Chien de recherche au sang de Hanovre

Rédigé par Sabrina Quente
Chien de sang de Hanovre

Le Chien de recherche au sang de Hanovre ne peut qu’enrichir le quotidien des chasseurs et des maîtres expérimentés.

Les chasseurs et les sauveteurs apprécient la compagnie du chien de rouge du Hanovre à sa juste valeur. Ils savent notamment que cette race de chien se distingue par un odorat particulièrement fin et une passion sans faille pour le travail de recherche. Quand il n'est pas occupé à pister les traces laissées par le gibier ou les humains, cet animal fait preuve d’un tempérament équilibré, doux et amical. Le portrait que nous dressons de lui dans cet article vous indique ce que vous pouvez lui offrir en échange de ses nombreux services.

Aperçu des caractéristiques du Chien de recherche au sang de Hanovre

Résumé :  Le Chien de recherche au sang de Hanovre est un chien de chasse de race pure. De taille moyenne, cet animal puissant met toute sa force, son endurance et son dévouement au service du travail de pistage. En dehors de la chasse, il manifeste un tempérament calme et amical.
Hauteur au garrot : 48 à 55 cm
Poids : 25 à 40 kg
Espérance de vie moyenne : 10 à 14 ans
Prix : 1 000 euros env.
Caractère : instinct de chasse marqué, calme, amical, intelligent, affectueux
Poil : court et épais
Couleur du pelage : rouge cerf clair à foncé, plus ou moins bringé, avec ou sans masque
Exigence en matière d’éducation : faible
Entretien du pelage : faible
Besoin d’activité : élevé
Origine : Allemagne

Apparence : un chien de taille moyenne aux proportions harmonieuses

Son front est légèrement plissé, ses yeux sombres et expressifs scintillent de manière significative : le chien de recherche au sang de Hanovre, également appelé « chien de rouge du Hanovre », se reconnaît à son air sérieux qui lui est caractéristique.

Rien d’étonnant, après tout, puisque ce chien de recherche a une mission de taille à remplir : sa spécialité consiste à retrouver la trace des animaux blessés. Son nez large, aux narines bien ouvertes, lui sert d’allié précieux pour accomplir ce travail.

Quelle est la taille de ce chien de chasse à l’âge adulte ?

Les chiens de rouge du Hanovre font partie des races de chiens de taille moyenne. Ils peuvent atteindre une taille comprise entre 48 cm et 55 cm pour un poids variant entre 25 kg et 40 kg.

Comme la course fait aussi partie de ses compétences, ce chien de race est bien proportionné et dispose d’une constitution solide. Ses membres sont bien musclés, et sa poitrine large et profonde lui permet d’économiser son souffle lorsqu’il parcourt de longues distances en forêt.

Autre signe distinctif du rouge du Hanovre : deux oreilles tombantes attachées haut, qui pendent à plat le long de la tête et dont les extrémités sont légèrement arrondies.

chien de sang de hanovre
Deux traits caractéristiques du chien de rouge du Hanovre : un regard sérieux et de jolies oreilles tombantes.

Quelles sont les couleurs de pelage possibles ?

La couleur de robe typique pour cette race est un rouge qui va du rouge cerf clair à sombre et qui peut être plus ou moins bringé. Il existe des chiens rouges avec ou sans masque, et ceux présentant de petites taches blanches sur le poitrail sont eux aussi considérés comme de véritables représentants de cette race de chien.

Ce chien a un poil court, épais et résistant qui se fait légèrement plus long et plus grossier à l’arrière des cuisses et sous la queue. Le chien de rouge du Hanovre porte sa queue attachée haut et légèrement courbée.

Ce chien de race pure est particulièrement intelligent. Il se lance à cœur joie dans son travail de pistage sans ménager sa peine. Il sait tirer pleinement profit de sa capacité de concentration élevée et de son instinct de chasse prononcé.

Il se démarque en outre par une nature tranquille et assurée. Mais ces traits caractéristiques ne signifient pas pour autant qu’il n’a que la chasse à l’esprit. Bien au contraire : une fois son travail accompli, il vient quémander des séances de caresses à son maître et cherche la proximité des humains.

Sociabilité et capacités d’apprentissage

Vis-à-vis des inconnus, le chien de rouge du Hanovre se montre plutôt réservé et sélectif. Il ne va pas faire des câlins au premier venu. Avec les autres chiens, il se montre en revanche sociable et ouvert.

Son intelligence et son calme font de lui un chien facile à éduquer. La sérénité qui émane de lui est une qualité qu’il s’attend aussi à trouver chez la personne qui le dresse – de même qu’un certain degré d’expérience. Ce chien de chasse professionnel ne conviendra donc pas aux maîtres novices qui n’ont aucune expérience de la chasse.

chien de sang hanovrois
Toujours opérationnel : le chien de recherche au sang de Hanovre est un fin limier disposant d’une formation professionnelle.

Ses valeurs intrinsèques ne sont pas les seules à rendre cette race de chien facile d’entretien. Son poil court facilite lui aussi la cohabitation avec ce bel animal :

  • Pour prendre soin de son poil court, un brossage occasionnel suffit.
  • Après une excursion dans la nature, un examen approfondi de votre animal s’impose pour repérer les éventuels parasites ou les blessures potentielles.
  • Veillez à maintenir les oreilles de votre animal propres en les nettoyant régulièrement.

Un grand choix de produits de toilettage pour chien vous attend dans la boutique en ligne de Zooplus. 

Compte tenu de son tempérament tranquille et de sa nature équilibrée, ce chien de race trouvera facilement sa place en famille – à condition cependant que vous soyez disposé à satisfaire ses besoins spécifiques.

Ville ou campagne ?

