Korat

Korat

Le chat Korat, cette race magnifique et rare, à la fourrure bleu argenté et aux yeux émeraudes, trouve ses origines au XIVème siècle. En effet, des chats semblables étaient déjà décrits dans la littérature de cette époque.

On dit souvent que les chats apportent le bonheur et une énergie positive à leur foyer. Ce dicton s'applique tout particulièrement au Korat. Pendant longtemps, il a été considéré comme une race de chat porte-bonheur en Thaïlande, et il y était de fait vénéré. Une chose est certaine, si vous adoptez un Korat, vous partagerez probablement de nombreux moments de bonheur avec lui. Et si vous répondez à ses besoins, il sera également très heureux chez vous.

Apparence du chat Korat

En Thaïlande, le gris caractéristique du pelage du Korat est décrit comme un gris « nuage de pluie ». Chaque poil est d'une couleur bleu clair à la racine, et fonce de plus en plus jusqu'à prendre une couleur gris-bleu ardoise vers son extrémité. La pointe des poils est de couleur argentée. Cela donne à la fourrure du Korat un effet phosphorescent, comme si elle émettait de la lumière. La couleur du pelage semble absorber la lumière et faire briller le chat comme s'il était entouré d'un mystérieux halo.

Selon les critères de sélection, les variations de couleur, ainsi que les variations de longueur ou de taille du Korat ne sont pas autorisées. Les croisements avec d’autre races ne sont pas autorisés non plus. Idéalement, la fourrure d'un Korat doit être bleu-argent et ne porter aucune marque. Le manteau est court et près du corps. Le Korat perd très peu ses poils, il est donc un compagnon idéal pour les personnes allergiques aux poils de chat.

Les grands yeux verts, ronds et brillants du Korat et sa tête en forme de cœur sont également caractéristiques de cette race. En y regardant de plus près, on remarque que la forme du cœur se retrouve quatre fois sur le corps de ces chats. Le premier cœur est donc, comme dit plus haut, la forme de leur visage. Le second se remarque si l’on regarde leur tête d’au-dessus. Le troisième cœur est la forme de leur nez. Enfin, le quatrième se trouve sur leur poitrine. La forme du cœur sur la poitrine devient visible lorsque le chat est assis. Les Korats semblent ne pas peser très lourd, mais ils sont étonnamment forts et sont moins légers qu'ils n'en ont l'air. Le corps du Korat est légèrement trapu, et plus fin au niveau de la taille. Le cou est relativement court et se termine sur une large poitrine. Les épaules du Korat sont légèrement plus larges que sa poitrine. Comme beaucoup de chatons, le Korat nait avec les yeux bleus. Ceux-ci se transforment durant la croissance pour prendre un ton ambré clair. Lorsque le chat aura atteint sa taille adulte, ses grande yeux expressifs seront d'un vert-or brillant. Ses oreilles sont dressées sur sa tête, donnant au chat une expression éveillée et vive.

Korat

Caractère du Korat

Les sens de ces chats, et surtout leur vision, leur ouïe et leur odorat, sont extrêmement développés. Ils sont très proches des humains, et forment ainsi des liens très forts avec leurs maîtres. Le Korat est très sociable de nature et aime la compagnie. Il adore se faire câliner, et s'assoie toujours le plus près possible de ses maîtres. Il aime jouer et être actif. Le maître d'un Korat doit donc consacrer beaucoup de temps aux jeux avec son chat, et lui proposer de nombreux jouets et activités. En outre, le Korat fait preuve d'une grande intelligence et d'une intuition exceptionnelle. Les animaux de cette race se montrent également très doux avec les enfants, et s'intègrent à merveille dans les familles.

Cependant, le foyer d'un Korat ne doit pas être trop bruyants, car les chats Korats sont très nerveux. Ainsi, un chat de cette race ne peut partager le foyer d'enfants trop turbulents. Ce chat, qui aime se blottir dans des coins calmes, est terrifié lorsque des bruits forts ou des mouvements inattendus surviennent autour de lui.

Le Korat adore cependant être le centre de l'attention, et grimpe sans hésiter sur les genoux de son maître pour y recevoir de l'affection et des caresses. Il comprend et retient sans mal les tactiques qui ont amené son maître à le récompenser avec des câlins et de la nourriture. Mais le Korat est tellement adorable que ce comportement calculateur nous fait simplement sourire. Le Korat est moins communicatif qu'un chat siamois. Néanmoins, si quelque chose le contrarie ou s'il ne se sent pas bien, il vous le fera savoir vocalement. Il peut cohabiter avec d’autres chats et animaux de compagnie, mais il se montrera jaloux si un autre animal reçoit plus d’attention que lui en sa présence. En outre, un Korat peut avoir tendance à vouloir dominer les autres chats. Cependant, le caractère sociable des Korats se prête tout à fait à ce que vous possédiez deux ou plusieurs chats.

Histoire et élevage du chat porte-bonheur

Selon la légende, le Korat aurait été découvert dans la province de Korat en Thaïlande. Les plus anciennes mentions de cette race se trouvent dans le livre des « Poèmes de chats » et sa seconde version, le « Smud Khoi des chats ». Ces livres ont été ont été écrits au cours de la période Ayutthaya de l'histoire siamoise (1350-1767). On y trouve les dix-sept « chats porte-bonheur » de la Thaïlande, dont font partie les Korats. Ils se trouvent actuellement à la Bibliothèque nationale thaïlandaise. Dans la culture thaïlandaise, le Korat était considéré comme un porte-bonheur pour ses futurs propriétaires. On disait ainsi qu'il apportait richesse et santé à son nouveau foyer. Il était en outre de bon présage pour les personnes qui désiraient commencer une nouvelle vie.

