Bulldog anglais

Bouledogue anglais dans la forêt

Il a toujours l’air furieux, n’hésite pas à se mettre à son aise et ronfle... Vous vous dites que le Bulldog anglais n’est vraiment pas le partenaire idéal ? Vous vous trompez ! Le charme unique du Bulldog anglais, son sens de l’humour, son amabilité et son côté légèrement maladroit vous feront fondre !

Découvrez la gamme de nourriture spécifique destinée au Bouledogue anglais sur votre animalerie en ligne zooplus !

Caractère du bouledogue anglais

L'apparence de cette race de chien peut être trompeuse : en effet, elle ne reflète en rien le caractère du bouledogue anglais. Derrière son apparence grossière et son air grincheux se cache un chien amical. Lorsqu’il est avec son maître, le Bulldog anglais se montre même très affectueux et parfois sensible. Lorsque son maître hausse le ton, il réagit immédiatement, parfois de manière têtue. Même si les bouledogues anglais sont des chiens très affectueux et très proches de leur maître, ils restent obstinés. Ils sont même capables d’ignorer les ordres trop sévères ou les ordres en lesquels ils ne voient aucun intérêt.

C’est ainsi que le club des Bulldogs explique que ces chiens peuvent être éduqués, à condition de prendre en compte le fait qu’ils n’ont absolument aucune obéissance. Cependant, si l’on conquit le cœur du Bulldog, qu’on lui offre une éducation cohérente et pleine d’amour, il se montrera docile et facile à vivre. De par sa nature calme, le Bulldog anglais est aujourd’hui un chien de compagnie très apprécié, qui se laisse emmener partout, que ce soit pour un dîner au restaurant ou une nuitée à l’hôtel.

Les Bulldogs adorent les enfants et sont donc des chiens très adaptés pour les familles. Lors de moments de jeu, il est possible que ce chien imposant sous-estime sa force. Ne le laissez donc pas jouer sans surveillance avec des enfants en bas âge.

Contrairement au Dalmatien ou au Border Collie, les Bulldogs anglais ne trépignent presque jamais devant leur maître et ne manifestent aucune envie particulière de se promener. Vous avez donc besoin de motivation et de persuasion pour les faire sortir de leurs corbeilles et paniers pour chien si confortables.

Lorsqu’il surmonte son côté mollasson, le Bulldog anglais a un enthousiasme tellement débordant pour les jeux pour chien qu’il ne veut plus s’arrêter. Le grand peintre animalier et cynologue Richard Strebel, lui-même éleveur de chien de race Bulldog anglai a décrit il y a plus de 100 ans les traits caractéristiques de ses bouledogues : « La principale caractéristique du Bulldog, c’est sa bonté. Il a un certain flegme, jusqu’à ce que quelque chose réveille sa passion endormie. On assiste à une contradiction évidente et nul ne peut nier le fait que le flegme et la passion sont incompatibles. Lorsque sa passion se réveille, on remarque alors une grande persévérance et une forte volonté chez ces chiens. »

C’est justement cette contradiction qui rend le caractère du bouledogue anglais si craquant. Il est furieux et déterminé dans son expression, mais docile et fiable dans son comportement. Flegmatique, toujours à son aise, ce petit grognon devient soudainement actif et passionné lorsque quelque chose attire son attention.

Bulldog anglais

Histoire et élevage du bouledogue anglais

Lorsqu’on se penche sur son histoire, on comprend très vite d’où vient la fameuse contradiction dans le caractère du bouledogue anglais. Aucune autre race n’a subi autant d’évolutions que le Bulldog anglais. En résumé, autrefois élevé en tant que « machine de combat » agressive et courageuse, il est depuis devenu un chien de compagnie sensible et affectueux qui fuit la violence.

