West Highland White Terrier (Westie)

Westie debout sur de la pelouse

Ses admirateurs l’appellent généralement Westie par abréviation et de manière affectueuse. Le chien à la mode dans les années 1990 jouit toujours d'une grande popularité. Rien d'étonnant à cela : le West Highland White Terrier est un compagnon affectueux et joueur, doté du charme typique des terriers.

Apparence : un chien à l’allure typique

Malgré sa petite taille, le West Highland White Terrier se distingue par son pelage blanc, ses yeux foncés et sa truffe noire, qui lui donne son allure typique. La couche supérieure du pelage est constituée de poils longs, épais et lisses d'environ 5 cm. En dessous se trouve le sous-poil doux et dense. Les petites oreilles et la queue, qui peut atteindre 15 cm de long, sont raides.

La race a en moyenne une hauteur au garrot pouvant atteindre 28 cm et pèse entre 7 et 10 kg.

Caractère : un charmant terrier

Petit, mais costaud ! Sous son beau manteau se cache une bonne dose de confiance en soi. Cette race est considérée comme plutôt téméraire et n'apprécie pas beaucoup les chiens inconnus. Les West Highland White Terriers sont des chiens très proches des humains, qui entretiennent généralement des relations étroites avec leurs famille, mais se tiennent à l'écart des étrangers.

Les Westies sont considérés comme dociles, joyeux et joueurs. Ce sont de bons chiens de garde. Si un West Highland White Terrier aboie de manière excessive, cela signifie généralement qu'il s'ennuie et n'a pas suffisamment d'occupations et de mouvement.

Attention : même s'il est très mignon, le West Highland White Terrier  conserve son instinct de chasseur.

West Highland White Terrier1

Éduquer ces petits chiens confiants

Le West Highland White Terrier est généralement docile et facile à éduquer. Cependant, son éducation doit tenir compte de son obstination. Comme la race chassait autrefois en autonomie dans les terriers de renard, les Westies ont tendance à prendre rapidement la place d'alpha lors de conflits. Si vous le laissez faire, vous aurez bientôt un petit tyran à la maison.

Les petits chiens avec beaucoup d'assurance doivent être éduqués de manière claire et cohérente. Ne laissez pas votre petit terrier user de son charme sur vous, car beaucoup savent utiliser habilement leur air angélique. Une socialisation précoce avec d'autres chiens est particulièrement importante afin que votre West Highland White Terrier ne devienne pas un tyran qui cherche constamment à rivaliser avec d'autres animaux. Il est recommandé d'emmener votre chiot dans une école canine, où il sera en contact avec des congénères de différentes tailles.

Soins : comment bien prendre soin d'un West Highland White Terrier ?

Dans la vie de tous les jours, et surtout par mauvais temps, le pelage du West Highland White Terrier devient facilement brunâtre. Il faut beaucoup de temps et de discipline pour garder ces petits chiens blancs comme neige par tous les temps, y compris un brossage quotidien pour éviter la formation de nœuds.

Habituez votre chien à cette routine de soins dès son plus jeune âge. Le poil du West Highland White Terrier ne tombe pas tout seul, mais doit être retiré, idéalement toutes les dix à douze semaines. Ne tondez pas votre chien, cela risquerait d'entraîner des problèmes de peau car le poil épais est seulement raccourci et non aminci. Vous pouvez cependant couper à certains endroits spécifiques avec des ciseaux. Si vous décidez de le faire vous-même, demandez conseil à un professionnel en matière de taille et de coupe, ou rendez-vous chez un toiletteur canin tous les deux ou trois mois. Vous devrez également laver votre chien. Pour cela, utilisez un shampoing doux adapté. En plus du toilettage, vous pouvez habituer votre animal à des soins dentaires réguliers avec une brosse à dent pour chien et un dentifrice spécialisé.

Comportement : le West Highland White Terrier me convient-il ?

Ces charmants petits animaux conviennent à beaucoup d'amateurs de chien, parce qu'ils peuvent aussi bien vivre en appartement qu'en maison. Les enfants assez grands pour apprendre à traiter les animaux avec respect trouveront un excellent compagnon de jeu dans le West Highland White Terrier : faire de longues promenades, jouer, attraper des balles, apprendre des tours... cette petite boule d'énergie est toujours de la partie ! Les chiens de cette race ne s'attachent pas à un membre de la famille est particulier, mais s’attachent à toute la famille. Cela peut également inclure les chats du foyer, si le Westie a été habitué à leur présence dès son plus jeune âge.

