et les jeux ! Les chiots ont des besoins spéciaux en matière de jeu, car ils découvrent le monde et s'amusent à apprendre. Les jouets pour chiots devraient être choisis en fonction de l'âge et du tempérament du chiot. Se défouler et courir ? Jeu d’adresse ou d’agilité ? Il en existe de toutes sortes.

Les sessions de jeux régulières sont importantes pour le temps d’adaptation du chiot à sa nouvelle maison et permettent de renforcer les liens qui vous unissent.

  • Les os : conviennent parfaitement aux chiots qui font leurs dents, favorise une bonne mastication et dentition.
  • La balle en caoutchouc : également très appréciée. Grâce à sa corde d’une longueur d’environ 30 centimètres, la balle peut être lancée assez loin.
  • Envie de tir à la corde ? Appréciée des chiots et des chiens adultes, c’est le jouet indispensable à avoir chez soi. La corde résistante nettoie également les dents et les espaces entre les dents grâce à des fibres de coton naturelles.

Astuce : ne laissez pas votre chiot gagner à chaque fois qu’il joue avec la corde et veillez à pouvoir arrêter le jeu à tout moment de manière contrôlée afin que votre animal ne se déchaîne pas.

La récompense par les friandises

Les friandises pour chiens sont un complément important de la ration alimentaire de votre animal. Elles lui apportent des nutriments essentiels et l'aident à maintenir sa bonne forme physique et sa santé. Les friandises pour chiens se déclinent en différentes variétés, selon les goûts et les besoins de votre compagnon à quatre pattes.

Les friandises pour chien sont une excellente manière de récompenser votre animal de compagnie, et elles peuvent également l'aider à apprendre de nouvelles choses. Les chiens ont tendance à associer les friandises avec les bonnes actions qu'ils font, ce qui les incite à répéter ces actions. De plus, les friandises pour chiots sont idéales pour renforcer les liens entre le propriétaire et son animal.

Les récompenses peuvent prendre la forme de jeux, de caresses ou de friandises. Lorsque vous êtes en déplacement, une pochette à friandises vous permet de facilement les transporter.

Eduquer son chiot : sifflet et clicker

L'éducation canine est un processus qui commence dès les premiers mois du chiot et se poursuit tout au long de sa vie. Pour éduquer son chien de manière efficace, on a recours à différents outils, dont le sifflet et le clicker.

  • Le sifflet est souvent utilisé pour rappeler le chien ou l'inciter à revenir vers vous. Il est également efficace pour diffuser des ordres à distance. Il est l'un des outils les plus anciens et les plus efficaces pour éduquer son chiot. Il est facile à utiliser et permet de se faire obéir rapidement.
  • Le clicker, quant à lui, est un petit appareil en plastique qui produit un bruit sec lorsqu'on le presse. Il est très utile pour renforcer les bonnes réponses de votre chien et il est plus hygiénique.

Les sifflets sont des outils importants pour l’éducation et le temps d’adaptation du chiot. Voilà pourquoi nous les avons ajoutés à notre checklist : ce sont des éléments indispensables à l’équipement de nombreux maîtres.

Apprendre la propreté à son chiot

Attention, l’arrivée du chiot peut vite devenir pénible durant la phase de temps d’adaptation du chiot, et mettre votre patience à l’épreuve. Mais alors, comment lui apprendre la propreté ? Des outils indispensables ont été conçus pour vivre cette période plus sereinement : comme les tapis absorbants pratiques à utiliser à la maison ou en voyage.

Bien sûr, un accident peut arriver à tout moment. Le chiot a mangé trop vite et a envie de vomir ou n’a pas réussi à signifier à temps à son maître qu’il devait sortir faire ses besoins.

Agissez rapidement et efficacement avec un désodorisant vous pouvez facilement nettoyer les endroits concernés et éliminer une grande partie des bactéries.

Pensez aux autres, lors des balades dans la rue : équipez-vous de sacs à excréments résistants en cas d’urgence.

Le toilettage de la tête aux pattes : le bon shampooing

Quoi de plus satisfaisant qu’un poil soyeux ? Utilisez des shampooings doux pour chien et adaptés à la peau sensible des chiots. Il confère à votre animal les bienfaits de l’huile de macadamia.

Comment habituer un chiot à son nouveau foyer ?

Ça y est : tout est prêt pour son arrivée ! Vous allez enfin pouvoir l’accueillir.