Retour au commencement :

  • Cette race était déjà présente au 6ème siècle avant J.C. lorsque les Phéniciens amenaient leurs chiens sur les îles britanniques à des fins commerciales. C’est ainsi qu’ils les croisèrent avec les grands chiens locaux.
  • Au 13ème siècle, ces chiens courageux étaient appelés « Bonddog» ou « Bolddog ». Ils étaient utilisés pour participer aux combats de taureaux. Impressionnants par leur caractère audacieux et leur force, ces chiens sont vite devenus des « mordeurs de taureaux », ou « Bullenbeisser ». Au Moyen-âge, les combats de taureaux firent la réputation de ces chiens, d’où leur nom de « Bulldog ».
  • Entre le 16ème et 18ème siècle, le « Bull Baiting», ou « combat de taureaux », était un évènement populaire apprécié en Grande-Bretagne, où le peuple pariait souvent de grosses sommes d’argent. Rapidement, les combats de taureaux se développèrent et les chiens de combat furent amenés à affronter des animaux de plus en plus grands comme les ours, les singes et même les lions.

À cette époque, les Bulldogs servaient uniquement de chiens de combat et devaient paraître les plus agressifs possible. Alors que le caractère du bouledogue de l’époque était principalement marqué par le courage et l’agressivité, une certaine importance était accordée à son physique. Ces chiens molossoïdes devaient présenter une mâchoire et une truffe large pour faciliter leur respiration, lorsqu’ils s’acharnaient sur les taureaux. Lorsqu’en 1835 en Grande-Bretagne, le gouvernement interdit ces chiens de combat, les Bulldogs furent retirés des élevages. Au fil du temps, on assista donc à la disparition de ces chiens redoutables.

Autrefois, derrière leur air de chien de combat, personne ne pouvait deviner le caractère câlin de ces boules de poils ! Au milieu du 19ème siècle, l’élevage d’un nouveau type de Bulldog vit le jour. Il se caractérisa alors par sa douceur et non plus par son agressivité. En 1864, le « Club du Bulldog », nouvellement créé, établit le standard de la race. En 1875, la création du « Bulldog Club Incorporated » marqua le début de l’élevage du bouledogue anglais. Les éleveurs d’anciens chiens de combat présentèrent des chiens de compagnie aimables et tolérants, qui rencontrèrent rapidement un grand succès. Ce nouveau Bulldog à l’apparence marquante devint le chien de compagnie des gentlemans britanniques et enfin, une race de chien typique de Grande-Bretagne.

Malheureusement, ces animaux ont été élevés de manière intensive et la standardisation de la race a atteint des exigences extrêmes : de très grosses têtes ridées, des museaux larges et des membres trop courts menaient dans certains cas à des élevages faisant souffrir les animaux. En plus de problèmes de respiration et de fertilité, la taille surdimensionnée la tête des chiens bouledogue anglais ainsi que ses hanches étroites empêchaient la plupart du temps les femelles de mettre bas naturellement. Les taux de césarienne augmentèrent de plus de 80%. Afin de mettre fin à cet élevage extrême, le Kennel Club britannique définit en 2009 un nouveau standard malgré des protestations massives des éleveurs de bouledogues anglais. Depuis, la santé et le bien-être des chiens figurent au cœur des élevages de bouledogues anglais. Depuis octobre 2010, la FCI a repris la charge du maintien du standard Bulldog anglais.

chiot Bulldog anglais

Apparence du Bulldog anglais

Le Bulldog se caractérise aujourd’hui encore par une tête et un poitrail tous deux larges, un train arrière plutôt étroit ainsi que des pattes très courtes. Ces caractéristiques ne doivent cependant pas être poussées à l’extrême, sous peine de nuire à la capacité de mouvement des chiens. Leur corps compact et trapu doit être bien proportionné. Même si les mâles pesant environ 25 kilos sont assez lourds pour leur petite taille, leur démarche ne doit pas paraître maladroite.

Un Bulldog anglais en bonne santé se montre actif et n’a aucune tendance au surpoids. Les chiens avec des problèmes respiratoires clairement visibles ne sont pas souhaités d’après le standard. Les petites oreilles fines Bulldog anglais, parfois qualifiées d’« oreilles en rose » sont très espacées. La queue est courbée vers le bas, cependant, la queue en tire-bouchon est interdite par le standard. Le poil court et très fin des Bulldogs anglais peut être de différentes couleurs. On relève notamment les couleurs de pelage suivantes :

  • Blanc
  • Rouge
  • Ocre
  • Fauve
  • Bringé
  • Tacheté.

La couleur noire n’est pas reconnue par le standard de la race.