Dans un logement citadin, votre animal risque de tourner en rond comme une âme en peine. Il se sentira davantage dans son élément dans un environnement qui lui permet de s’adonner à son occupation préférée, c’est-à-dire à proximité de la forêt et de la nature. Ces lieux lui permettent en effet d’accomplir les missions pour lesquelles il a été initialement dressé.

Pour quel type de maître le chien de recherche au sang de Hanovre est-il fait ?

Les familles de chasseurs expérimentées, les policiers ou les sauveteurs membres d’une section canine sauront offrir à ce chien de chasse les missions et le degré d’activité dont il a besoin chaque jour.

Les chiens de recherche au sang sont des spécialistes de la chasse élevés par des professionnels pour la recherche de gibier. Pour qu’ils ne perdent pas leurs compétences, ils doivent être confiés à des personnes expérimentées qui les fassent régulièrement intervenir comme chiens de chasse ou de sauvetage.

Ce chien de race aime donc particulièrement relever des défis. Il a besoin de stimulations régulières et de beaucoup d’exercice. Pour mener à bien les opérations de chasse ou de sauvetage qui nécessitent des efforts considérables, chien et maître doivent avoir une excellente condition physique qu’ils peuvent entretenir en pratiquant un sport canin comme le mantrailing.

Comme le travail des chiens de recherche au sang les met particulièrement à l’épreuve sur le plan physique, leurs éleveurs veillent à ce qu’ils bénéficient d’une santé robuste. Le chien de rouge du Hanovre n’est donc pas concerné par les maladies génétiques récurrentes.

Pour mettre en place les conditions d’un élevage sain, les éleveurs effectuent des contrôles de routine sur leurs animaux, de manière à pouvoir repérer notamment dysplasie de la hanche. Ils ne sélectionnent que les animaux en bonne santé pour l’élevage.

Combien de temps vit cette race de chien en moyenne ?

Si les besoins de la race sont respectés et s’il dispose de soins adaptés, un chien de recherche au sang de Hanovre peut vivre jusqu’à 10 à 14 ans. La majorité des individus de cette race atteignent en moyenne l’âge de 12 ans.

Le chien de recherche au sang de Hanovre est une race originaire d’Allemagne qui descend presque directement du limier, sans avoir subi de modifications majeures. Cette race de chien de chasse était réputée au Moyen Âge pour son odorat particulièrement développé. On suppose aujourd’hui qu’il s’agissait du braque.

Lorsque les armes à feu ont commencé à faire partie intégrante de la chasse, les exigences des chasseurs envers les chiens pisteurs ont évolué. C’est ainsi que le limier allemand fut progressivement dressé pour devenir le chien de recherche au sang de Hanovre, désormais élevé pour dénicher le gros gibier atteint par balle.

Un chien formé dans une école destinée aux élites

Au 17ème siècle, la maison royale de Hanovre fonda le Jägerhof. Dans cette école élitiste, les chasseurs, mais également les chevaux et les chiens, apprenaient l’art de la chasse. C’est dans ce cadre que la stature et la couleur des chiens de recherche au sang ont été élaborées.

Depuis 1894, le club Hirschmann perpétue cette race de chien en Allemagne avec pour objectif de maintenir son élevage comme race pure. Peu de temps après la création du club, l’appellation « chien de recherche au sang de Hanovre », encore utilisée à ce jour, est apparue pour désigner ces chiens originaires de Hanovre.

Évolution de la race

Le croisement entre les chiens de recherche au sang de Hanovre et les braques a donné naissance au chien rouge de Bavière. Malgré sa ressemblance frappante avec le chien de rouge du Hanovre, la variante bavaroise, plus légère et mobile, se prête davantage à des interventions en montagne.

Achat : où trouver ces professionnels de la chasse ?

L’itinéraire classique mène tout droit au club Hirschmann en Allemagne. Si vous souhaitez y faire l’acquisition d’un chiot, il vous faudra cependant vous armer de patience. Les personnes intéressées doivent en effet :

  • être membres du club ;
  • faire acte de candidature pour l’obtention d’un chien ;
  • répondre à certaines conditions strictes ;
  • suivre une formation,
  • accepter une période d’attente pouvant aller de plusieurs mois à plus d’un an.

Important : 
Seules les personnes ayant une expérience de la chasse peuvent faire l’acquisition de ces chiens. Les amateurs n’ont malheureusement aucune chance d’obtenir un chiot.

Combien coûte un chien de cette race ?

Un chiot de cette race coûte actuellement 1 000 euros si vous l’achetez auprès du club Hirschmann. Pour ce prix, vous avez la garantie d’obtenir un animal calme et robuste, conforme aux standards de la race.

Conclusion : un chien idéal pour les chasseurs, les policiers et les sauveteurs

Les obstacles pour se procurer un chien de recherche au sang de Hanovre ne manquent pas. Et même si ces chiens sont faciles à entretenir et à éduquer, leur élevage reste exigeant.

Si vous avez néanmoins l’expérience des chiens de chasse ou de sauvetage et si vous pouvez faire régulièrement intervenir votre animal pour accomplir des missions qui lui sont adaptées, ce chien sera un compagnon idéal pour vous et votre famille.


Sabrina Quente
Profilbild von zooplus Magazin Autorin Sabrina Quente

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, les animaux font partie de ma vie. Sur chacune de mes photos d’enfance, l’on peut voir une perruche sur ma tête ou un chat sur mes genoux. Depuis plus de dix ans, j'écris en tant que rédactrice sur différents sujets allant de l'assurance maladie à l’adoption d'un chat. Mon fidèle compagnon : mon chat Mimi, la meilleure source d'inspiration pour de nombreux articles et qui me rappelle quand faire une pause dans mon travail.


Articles similaires
Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
11 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » est une race de chien qui attire beaucoup l'attention. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.