Laekenois

Rédigé par Natalie Decker
Un berger belge Laekenois dans un champs

Des quatre variétés de Berger belge, le Laekenois est la moins répandue.

Le Laekenois est une variété du Berger belge. Cette race de chien a le poil dur et rêche, ce qui lui confère une apparence rustique. Si on le compare aux autres types de Bergers belges, notamment au Malinois fougueux, le Laekenois apparaît plus calme et équilibré – ce qui ne l’empêche pas de vouloir aussi être stimulé physiquement et mentalement !

Portrait du berger belge Laekenois

En bref : Le Laekenois est l’une des quatre variétés du Berger belge. Son élevage est relativement rare.
Hauteur au garrot : jusqu’à 66 cm
Poids : 25-30 kg
Espérance de vie moyenne : 12-14 ans
Prix : à partir de 800 euros environ
Caractère : vigilant, autonome, intelligent, travailleur
Poil : rêche, dur, court
Couleur du poil : fauve avec des nuances de noir, charbonné
Niveau d’éducation : élevé
Niveau d’entretien : moyen
Besoin d’exercice : élevé
Origine : Belgique

Apparence : en quoi se différencie le Laekenois des autres bergers belges ?

Le Laekenois se distingue des trois autres variétés de Berger belge – le Malinois, le Tervueren et le Groenendael – principalement par sa robe. Il possède un poil dur de couleur fauve qui prend des nuances noires au niveau du museau et de la queue, ce qui lui donne un aspect charbonné. Son pelage fait six centimètres de long environ et ne doit pas être bouclé.

Si on le compare avec l’élégant Groenendael au poil noir et au Malinois au poil court, c’est le Laekenois au pelage hirsute qui porte le plus clairement la marque de son origine de chien de ferme et d’utilité. C’est peut-être la raison pour laquelle il est aujourd’hui le représentant le plus rare de la race du berger belge. Même dans sa Belgique natale, le Berger Laekenois n’est pas très répandu.

Un regard vif

Ce chien de race partage toutefois d’autres caractéristiques physiques avec ses proches cousins. Comme tous les Bergers belges, le Laekenois possède un corps délicat, et plutôt carré, des oreilles dressées d’apparence triangulaire et des yeux en amande au regard vif.

Une chienne Berger Belge Laekenois avec ses petits © Dogs / stock.adobe.com
Quand il est encore chiot, il faut veiller ce que le Laekenois soit bien socialisé pour éviter qu’il ne cherche la confrontation avec ses congénères ou d’autres animaux domestiques par la suite.

Caractère : ce chien flamand est-il difficile à éduquer ?

Le berger belge Laekenois est un compagnon fidèle qui aime travailler. Comme il est toujours sur ses gardes et prêt à se défendre, son instinct de protection ne doit pas être encouragé davantage. Au sein de la famille, il se montre amical et affectueux avec les enfants, à condition qu’il soit suffisamment sollicité chaque jour.

Un animal intelligent et sportif comme le Laekenois a besoin de tâches physiques et mentales stimulantes pour se dépenser. Ce chien belge au poil hirsute semble toutefois un peu plus serein et calme que le Malinois au caractère passionné, parfois exubérant ou même nerveux.

Le Laekenois est-il à recommander comme premier chien ?

Comme pour tous les chiens de garde et de défense, une socialisation précoce joue un rôle essentiel pour éduquer le Laekenois. Ce n’est que s’il est habitué dès son plus jeune âge à côtoyer ses congénères et d’autres animaux domestiques comme les chats qu’il les tolérera à l’âge adulte.

L’éducation de ce berger sensible requiert de l’empathie ainsi qu’une attitude cohérente et affectueuse. Comme les erreurs d’éducation se traduisent souvent chez ce chien par des troubles du comportement, cette race de chien ne convient pas aux maîtres débutants.

Les bergers belges Laekenois ont-ils besoin de beaucoup d’exercice ?

Le berger Belge Laekenois a besoin de plusieurs heures d’exercice par jour. Il apprécie les longues promenades exigeantes, auxquelles il faut associer un travail du nez ou d’autres activités stimulantes.

Cet animal agile aime également les sports canins comme l’agility ou l’obéissance. Les personnes sportives qui ont l’expérience des chiens et qui aiment passer beaucoup de temps à l’extérieur avec leur Laekenois sont les maîtres idéaux pour ce chien travailleur.

Formation de chien d’utilité ou de service

Une autre bonne manière d’occuper ce compagnon docile consiste à lui faire suivre une formation de chien de sauvetage, de recherche ou de service. Les militaires, les douaniers et la police apprécient particulièrement les bergers belges pour leurs qualités.

