Quelle muselière choisir pour votre chien ?

La muselière pour chien est parfois une obligation

Une muselière ne protège pas seulement les personnes extérieures ou les autres animaux, mais aussi le chien lui-même contre les dangers.

Que ce soit en voyage ou au quotidien, les chiens sont parfois soumis à l’obligation de porter une muselière. Mais contrairement à ce que beaucoup pensent, la muselière n’est pas uniquement destinée à la protection contre les « chiens de combat ». Dans de nombreuses situations, elle protège votre compagnon à quatre pattes et offre plus de liberté à son propriétaire responsable. Découvrez dans quels cas la muselière est indispensable et dans quels cas elle est utile pour l’éducation de votre chien.

Les muselières ont une mauvaise réputation, bien qu’il y ait de bonnes raisons de les utiliser. Nombreux sont ceux qui l’associent principalement à des chiens agressifs. Au contraire, d’autres se demandent pourquoi museler son chien avec un appareil aussi inconfortable.

Faisons donc le point sur ces préjugés. En effet, l’utilisation d’une muselière est souvent plus que nécessaire. Elle est aussi le signe d’une approche attentionnée et responsable du chien.

Quels sont les endroits où il faut obligatoirement passer une muselière à votre chien ?

Avant de partir en voyage, tout propriétaire doit savoir comment mettre une muselière à son chien. Il doit aussi s’informer au préalable sur les différentes réglementations. La muselière est souvent obligatoire. C’est le cas par exemple à la SNCF. Un chien incapable de se déplacer dans une caisse de transport doit être tenu en laisse et porter une muselière. En revanche, la muselière pour petit chien n’est pas obligatoire.

Ayez donc toujours une muselière à portée de main si vous voyagez régulièrement en bus ou en train avec votre chien. Aux heures de pointe, dans les gares pleines et dans les trains où il y a beaucoup de monde, vous devez toujours respecter l’obligation du port de la muselière.

Certaines entreprises de transport peuvent imposer aux chiens de ne voyager qu’avec une muselière. En bus ou en train, les petits chiens qui voyagent dans des housses sont exemptés de cette obligation.

Obligation de porter une muselière en voyage

Les personnes qui voyagent avec un grand chien à l’international doivent se renseigner au préalable sur les règles applicables à ces animaux. Dans de nombreux pays, la muselière est obligatoire dans les transports en commun. En France, par exemple, les grandes races de chiens comme les rottweilers sont soumises à l’obligation de porter une muselière dans les lieux publics.

En Italie et en Espagne, certaines races de chiens peuvent également être soumises à l’obligation de porter une muselière en vacances. Ainsi, en Italie, les amis des chiens doivent toujours avoir une muselière à portée de main en raison d’une “obligation de muselière étendue”.

Obligation de porter une muselière pour un chien de catégorie

Certains chiens en France sont également soumis à une obligation générale de porter une muselière dans l’espace public. Autrement dit, sur la voie publique et dans les lieux de passage. La plupart du temps, ce sont les chiens catégorisés, appelés familièrement « chiens de combat », ou « chiens dangereux » qui sont concernés.

Les réglementations selon les pays définissent également les modalités d’exemption de cette obligation. En France, les chiens de catégories 1 et 2 sont tenus de porter une muselière dans les lieux publics sous peine d’une amende, par exemple le chien de catégorie American Staff. Il n’existe aucune exemption à cette règle.

Attention : de nombreux chiens « catégorisés » ne peuvent pas entrer dans certains pays, qu’ils soient muselés ou non ! En outre, respectez toujours les règles relatives à l’obligation de tenir les chiens en laisse.

Dans quelles situations faut-il mettre une muselière aux chiens ?

La muselière pour chien peut être bien plus qu’une simple obligation. C’est aussi une protection. Les propriétaires de chiens responsables ont recours à la muselière pour protéger leur propre chien, les autres animaux et les humains. Elle est également utile pour pouvoir s’entraîner de manière plus détendue. Ci-dessous, vous trouverez quelques exemples de situations pouvant être mieux gérées avec une muselière.