Santé et soin du Bulldog anglais

Le pelage court et brillant du Bulldog est très facile à entretenir. Il vous suffit de vous munir de serviettes pour chien afin de nettoyer son pelage. Les yeux et la truffe ont besoin d’un nettoyage et d’un soin quotidien afin d’éviter des maladies infectieuses.

Par ailleurs, le bouledogue anglais est un chien relativement fragile. Les longues promenades doivent être évitées lors de périodes de canicule. Lors de fortes chaleurs, votre chien doit pouvoir boire assez d’eau et se reposer dans des endroits ombragés. Tout au long de l’année, une à deux promenades quotidiennes sont nécessaires. Même si les Bulldogs semblent paresseux, il est essentiel pour eux de se dépenser un minimum et d’avoir une alimentation saine et équilibrée, répondant aux besoins spécifiques de la race Bulldog. Ces précautions permettent de prévenir la prise de poids voire l’obésité du Bulldog anglais, qui n’est pas rare chez cette race !

De plus, de nombreux Bulldogs sont atteints de problèmes respiratoires : ils ont du mal à respirer et ronflent. D’autres maladies typiques chez le Bulldog anglais sont :

  • les problèmes de hanche
  • les allergies
  • l’épilepsie
  • le « Cherry Eyes », une maladie de la glande nictitante, causant des inflammations.

Vous souhaitez adopter un bouledogue anglais comme fidèle compagnon ? Informez-vous auprès de l’éleveur concernant d’éventuelles maladies de la race et veillez à ce que le standard de 2009 soit pris en compte.

Bulldog anglais

Éducation du Bulldog anglais

Le Bulldog anglais est un chien de compagnie très agréable, qui se sent à l’aise aussi bien seul avec son maître que dans une famille nombreuse. Avoir un Bulldog en guide de compagnon dans la famille sera une chance énorme pour votre petit protégé. Cependant, la cohabitation avec les chats pose problème. Pour le Bulldog anglais, l’amour de ses propriétaires est la seule chose qui compte. Qu’il vive dans un appartement avec son maître ou dans une grande maison, entouré d’une famille, un Bulldog anglais aimera toujours être le centre de l’attention. Il est un partenaire calme et équilibré qui n’est pas fait pour les bruits et l’agitation des grandes villes.

Si vous êtes sportifs et aimez bouger, vous réussirez difficilement à convaincre votre animal de faire de longues promenades, de pratiquer des sports canins ou de participer à des jeux en extérieur. Certes, leurs problèmes respiratoires sont à prendre en compte, mais la raison principale de ce manque de motivation est qu’ils ne voient aucun intérêt à sauter au-dessus des obstacles alors qu’ils peuvent se contenter de passer à côté…

Le caractère obstiné des Bulldogs est susceptible de resurgir ! Les maîtres de Bulldogs doivent pouvoir s’imposer avec détermination afin de diriger ces « têtes de mule » vers le droit chemin. Pour une relation épanouie avec un bouledogue anglais, il est conseillé d’avoir un bon sens de l’humour et un caractère conciliant. En effet, ne vous attendez pas à une obéissance absolue de la part de ces chiens. S’il est éduqué avec beaucoup d’amour et de patience (sans oublier les récompenses) alors le Bulldog s’avèrera être un compagnon fidèle et affectueux.

Nous vous souhaitons de merveilleux moments aux côtés de votre compagnon anglais !

Articles les plus lus

Canari

Les canaris sont des oiseaux très facile à vivre : ils se soignent eux-mêmes lorsque vous leur mettez à disposition une petite baignoire, quelques perchoirs de tailles différentes et un os de seiche.

Diamant mandarin

Si vous avez chez vous un couple de diamants mandarins, vous avez sûrement remarqué qu’il ne vous aura pas fallu attendre longtemps pour voir naître des oisillons. En effet, le diamant mandarin est un oiseau qui se reproduit assez facilement et rapidement. Il vous faudra réfléchir en temps voulu si vous avez assez de place et de temps à offrir à tous ces petits oiseaux.

Inséparables ou agapornidés

Du fait de leur petit gabarit, les inséparables sont souvent placés dans des cage bien trop étroites. Ces petites boules d’énergie ont besoin d’un espace suffisamment spacieux pour pouvoir se défouler.