Cependant, il peut arriver que le Westie, en tant qu'ancien chien de chasse, courent après d'autres animaux. Enfin, les parents d'un West Highland White Terrier n'ont pas besoin d'être de grands sportifs, mais ils doivent être en mesure de garder leur animal occupé avec des jeux et des promenades.

chiot West Highland White Terrier

Adopter un West Highland White Terrier représente une responsabilité pendant de nombreuses années

Même si les Westies peuvent théoriquement vivre en appartement, si vous êtes locataire, vous aurez besoin de l'autorisation du propriétaire. Pensez également à l'organisation de vos vacances : avez-vous un moyen de faire garder votre chien, ou bien peut-il partir avec vous ? Informez-vous à l'avance sur les options de garde et le règlement de votre lieu de vacances. Attention : le West Highland White Terrier apprécie peu les destinations où il fait trop chaud.

Avant d'adopter un chien, réfléchissez bien aux responsabilités et aux dépenses que cela représente. Vous devrez consacrer beaucoup de temps et d'argent à votre animal pendant de nombreuses années, en plus de vos dépenses et occupations personnelles. Aux frais d'acquisition en eux-mêmes et d'équipement de base (gamelles, sécurités pour la voiture, panier ou couverture, laisse, harnais ou collier, accessoires de toilettage comme une brosse ou des ciseaux) s'ajoutent les coûts réguliers de nourriture et des visites anuelles chez le vétérinaire (plus fréquentes en cas de maladie, chronique ou non).

Occupation : les Westies ne sont pas des chiens de salon

De longues promenades et beaucoup de jeux : les ingrédients simples d'une vie heureuse pour les Westies. Bien que le West Highland White Terrier ait besoin de plus d'activité physique que la plupart des chiens de sa taille, ce n'est pas un chien pour les coureurs, car il aime prendre le temps de fouiller et de renifler autour de lui lors de ses promenades.

Ces petites boules d'énergie joueuses et curieuses apprécient tout particulièrement les jeux d'intelligence. Si vous voulez faire des bonnes actions avec votre Westie, vous pouvez en apprendre davantage sur la formation de chien de thérapie. Avec leur apparence mignonne, une fois bien éduqués, ils peuvent apporter une véritable lueur d'espoir dans les maisons de repos ou de retraite et les foyers pour enfants ou pour personnes handicapées. Bien sûr, cette mission nécessite un entraînement intensif avec votre West Highland White Terrier, mais cela peut être très enrichissant.

Alimentation : riche en viande

Comme tous les chiens, les West Highland White Terriers ont besoin d'un régime riche en viande. La nourriture, qu'elle soit sèche ou humide, ne doit pas contenir de céréales.

Lorsque vous adoptez un Westie, vous devez continuer les premiers temps à lui donner la nourriture à laquelle il était habitué jusque-là. Si vous voulez changer son alimentation par la suite, faites-le progressivement en mélangeant lentement de plus en plus de sa nouvelle alimentation dans la nourriture à laquelle il est habitué. Cette transition s'applique aussi bien aux chiots qu'aux adultes puisque beaucoup de chiens souffrent de diarrhée lorsque leur régime alimentaire est modifié trop brusquement.

Les jeunes chiens reçoivent jusqu'à quatre repas par jour, les adultes généralement deux. Lorsque vous dosez la nourriture de votre West Highland White Terrier, prenez en compte sa taille, son poids et son niveau d'activité. Pensez également aux friandises que vous pouvez donner en guise de récompense. Enfin, pour garder ses dents aussi blanches que son pelage, vous pouvez lui donner des friandises de soins dentaires ou des friandises sèches à mâcher comme des oreilles de bœuf.

Découvrez notre gamme de nourriture pour West Highland White Terriers sur notre boutique en ligne zooplus.

Santé : une race robuste grâce aux soins préventifs

Dans les années 1990 le Westie est apparu dans une publicité télévisée et est alors devenu un chien à la mode, notoriété qui est rarement bon signe pour une race. En raison de la reproduction massive des chiens qui en a résulté, il y a eu certains problèmes de santé qui touchent encore aujourd’hui les West Highland White Terrier.

C'est pourquoi il est d'autant plus important de soutenir les élevages sérieux qui donnent à leurs chiens les soins dont ils ont besoin. Ces chiens, à l'origine robustes, sont aujourd'hui sujets aux allergies cutanées, à des luxations de la rotule et à des malformations de la mâchoire. La maladie de Krabbe, qui touche les West Highland White Terriers et les Cairn Terriers, peut survenir jusqu'à l'âge de trois mois et peut provoquer de graves dommages neurologiques. Les chiens qui en sont atteints vivent généralement moins d'un an. Aujourd'hui, les éleveurs peuvent vérifier la présence de cette maladie grâce à des tests ADN.

