Bullmastiff

Bullmastiff

Le Bullmastiff est un chien de type dogue et l’une des races de chien les plus récentes au monde. Alors qu’autrefois, ce colosse puissant traquait les braconniers, il est aujourd’hui devenu un chien de compagnie fidèle qui adore les enfants. Cependant, le Bullmastiff est considéré comme potentiellement dangereux dans certains pays.

Caractère : un chien assurant et patient

A première vue, il est vrai que ce grand chien fort n’inspire pas la confiance, mais davantage la peur. Son regard attentif et son corps musclé sont une preuve de son passé de chien de garde. De par son apparence et ses airs, il vaut mieux ne pas s’aventurer à provoquer un chien Bullmastiff qui vous est étranger ! Heureusement, le Bullmastiff se caractérise par sa patience et son seuil de tolérance très élevé. Toutefois, cela ne garantit pas qu’il ne s’en prendra jamais à un humain ou à un autre chien. Une bonne socialisation et une éducation stricte dès tout petit représentent les clés pour que votre Bullmastiff soit calme et serein. Ce dernier pourra alors tout à fait s’épanouir au cœur d’une famille.

Malgré sa taille, le Bullmastiff est doux et tendre envers les enfants. De par son physique et l’assurance qu’il manifeste à toute épreuve, il est rarement provoqué par d’autres chiens. Il n’aboie pas souvent et n’est pas nerveux. Alors qu’à l’extérieur, le Bullmastiff se montre actif, dynamique et joyeux, il peut se révéler très calme en intérieur. Lorsque son maitre le laisse seul, il en profite d’ailleurs pour se reposer en toute tranquillité.

Son équilibre et sa bonne nature n’empêchent pas le Bullmastiff d’être têtu. Il n’est pas rare qu’il hésite quelques instants avant d’obéir aux ordres de son maître. Si certains ordres ne lui paraissent que très peu pertinents, le Bullmastiff saura les ignorer et désobéir complètement. Par conséquent, ne vous attendez pas à ce que votre Bullmastiff vous obéisse au doigt et à l’œil. Cela vient sûrement du fait que cette race de chien n’aime pas ou presque pas se soumettre. L’intelligence de ces chiens leur permet de juger rapidement les situations auxquelles ils sont confrontés.

Un fidèle chien de garde

Fidèles en toutes circonstances, ils sont très proches de leur famille. Malgré leur assurance, ils se montrent bienveillants, chaleureux et extrêmement affectueux envers leur entourage. En revanche, ils se montrent réticents envers les inconnus en prenant soin de toujours garder leurs distances. Les Bullmastiffs sont en mesure de deviner les intentions d’une personne. Ils accueillent avec bienveillance les invités. Par ailleurs, ils font bien comprendre aux personnes étrangères mal intentionnées qu’elles ne devraient pas se confronter au « maître de maison ». D’après le standard de la FCI, « sa bravoure, son courage et sa capacité à défendre contre les intrus » sont légendaires.

L’instinct protecteur du Bullmastiff est inné et n’a pas besoin d’être particulièrement stimulé. Cependant, sa vigilance doit être développée, même s’il l’a acquise depuis tout petit, en même temps que sa bonne ouïe ou son bon flair. Le Bullmastiff détient de nature toutes les caractéristiques physiques et mentales pour être un excellent chien de garde ou de défense.

Apparence du dogue britannique

Avec une hauteur au garrot allant jusqu’à 69 cm et un poids pouvant aller jusqu’à 60 kg pour les mâles, le Bullmastiff est un chien massif. Malgré leur taille et leur poids, ces chiens ne sont pas gros. Leur corps musclé, fort et agile est impressionnant. De plus, la forme carrée de leur tête accentue leur apparence imposante. Leurs oreilles tombantes sont quant à elle placées assez hauts et en forme de V.

Le front du Bullmastiff est sans plis lorsqu’il est en position de repos. Dès que quelque chose éveille son attention, son front se ride. Ces rides signalent au maître que le Bullmastiff a repéré quelque chose. Elles sont d’ailleurs devenues un signe distinctif de la race.

