Pinscher autrichien

Rédigé par Kerstin S.
pinscher autrichien

Le Pinscher autrichien, au tempérament amical, se prête bien à une première expérience en matière d’éducation canine.

Apparence

Le Pinscher autrichien fait partie des chiens de taille moyenne : la hauteur au garrot des mâles se situe entre 44 cm et 50 cm, celle des femelles entre 42 cm et 48 cm. Comme ces animaux passent inaperçus au premier abord, beaucoup pensent qu’il s’agit de chiens hybrides.

Ces chiens sportifs ont une ossature puissante, des oreilles pendantes et portent une queue attachée haut, recourbée sur le dos. L’expression de leur visage, à la fois gaie et attentionnée, ressort particulièrement.

Le poil court du Pinscher autrichien est composé d’un poil double dense avec un sous-poil tout aussi épais. Les robes de couleur froment doré, brun-jaune et rouge sont les plus répandues, et les marques blanches sont admises. Il existe aussi une variante de cette race avec un poil noir marqué de feu.

Caractéristiques

Agile, amical, affectueux, vigilant

Hauteur au garrot : 42-48 cm (femelle), 44-50 cm (mâle)
Poids : 12-18 kg
Espérance de vie moyenne : 12-14 ans

Caractère : un Pinscher pur jus

Du moment que l’on connaît et que l’on apprécie les spécificités de cette race autrichienne, la compagnie de ce chien procure beaucoup de joie.

Un chien charmant et affectueux

Le Pinscher autrichien est agile et toujours disposé à jouer. Il observe son environnement avec grand intérêt.

Il témoigne beaucoup d’amitié et d’amour à son maître, qu’il considère comme un membre de sa meute. Compte tenu de sa nature affectueuse, il est préférable de ne pas le laisser seul trop longtemps. Ce chien noue en effet une relation plus étroite avec ses maîtres qu’un grand nombre d’autres pinschers.

Autrefois employés comme chiens de ferme, les pinschers sont souvent plus attachés à leur territoire qu’à leurs maîtres. Ils adoptent une attitude méfiante, ou même hostile, envers les étrangers. Le Pinscher autrichien a hérité de ses ancêtres un instinct de gardien qui le rend incorruptible avec les personnes qu’il ne connaît pas. Il aime signaler par ses aboiements la présence d’intrus sur son territoire. D’une manière générale, il se montre très attaché à son domaine.

Que ce soit à la maison ou en balade, ce chien n’éprouve généralement pas le besoin de faire bande à part car son instinct de chasse est peu prononcé. Les petits rongeurs peuvent cependant représenter une exception à cette règle, car la chasse aux souris et aux rats relève de ses anciennes fonctions de chien de ferme.

L’éducation : un travail d’équipe avant tout

Le Pinscher autrichien se laissera facilement éduquer par les propriétaires de chiens novices car il aime travailler de concert avec son maître. Il apprend vite et de bon cœur. Si vous vous lancez dans le dressage canin, le mieux est de prendre des cours d’éducation canine avec votre animal. Cela permettra en outre à votre compagnon de faire la connaissance de nombreux congénères, ce qui facilite a priori les rencontres entre chiens par la suite.

Veillez à ne pas renforcer sans le vouloir la prédisposition de votre animal aux aboiements en le grondant par exemple ou en adoptant un ton qu’il peut interpréter comme une manière d’aboyer. Attention, cependant : il est préférable de ne jamais réduire un pinscher au silence, car un ancien chien de garde doit pouvoir donner de la voix quand il en ressent la nécessité. En faisant preuve de sang-froid et en recourant à un dressage anti-aboiements, vous orienterez sa propension naturelle à aboyer dans la bonne direction.

Pour élever un pinscher, l’idéal est de disposer d’un logement doté d’un grand jardin – et sans voisins sensibles au bruit. Mais comme il noue une relation profonde avec ses maîtres, ce chien est prêt à faire des compromis.

