Faire du camping avec son chien

une femme fait du camping avec son chien

Des séjours en camping chaleureux avec votre compagnon.

Que ce soit en camping-car, en caravane ou sous tente, une chose est sûre : le camping est plus que jamais prisé des vacanciers. Des vacances en camping peuvent-elles s’envisager avec un chien ? Comment trouver des campings accueillants pour les chiens ? Comment transporter son animal en camping-car ? Quelle place mon compagnon à quatre pattes va-t-il occuper sous la tente ? Cet article vous livre les informations essentielles pour passer d’agréables vacances au camping avec votre chien.

Le camping est plus tendance que jamais, également chez les propriétaires de chiens

Dormir au milieu d’une nature intacte, respirer à pleins poumons et se sentir libre, beaucoup de propriétaires de chiens en rêvent aussi. Et ils auraient tort de s’en priver, car pour nos amis à poils, il n’y a quasiment rien de mieux que de passer toute la journée avec nous en extérieur, de pouvoir se rendre au gré de leurs envies à la plage toute proche et de sentir le sable sous leurs pattes.

Les temps où le camping était exclusivement réservé aux scouts et aux fanatiques mordus d’air frais sont bel et bien révolus. Des installations sanitaires bien entretenues, un petit supermarché, des restaurants, des aires de jeux et une piscine font aujourd’hui partie de l’équipement standard d’un grand nombre de campings européens. Et les personnes qui ne souhaitent pas dormir sous tente ont la possibilité de louer de petits mobil-homes sur place. 

Quelques astuces pour passer de bonnes vacances en camping avec son chien

Si vous voulez faire des vacances en camping avec votre chien un séjour de rêve pour tous les vacanciers concernés, mieux vaut prendre quelques points en considération lors de l’organisation du voyage et du séjour.

Beaucoup de chiens ont besoin d’être d’abord préparés à des longs voyages en voiture. De plus il n’est pas rare que les campings refusent les chiens au plus fort de la saison touristique. Certains gérants ont heureusement compris que c’était un problème pour les propriétaires de chien et les acceptent tout de même.

La préparation du voyage : les critères que vous devriez prendre en compte pour choisir votre camping

Tout d’abord, vous devriez avoir une idée précise de ce que vous attendez d’un camping. Il y a par exemple une différence de taille entre les campings accueillants pour les chiens et ceux où les chiens sont seulement « autorisés ». Les campings qui tolèrent juste les chiens ne proposent généralement rien de plus à nos compagnons à quatre pattes qu’un emplacement pour le camping-car ou la tente. Les campings accueillants pour les chiens, ou ceux qui leur promettent un accueil chaleureux attirent les propriétaires de chiens par le biais d’une série d’offres orientées vers leur animal. Distributeurs de sacs à déjections canines, aliments pour chien dans le supermarché du camping, gamelles d’eau devant les sanitaires et les restaurants, douches pour chien, parc canin clôturé ou aire de jeux canine pour se défouler, les gérants rivalisent d’ingéniosité pour recevoir leurs hôtes à quatre pattes. Dans certains campings, on trouve même des écoles d’éducation canine qui ont leur propre course d’obstacles et éducateur canin.

Qu’est-ce qui vous semble important pour faire du camping avec votre chien ?

Prenez le temps de vous demander ce qui est important pour vous quand vous êtes en vacances.

Est-ce que vous voulez tout simplement être dans la nature avec votre camping-car ou une tente et êtes prêt(e) à accepter certains « désagréments » comme l’absence de seaux pour déjections canines ou de douches pour chien ? Dans ce cas, un camping proche de la nature qui accepte les chiens devrait faire l’affaire.

Ou avez-vous envie de disposer du plus grand confort possible pour faire du camping avec votre chien ? Vous allez passer beaucoup de temps au camping et aimeriez vous occuper du moins de choses possible à part de votre animal ? Dans ce cas, un camping qui exprime clairement son désir d’accueillir les chiens en offrant des prestations destinées à nos compagnons à quatre pattes sera probablement la meilleure option.

Où trouver des campings accueillants pour les chiens ?

Au début de toute organisation de vacances se pose naturellement la question de la destination finale. Montagne ou mer ? Le Sud de l’Europe pour trouver le soleil, la Scandinavie pour profiter de la fraîcheur du Nord, ou tout simplement des vacances dans son pays?

