L’agressivité chez le chien : causes et conseils

deux petits chiens font preuve d'agressivité

Certains chiens ont tendance à grogner, montrer leurs crocs, voire même mordre, ce qui peut mettre la relation entre le maître et son chien à rude épreuve. Mais pourquoi certains chiens font-ils preuve d'agressivité et d'autres non ? Et surtout, quels sont les moyens de prévenir les comportements agressifs chez le chien ?

L'agressivité chez le chien est-elle liée à la race ?

Une chose est sûre, aucun chien ne naît agressif, et même si certaines races de chien possèdent un instinct de protection plus élevé que d'autres, rares sont les chiens qui mordent sans raison. Les experts canins s'accordent tous à dire que chaque chien, peu importe sa race, est capable d'apprendre à se comporter de façon équilibrée face aux situations qu'il rencontre.

En soi, un Pitbull,un Rottweiler ou un Doberman ne sont pas plus dangereux qu'un Golden Retriever ou qu’un Labrador, et toutes ces races font preuve d'un caractère très amical. Les causes d'un comportement agressif ne sont donc pas à chercher dans le patrimoine génétique de ces chiens, mais plutôt dans le comportement des personnes qui les élèvent.

Le comportement d'un chien est du ressort de son maître

Le comportement d'un chien est de la responsabilité de son maître, qui doit lui apprendre ce qu'on attend de lui et comment il doit se comporter en présence d'autres animaux et personnes.

Cependant, cela ne signifie pas qu'un maître doive à tout prix culpabiliser si son chien réagit de façon agressive. La plupart des propriétaires de chien n'ont que de bonnes intentions, et certaines erreurs d'éducation sont liées à un manque d'assurance, à de l'inexpérience ou à l'affection qu'ils portent à leur animal.

D'autre part, l'origine de certains comportements agressifs chez le chien remonte à des traumatismes qui précèdent son adoption.

Quand faut-il s'adresser à un expert ?

Il est important d'identifier un problème de comportement agressif chez le chien le plus tôt possible et d'agir avant qu'il ne se montre menaçant envers d'autres animaux ou des humains.

De nombreux experts peuvent vous aider, n'hésitez pas à vous adresser à un dresseur, à un psychologue canin ou encore à un comportementaliste canin. Demander de l'aide n'est pas un échec mais illustre votre implication dans l'éducation de votre chien.

Première étape : identifier les causes de l’agressivité

Si un comportement agressif s'explique parfois par de mauvaises techniques de dressage, il faut savoir qu'il est tout à fait possible de "rattraper" ces erreurs en donnant au chien une bonne éducation.

Pour améliorer le comportement de votre chien, il est nécessaire de commencer par chercher les causes de son agressivité. Cela vous permettra d'adapter votre attitude et de ne pas déclencher un comportement agressif chez votre chien.

Pourquoi un chien devient-il agressif ?

Un chien ne devient pas agressif du jour au lendemain, un changement de comportement est généralement provoqué par des émotions négatives répétées telles que la peur ou la colère. Il arrive aussi que la douleur causée par des problèmes de santé rende un chien hargneux et entraîne un comportement agressif.

Les chiens ne sont pas par nature des brutes et ils ne prennent pas de plaisir à intimider d'autres animaux ou personnes. Un chien qui fait preuve d'agressivité est très souvent un chien qui n'est pas sûr de lui et qui ne sait pas comment réagir dans certaines situations.

Causes et formes d'agressivité

Parmi les principales causes de l'agressivité canine on compte le manque de socialisation, une mauvaise éducation ou encore un élevage isolé. Mais une expérience traumatisante ou des douleurs chroniques peuvent aussi être source de peur ou de colère chez le chien. Malheureusement, il est souvent difficile d'identifier les causes exactes de l'agressivité, mais il est possible de commencer par déterminer dans quelles situations elle s'exprime :

Le chien devient-il nerveux à proximité de ses congénères ? Pense-t-il devoir vous protéger ? Est-il en train de défendre son territoire ? En fonction des situations, on distingue différentes formes d'agressivité :

  • L'autodéfense : un chien est indisposé ou se sent menacé par un congénère.
  • L'agression de protection : les membres de la famille doivent être protégés.
  • L'agression possessive : le chien protège sa nourriture, ses jouets ou son os et souhaite assurer son statut au sein de la meute.
un chien se montre agressif
Les chiens ne sont pas agressifs par nature, il est important d'identifier les causes de ce comportement.

La façon dont le maître a réagi suite à un comportement agressif de son chien a un impact décisif sur ce dernier.

Bien entendu, rares sont les maîtres qui félicitent leur chien lorsqu'il grogne ou mord. Cependant, la plupart des propriétaires de chien essaient de le retenir en lui parlant de manière apaisante ou en le caressant pour le calmer.

Et les chiens étant très sensibles au ton de la voix de leur maître, ils en déduiront qu'ils ont le droit à une marque d'affection lorsqu'ils grognent et aboient.