Un chien facile d’entretien

L’entretien du pelage du pinscher autrichien est on ne peut plus simple. Son poil court ne feutre pas. Deux fois par an, vous pouvez faciliter le renouvellement de son poil en toilettant votre compagnon avec un gant de massage. Mais vous pouvez aussi faire de l’entretien régulier du pelage un rituel positif qui renforce le lien avec votre animal tout en réduisant le volume de poils perdus dans votre logement.

N'oubliez pas de contrôler régulièrement les oreilles de votre chien, car les oreilles pendantes créent un climat à la fois chaud et humide propice aux inflammations, qui risqueraient autrement de passer inaperçues.

Pour qui ce chien est-il fait ?

Propriétaires novices ou expérimentés : ce chien de race saura séduire presque tous les amateurs de chiens. Il trouvera aussi bien sa place en famille qu’auprès de célibataires. Un point nécessite cependant une vigilance particulière : il vaut mieux ne pas le laisser régulièrement seul pendant une longue période.

Ce chien de nature peu exigeante trouvera aussi ses marques en ville, mais il se sentira nettement mieux à la campagne, à proximité d’une nature intacte et avec de grandes étendues comme horizon.

Si vous vivez en ville mais avez la possibilité de vous mettre facilement au vert, votre animal devrait y trouver son compte. Votre compagnon ne se contentera en revanche pas d’une heure passée au parc avant de retrouver un petit appartement.

Si vous envisagez d’adopter un Pinscher autrichien, il vaut donc mieux aimer se déplacer souvent à l’air libre et vouloir - et pouvoir - emmener votre animal presque partout avec vous.

Ce chien intelligent a un niveau d’énergie moyen. Il a besoin de beaucoup d’exercice chaque jour, qu’il pleuve ou qu’il vente, pour se sentir bien. Une fois adulte, il se fera un plaisir de vous accompagner lors de vos séances de jogging, de vos promenades à cheval ou d’une excursion à vélo – à condition que le rythme soit adapté à ses capacités. Les longues randonnées restent son domaine de prédilection.

Un chien sportif mais qui n’aime pas la compétition

Pour ce qui est des sports canins, force est de constater que ce chien est capable de (presque) tout à partir du moment où on ne l’oblige à rien !  Essayez de trouver une discipline que vous avez plaisir à pratiquer à deux. Comme ce chien peut parfois se montrer têtu, il vous faudra par moments vous armer de patience. Le plaisir doit toujours primer sur l’ambition, car ce chien n’a en principe pas l’esprit de compétition.

Votre animal aimera également bien apprendre des tours en votre compagnie. Il peut aussi se faire un plaisir d’accomplir des missions de chien de thérapie. 

pincher autrichien qui joue
Les Pinschers autrichiens sont agiles et toujours disposés à jouer.

En tant que chiens de ferme, les ancêtres du pinscher autrichien se devaient d’avoir une santé de fer et d’être peu vulnérables aux maladies.

De nos jours, le Pinscher autrichien peut, comme la plupart des chiens de race, souffrir d’une dysplasie de la hanche, d’une dysplasie du coude, ou encore d’une luxation de la rotule. C’est la raison pour laquelle les éleveurs de confiance recourent uniquement à des animaux reproducteurs dont les examens radiographiques ont permis d’éliminer les principaux risques de maladies et de malformations.

Existe-t-il un problème de consanguinité ?

Compte tenu du renouvellement de la race effectué à partir d’un seul animal reproducteur – nous vous en dirons plus par la suite –, le risque d’un problème de consanguinité s’avérait élevé. Or, des taux de consanguinité trop importants vont souvent de pair avec une vulnérabilité accrue aux maladies. Des examens ont néanmoins fourni la preuve que le coefficient de consanguinité de la race a diminué de manière significative au fil du temps.

Combien de temps ce chien vit-il ?

Cette race de chien a une espérance de vie moyenne comprise entre 12 et 14 ans.