Ces anciens chiens de chasse ne craignent ni le froid ni la pluie. Mais en été, leurs parents doivent toujours pouvoir leur procurer un endroit ombragé.

Quelle est l’espérance de vie d’un West Highland White Terrier ?

Le West Highland White Terrier peut vivre jusqu’à 16 ans, selon son alimentation et mode de vie.

Adoption : où trouver un West Highland White Terrier ?

Même si leur heure de gloire est passée, on trouve encore aujourd’hui de nombreux éleveurs. Cependant, assurez-vous que celui que vous choisirez soit membre d'une association de race, et qu'il ne cède ses animaux qu'avec leur pedigree et seulement une fois pucés, vermifugés plusieurs fois et vaccinés.

Un bon éleveur vous invite généralement chez lui pour rencontrer les chiots et leurs parents, et répondre à toutes vos questions concernant son élevage. Il cherchera également à en savoir plus sur vous. Après tout, il cherche un bon foyer pour ses petits protégés. Les parents et les chiots doivent vous donner une bonne impression. L'éleveur doit avoir intégré les chiots à son quotidien très tôt, afin de bien les socialiser et les habituer à vivre avec des humains.

N'achetez jamais un Westie peu cher et sans pedigree à un supposé éleveur. En général, ils n'élèvent pas leurs chiens de manière conforme au standard de la race et ne leur donnent pas tous les soins de santé dont ils ont besoin. Les examens préliminaires avant de commencer la reproduction sont coûteux pour les éleveurs, mais absolument nécessaire pour maintenant la bonne santé de la race. Chez les mauvais éleveurs, les animaux parents ne vivent souvent pas dans les conditions adaptées et les femelles ne bénéficient pas des périodes de repos nécessaires entre deux portées.

Méfiez-vous également des vendeurs qui veulent juste se faire un peu d’argent. Un élevage implique une certaine responsabilité et beaucoup de savoir-faire en matière de génétique, de santé et bien sûr, de standard de la race. Cela ne peut donc pas s’improviser.

West Highland White Terrier2

Combien coûte un West Highland White Terrier ?

Si vous souhaitez adopter auprès d’un éleveur réputé, comptez en moyenne 1000 euros.

N’oubliez pas les refuges et associations

Si vous souhaitez adopter un West Highland White Terrier adulte, vous avez plusieurs possibilités. Tout d’abord, renseignez-vous auprès des refuges locaux afin de voir s’il ont un Westie à l’adoption.

Sinon, vous pouvez vous renseigner auprès d’associations afin de connaître leurs différents pensionnaires proposés à l’adoption. Mais attention : avant d’envisager l’adoption, mieux vaut rendre plusieurs visites à votre petit protégé afin de voir s’il est susceptible de correspondre à votre mode de vie.

De plus, l’association sera en mesure de vous en dire davantage sur le caractère de votre protégé dès les premières conversations téléphoniques. Les chiens adultes ont naturellement déjà acquis les ordres de base et sont parfaits si vous souhaitez un animal calme.

Dans tous les cas, adopter un West Highland White Terrier dans un refuge ou une association est une expérience incroyable !

Origines : de chien de chasse méprisé à chien à la mode

Les ancêtres du West Highland White Terrier n'étaient souvent pas très appréciés : il s'agissait des chiens blancs de type Cairn Terrier. Dans cette race, le blanc est associé à la faiblesse, et les chiots blancs étaient ainsi condamnés à mourir.

Mais un chasseur aguéri, le colonel Edward Donald Malcom, appréciait particulièrement ce caprice de la nature. En effet, à la fin du 19ème siècle, il ne reproduisait que des chiens terriers blancs. Le pelage clair et brillant les empêchait d'être confondus avec d'autres animaux pendant la chasse.

En 1905, le premier club d'amateur de la race fût fondé en Ecosse. Deux ans plus tard, l'English Kennel Club reconnu le Westie comme race indépendante. Le West Highland White Terrier s'est fait connaître en Europe dans les années 1990 grâce à la publicité d'une marque d'aliments pour chiens et est devenu à la mode.

Toutefois, ce boom a depuis décliné. En Allemagne, par exemple, le nombre de naissances de chiots Westies a presque diminué de moitié au cours des 15 dernières années.

Aujourd’hui encore, l’héritage du chien de chasse se retrouve dans le West Highland White Terrier. Comme tous les terriers, ils servaient à chasser les blaireaux et renards.

Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
11 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
12 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » attire plus l’attention sur lui que n'importe quelle autre race. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Cela montre une fois de plus que ce sont bien les maîtres qui en font des chiens agressifs et incontrôlables. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.