15 juin 2018 - Actualisé 27 mars 2019

Angora turc

Angora Turc

L’Angora turc est désigné comme "la race de chat la plus ancienne du monde". Qu’en est-il de cette affirmation ? Et pourquoi ces chats à poil long jouissent d’une si grande popularité ?

Des recherches en génétique confirment que l’Angora turc est effectivement l’une des races les plus anciennes du monde. Son pelage long a vu le jour suite à une mutation naturelle et non après une sélection génétique effectuée par l’Homme, ce qui le distingue de nombreuses autres races de chats !

Aspect

En Turquie, l’Angora turc, appelé "Ankara kedisi" fut élevé au rang d’emblème national. Il n’est pas surprenant que ce chat musclé et élégant, pesant jusqu’à 5 kilos, séduise de nombreux amateurs de chats. Le pelage de l’Angora turc se distingue par sa texture soyeuse. Ne présentant pas de sous-poil, le pelage de l’Angora turc se révèle de ce fait particulièrement facile à entretenir. Ce chat présente une fourrure épaisse et fournie avec une collerette marquée en hiver et un pelage particulièrement court, léger et soyeux en été. Le climat de sa région d'origine explique cette particularité : l’Angora turc s’adapte parfaitement à l’été chaud et à l’hiver froid des régions montagneuses d’Anatolie et du Caucase.

Sa queue est longue et très fournie. Avec sa silhouette élégante et ses longues pattes, l’Angora turc peut paraître délicat, mais ne vous laissez pas tromper ! La tête de l’Angora turc est cunéiforme de la base des oreilles jusqu'au bout du museau. Ses yeux en forme sont particulièrement perçants. Une grande attention est également portée aux oreilles des chats de race : beaucoup d'éleveurs préfèrent les chats aux grandes oreilles ouvertes avec de fins plumets.

L'apparence physique de l’Angora turc a évolué au fil du temps. Rien d'étonnant, puisque cette race de chat, connue depuis le XVème siècle a une longue histoire derrière elle ! Ces chats d'origine turque, importés en Europe se montraient déjà puissants et robustes. Depuis, les éleveurs et les organisations d’élevage ont choisi de privilégier le type moderne et plutôt élancé de ce chat de race.

Jusque dans les années 1990, seuls les chats blancs étaient reconnus par le standard de la race Angora turc. D‘ailleurs, encore aujourd‘hui en Turquie, la règle veut que l'Angora turc présente une robe blanche. Ensuite, des variétés de couleur ont également été introduites dans la FIFe (Fédération Internationale Féline). Depuis lors, l’Angora turc est reconnu par toutes les associations, même avec des robes en noir et roux, ainsi que dans les variantes diluées et argentées de ces couleurs. D’autres panachures ainsi que les motifs tabby peuvent être rencontrés. En revanche, les variations de couleurs comme le chocolate, fawn, lilac et le point ne sont ni souhaitées ni reconnues.

Contrairement aux autres chats de race comme le Ragdoll, l’Angora turc peut présenter toutes les couleurs d’iris. Que ce soit vert, or, vert or, cuivre, bleu ou vairon, il n’y a aucune relation entre la couleur des yeux et du pelage.

 

Angora turc

Caractère de l‘Angora turc

L’Angora turc est considéré comme une race de chat particulièrement intelligente, qui aime les moments câlins avec son maître, mais qui aime aussi être stimulé mentalement. Outre les jeux d’intelligence et de recherche de nourriture qu’ils apprécient, ces chats joyeux apprécient s’adonner à des jeux traditionnels, par exemple avec une petite canne à pêche pour chat, des balles et des souris en tissu. Le jeu révèle la joie de vivre de ce chat, qu’il aime aussi transmettre à son entourage. L’Angora turc est un chat attaché aux humains, qui aime suivre son maître à la trace. Vous aimez les moments de câlins et de tendresse ? Une passion sans faille pour les jeux ? Alors l’Angora turc est le chat qu’il vous faut ! Il aime particulièrement les interactions avec les membres de la famille. Malgré son caractère facile à vivre et affectueux, l’Angora turc est un chat particulièrement exigeant, qui nécessite beaucoup d’attention. L’Angora turc est certes très actif, mais ne montre aucune agressivité. Il s’intègre pleinement à la vie de son maître et il est facile de l’apprivoiser. La race est donc parfaite pour les familles ! C’est un chat qui aime jouer avec les enfants et adore les moments de câlins avec les adultes.

