Golden Retriever

Golden Retriever

Le Golden Retriever est l’une des races de chien les plus populaires, notamment auprès des Français. Il est connu pour être docile et pour de nombreuses autres qualités. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le Golden Retriever.

Apparence du Golden Retriever : un chien musclé au physique harmonieux

Le Golden Retriever ne doit pas uniquement sa popularité à sa nature aimable, mais aussi à son apparence. Le corps de ce chien de taille moyenne est particulièrement harmonieux et bien proportionné. Ses yeux foncés lui confèrent sa fameuse expression douce et amicale. Sa musculature robuste et ses os solides font de lui un chien très agile !

Le pelage du Golden Retriever peut être lisse ou ondulé, mais jamais frisé. Grâce à son sous-poil dense, le Golden Retriever ne craint pas les conditions climatiques extrêmes, humides et froides.

La couleur du pelage se décline de l'or à la couleur crème. Occasionnellement, quelques poils blancs peuvent apparaître sur sa poitrine.

Le Golden Retriever est un chien de taille moyenne. Selon le standard de la race, la hauteur des mâles se situe entre 56 et 61 centimètres. Les chiennes sont un peu plus petites avec une taille de 51 à 56 centimètres. Le poids des chiens se situe - selon le sexe et la taille - entre 30 et 40 kilogrammes.

Des chiens loyaux, énergiques et désireux d’apprendre

Le Golden Retriever est sûrement le chien le plus reconnu pour sa facilité à obéir à son maître. Ils ont à cœur de faire plaisir à leur parent, ce qui s’exprime par une grande joie de vivre et une soif d’apprendre très marquée. Ils abordent les situations de la vie quotidienne avec sérénité et apprécient participer à toutes les activités entreprises par leur maître.

En plaisantant, certains parents de Golden Retriever racontent qu’un Golden serait capable d’aider un cambrioleur à transporter les objets de valeur plutôt que de l’empêcher de pénétrer dans la maison. En réalité, son instinct de protection est très peu développé. C’est la raison pour laquelle il n’est pas fait pour assurer les missions de chien de garde.

En revanche, sa motivation et son intelligence font de lui un excellent chien guide d’aveugle, de thérapie ou d’assistance pour les personnes en situation de handicap. Grâce à ses capacités olfactives hors pair et à son instinct de chasseur inné, il est souvent utilisé dans les services de police et de sauvetage, en tant que chien de secours, chien de détection de drogue et d’explosifs.

Une autre grande passion du Golden Retriever est de manger. Contrairement à d’autres races, ils ont un appétit démesuré. Malheureusement, c'est la raison pour laquelle ils ont aussi tendance à être en surpoids. Il est donc préférable de commencer à nourrir sainement votre Golden Retriever dès le plus jeune âge et à respecter les quantités de nourriture recommandées.

Toilettage du Golden Retriever

Vous devrez porter une attention toute particulière au pelage de votre animal. Sachant que le Golden Retriever ne perd pas uniquement ses poils durant les deux périodes de mue annuelles, il faudra brosser et peigner son pelage une ou deux fois par semaine. En procédant ainsi, vous ne démêlez pas uniquement les sous-poils, mais vous réduisez également la quantité de poils que vous retrouvez sur son coussin ou panier, sur vos tapis et votre canapé. Outre le pelage, les yeux, les oreilles, les pattes et les dents de votre Golden Retriever, veillez à vous rendre chez le vétérinaire régulièrement pour un contrôle. Il est préférable d'habituer votre animal à ces visites lorsqu'il est encore un chiot. D'une part, vous serez en mesure de reconnaître plus rapidement les changements éventuels chez lui et, d'autre part, il sera plus détendu pendant le contrôle.

Vivre ensemble : Le Golden Retriever est-il fait pour moi ?

Le Golden Retriever est l'un des chiens de famille les plus populaires dans le monde entier. Son caractère bon enfant et calme, ainsi que sa nature confiante et joueuse, le rendent particulièrement populaire auprès des familles avec enfants. Il s'avère également extrêmement compatible avec d'autres animaux de compagnie.

La taille du Golden Retriever et son amour pour l’exercice font qu'il ne peut être gardé dans un petit appartement. Dans le meilleur des cas, votre animal devrait avoir une maison avec un jardin. De plus, ils n’aiment pas rester seuls très longtemps. Laissez-le participer à votre vie et prévoyez suffisamment de temps pour ses activités physiques et mentales.

Une race exigeante

Comme tous les chiens de chasse, les Golden Retrievers sont très actifs et nécessitent donc beaucoup d’entraînements. De petites promenades ne leur conviendront certainement pas. Ils ont besoin d’être stimulés physiquement et mentalement.