Une maison avec jardin en milieu rural est l’environnement le plus à même de répondre aux besoins de ce chien de berger indépendant et sûr de lui, Ce fidèle compagnon pourra ainsi surveiller la maison et même aboyer de temps en temps.

Soins et alimentation : de quoi ce chien énergique a-t-il besoin ?

Le poil rugueux du Laekenois ne nécessite que peu d’entretien. Il doit être brossé une fois par semaine environ pour démêler le sous-poil lâche et éviter qu’il ne feutre. En période de mue, il peut toutefois s’avérer nécessaire de brosser le poil de votre chien à intervalles plus réguliers.

En matière de nourriture, le berger belge Laekenois n’est pas difficile. Il mange aussi bien des aliments secs que des aliments humides, et l’alimentation BARF pour chien lui convient également. Pour couvrir les besoins énergétiques de ce chien de travail assidu, des aliments riches en protéines et de première qualité sont préconisés.

Santé : le Berger belge Laekenois est-il chien robuste ?

Le Laekenois est considéré comme un chien jouissant d’une longue vie et qui n’est pas particulièrement sujet aux maladies. Néanmoins, des troubles de l’appareil locomoteur comme la dysplasie de la hanche ou du coude sont parfois observés en élevage. Des maladies oculaires héréditaires, l’épilepsie ainsi que la cardiomyopathie et d’autres affections cardiaques peuvent également survenir.

Quelle est l’espérance de vie du Laekenois ?

S’il se trouve entre de bonnes mains, ce chien robuste a une espérance de vie moyenne comprise entre douze et quatorze ans.

Histoire de la race : un animal aux origines royales ?

Ce chien de berger doit son nom au Château de

Laeken, une résidence royale située dans les environs de Bruxelles. Les bergers installés dans le parc du château ont élevé pendant plusieurs générations cet animal robuste et facile d’entretien avant de lui donner son nom officiel à la fin du 19ème siècle.

Une autre mission assignée au cours de l’histoire à ce berger belge attentif consistait à surveiller les champs de lin. Les précieuses étoffes y étaient disposées par tous les temps et défendues par le berger belge Laekenois au poil dur et rêche.

Portrait d'un berger belge Laekenois © Dogs / stock.adobe.com
Le poil rugueux et dur du Laekenois lui donne une apparence rustique.

Achat : combien coûte cette variété du Berger belge ?

Le Laekenois est la variété la moins représentée du Berger belge. Même dans sa Belgique natale, les éleveurs se font rares. Si vous souhaitez acheter un chiot de ce type d’élevage, vous devrez donc probablement vous armer de patience et envisager de faire un assez long voyage pour vous en procurer un. Le prix d’un Laekenois chiot en bonne santé, cédé avec tous les papiers requis, se situe généralement entre 800 et 2 500 euros.

En raison de sa faible diffusion, on ne trouve guère de bergers belges Laekenois dans les refuges pour animaux. Ce sort est plutôt réservé au Malinois, beaucoup plus répandu – qui est souvent abandonné par des maîtres dépassés par les exigences associées à son élevage.

Conclusion : une existence dans l’ombre de ses cousins

L’apparence un peu fruste du berger belge Laekenois est irrésistible pour certains amateurs de chiens. Mais c’est aussi probablement la raison pour laquelle il est moins populaire que ses cousins plus « élégants ». Il y a tout lieu de le déplorer, car il possède de nombreuses qualités. Il s’agit d’un gardien intrépide, d’un chien de travail docile et d’un fidèle compagnon de loisirs.

Même si son tempérament est généralement plus calme et moins exubérant que celui de ses proches cousins, ce chien de berger intelligent et sensible doit être confié à des maîtres expérimentés.


Natalie Decker
Profilbild Natalie Decker (mit Pferd)

« Une vie sans chiot est possible, mais dénuée de sens », disait l’artiste Loriot. Je suis entièrement d’accord avec lui, et j’ajouterai même : « Tout comme une vie sans cheval, chat et lapin ! ». Les petits et grands animaux me passionnent, et j’ai la chance de pouvoir écrire à leur sujet en tant qu’auteur freelance. Avec mes articles, je cherche à sensibiliser les lecteurs à la condition animale et à donner des conseils utiles aux amoureux des animaux.


Articles les plus utiles
15 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
9 min

American Bully

Il a l'air méchant mais est en réalité un amour de chien. Cette description convient parfaitement à l'American Bully. Dans cet article, nous vous présentons une race de chien encore rare en Europe.

12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.