Deuxième étape : éviter les situations problématiques

Une fois que vous avez identifié les stimuli qui déclenchent le comportement agressif de votre chien, vous devez dans un premier temps veiller à les éviter. Ne prenez en aucun cas à la légère le comportement agressif de votre chien, car selon la force et la taille de votre compagnon à quatre pattes, il peut être potentiellement dangereux pour vous et votre entourage.

Si votre chien s'énerve en présence d'un autre chien ou dans un environnement particulier, essayez si possible d'éviter ces situations. Vous devez apprendre à votre chien les principales règles d'obéissance et être sûr qu'il suivra vos consignes. Ce n'est qu'ensuite que vous pourrez commencer à le rendre moins sensible à ces stimuli, dans le cadre d'un entraînement ciblé.

Quand faut-il utiliser une muselière ?

Si votre chien a un comportement agressif très prononcé et que vous craignez qu'il n'obéisse pas à vos ordres, l'utilisation d'une muselière est à envisager. Cette mesure de sécurité est temporaire, et vous pourrez vous en passer dès que le comportement de votre chien se sera amélioré.

Pour faciliter la mise en place de la muselière, habituez votre chien à la porter de façon progressive, en commençant par ne lui mettre qu'en intérieur. Après quelques minutes, retirez la muselière et récompensez votre chien en le félicitant ou en lui donnant une friandise.

Répétez cette opération à différents moments en laissant la muselière en place un peu plus longtemps à chaque fois, puis faites une première promenade à l'extérieur avec la muselière. Ne soyez pas gêné par le regard des autres personnes, mais gérez la situation avec assurance et calme, vous faites le bon choix en veillant à ce que votre chien ne puisse blesser personne.

L'importance du langage corporel

Un chien est très attentif au comportement de son maître, et une attitude confiante et sereine du maître est l'une des clés du bien être chez le chien. Si un chien sent que son maître est nerveux, il sera déstabilisé et se tiendra à l'affut des menaces.

Cette insécurité peut laisser penser au chien qu'il doit défendre son maître en se montrant agressif.

Il est donc important de faire preuve d'assurance en présence de votre chien, et de ne pas montrer de signes de nervosité. Petit à petit, votre chien reprendra confiance en vous et apprendra qu'il peut se fier à votre jugement.

Troisième étape : rééduquer son chien

Les étapes une et deux sont les premières mesures à adopter avec un chien agressif : comprendre son comportement et faire en sorte qu'il ne représente pas un danger pour les autres.

Pour la dernière étape, il faut entrer dans le vif du sujet, car vous ne pourrez pas toujours éviter les situations problématiques. Un chien perturbé et agressif a besoin d'être rééduqué, et pour y parvenir il est conseillé de faire appel à un professionnel de l'éducation canine.

deux chiens se grognent dessus
Dans un premier temps, il est préférable d'éviter les situations qui déclenchent l'agressivité chez un chien.

Exercices d'obéissance

La rééducation d'un chien commence par des exercices d'obéissance de base qui lui permettent d'apprendre les principaux signes auditifs et visuels. Il s'agit notamment d'ordres basiques : "assis", "couché", "au pied" ou encore "stop".

Lorsqu'un chien obéit de manière fiable à ces ordres, il est possible de commencer le travail de rééducation spécifique aux situations qui déclenchent son agressivité. Dans ce but, l'éducateur canin reproduira artificiellement ces situations et entrainera votre chien à y réagir différemment.

L'un des moyens utilisés peut être le renforcement positif, à force de récompenses le chien modifiera son comportement et agira de la façon souhaitée.

Prenez les devants !

Fréquenter une école canine a un impact positif sur un chien, mais aussi sur sa relation avec son maître.

Vous apprendrez ainsi à mieux connaître votre chien et saurez comment vous comporter dans toutes les situations. Indiquez clairement à votre chien qui est le chef, sans être trop rigide ou sévère, mais en vous montrant sûr de vous et en agissant de manière cohérente. Votre chien apprendra ainsi à se conformer à vos règles, ce qui non seulement simplifiera votre quotidien, mais apportera également plus de satisfaction à votre chien qui aspire à être mené par un véritable "chef de meute".

Nous vous souhaitons, à vous et à votre chien, beaucoup de bonheur!

Articles les plus utiles
5 min

Chiot qui mordille : comment agir ?

Au bout de six semaines de vie, même les chiots les plus adorables ont déjà 28 petites dents bien acérées, qu’ils utilisent de manière très efficace. À cet âge-là, leurs dents ressemblent à des pointes d’aiguilles, et leurs morsures ne peuvent pas encore provoquer de graves blessures. Cependant, si vous avez un chiot qui mordille, il est primordial de lui apprendre à ne pas mordre dès le plus jeune âge.
5 min

Apprendre à son chiot à rester seul

Les chiens sont des animaux très sociables, qui aiment la compagnie de leur meute. Mais à un moment ou un autre, tous les maîtres sont amenés à laisser leur chiot seul. Il est important d’apprendre à son chien à rester seul très tôt ! En effet, un chien adulte qui n’a jamais été seul vivra cette épreuve avec beaucoup de difficulté et d’angoisse. Apprendre à son chiot à rester seul n’est pas sorcier, cet article vous dit tout sur le sujet !