Même si l’Angora turc aime les aventures en plein air et se promener à sa guise, les escapades dans la nature comportent souvent des dangers. Les chats de race laissés sans surveillance accordent souvent une trop grande confiance aux inconnus et s’approchent souvent d’eux avec des ronronnements amicaux. De nombreux animaux n’hésitent pas à monter dans la voiture d’inconnus ! Un chat qui aime vagabonder devrait donc toujours être doté d’une micropuce et être enregistré au registre des animaux domestiques, pour être identifié en cas de besoin et retrouver rapidement son chez-soi !

Jetez un oeil à la catégorie accessoires chat de votre boutique zooplus. Vous y trouverez sans doute de véritables petits trésors pour le plus grand bonheur de votre Angora turc !

Histoire

L’Angora turc est-il vraiment le plus vieux chat de race du monde ? Les scientifiques se sont penchés sur la question et ont démontré, à l’aide de recherches génétiques, que le gène du poil long de l’Angora turc est effectivement causé par une mutation naturelle. Contrairement aux autres races, la race Angora turc n’est pas issue d’une lignée par sélection ciblée et peut être considérée comme l'une des plus anciennes races de chats du monde !

L’Angora turc trouve son origine dans le Caucase et s’apparente étroitement au Van. Il est connu en Turquie depuis le XVème siècle. Au XVIème siècle, des sultans de l’Empire ottoman l’envoyèrent aux cours royales d’Angleterre et de France en guise de cadeau et le firent aussi connaître en Europe. Sa robe longue et majestueuse attira l’attention des riches élites aristocratiques. Mais l’Angora turc n’était pas seulement apprécié à la cour. Les scientifiques et chercheurs en histoire naturelle étaient fascinés par les chats nobles au pelage soyeux. En 1756, l’Angora turc était déjà cité dans un ouvrage du naturaliste français Georges-Louis Leclerc de Buffon et représenté sur des planches illustrées.

Au XVIIIe siècle, les chats étaient des symboles de statut social dans les cours européennes. En 1834, William Jardine, physicien et homme d’affaires écossais écrivait : "On trouve souvent les chats Angora comme des petits chats de salon. Ceux-ci ont un caractère plus doux et plus affectueux que les autres chats". En 1868, Charles Ross donnait une autre description de l’Angora turc : "L’Angora turc est une race magnifique avec des poils argentés et de texture soyeuse (…) Ce sont tous de fabuleuses créatures au caractère affectueux".

L’élevage du Persan fit pourtant de l’ombre à l’Angora turc qui vit sa population diminuer de manière critique même en Turquie. Dans des zoos à Ankara et Istanbul, quelques chats Angora turc ont même été gardés en captivité afin de prévenir l’extinction de la race.

Les années 1950 marquent la naissance de l’élevage moderne de l’Angora turc. C’est en 1954 qu’arrive le premier Angora turc aux Etats-Unis, où il fut reconnu à partir de 1973 par l’organisation américaine d’élevage félin CFA, en premier lieu uniquement avec une robe blanche. Les chats de couleur n’ont été reconnus qu’en 1978. L’élevage s’est finalement développé essentiellement à partir de chats importés de Turquie. Il est intéressant de noter qu’il s’agissait là avant tout de chats importés de zoos.

Santé et bien-être de l’Angora turc

L’Angora turc a une prédisposition à l’ataxie, qui est un trouble de coordination des mouvements. Ces chats à l’apparence vacillante présentent un trouble neurologique, entraînant des problèmes de coordination. Avec beaucoup de soins et un traitement spécifique chez le vétérinaire, les chats atteints d’ataxie peuvent tout de même avoir une bonne espérance de vie ! L’origine de l’apparition de cette maladie n’est pas encore connue, mais il est certain qu’elle est présente à la naissance, puisque les chats adultes ne peuvent pas la contracter.

Il s’avère également que les chats entièrement blancs développent souvent des problèmes d’audition et de surdité. On relève également des troubles du sens de l’équilibre. Ces problèmes ne sont pas spécifiques à la race Angora turc, mais cette pathologie est fréquente pour beaucoup de chats Angora entièrement blancs.

Angora turc

Soin et alimentation de l’Angora turc

Robuste et sain, l’Angora turc n’a pas besoin de soins ou d’une alimentation très spécifique. Le meilleur moyen de lui assurer une longue vie en bonne santé est de lui offrir une nourriture pour chat, de bonne qualité, riche en protéines saines. Comme tout carnivore, le chat est friand de protéines de bonne qualité. Il ne doit en revanche pas consommer de glucides en trop grande quantité, car il s’expose à des effets secondaires tels que le diabète.

"Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es". Ce proverbe s’applique également à nos chats domestiques. Il est scientifiquement prouvé que les chats savent précisément ce qui est bon pour eux. Ils préfèrent la nourriture dont la composition correspond à celle de la souris, qui constitue le régime alimentaire de base du carnivore. Cette proie se compose de 85% de protéines environ (qui comprennent du muscle, de la masse musculaire et des organes). Le reste se compose de certains composants végétaux dans l’appareil digestif. Une souris se compose donc en règle générale de 50 à 60% de protéines, de 20 à 30% de graisses et de 3 à 8% de glucides, contenus dans l’appareil digestif de l’animal. Une alimentation optimale pour chat devrait donc s’approcher le plus possible de cette composition.

Contre toute attente, il est très facile de quels ingrédients est vraiment constituée la nourriture pour chat. Sur toutes les étiquettes de nourriture pour chat, on retrouve la liste des ingrédients selon leur quantité dans le produit fini : l’ingrédient présent en plus grande proportion occupe ainsi la première place. Il n’est donc pas surprenant que la viande se retrouve en tête sur la liste des ingrédients. Attention, toutes les viandes ne se valent pas ! La mention "viande et sous-produits d’origine animale" indique que, outre la viande pu muscle, un ensemble de sous-produits et de déchets tels que des organes et des tendons se retrouvent dans le produit.

Sur de nombreuses étiquettes d’aliments, on retrouve la fameuse "analyse garantie" à côté de la liste des ingrédients. Il s’agit d’une analyse chimique quantitative des substances contenues dans la nourriture. Dans la plupart des cas, vous trouvez les valeurs en pourcentage des protéines brutes, de la matière grasse brute, des fibres brutes et de l’humidité, voire parfois des informations concernant la teneur en vitamines et en minéraux. Vous pouvez donc estimer en un coup d’œil si la nourriture que vous vous procurez dans le commerce est vraiment saine pour votre chat !

Indépendamment d’une bonne alimentation, les Angoras turc doivent aussi être examinés chaque année par un vétérinaire, afin que ce dernier effectue les vaccins nécessaires et examine la dentition de votre chat. Un rapide contrôle du bon fonctionnement du cœur et des poumons fait également partie du "check-up" annuel afin de détecter à temps d’éventuelles maladies.

Trouver le bon éleveur

Certes, l’Angora turc n’appartient pas aux races de chat les plus connues, mais si vous souhaitez faire l’acquisition d’un Angora turc, nul besoin d’aller jusqu’en Turquie. Il existe de nombreux éleveurs établis en France, en Allemagne et en Suisse.

Un chat de race reflètera le foyer dans lequel il aura grandi. Les éleveurs professionnels attachent de l’importance à l’adhésion à une association d’élevage et veillent à apporter la prévention requise en termes de santé ainsi qu’une alimentation de qualité à leurs animaux. Cela a naturellement un prix. Il est possible de trouver des chats de compagnie à partir de 500 euros, mais les animaux d’élevage sont souvent plus chers. Veillez à ce que l’éleveur vous fournisse non seulement les papiers de votre futur chat, mais aussi qu’il vous montre son engagement et expérience en tant qu’éleveur. Les coûts pour la nourriture, les visites chez le vétérinaire, pour la mère et les chatons sont rarement entièrement couverts par le prix d’achat du chat. L’élevage est une activité onéreuse. Ne faites pas confiance aux « reproducteurs de masse » qui proposent « des chats de race sans papiers » ! Ces personnes n’effectuent pas les accouplements de manière responsable ni réfléchie, prodiguent rarement aux chats les soins de prévention nécessaires, n’effectuent pas de tests génétiques et ne privilégient pas non plus une bonne alimentation.

Un éleveur responsable est capable de vous présenter les documents d’examens vétérinaires ainsi que les papiers des parents, et donne à ses chatons 12 semaines pour grandir et apprendre de leur mère et des frères et sœurs. C’est seulement à ce moment que les chatons sont prêts à intégrer leur nouvelle famille. Durant les 12 à 18 années à venir, votre Angora turc fera partie intégrante de votre vie et vous enchantera par son caractère !

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir avec votre Angora turc !

Articles les plus lus

Bengal

Le Bengal est un chat unique, qui peut réellement être qualifié de félin domestique. Pourtant, les éleveurs de la race misent sur les gènes communs que partage le chat Bengal avec les chats sauvages.

Maine Coon

Le Maine Coon fait actuellement partie des races de chat les plus appréciées dans le monde entier. Le Maine Coon naturel, robuste et à l’excellent caractère ne plait pas par hasard !

Australian Mist

L'Australian Mist, qui était par le passé appelé Spotted Mist, est la seule race de chats du continent australien. Cette race descend du Sacré de Birmanie, de l'Abyssin et du chat domestique. Cet animal doux et affectueux est un parfait chat d'intérieur. L'Australian Mist, littéralement « brume australienne », doit son nom au motif particulier de son pelage, qui semble recouvert d’un léger brouillard.