Les chiens de race Bullmastiff peuvent être bringés, de couleur fauve ou présenter un pelage dans les tons de rouge. Ce qui est commun à tous les Bullmastiffs, ce sont leur gueule noire, d’un noir plus clair au niveau des yeux. Toujours aussi impressionnant, leur cou est très musclé et presque de même taille que leur tête. Leur poitrail est large, formant un grand espace entre ses pattes avant. Alors que les taches blanches ne sont pas souhaitées d’après le standard de la FCI, elles sont autorisées sur le poitrail.

chiot Bullmastiff

Histoire : une race de chiens récente

La race Bullmastiff est relativement récente, puisqu’elle date du 19è siècle. C’est sans difficulté que l’on peut retracer son histoire. À la différence de beaucoup de races plus anciennes, nées à la suite d’accouplement effectués au hasard, le Bullmastiff a été dès le début élevé de façon ciblée. Au 19ème siècle, les garde-chasse anglais adulaient ce parfait chien de défense descendant du Mastiff anglais et du Bulldog anglais. Ce chien devait protéger les proies des braconniers. Même si le braconnage était autrefois sanctionné, de nombreuses personnes enfreignaient la loi. La croissance de la pauvreté et la détresse des braconniers rendait la situation de plus en plus dangereuse pour les garde-chasses, qui devaient défendre les proies des Landlords. Les grands chiens de chasse comme par exemple les Irish Wolfshound, qui accompagnaient les garde-chasses n’étaient pas vraiment faits pour accomplir cette mission. Ces chiens extrêmement puissants blessaient les braconniers, à tel point que certains en mouraient. Pour remédier à ce problème, ils ont donc fait appel à un chien fort, imposant et audacieux, mais aussi plus silencieux, qui sache se maîtriser pour ramener les braconniers intacts.

C’est avec un chien à 60% Mastiff et à 40% Bulldog anglais que l’objectif a été atteint. Grâce à cette sélection génétique, un excellent chien de défense a vu le jour ! Il regroupait toutes les caractéristiques que les garde-chasse souhaitaient. Plus tard, lors du croisement avec le Chien de Saint-Hubert, l’odorat du Bullmastiff a été considérablement amélioré.

En 1924, cette nouvelle race fut officiellement reconnue sous le nom de « Bullmastiff » par le Kennel-Club. Ce nouveau nom se compose des deux noms de ces ancêtres : le Mastiff anglais et le Bulldog anglais.

Avec l’évolution des structures sociales et de la propriété au 20ème siècle en Angleterre, le Bullmastiff n’a plus été sollicité par les garde-chasses. Grâce à ses facultés de chien renifleur et sa stature menaçante, il est rapidement devenu un chien utilisé par les services de police. Ce chien de service fut aussi très vite apprécié par les autorités américaines. En Angleterre, comme dans beaucoup d’autres pays, ce chien deviendra aussi un fidèle compagnon au sein d’une famille.

Élevage du Bullmastiff : prix et maladies courantes

C’est particulièrement grâce à l’éleveur S. E. Moseley avec son chenil « Farcroft » que le Bullmastiff est autant apprécié aujourd’hui dans le monde entier. Son chien « Farcroft Fidelity » est aujourd’hui le représentant le plus connu de la race Bullmastiff.

Leur calme, leur taille et leur assurance ont permis aux chiens de race Bullmastiff de devenir des chiens de service au sein de la police, mais aussi des chiens de pistage, des chiens guide et des chiens de secours. M. Moseley, le premier président du « National-Bull-Mastiff-Police-Dog-Clubs » leur reconnut d’excellentes conditions pour devenir des animaux de compagnie. C’est ainsi qu’en 1925, le Bullmastiff commença également à être élevé comme un chien de compagnie et d’exposition.

