18 mai 2018 - Actualisé 17 septembre 2018

Terre-Neuve

Terre-Neuve

Le Terre-Neuve est fort comme un ours et nage comme un poisson dans l’eau. Son passé de chien de travail qui aidait les pêcheurs à soulever leurs filets de l’eau lui colle encore aujourd'hui à la peau. La force, l’endurance, la résistance aux intempéries et la passion pour l’eau restent les principaux atouts du Terre-Neuve, malgré le fait qu’il soit devenu un chien de compagnie apprécié dans le monde entier !

Caractère du Terre-Neuve

Le caractère du Terre-Neuve est fabuleux : les chiens de cette race sont de vraies crèmes, toujours calmes, paisibles et agréables. Le regard doux du chien Terre-Neuve traduit sa bienveillance et sa douceur. Toutes ces caractéristiques font de lui un chien de compagnie idéal !

Le Terre-Neuve établit une relation privilégiée avec les enfants. Ce n’est pas seulement son esprit joueur mais également son attention et sa patience avec les enfants qui impressionnent. Ce grand chien se montre aussi affectueux et fidèle avec les autres membres de la famille. Il a besoin d’avoir une relation étroite avec son maître et aime être de la partie pour toute sorte d'activités.

Malgré sa force et sa taille, il n’est pas hostile et encore moins agressif, même avec les inconnus. Cet ours au cœur d’or n’attaque pas, ne mord pas et n'aboie que très rarement. Quoiqu’avec son physique imposant, il n'en a simplement pas besoin ! Mais si sa famille se trouve en danger, il n’hésitera pas à la protéger et à la défendre. Le Terre-Neuve n’est absolument pas fait pour suivre une formation de chien de garde. Toutefois, le caractère du Terre-Neuve, ses capacités ainsi que son courage font de lui un chien qui vous protègera à tout prix.

Sa passion pour l’eau en fait un excellent chien de sauvetage : le Terre-Neuve est d’une aide précieuse en sauvetage maritime. Lorsqu’il est dans l’eau, cet ancien chien de bateau est parfaitement dans son élément. Il aime nager et n’hésite pas à plonger, quelles que soient les conditions météorologiques. Il est indispensable pour ce chien entreprenant de se promener en extérieur et d’avoir la possibilité de nager. Même lors de températures glaciales, par temps de pluie ou avec des bourrasques de vent, son pelage d’ours le protège efficacement. Par ailleurs, les fortes chaleurs sont son point faible. En effet, il préfère éviter le soleil et se trouver une place à l’ombre.

Pour aider votre chien à traverser les mois d’été en toute sérénité, consultez l’article du Magazine : « Top 11 des accessoires pour chien indispensables en été ».

Apparence du Terre-Neuve

Sa réticence face aux fortes chaleurs et sa passion pour l’eau n’étonnent en rien, au vu de son pelage dense étanche et de son sous-poil doux. Son pelage, qui donne à son corps musclé un aspect encore plus massif, est reconnu par la FCI dans trois couleurs : noir, blanc-noir et brun. Les tons noirs, qui doivent être aussi uniformes que possible, sont les plus répandus chez les chiens Terre-Neuve, même si historiquement parlant, la couleur blanc-noir a joué un rôle très important, en contribuant au développement de la race Landseer.

D’après le standard de la FCI, le Terre-Neuve caractéristique a une tête noire, une liste blanche, une selle noire avec des tâches uniformes ainsi qu’une croupe noire. Le reste du pelage doit être blanc et peu moucheté. Les tons de couleur marron, qui d’ailleurs dans son pays d’origine, le Canada, ne correspondent pas au standard de la race, peuvent aller du brun chocolat jusqu’au châtaigne dans des nuances de bronze. Les taches blanches au niveau de la poitrine ainsi qu’au niveau des pattes et à l’extrémité de la queue sont permises pour les chiens bruns ou noirs. Aux États-Unis, la couleur grise est également acceptée. Cependant, l’élevage de Terre-Neuve gris est non souhaité, sachant que cette variante de couleur peut mener au « syndrome du chien bleu », aussi connu sous le nom de « alopécie des robes diluées », et ainsi faire perdre aux chiens une grande quantité de leurs poils.