Protection contre les morsures

Le but initial d’une muselière demeure une protection face aux morsures. C’est une forme de deuxième chance pour de nombreux chiens qui mordent.

Cela concerne notamment ceux issus de la protection animale. Ces chiens doivent réapprendre leurs aptitudes sociales. Ils ne font pas tout de suis confiance à leur nouveau propriétaire. La muselière est un outil qui permet de rassurer les propriétaires sur des situations délicates. Comment mon chien réagit-il face à d’autres animaux à quatre pattes ou à des enfants ? Comment se comporte-t-il en ville ?

De ce fait, la muselière permet au propriétaire et au chien d’établir une relation de confiance. Cela facilite non seulement le dressage, mais permet également au chien et à son maître de s’exercer en toute sécurité sur des situations angoissantes. En outre, certaines muselières permettent au détenteur de récompenser son chien en toute sécurité. Cela facilite et soutient chaque exercice.

Même les promenades deviennent plus détendues de cette manière. Car même si votre propre chien est tenu en laisse, des chiens en liberté impossible à retenir peuvent provoquer des incidents. De cette manière, les promenades ne se terminent pas en querelles.

Important : si votre chien a un comportement agressif, il est toujours recommandé de consulter un spécialiste du comportement canin. Celui-ci vous aidera au mieux à déterminer les causes de l’agressivité et vous aidera à adopter la bonne attitude avec votre chien.

N’oubliez jamais qu’une muselière n’est rien d’autre qu’un accessoire de protection et qu’elle ne supprime pas la cause d’un comportement indésirable.

Un chien portant une muselière
Les muselières évitent que votre chien ne prenne en bouche quelque chose de mauvais se trouvant au sol. Comme un aliment toxique, par exemple.

Protection pour un chien qui mange tout

De nombreux chiens dévorent tout ce qui leur passe sous le museau lorsqu’ils vont en promenade : que ce soit des restes de pain, des morceaux de bois ou des mouchoirs, tout y passe. Malheureusement, cela peut entraîner de terribles maux d’estomac. La muselière permet d’éviter cela en empêchant l’ingestion de nourriture au sol.

Mieux encore, elle offre également une protection contre les appâts empoisonnés. Malheureusement, il y a toujours des personnes hostiles aux chiens qui préparent des morceaux de viande avec d’autres substances toxiques ou des éléments coupants. Le port d’une muselière protège votre chien de ces dangers. Parallèlement, vous pouvez apprendre à votre chien à ne pas avaler de choses provenant de l’extérieur.

Éviter le léchage des plaies

De nombreux chiens ont tendance à vouloir lécher une blessure soignée par le vétérinaire. Cela peut nuire à la guérison de la plaie. Une muselière bien ajustée est une excellente alternative à l’entonnoir traditionnel, qui restreint fortement la liberté de mouvement du chien.

Si le chien y est déjà habitué, cela n’entraîne pas de stress supplémentaire, contrairement à l’entonnoir. Cela favorise le processus de guérison. Bien entendu, vous ne devez pas laisser votre chien seul trop longtemps en dépit de la muselière. De plus, toutes les muselières n’empêchent pas le léchage des plaies.

Outils pour l’entraînement des chiens de chasse

En principe, les chiens de chasse doivent être tenus en laisse, voire en laisse de traîne. En réalité, même un chien qui ne fait “que” courir sans pouvoir mordre est une gêne pour le gibier et, dans le pire des cas, un danger. Les cerfs perturbés peuvent courir en direction des routes ou des clôtures.

Dans le cadre d’un entraînement anti-chasse, autoriser de nouveaux espaces libres d’abord avec une muselière peut toutefois s’avérer utile.

Muselière obligatoire chez le vétérinaire et le toiletteur pour chiens ?

Il existe des situations dans lesquelles les propriétaires de chiens ne doivent pas prendre de risques et doivent être préparés. Une visite chez le vétérinaire ou chez le toiletteur peut en effet s’avérer problématique. Si votre chien a peur ou souffre, il sera très stressé. Le risque qu’un chien happe augmente également.