De son coté, il quitte son environnement, ses frères et sœurs de portée et sa meute. Mais vous pouvez l’aider à se sentir très vite à l’aise dans son nouveau foyer. Voici quelques conseils pour vous aider à vous habituer aux premiers jours avec votre chiot et pour faciliter le temps d’adaptation du chiot à sa nouvelle maison.

En direction de la nouvelle maison

Le trajet vers la nouvelle maison du chiot doit se passer de manière détendue. Idéalement, un travail préparatoire a déjà été effectué en ce sens. En effet, le chiot a déjà pu faire l’expérience des trajets en voiture chez son éleveur. Il doit également s’être familiarisé avec les caisses de transport.

Lorsque vous venez récupérer votre chiot, il est préférable de venir à deux afin que vous puissiez vous asseoir à côté du chiot sur le siège arrière pendant le trajet. Cela donnera à votre animal un sentiment de sécurité dès les premiers mètres parcourus ensemble.

Soyez prévoyant : il doit ne pas avoir mangé quelques heures avant d’emménager afin d’éviter qu’il vomisse d’excitation. En effet, cet événement pourrait être marquant pour lui si l’expérience est négative, il pourrait développer une aversion durable pour les trajets en voiture.

Important : faites preuve de calme et d’assurance, cela se répercutera sur votre chiot. 

Le rôle primordial de l’odorat : les odeurs familières

Lorsque vous venez récupérer votre chiot, il est préférable qu’il se soit déjà habitué à votre odeur. Allez donc voir l’éleveur avant pour vous apprivoiser l’un l’autre. Vous pouvez également laisser un vêtement déjà porté à votre futur animal afin qu’il s’imprègne de votre odeur. Ainsi, vous lui serez déjà familier et cela l’aidera à s’habituer plus facilement à son nouveau foyer.

L’alimentation que votre chiot recevra au cours des premiers jours dans sa nouvelle maison doit aussi lui être familière. Cela signifie que même si vous prévoyez un changement, ne le faites pas tout de suite. Renseignez-vous sur ses habitudes et donnez-lui sa nourriture habituelle pour ne pas le perturber.

C’est un nouveau départ qui s’offre à lui.

Temps d’adaptation du chiot à sa nouvelle maison

  • Faires ses besoins proprement : dès lors que votre chiot aura foulé sa nouvelle maison, commencez par lui montrer tous les endroits où il pourra satisfaire ses besoins fondamentaux. Conduisez-le par exemple à l’endroit le plus proche où il pourra se soulager, afin de l’éduquer à la propreté. C’est également là que vous l’emmènerez à intervalles réguliers lorsqu’il commencera à tourner en rond en reniflant.
  • Le coin nourriture et eau : montrez ensuite à votre chiot sa gamelle et son écuelle et donnez-lui un peu de sa nourriture habituelle. Ne vous inquiétez pas s’il ne veut pas manger tout de suite à cause de l’excitation. Il peut maintenant explorer tranquillement votre habitat.
  • Le coin sieste et nuit : montrez-lui l’endroit dans lequel il pourra se reposer à sa guise.

Allez-y progressivement : quelques principes de base

Dans un premier temps, limitez l’exploration des lieux à deux ou trois pièces, d’une part pour que votre chien ne soit pas dépassé par les nouveaux stimuli, et d’autre part afin de lui fixer des limites dès le début. Veillez à ce que son environnement soit calme et paisible. Rassure-le en le caressant doucement.

Si vous avez déjà un chien au moment d’accueillir votre chiot, tenez-les d’abord tous les deux en laisse et ne les laissez pas seuls sans surveillance.

Les enfants doivent également être encouragés à laisser le chiot prendre ses marques. Après deux ou trois jours, le chiot s’est quelque peu habitué à son nouveau foyer et vous pouvez recevoir des visites, sous réserve qu’elles ne soient pas trop mouvementées.

Comment habituer un chiot : l’endroit où dormir

Patauds, adorables, sans défense : on attribue différentes caractéristiques aux chiots en lisant dans leurs grands yeux.

Si le chiot est habitué à dormir dans le lit de son maître, il voudra encore y passer la nuit une fois adulte. Il sera difficile de l’en dissuader. Il est préférable de lui aménager dès le début un endroit confortable pour dormir, par exemple à côté de votre lit.