Une race peu représentée en France

En France, le Club français du Schnauzer et du Pinscher permet d’estimer la popularité dont cette race jouit à l’intérieur du pays. Comme il s’agit d’une race rare, elle est jusqu’à ce jour très peu représentée. En Allemagne, la tendance est cependant à la hausse : alors qu’aucune naissance de chiot Pinscher autrichien (ou une, tout au plus) n’a été enregistrée pour l’année 2018, 28 chiots ont vu le jour en 2019. L’avenir seul dira si cette augmentation se confirme dans les années à venir.

Où peut-on se procurer cette race de chien ?

Il est difficile de trouver des chiens de cette race et des éleveurs de pinschers autrichiens en dehors des frontières de son pays natal. La plupart se trouvent en Autriche. Le prix d’un pinscher varie en fonction de l’âge de l’animal et de sa provenance.

La République alpine reste la meilleure adresse si vous cherchez un chiot. Le mieux est de contacter le club canin spécialisé dans l’élevage des pinschers autrichiens. En plus d’informations précieuses sur la race, vous aurez ainsi un aperçu des éleveurs sérieux exerçant leur activité en Autriche, en Allemagne, en Suisse, aux Pays-Bas et au Danemark.

Le Pinscher autrichien descend du Pinscher de campagne de l’ancienne Autriche. Il s’agit d’un chien de ferme typique de la république alpine qui, depuis des siècles, fait partie intégrante du quotidien des Autrichiens. Il n’est donc pas rare de le voir représenté sur des tableaux anciens qui témoignent de la vie de villages de paysans.

La race jouit d’une reconnaissance officielle depuis 1921 et dispose donc d’un standard. À l’époque où il a été conçu, la race s’appelait encore « Pinscher autrichien à poil court ».

Une race sur le point de s’éteindre

Ce chien sympathique a failli disparaître dans les années 1970. Il ne restait qu’un seul et unique mâle reproducteur : Diokles von Angern. Pour perpétuer la race, les amateurs de pinschers autrichiens l’accouplèrent avec des chiennes présentant une apparence et un caractère très semblables, sans toutefois disposer d’un pédigrée. Ces « pinschers de la campagne » ont permis d’enrichir le patrimoine génétique.

La race porte son nom actuel et est reconnue comme telle par la FCI depuis l’année 2000.

Quelles races de chiens ressemblent au Pinscher autrichien ?

L’alternative la plus évidente au Pinscher autrichien est le Pinscher allemand, bien qu’il soit plus capricieux que son proche parent originaire des Alpes.

Vous pouvez également vous intéresser aux pinschers nains et aux affenpinschers. Ces deux chiens de race, de taille plus petite, se montrent moins exigeants en matière d’éducation et d’exercice. Les Schnauzer présentent quant à eux un lien de parenté étroit avec les pinschers. Tout comme ces derniers, ils étaient traditionnellement employés en tant que chiens de ferme et d’écurie.

Trouver un chien dans un refuge

Vous ne voulez pas d’un chien de race à tout prix ? Dans ce cas, vous avez de grandes chances de rencontrer dans un refuge de nombreux chiens hybrides dont l’apparence et le caractère se rapprochent de ceux du pinscher.

Conclusion : la renaissance d’une race ancienne

Le Pinscher autrichien est un chien sympathique qui séduira ceux qui recherchent un compagnon sans prétention et éveillé pour partager avec lui un quotidien sportif. Si vous lui procurez suffisamment d’occupations et si vous aimez passer du temps dans la nature avec lui, tout en acceptant le fait qu’il s’agit d’un ancien chien de garde, vous ferez de cet animal votre ami pour la vie.


Kerstin S.
puppy

J’ai commencé ma carrière de rédactrice sur le forum zooplus. En 2011, certains passionnés de chat de ce forum ont lancé un magazine sur les animaux. En parallèle de mes études j’ai alors pu écrire quelques articles pour ce magazine. Actuellement, je suis une heureuse propriétaire de chien qui aime écrire sur le thème de la santé et des animaux.


Articles similaires
Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
11 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » est une race de chien qui attire beaucoup l'attention. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.