Leurs poils modérément longs (qui peuvent être légèrement ondulés) sont accompagnés de beaucoup de sous-poils souples qui sont encore plus épais en hiver qu’en été. Alors que le poil est plutôt court et fin au niveau de la tête et des oreilles, les pattes avant et arrière ainsi que la queue sont recouvertes de longs poils denses. Tout nous fait dire que ce chien ressemble à un ours : son regard tendre, son pelage dense, sa taille imposante et sa masse impressionnante. Les mâles adultes présentent une hauteur au garrot de 71 cm et les femelles adultes de 66 cm environ. Elles ont un corps plus allongé et paraissent moins massives que les mâles. Les femelles pèsent environ 54 kg et les mâles environ 68kg.

chiot Terre-Neuve

Origine du Terre-Neuve

Les ancêtres du Terre-Neuve étaient déjà forts et endurants. L’origine ainsi que le nom de ces chiens provient de l’île canadienne de Terre-Neuve. Ces chiens résistants aux intempéries et passionnés par l’eau aidaient les pêcheurs et les marins dans leur travail quotidien, quelles que soient les conditions climatiques.

En tant que chien d’eau et de traineau, ils aidaient à tracter de lourdes charges, à lever des filets ou à extraire les bateaux de pêche hors de l’eau. Ces chiens infatigables n’hésitaient pas à plonger lors d’inondations et se sont fait un nom dans le monde entier grâce à leur investissement et leur courage. Même si les origines exactes des chiens Terre-Neuve restent floues, nous supposons que la race provient d’un accouplement de chiens qui accompagnaient les premiers pêcheurs européens et les premiers habitants canadiens, les indiens Béothuks et Micmacs. Ce chien local fut ensuite accouplé avec différents chiens européens qui ont été amenés sur l’île par des marins et des colons européens. Le sous-poil épais du Terre-Neuve peut aussi laisser penser que les chiens de traineau d’arctique comme les chiens polaires Inuits et Innus ont joué un rôle dans le développement de la race. La thèse affirmant que les Vikings auraient été impliqués dans l’introduction de la race sur l’île de Terre-Neuve en 1100 a été écartée.

La première mention de l’existence du Terre-Neuve remonte au 18ème siècle. Il s’agissait en réalité de chiens de races mixtes venant de croisement entre les chiens de l’île et les chiens européens. Le capitaine anglais Cartwright décrivit pour la première fois dans son journal ce chien remarquable, portant le nom de « Newfoundland dog ». Sa réputation en tant que bon chien de travail et de sauvetage a vite dépassé les frontières et c’est au 19ème siècle que s’éveilla l’intérêt des classes moyennes et supérieures françaises et anglaises pour ce chien. Les légendes héroïques du Terre-Neuve et les nombreux remerciements de pêcheurs sauvés par ces chiens en ont fait des chiens très appréciés dans toute l’Europe.

Ce chien impressionnant a été aperçu pour la première fois en 1860 lors d’une exposition canine dans la ville britannique de Birmingham. Quinze ans plus tard, le Kennel Club anglais créa le livre généalogique du Terre-Neuve. Onze ans plus tard, le « The Newfoundland Club » fut créé et devint l’une des associations anglaises pour chien les plus anciennes, mais surtout la première association d’élevage de la race Terre-Neuve.

Élevage et santé des chiens Terre-Neuve

Même si le Canada est indéniablement le pays d’origine des Terre-Neuve, l’Angleterre est considérée aujourd’hui comme le pays fondateur de cette race, ayant mis en place le premier standard de la race et ayant commencé l’élevage ciblé de celle-ci. Le Terre-Neuve est aujourd’hui enregistré sous le numéro 50 dans le groupe 2 (Pinscher et Schnauzer, Molossoïdes, Bouviers Suisse), dans la section 2.2 (Molossoïde, Chien de montagne) du standard de la FCI.

Si souhaitez adopter un Terre-Neuve, il est recommandé de vous adresser à des éleveurs professionnels, qui pourront vous garantir que les chiens ont été vaccinés, sociabilisés, nourris de manière équilibrée et qu’ils ne souffrent d’aucune maladie. Le prix d’un chien Terre-Neuve peut varier en fonction des éleveurs et des accouplements. Sachez que vous devrez compter entre 1000 et 1500 euros pour adopter un Terre-Neuve en bonne santé, doté de papiers.