À cet effet, une caisse de transport pour chien fait parfaitement l’affaire. Avec la couverture de la maison de l’éleveur, cela peut devenir un « repaire » qui inspire confiance et dans lequel votre nouvel animal se sentira totalement en sécurité.

Si vous ne souhaitez pas que votre chien passe la nuit de manière permanente dans votre chambre, il est préférable de l’habituer tout de suite à l’endroit où il dormira. Les chiens sont des animaux de meute et les chiots sont perdus dans la nature sans le reste de la meute, faites attention à lui les premiers temps.

Certains maîtres recommanderont peut-être de laisser le chiot seul. Les lamentations et les couinements cesseront bientôt. Mais les chiens qui ont vécu une expérience d’abandon développent souvent des troubles comportementaux...

Habituer un chiot avec calme et patience

Lorsque vous habituez un chiot à sa nouvelle maison, deux choses en particulier sont primordiales : le calme et la patience. En particulier au début de la cohabitation, vous devez consacrer beaucoup de temps à votre nouvel animal.

A savoir : jusqu’à l’âge de quatre mois, les chiots ne doivent en aucun cas rester seuls plus de deux heures.

Fixez également des limites bien définies dès le début. Mais soyez toujours conscient que votre chiot a encore beaucoup à apprendre.

Les chiots ont besoin de beaucoup de sommeil réparti sur la journée et leur capacité de concentration est limitée à quelques minutes. Évitez donc de trop les solliciter au début.

Habituer un chiot à sa nouvelle maison en toute simplicité : points essentiels

  • une gamelle pour la nourriture et une écuelle pour l’eau, qui doit toujours être à la disposition de l’animal ;
  • une laisse pour les promenades et des sacs à excréments pour les déplacements ;
  • un panier, un coussin et une couverture pour un endroit confortable où dormir ;
  • des jouets pour chien pour jouer et s’amuser ;
  • des friandises pour chien en guise de récompense ;
  • des aides éducatives comme un sifflet ou un clicker ;
  • un shampooing doux pour chien.

Dans notre « Club du chiot » gratuit, vous trouverez également de précieux conseils sur la croissance du chiot et vous pourrez poser vos questions à notre équipe de vétérinaires. Il vous suffit de cliquer sur la bannière ou sur le lien, de remplir les champs requis, et le tour est joué.

Articles les plus utiles
5 min

Chiot qui mordille : comment agir ?

Au bout de six semaines de vie, même les chiots les plus adorables ont déjà 28 petites dents bien acérées, qu’ils utilisent de manière très efficace. À cet âge-là, leurs dents ressemblent à des pointes d’aiguilles, et leurs morsures ne peuvent pas encore provoquer de graves blessures. Cependant, si vous avez un chiot qui mordille, il est primordial de lui apprendre à ne pas mordre dès le plus jeune âge.
5 min

Apprendre à son chiot à rester seul

Les chiens sont des animaux très sociables, qui aiment la compagnie de leur meute. Mais à un moment ou un autre, tous les maîtres sont amenés à laisser leur chiot seul. Il est important d’apprendre à son chien à rester seul très tôt ! En effet, un chien adulte qui n’a jamais été seul vivra cette épreuve avec beaucoup de difficulté et d’angoisse. Apprendre à son chiot à rester seul n’est pas sorcier, cet article vous dit tout sur le sujet !
8 min

Adopter un chiot dans un refuge

Des millions de chiens à travers le monde n'ont malheureusement pas la chance d'avoir un foyer aimant et la plupart d'entre eux deviennent errants. En France, près de 100 000 chiens et chats sont abandonnés chaque année et nombre d’entre eux finissent dans des refuges, où ils pourront trouver une nouvelle famille aimante.    La plupart des chiens en refuge sont des croisements de races, sans compter les chiennes gestantes, les chiots issus de commerce illégal ou les jeunes chiens qui finissent parfois aussi dans des refuges. Nombre d'entre eux collaborent également avec des associations de protection des animaux à l'étranger afin d’organiser un réseau d’aide aux animaux, notamment pour les chiots en provenance de Roumanie ou d'Espagne, pays dans lesquels le trafic d'animaux est accru. Certains de ces chiens vivent aussi dans des familles d'accueil, rattachées aux refuges. Pour finir, il est tout à fait possible d'adopter un chiot dans un refuge. 

6 raisons d'adopter un chiot dans un refuge