Outre les petits exercices de lancer/rapporter et autres jeux, divers sports et d'entraînement conviennent au Golden Retriever.

Votre chien sera aussi très heureux de pouvoir se baigner dans un ruisseau, un lac ou dans la mer. Les Golden Retrievers adorent nager. Si vous n’avez pas de cours d’eau à proximité, ils se contenteront de flaques d'eau ou d’un tuyau d'arrosage.

golden retriever

Maladies héréditaires du Golden Retriever

Dans les années 1980 et 1990, le Golden Retriever a connu un véritable boom. Aujourd'hui encore, c'est l'une des races les plus populaires dans les pays anglo-saxons et francophones. Malheureusement, cet engouement rapide a engendré des conséquences négatives. Les « éleveurs » non professionnels qui souhaitaient gagner de l’argent rapidement avec leurs petits chiots faisaient se reproduire les chiens sans se préoccuper de leur santé. En conséquence, certaines maladies se sont développées, dont certains chiens souffrent encore aujourd’hui. En procédant à une sélection génétique ciblée ainsi qu’en mettant en place des conditions d’élevage strictes, le risque de développement de maladies est réduit.

Cependant,  les maladies héréditaires suivantes apparaissent toujours avec une fréquence supérieure à la moyenne chez le Golden Retriever :

  • la dysplasie des hanches
  • la dysplasie du coude
  • l'épilepsie
  • l'atrophie progressive de la rétine
  • la cataracte

Néanmoins : les Golden Retrievers en bonne santé ont une espérance de vie relativement élevée, allant de douze à seize ans.

chiots golden retriever

Conseils pour l'achat : uniquement auprès d'un éleveur reconnu

Si vous souhaitez adopter un Golden Retriever, assurez-vous que l'éleveur ait effectué tous les contrôles de santé nécessaires. Demandez à voir son pedigree et vérifiez par vous-même l’état de santé des autres membres de la famille. N'achetez votre chiot qu'auprès d'un éleveur reconnu et prenez le temps de bien choisir.

Le prix d'un chiot en bonne santé provenant d'un éleveur réputé est aujourd'hui d'environ 2000 euros ou plus. Ce tarif inclut un chiot pucé, vermifugé et primo vacciné.

N’oubliez pas que de nombreux chiens attendent une nouvelle famille dans les refuges. N’hésitez pas à vous y rendre.

chiot golden retriever

Origines du Golden Retriever

Nombreuses sont les légendes qui relatent les origines de ce chien. On considère que les premières traces concrètes du Golden Retriever remontent à l’année 1864. Cette année-là, le britannique Sir Dudley Majoribanks acheta un Golden Retriever au pelage doré ondulé à un cordonnier de Brighton. Ce chien s’appelait « Nous ». Il s’agissait du seul chiot au pelage clair de toute la portée, ses frères et sœurs étant nés avec un pelage noir. Sir Majorbanks, plus tard nommé Lord of Tweedmouth, a donc commencé l’élevage de la race dans le Nord de l’Écosse.

Le but de l’élevage était de créer de parfaits chiens pour la chasse aux oiseaux sauvages. En 1868, il croisa son chien « Nous » avec « Belle », une femelle de race Tweed Water Spaniel. À cette époque, les Spaniels n’étaient pas uniquement des chiens friands d’eau, ils avaient également la réputation d’être des chiens rapporteurs très endurants.

Durant les vingt années qui suivirent, Tweedmouth accoupla les descendants de « Nous » et « Belle » avec des Retrievers à poil plat, des Tweed Water Spaniels, des Épagneuls irlandais. De ces croisements en a résulté le Golden Retriever tel que nous le connaissons aujourd’hui.

En 1913, la race a été officiellement reconnue par le British Kennel Club.

Conformément à l'objectif initial de l'élevage, le Golden Retriever était initialement utilisé pour le "travail après la chasse". Sa tâche principale était de récupérer le gibier chassé et de le ramener aux chasseurs.

Conclusion : un compagnon idéal pour les plus actifs

En choisissant un Golden Retriever, vous faites le choix d’un chien très sociable et désireux d'apprendre. Il veut être partout et est prêt à tout pour s'amuser. Cependant, il n'est pas fait pour vous si vous n’êtes pas très actifs.

Mais si vous adorez les activités et les promenades mouvementées, vous vivrez de nombreuses années heureuses en compagnie de votre nouveau meilleur ami.

Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
11 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
12 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » attire plus l’attention sur lui que n'importe quelle autre race. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Cela montre une fois de plus que ce sont bien les maîtres qui en font des chiens agressifs et incontrôlables. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.