  • Astuce 1 : Côte baltique et Mer du Nord

Vous avez envie de longues étendues de plages de sable fin, où votre chien peut faire le fou en toute liberté ?  Dans ce cas, des campings sur les côtes allemande, néerlandaise ou danoise devraient vous satisfaire. Vous y trouverez de nombreux campings accueillants pour les chiens, qui disposent d’un accès direct à une plage où les chiens sont tolérés, et qui sont de plus intégrés à un réseau bien développé de pistes cyclables et de sentiers pédestres.

deux chiens partent en vacances en voiture
Embarquez vos chiens vers de nouvelles aventures.
  • Astuce 2 : l’Europe du Sud : l’Italie, la France et la Croatie

Vous avez envie de prendre le plus possible le soleil pendant les vacances, de plonger dans une mer chaude et de découvrir de nouvelles régions ? Vous trouverez facilement des campings accueillants pour les chiens au bord de l’Adriatique ou sur le littoral méditerranéen. En Italie, les campings de la Vénétie sortent particulièrement du lot car ils offrent tout ce qui fait battre le cœur des chiens et de leurs maîtres plus fort : des courses d’obstacles intégrées au camping, des parcs pour chiens, des zones de promenade, ainsi que des éducateurs canins, des dog-sitters, voire même des ambulances pour chien pour le cas où votre compagnon venait à tomber malade. Mais en Croatie aussi et tout particulièrement en Istrie ainsi que dans le Sud de la France, comme par exemple sur la Côte d’Azur ou dans la région du Languedoc-Roussillon, on trouve quelques campings qui proposent des prestations répondant aux souhaits des propriétaires de chiens.

  • Astuce 3 : Les montagnes et les lacs dans la région des Alpes

Si vous préférez les chaussures de randonnée aux tongs, mettez-vous à la recherche d’un camping en Autriche, au Sud-Tyrol, en Suisse ou dans les Alpes. Vous y découvrirez non seulement de magnifiques sommets, des refuges accueillants, des lacs rafraîchissants et des prairies verdoyantes, mais également de nombreux campings disposés à accueillir les chiens. Si votre chien aime l’eau, le mieux est de choisir un point de chute à proximité d’un lac où la baignade des chiens est autorisée. On trouve par exemple des plages accessibles aux chiens au bord du Lac de Constance, du Forggensee en Bavière, ou au bord de lacs autrichiens comme le Wolfgangsee, l’Achensee, le Saissersee et le Traunsee.

Camper avec son chien : choisir le bon camping

Une fois la destination choisie, la prochaine étape consiste généralement à chercher le camping adapté à ses besoins et à ceux de son animal. Comme nous l’avons déjà mentionné, l’accueil réservé aux chiens peut revêtir des formes très différentes d’un camping à l’autre. Mieux vaut donc lire très attentivement la description du camping donnée sur Internet ou dans le guide de voyage et consulter si possible les avis d’autres touristes ayant fréquenté les lieux. La check-list ci-dessous vous aidera à trouver le camping le plus adapté à vos besoins :

Check-list pour camper avec son chien :

  • Les chiens sont-ils tolérés sur le terrain de camping, ou leur présence est-elle explicitement souhaitée ?
  • Le camping propose-t-il des prestations spécialement adaptées aux chiens, comme par exemple une course d’obstacles, des prés pour se dépenser, des douches pour chien ou un éducateur canin ?
  • L’environnement offre-t-il à votre compagnon suffisamment d’occasions de se défouler ? (Plages accessibles aux chiens ou sentiers forestiers)
  • Les emplacements du camping sont-ils délimités les uns des autres par des haies de manière à ce que vous et votre chien disposiez d’un peu plus d’intimité et puissiez au besoin prendre vos distances par rapport au chien du voisin ?
  • Votre chien doit-il être tenu en laisse dans l’enceinte du camping ? (Même dans les campings explicitement favorables aux chiens, la tenue en laisse est souvent imposée).
  • Quels sont les frais supplémentaires à prévoir pour l’accueil du chien ? Ces dépenses sont-elles justifiées au vu de l’équipement et des prestations proposées par le camping ?
  • Les chiens ont-ils le droit de dormir uniquement dans un camping-car ou une caravane, où est-il aussi possible de les faire dormir sous tente ? Là encore, les conditions d’hébergement peuvent varier d’un camping à l’autre.

Le voyage en voiture

Une fois le camping idéal trouvé, se pose la question du voyage. Pour certains chiens, le voyage en camping-car est une nouveauté, si votre animal a jusqu’ici pris la voiture pour se rendre chez le vétérinaire et n’a jamais dû faire de longs trajets en voiture ou en camping-car, il est vivement conseillé de l’habituer avant le grand départ.