Le Korat était bien souvent offert comme cadeau pour un mariage. Il était censé apporter bonheur, fertilité et richesse au couple de jeunes mariés. Les traditions autour de cette race sont intéressantes. Non seulement les Korats ne s'achète généralement pas pour soi-même, mais ils sont également souvent offerts par paire. Le Korat a fait son entrée dans la société américaine en 1959, lorsqu'une amoureuse des chats, Jean Johnson, s'est vu offrir un couple de chats Korats par un ami à Bangkok, en Thaïlande. Jean vivait alors depuis trois ans en Thaïlande avec son mari. Au début, elle s'intéressait davantage aux chats siamois.

Quand elle a appris l'existence des chats Korat, son intérêt s'est porté sur ce porte-bonheur à quatre pattes. Cependant, Jean a constaté que les Korats étaient principalement représentés dans les cercles les plus aisés de la société thaïlandaise : représentants de la noblesse, hauts fonctionnaires, etc. Ils s'offraient entre eux ces chats qui garantissaient la richesse. En 1954, Jean et son mari ont quitté la Thaïlande pour aller travailler en Asie du Sud-Est. Cinq ans plus tard, alors que son mari et elles étaient de retour aux États-Unis, Jean a appris par son ami thaïlandais que deux chats Korat lui avaient été envoyés de Thaïlande et étaient en route vers les Etats-Unis. Ils s'appelaient Nara et Dara. Le couple s'est réjoui de la croissance de leur famille féline et a « encouragé » leurs chats à s'accoupler. Cependant, pour éviter toute consanguinité, Jean croisa les Korats avec ses propres chats siamois blue point.

Après ces reproductions, elle retira tous les chats possédant des caractéristiques de siamois du programme de reproduction, et fonda ainsi la première famille de chats Korats américains. Par la suite, de plus en plus de Korats arrivèrent aux États-Unis directement depuis la Thaïlande et, en 1966, la "Cat Fanciers Association" (CFA) accepta pour la première fois le Korat en compétition. Il devient rapidement de plus en plus populaire lors des concours.

Chaton Korat

Alimentation du chat Korat

Avant d'acheter un animal, il est important de bien vous informer sur son alimentation. Vous pouvez consulter l'ancien propriétaire ou l'éleveur de votre chat afin de savoir comment bien le nourrir. Ils se feront un plaisir de vous fournir des informations. Il est important de donner à votre chat la bonne quantité de nourriture, qui dépend de critères tels que son âge, son poids et son niveau d'activité, de le nourrir toujours aux mêmes heures, et de respecter les conditions de conservation des aliments. La quantité idéale de nourriture se calcul ainsi : 70 kcal par kg de poids corporel.

Prendre soin du Korat

Les chats de cette race perdent relativement peu de poils, sauf s'ils sont entrain de perdre leur manteau d'hiver. Les Korats n'ont besoin que de peu de toilettage. Ils apprécient cependant d'être brosser avec une une fois par semaine brosse pour chats, ou même plus souvent si vous le souhaitez. Comme ils perdent peu de poils, les Korats font de bons animaux de compagnie pour les gens allergiques aux chats. Les dents du Korat doivent être nettoyées régulièrement. Si nécessaire, vous pouvez nettoyer lui nettoyer les oreilles avec une lotion auriculaire spécialisée.

Choisir le bon éleveur

Si vous envisagez d'offrir une nouvelle demeure à l'une de ces adorables créatures, nous vous recommandons de vous renseigner d'abord après de refuges. Même les chats Korats de race pure finissent parfois dans des refuges pour animaux, et il vaut toujours mieux adopter un animal que l'acheter. Mais on trouve bien sûr également des éleveurs sérieux et recommandables, auprès desquels vous pouvez acheter un Korat. Lorsqu'un éleveur vous vend un chat, il doit déjà être vacciné, vermifugé, pucé, et avoir passé des tests de santé.

Dans l'ensemble, cette race jouit d'une très bonne santé. Elle n'est sensible qu'à certaines maladies génétiques. L'une de ces maladies est la gangliosidose, qui incurable et fatale pour le chat. Lors de l’achat d’un Korat, l’éleveur doit donc vous certifier que votre futur chat a été testé négatif pour cette maladie.

Nous vous souhaitons que votre chat vive bien avec vous, reste en bonne santé, et que vous soyez heureux ensemble pendant très longtemps !

Articles les plus lus

Canari

Les canaris sont des oiseaux très facile à vivre : ils se soignent eux-mêmes lorsque vous leur mettez à disposition une petite baignoire, quelques perchoirs de tailles différentes et un os de seiche.

Diamant mandarin

Si vous avez chez vous un couple de diamants mandarins, vous avez sûrement remarqué qu’il ne vous aura pas fallu attendre longtemps pour voir naître des oisillons. En effet, le diamant mandarin est un oiseau qui se reproduit assez facilement et rapidement. Il vous faudra réfléchir en temps voulu si vous avez assez de place et de temps à offrir à tous ces petits oiseaux.

Inséparables ou agapornidés

Du fait de leur petit gabarit, les inséparables sont souvent placés dans des cage bien trop étroites. Ces petites boules d’énergie ont besoin d’un espace suffisamment spacieux pour pouvoir se défouler.