Toutefois, si votre animal porte une muselière, le risque de morsure, aussi faible soit-il, est écarté. Pour se protéger et protéger le personnel, certains vétérinaires et toiletteurs demandent systématiquement cette mesure de précaution. Lorsque vous avez déjà habitué votre animal à une muselière, la mise en place de celle-ci n’est plus une source de stress supplémentaire pour l’animal et son propriétaire.

La muselière crée une distance

Un grand nombre de propriétaires de chiens ont un problème commun. Humains et animaux s’approchent de leur compagnon animal sans y être invités. Cette ignorance des distances individuelles est particulièrement pénible pour les chiens peu sûrs d’eux.

Dans ce cas, une muselière peut vous donner plus de liberté, à vous et à votre protégé. Car les autres propriétaires de chiens se retiennent généralement davantage, eux et leur chien, à la vue de cet accessoire. Malgré tout, n’hésitez pas à échanger avec d’autres propriétaires de chiens. En expliquant aux autres les avantages de la muselière en dehors de son caractère obligatoire, vous augmenterez également son acceptation comme outil utile au quotidien.

Matériaux : comment trouver la solution adaptée à votre toutou ?

À l’instar de tant d’autres produits, il existe un large choix de muselières. Les formes, les tailles et les matériaux utilisés varient considérablement.

Cela signifie également que vous ne devez pas vous laisser décourager dans le choix de la muselière. Si le premier modèle n’est pas à la bonne taille, vous trouverez certainement la bonne en prenant votre temps.

Mais quelles sont les variantes existantes et comment se distinguent-elles les unes des autres ? Nous vous présentons ci-dessous les principaux types de muselières :

Le “classique” : métal ou plastique résistant aux morsures

Ce modèle de muselière comporte une « grille anti-morsure » placée directement devant la gueule du chien. Elle est généralement en métal ou, mieux encore, en plastique résistant aux morsures. La grille de morsure permet au museau du chien d’avoir de l’espace.

C’est pourquoi la muselière classique ne convient pas uniquement aux « chiens agressifs ». Elle offre un grand confort tout en protégeant la santé du chien. En effet, il peut ouvrir son museau et haleter grâce à une muselière classique. De nombreux modèles de muselières avec grille de morsure permettent aux chiens de boire et de manger de petites friandises, ce qui est un grand avantage lors de l’éducation d’un chien adulte.

Muselière pour chien Baskerville Ultra 2.0

  • Matériau robuste : le caoutchouc thermoplastique garantit la flexibilité et une longue durée de vie.
  • Rembourrage doux et forme ergonomique : permet de haleter, de boire et de prendre des récompenses sans problème.
  • Trois possibilités de fixation : maintien sûr sans risque de glissement, notamment grâce à la sangle de sécurité au-dessus de la tête.
La muselière Baskerville pour chien est une solution de qualité

Muselière en tissu ou en nylon

Les muselières en nylon s’enroulent autour du museau du chien. Certaines personnes pensent que la souplesse du tissu et l’absence de grilles sont plus confortables pour le chien. En outre, un chien portant une telle boucle semble beaucoup moins menaçant.

Mais il y a un inconvénient majeur. Même si cela semble être un bon outil anti-aboiement, le chien ne peut plus ouvrir son museau et ne peut donc plus haleter. Non seulement, c’est très inconfortable, mais cela peut même entraîner un collapsus circulatoire dans le pire des cas.

Pour cette raison, ces muselières ne conviennent que pour des utilisations très brèves. Par exemple, elles sont très utiles lorsque le vétérinaire veut retirer une épine de la patte de votre compagnon plus rapidement.

La muselière pour chien en nylon peut entraver la respiration de votre compagnon
Les muselières en tissu paraissent confortables, mais le chien ne peut plus haleter. Sur une longue période, cela peut être dangereux pour un chien.

Muselière en cuir

Les muselières en cuir existent sous différentes formes.

Si la forme du cuir est celle d’une grille, c’est-à-dire que votre compagnon peut ouvrir son museau pour haleter, alors elle s’applique comme une muselière classique. Ce type est un bon outil de prévention anti-morsure.