Après la deuxième guerre mondiale, le Bullmastiff commença enfin à être présent en Europe. Son élevage débuta à partir du milieu des années 70. L’Angleterre resta responsable du standard de la race. Les clubs du Bullmastiff et du Mastiff ont élaboré des exigences élevées concernant l’élevage de ce chien. Seuls les chiots correspondant parfaitement au standard de la race peuvent être utilisés pour la reproduction. On compte très peu de maladies génétiques chez les chiens de la race Bullmastiff. Comme pour les autres chiens molossoïdes, les problèmes de hanche, les maladies de l’appareil locomoteur et les maladies cardiaques sont les plus fréquentes.

Combien coûte un chiot de cette race ?

Si vous souhaitez faire l’acquisition d’un Bullmastiff issu d’un élevage responsable, il faudra vous attendre à une fourchette de prix allant généralement de 1300€ à 1500€. Ce prix peut varier en fonction de l’éleveur, du pedigree de la lignée et du sexe de l’animal.
Bullmastiff

Alimentation : comment nourrir les Bullmastiffs ?

Quelle que soit leur race, tous les chiens ont besoin de consommer une nourriture riche en protéines et relativement faible en glucides. Choisissez la nourriture de votre chien en fonction de son poids, de son âge et de ses particularités éventuelles. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Mode de vie et entretien : comment prendre soin de cet animal ?

Un Bullmastiff n’a pas besoin de soins spécifiques. Grâce à son pelage court et brillant, quelques coups de brosse pour chien suffisent afin de le débarrasser des saletés qu’il aura pu accumuler à l’extérieur.

Si son pelage est facile d’entretien, son éducation vous demandera davantage d’investissement ! Le caractère obstiné de ce dogue et sa force de caractère expliquent pourquoi il est dans certains pays considéré comme potentiellement dangereux. Il lui faut donc un maître expérimenté, qui l’éduque de manière stricte tout en restant aimant et affectueux. Dans l’idéal, l’éducation commence juste après sa naissance et est assurée par sa mère et par l’éleveur. Ainsi, le Bullmastiff aura déjà les bases d’une bonne éducation et pourra poursuivre avec son maître dans les meilleures conditions.

Les exercices physiques pour chien comme le Canicross ou l’Agility sont des excellents compléments à l’éducation du Bullmastiff. Ces entraînements procurent à ces anciens chiens de travail souvent plus de plaisir que des longues promenades. Malgré leur taille et leur besoin de se dépenser, les chiens de race Bullmastiff peuvent aussi vivre en ville. Néanmoins, il vous faudra toujours sortir avec votre chien afin de lui permettre de se défouler pleinement. Pour ce faire, gardez toujours des jouets pour chien à sa disposition.

Un chien stimulé mentalement et physiquement aura plus de facilité à suivre les ordres et les instructions de son maître. Avec un entraînement adapté et des récompenses comme des friandises pour chien, cet ancien chien policier deviendra un chien de compagnie affectueux et gentil. Le Bullmastiff ne protège pas seulement sa famille, il lui est fidèle toute sa vie !

Articles similaires
Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
7 min

American Bully

Le "Bully", qui vient de "Bulldog", a donné naissance à l'American Bully avec son physique important et une grosse tête. Il a un torse imposant et semble plus massif que le bouledogue américain avec lequel il ne faut pas le confondre. L'American Bully peut avoir 4 tailles différentes :
  • Petit : jusqu'à 43 centimètres
  • Standard, allant de 43 à 51 centimètres
  • Classique : de 43 à 51 centimètres mais avec une carrure moins imposante
  • XL: de 51 à 57 centimètres
Aux Etats-Unis, de nombreux éleveurs coupent les oreilles de leurs chiens. Les oreilles coupées se dressent alors et donnent un air plus agressif au chien. Heureusement, dans la plupart des pays européens, cette pratique est interdite. L'American Bully a des poils courts qui permet d'avoir toutes les couleurs. Cependant, les pelages à tons bleutés sont à éviter. Ils sont souvent associés à des défauts génétiques.
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.