Inséparables ou agapornidés

inséparables ou agapornidés

De l’espace pour se défouler

Du fait de leur petit gabarit, les inséparables sont souvent placés dans des cage bien trop étroites. Ces petites boules d’énergie ont besoin d’un espace suffisamment spacieux pour pouvoir se défouler.

Un habitat adapté pour les inséparables

On considère qu’une cage pour abritant un couple d’oiseaux inséparables doit présenter des dimensions minimales de 1 x 0,5 x 0,5 m. Les principales conséquences d’un environnement trop étroit pour les oiseaux sont la paresse, la sédentarité et la prise de poids qui en découle. Sans oublier le risque pour certains inséparables au caractère paisible de devenir hystériques, du fait d’un manque accru d’espace. S’ils ne peuvent pas satisfaire leur besoin naturel de mouvement d’une autre manière, ils mordent et se pourchassent mutuellement dans la cage.

Les cages qui se composent de deux ou trois faces recouvertes de panneaux de bois enduit ou de matériau plastique (qui ne doit pas pouvoir être rongé), et qui ne présentent qu’une ou deux faces avec barreaux sont généralement bon marché. Les faces pleines protègent les oiseaux des courants d’air et renforcent leur sentiment de sécurité. Même si la cage de vos oiseaux n’est pas immense, la longueur doit permettre aux oiseaux de pouvoir voler sur une certaine distance.

Il est bon de placer des branches naturelles à l’intérieur de la cage, que vos oiseaux prendront plaisir à ronger. Ces branches permettent aux inséparables d’user leur bec et leurs griffes, et leur permettent de compléter leur apport en minéraux, naturellement présents dans l’écorce des branches. Une cage idéale devrait comporter une grande ouverture munie d’un système de sécurité empêchant les oiseaux de s’échapper, d’un fond avec suffisamment de sable et de petits clapets vous permettant de changer leur eau et leur nourriture.

Volière pour inséparables

Pour faire plaisir à vos oiseaux, vous pouvez leur acheter ou leur construire une grande volière d’intérieur. Ce type de volière leur offre bien plus d’espace et peut facilement accueillir plusieurs agapornidés. Une volière de 3 x 1,5 x 2 m convient pour six à huit inséparables. Gardez néanmoins à l’esprit que plus les oiseaux seront nombreux, plus la volière sera bruyante et souillée. Les inséparables ont tendance à se reproduire de manière exponentielle. C’est pour cette raison précise qu’il vous faudra bien réfléchir à l’emplacement de la volière pour inséparables. Si vous en avez la possibilité, dédiez une pièce entière à vos oiseaux. De cette manière, en fermant la porte, vous serez à l'abri du bruit et vous n’aurez ni poussière ni saleté dans les autres pièces. Cette pièce devra être assez lumineuse et bien aérée. En hiver, du fait faible ensoleillement, il est judicieux d’installer un système d’éclairage artificiel. Assurez-vous qu’il y ait toujours une entrée d’air dans la pièce, cependant il ne doit en aucun cas y avoir de courant d’air.

Il est dans votre intérêt de faire en sorte que la volière pour inséparables soit facile à nettoyer. Poser du carrelage aux murs et avoir un écoulement au sol rendront le nettoyage de la volière bien plus pratique !

Un revêtement a 50 cm du sol permet d’éviter que les saletés ne passent par la grille et ne se retrouvent à l’extérieur. Il est nécessaire de nettoyer la volière de vos inséparables au minimum tous les deux jours, selon le nombre d’inséparables qui y vivent et la quantité de déchets qui s’accumulent dans la litière. Profitez-en pour changer les jeux et friandises de temps en temps : remplacez les branches de bois naturel, ajoutez des plantes non toxiques, mettez à disposition des échelles, cordes ou balançoires !

Vol libre des inséparables

Si vos inséparables vivent dans une cage, il est très important de les laisser voler en liberté quotidiennement, dans une grande pièce par exemple. Voici quelques conseils et indications à respecter :

  • Retirez les plantes toxiques (comme le houx et le petit sureau par exemple)
  • Fermez les fenêtres et tirez les rideaux
  • Par précaution, ne laissez ni chien ni chat dans la pièce
  • Ne laissez pas trainer de cigarettes ou de produits de nettoyage
  • Faites attention aux petits espaces derrière vos meubles, où les oiseaux pourraient être tentés de se cacher
  • Laissez de préférence toujours les portes fermées
  • Ayez toujours un œil sur vos oiseaux, ils pourraient par exemple commencer à ronger des câbles

Adopter des inséparables

Vous souhaitez adopter des inséparables ? Plusieurs possibilités d’offrent à vous.

  • En vous adressant à une animalerie ou à un éleveur d’inséparables pour adopter vos oiseaux, vous bénéficierez de conseils d’experts concernant les conditions de vie, les soins et l’alimentation des inséparables.
  • En refuge, vous pourrez également trouver des inséparables à adopter. Mais dans ces centres, la dimension de conseil manque parfois.
les inséparables ou agapornidés
  • Vous pouvez également acheter des inséparables sur internet. Si vous choisissez cette option, restez vigilants quant aux offres douteuses. Assurez-vous qu’il s’agisse bien d’un site professionnel : les oiseaux devraient toujours vivre en couple et ne jamais être séparés, ils doivent avoir l’air en bonne santé, ce que l’on reconnait à leur vivacité et à l’aspect lisse de leur plumage.
Articles similaires
Notre sélection de produits

Articles les plus lus

Canari

Les canaris sont des oiseaux très facile à vivre : ils se soignent eux-mêmes lorsque vous leur mettez à disposition une petite baignoire, quelques perchoirs de tailles différentes et un os de seiche.

Diamant mandarin

Si vous avez chez vous un couple de diamants mandarins, vous avez sûrement remarqué qu’il ne vous aura pas fallu attendre longtemps pour voir naître des oisillons. En effet, le diamant mandarin est un oiseau qui se reproduit assez facilement et rapidement. Il vous faudra réfléchir en temps voulu si vous avez assez de place et de temps à offrir à tous ces petits oiseaux.

Inséparables ou agapornidés

Du fait de leur petit gabarit, les inséparables sont souvent placés dans des cage bien trop étroites. Ces petites boules d’énergie ont besoin d’un espace suffisamment spacieux pour pouvoir se défouler.