La manière dont s’organise le transport en voiture devrait elle aussi être bien pensée : votre chien se sent-il plus en sécurité dans une caisse de transport ou préfère-t-il regarder le paysage défiler par la fenêtre pendant que vous conduisez ?

Dans ce dernier cas de figure, il existe des ceintures de sécurité spéciales avec harnais pour protéger votre chien et les autres voyageurs en cas d’accident. Pour le transport, vous avez le choix entre les caisses portables (plutôt pour les chiens de petite taille ou de taille moyenne) et les caisses fixes intégrées au véhicule.

Quelques conseils pour un voyage en voiture avec son chien réussi :

  • Prévoyez suffisamment de pauses sur le trajet

Ne prévoyez pas plus de 4 à 5 h de route par jour et faites régulièrement des pauses pour donner l’occasion à votre chien de se dégourdir les pattes.

  • Pensez à prendre suffisamment d’eau

Occupés que nous sommes à mettre dans la valise les papiers d’identité, l’appareil photo, le matériel de camping et de plage, on en oublie souvent l’essentiel : l’eau ! N’oubliez pas de prendre l’écuelle de votre chien avec vous dans la voiture et remplissez-la d’eau à chaque halte pour que votre compagnon puisse se désaltérer suffisamment pendant le trajet. Pendant le voyage, des friandises à mâcher ou des objets à mâcher aideront votre chien à se détendre.

  • Attention à l’exposition directe au soleil à travers la vitre de la voiture

Que ce soit en voiture ou en camping-car, il peut vite faire très chaud. Veillez à protéger votre chien d’une exposition directe au soleil, car un long trajet en voiture ne le met pas à l’abri d’une insolation. Une température ambiante agréable garantie par la climatisation par exemple, ne protège pas votre chien d’un coup de chaleur, l’air frais qui circule dans le véhicule ne suffit pas à atténuer les effets d’une exposition prolongée de la tête de votre chien au plein soleil.

chiens et camping en montagne
Quand on transporte des chiens en voiture, certaines précautions s’imposent.
  • Finissez votre trajet en voiture sur une note positive

Pour que votre chien se sente bien en voiture ou en camping-car et prenne plaisir à remonter en voiture pour poursuivre le voyage, vous devriez conclure chaque trajet par une note positive, comme par exemple une belle promenade, une séance de câlins, ou une récompense sous forme de friandise spéciale.

Camper avec son chien : quelques règles et astuces pour passer un agréable séjour sur place

Vous voici enfin arrivés à destination ! Les campeurs aguerris savent ce que cela signifie : trouver le bon emplacement pour se garer, monter éventuellement la tente, installer la table et les chaises de camping et ouvrir le store.

Mais avant de vous lancer dans toutes ces installations, vous devriez surtout vous occuper de votre chien. Mettez-le en laisse et faites-lui faire tranquillement le tour du camping, explorez les possibilités qui lui sont offertes de se dépenser et montrez à votre compagnon à quatre pattes quelle sera « sa place » dans les prochains jours.

Pour l’habituer au lieu, il peut être utile de prendre dans vos bagages la couverture à laquelle votre chien est habitué ou la corbeille qu’il utilise à la maison. En camping-car ou en caravane, l’espace est naturellement réduit, proposez à votre animal de s’allonger sous la table, sur le siège du conducteur ou même sur le lit et installez sa couverture ou sa corbeille à l’un de ces emplacements. Comme en camping, on passe le plus clair de son temps en plein air, aménagez-lui une petite place devant le camping-car ou la caravane.

Camper avec son chien : comment éviter le stress

Si votre chien se montre très agité ou s’il se met à aboyer beaucoup, il peut s’avérer nécessaire de le mettre dans le camping-car ou la caravane. Il est aussi possible d’utiliser un paravent qui fait écran au tumulte, pour calmer la plupart des chiens.

Respectez vos voisins de camping

Vous n’êtes pas le seul à vouloir passer de bonnes vacances : les autres vacanciers du camping le souhaitent aussi.

Quand vous accompagnez votre compagnon faire ses besoins, mieux vaut ne pas s’arrêter à l’arbre le plus proche, par exemple. Il est préférable de quitter le camping ou de chercher l’aire prévue à cet effet, à supposer qu’il y en ait une. Les éventuelles déjections laissées par votre chien sur le terrain de camping doivent bien entendu être immédiatement ramassées.

Si vous avez choisi un camping accueillant pour les chiens, cela ne veut pas dire pour autant que vos voisins de camping aiment comme vous avoir votre compagnon à proximité. Ils n’apprécient peut-être pas que votre chien vienne sans cesse les voir quand ils sont à table et leur demande à manger ? Veillez à avoir toujours votre chien sous contrôle et rappelez-le immédiatement quand il s’éloigne trop de votre lieu de campement.