Dans le cas contraire, la muselière en cuir est similaire aux muselières en nylon faisant le tour de la gueule. Les inconvénients sont identiques. De plus, le cuir est moins résistant que le tissu face aux intempéries. Si le chien peut mâcher le cuir pendant qu’il le porte, la muselière n’est plus efficace. Faites vous aider par un professionnel pour savoir quelle taille choisir.

Muselière en silicone

Certaines muselières avec grille de morsure en silicone ressemblent beaucoup aux muselières classiques. Mais le matériau est souvent trop souple. Certains chiens ou chiots peuvent le mordiller de l’intérieur pendant qu’ils le portent. Un matériau trop souple comme le silicone ne garantit pas une protection fiable contre les morsures. Par conséquent, ces muselières ne sont pas toujours sûres.

Comment habituer votre compagnon à porter sa protection anti-morsures ?

Qu’il s’agisse d’un chien catégorisé ou non, chaque animal devrait être habitué à porter une muselière. Cette méthode fonctionne avec un peu de patience et des friandises distribués à travers la grille de morsure.

Testez votre chien au port de la muselière et calculez au bout de combien de temps, votre compagnon ne la supporte plus. Puis, augmentez progressivement les intervalles de temps, de quelques secondes à quelques minutes. Accordez-lui plusieurs friandises après chaque entraînement. Ainsi, il ne la verra pas comme une sanction, mais comme un accessoire quotidien auquel il associe des événements positifs.

De cette manière, le port de la muselière est moins stressant, même dans des situations difficiles, par exemple chez le vétérinaire ou dans un train bondé. Il détend au contraire le chien. Le port de la muselière n’est alors plus une obligation ou une expérience négative, mais facilite le quotidien.

Articles les plus utiles
6 min

10 signes que votre chien vous aime

Voici dix signes qui montrent sans aucun doute que le cœur de votre chien bat et sa queue s'agite pour vous. Avant tout, il est important que vous réalisiez que votre instinct est un facteur clé dans la compréhension du langage de votre chien. Tout comme nos chiens se fient entièrement à leurs instincts, nos instincts sont aussi un guide fiable lorsqu'il s'agit de comprendre leur langue. Pour cette raison, la liste qui suit ne prétend pas être exhaustive. Peut-être votre chien trouvera-t-il d'autres moyens que ceux mentionnés ici pour vous montrer son amour pour vous. Plus votre relation avec lui sera bonne, plus facilement vous pourrez interpréter les signes de son affection pour vous.
8 min

10 signes qui prouvent que votre chien est heureux

« Comment savoir si mon chien va bien ? » « Comment puis-je savoir si je m’occupe bien mon chien et s'il est heureux de la vie qu'il mène avec moi ? » Ce sont des questions auxquelles de nombreux maîtres de chiens sont confrontés. Si votre chien est bien occupé, il est probablement heureux. Une bonne façon de le garder occupé est de passer beaucoup de temps avec lui, notamment en jouant. De plus, et nous n'insisterons jamais assez sur ce point, une alimentation de qualité issue du commerce spécialisé est déterminante pour la bonne santé physique et mentale de votre chien, et donc pour qu'il se sente bien. Comme tous les chiens descendent du loup, ils ont tous un langage très similaire. Le chien communique par le langage corporel et les sons. Tous les chiens, qu'ils aient un museau court ou long, une queue courte ou longue, s'expriment de la même façon. Cependant, il faut noter que certaines races de chiens n'arrivent plus à bien se faire comprendre par les autres chiens lorsque leur apparence est altérée, notamment lorsque leur queue est écourtée.
5 min

Dormir avec son chien : bon ou mauvais ?

Comme pour beaucoup de sujets, les opinions sur la question « Peut-on dormir avec son chien dans le lit ? » sont très diverses. Les contre-arguments peuvent peser plus lourd que Médor sur votre couette. Si vous avez adopté un chien et que vous n'arrivez pas à faire un choix, voici quelques avantages et inconvénients pour vous aider à décider si vous souhaitez laisser dormir votre chien dans le lit ou non. De toute façon, votre chien s'adaptera à votre opinion, car au final, vous êtes le chef.