Le refuge peut aussi constituer une bonne solution pour adopter un chien : parfois on y trouve des Terre-Neuve, car les propriétaires ne peuvent souvent plus se permettre de garder ces chiens imposants pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Malgré les soins apportés par l’éleveur et le vétérinaire, le Terre-Neuve ne peut pas éviter sa prédisposition aux maladies génétiques. Comme pour la plupart des races de chien de grande taille avec une croissance très rapide, les Terre-Neuve souffrent de problèmes d’articulations, plus particulièrement au niveau des hanches et des coudes. D’autres problèmes orthopédiques comme la rupture des ligaments croisés, la cardiomyopathie dilatée et le cancer des os sont très fréquents chez les Terre-Neuve. Même si ces maladies ne peuvent pas être totalement exclues, si vous choisissez un éleveur professionnel et sérieux, il pourra au moins réduire le risque de maladie grâce à des soins et une alimentation adaptée pour Terre-Neuve. En plus de conseils et d’astuces sur les soins et l’éducation, l’éleveur vous conseillera un régime alimentaire adapté lors de l’achat de votre jeune Terre-Neuve. Attention, un changement d’alimentation trop brusque peut mener à des problèmes de digestion. Effectuez donc le changement progressivement. De plus, les visites régulières chez le vétérinaire sont essentielles pour vous assurer que votre compagnon soit en pleine santé.

Terre-Neuve

Soins du Terre-Neuve

Généralement, les Terre-Neuve sont des chiens très robustes qui peuvent résister à toutes les intempéries. Que ce soit la pluie, le froid ou le vent, tout convient à ces chiens ours… à l’exception du soleil ! Historiquement parlant, ils sont en effet plus habitués au climat rude des côtes atlantiques du Canada que des températures élevées de plein été. Le pelage dense de ces chiens, qui les protège parfaitement de l’eau et du vent est à soigner avec la plus grande attention. Les propriétaires de Terre-Neuve doivent avoir chez eux une brosse pour chien afin de brosser le pelage de leur compagnon quotidiennement. Les peignes sont plutôt déconseillés car ils arrachent les poils sains, ce qui peut aller jusqu’à blesser le chien.

Les yeux et les oreilles du Terre-Neuve ont aussi besoin de soins réguliers. En ce qui concerne le nettoyage dentaire, les os à mâcher représentent une bonne solution.

Si adopter un Terre-Neuve fait partie de vos projets, vous devez être conscient des soins nécessaires qu’il faut apporter à ce grand animal poilu. Ce grand chien appréciant la nature n’est pas conseillé pour les personnes casanières, ni pour les personnes maniaques de la propreté. Vous devez absolument prendre en compte le fait que le Terre-Neuve a besoin de sortir en extérieur, de se dépenser et de nager. Un jardin avec un lac à proximité qui lui offre la possibilité de se baigner serait un vrai paradis pour ce chien. Le Terre-Neuve ne s’adaptera que difficilement pas du tout à une vie citadine. D’ailleurs, les longues promenades ne sont pas appréciées par le Terre-Neuve. Pour qu’il soit heureux, vous devez lui offrir la possibilité de pouvoir nager et jouer dans l’eau. En tant que maître d’un chien de la race, vous devez à tout prix prévoir des balades autour de lacs ou des vacances à la mer (près de plages pour chien) ! Le chien Terre-Neuve est idéal pour les familles actives qui souhaitent faire participer leur chien à toutes leurs aventures !

Nous vous souhaitons de merveilleux moments de partage avec votre chien Terre-Neuve.

Articles les plus lus

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !

Dogue des Canaries

Chien de combat agressif ou chien de compagnie joueur ? Les avis divergent concernant le caractère du Dogue des Canaries. Ce qui est absolument certain, c’est qu’aucun chien n’est né chien de combat. Certains chiens le deviennent, par l’influence de l’homme. Il revient aux éleveurs et aux propriétaires la responsabilité de révéler le vrai visage et les traits de caractère positifs et emblématiques de leur Dogue des Canaries.

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » attire plus l’attention sur lui que n'importe quelle autre race. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Cela montre une fois de plus que ce sont bien les maîtres qui en font des chiens agressifs et incontrôlables. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.