Veillez également à respecter scrupuleusement l’obligation de tenue en laisse valable dans de nombreux campings. Mieux vaut prendre un câble de remorque que vous pouvez fixer à un arbre ou à l’aide d’un ancrage au sol spécial, car il laissera à votre chien une marge de manœuvre confortable malgré l’obligation de tenue en laisse. Une plaque en métal avec des crochets ou des œillets pour fixer la laisse que vous placez sous les pneus ce votre camping-car peut s’avérer aussi un moyen de fixation efficace.

Et maintenant, il ne reste plus qu’à se détendre !

À vous de choisir la forme de détente qui vous convient le mieux : en faisant une randonnée, en faisant du tourisme, en prenant un bain à la mer  ou en restant au camping. L’important est que vous trouviez la tranquillité recherchée et que vous ne vous laissiez pas décontenancer par les petites mésaventures de votre chien.

Cependant, plus vous serez détendu en camping avec votre chien, plus votre fidèle compagnon s’habituera vite à son nouvel environnement et appréciera d’autant plus son expédition en camping en votre compagnie.

Articles les plus utiles
5 min

Voyager en train avec un chien

Que ce soit pour les trajets quotidiens ou pour les vacances, voyager en train avec un chien constitue pour de nombreux maîtres un moyen simple et efficace de relier un point A à un point B. Faites en sorte que les voyages avec votre chien en train soient agréables en habituant votre compagnon à ce mode de transport, dès le plus jeune âge. Voici quelques conseils pour voyager en train avec un chien en toute sérénité.
4 min

Transporter son chien en voiture en toute sécurité

Ces dernières années, différentes mesures ont été prises et des progrès considérables sont à relever en matière de sécurité des passagers. Airbags, airbags latéraux et protections en cas de choc latérale vous protègent, vous et votre chien, en cas d’accident. L’article qui suit vous présente comment bien transporter son chien en voiture en assurant sa sécurité.
8 min

Randonner avec son chien : l’aventure au quotidien

Presque tous les chiens adultes et en bonne santé peuvent pratiquer la randonnée aux côtés de leur maître. Toutefois, n’attaquez les longs circuits que si votre chien est déjà expérimenté en matière de randonnée, ceci lui permettra de marcher de manière autonome. Si vous prévoyez une excursion d’une journée avec votre chien, ce dernier devra déjà avoir fait quelques petites randonnées dans la région. Attention, avec les chiens suivants, la randonnée est possible, mais de manière limitée :

Les chiots et les jeunes chiens

Les chiots ne devraient pas parcourir de longues distances. C’est la raison pour laquelle des randonnées de plusieurs kilomètres ne conviennent pas aux chiots. Les adeptes de la randonnée peuvent toutefois emmener leur petit compagnon, le porter dans un sac à dos pour chien, tout en le laissant gambader de temps en temps. Les jeunes chiens peuvent randonner, mais à allure lente. À partir de l’âge d'un an, on considère que les chiens peuvent parcourir des distances de 5 kilomètres environ. Chez certaines races comme par exemple le dogue allemand, demandez de préférence conseil à votre vétérinaire avant de vous lancer à l’aventure.

Les races qui aiment être au calme

Les chiens à pattes courtes et au visage aplati comme le Carlin se fatiguent très rapidement. Votre petit chien est parfois essoufflé lors de ses promenades du quotidien ? Partir en randonnée ne sera donc certainement pas une partie de plaisir pour lui ! Parmi ces races de chien, on compte aussi les bouledogues, comme le bouledogue anglais, mais aussi quelques Bassets et Pékinois. Ne vous y méprenez pas, ils apprécient partir à l’aventure en plein air, mais sur des distances plus courtes, et avec de nombreuses pauses.

Les chiens malades

Si votre chien est atteint par une maladie, il ne devrait pas s’adonner à la randonnée. Qu’en est-il alors de l’arthrose ? De nombreux chiens atteints d’arthrose sont capables d'enchaîner les kilomètres, sur les sentiers bien à plat. Ce sont les dénivelés, positifs ou négatifs, qui posent problème. Avant d’entamer la randonnée, assurez-vous qu’elle soit adaptée à votre chien. En cas de doute, n'hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire. Si votre chien halète beaucoup et s’arrête fréquemment, il est préférable de mettre fin à la sortie randonnée.

Randonner avec son chien : quel équipement ?