11 janvier 2019 - Actualisé 21 mai 2019

Himalayen

Himalayen

Un cousin du persan aux yeux bleu ciel

Originaire d’Angleterre, cette race de chat créée par l'Homme est née du croisement entre un chat Siamois et un chat Persan. La marque distinctive sur son visage lui a également valu le nom de « Persan masqué ». On entend également de temps en temps le nom de « Persan colorpoint ». Pour certains, le chat Himalayen est une race à part entière. Pour d'autres, il n'est qu'une variante spécifique du chat Persan.

À quoi ressemble l'Himalayen ?

L'Himalayen est un chat de taille moyenne à grande. Son corps est court : il fait partie des chats dits de type « cobby ». Ses jambes sont courtes et trapues, et son ossature est forte. Le corps de l'Himalayen est plutôt court et costaud. Il a la poitrine et le dos large. Sa queue est épaisse et touffue, en équilibre avec le reste de son corps. Le poids de cette race relativement rare est impressionnant : le mâle pèse jusqu'à 10 kg, les femelles jusqu'à 8 kg.

L'Himalayen a une tête ronde. Son nez caractéristique est court. Ses oreilles sont assez petites et arrondies. Ses yeux sont grands, ronds et écartés. Ils sont toujours bleus et très lumineux.

Le poil de l'Himalayen est long, très soyeux, et il a un sous-poil dense. Son pelage se décline dans les couleurs seal tortie, seal point et blue point. Il a la robe longue du chat persan, ainsi que des zones « point » sur le visage, les oreilles, les pattes et la queue, exactement comme le Siamois.

Il existe deux types de chats Himalayens : le type traditionnel et le type extrême.

Quelle est la personnalité de l'Himalayen ?

Les amateurs de l'Himalayen le surnomme souvent le félin au nez trapu le « Persan déguisé en Siamois ». En effet, l'Himalayen est inclus dans le standard de race du Persan. Cependant, sa personnalité est plus proche de celle du Siamois.

Les caractères des deux races à partir desquelles les Himalayens ont été créés pourraient difficilement être plus différents. On retrouve le caractère du Siamois dans sa vivacité, tandis que son côté doux et tranquille lui vienne de la personnalité du Persan.

L'Himalayen ne se montre pas affectueux avec n'importe qui ; il est très sélectif et n'accorde son amour qu'aux personnes en qui il a confiance. Avec ceux qui ont gagné son cœur, cependant, ils se lancent volontiers dans des câlins sans fin. Les chats de cette race sont très liés à leurs maîtres.

L'Himalayen est sensible, et il ne se sentira pas à l'aise dans des environnements bruyants ou des foyers animés. Il est plutôt fait pour vivre dans un environnement calme avec des personnes peu bruyantes.

A mi-chemin entre le siamois et le persan

Dans les années 1920, Virginia Cobb, éleveuse de chats, et Dr. Clyde Keeler, chercheur à la Harvard Medical School, ont mis en place les bases d'un nouveau programme de sélection. À l'époque, Dr. Clyde Keeler était à la recherche du gène responsable de la création du colorpoint chez le chat.

L’objectif de l’éleveuse et du chercheur à cette époque était de créer un chat avec le pelage du Persan ainsi que les yeux bleus et les marques point d’un Siamois. C'est ainsi qu'est né l'Himalayen.

Himalayen

Comment bien prendre soin d'un Himalayen ?

Afin de préserver toute sa beauté, le long pelage de l'Himalayen doit être brossé quotidiennement avec une brosse douce pour chat. Le brossage renforce également le lien qui vous unit à votre chat. Sans brossage régulier, le poil de l'Himalayen, qui ressemble à celui du Persan, feutre et s'emmêle rapidement.

Il est également recommandé de laver votre Himalayen régulièrement, à raison d'une fois par mois. Son visage doit également être soigneusement nettoyé tous les jours, afin de garder votre animal propre et en bonne santé.

Des résidus se prennent souvent dans les pattes de l'Himalayen à cause de ses longs poils. Vous pouvez également les nettoyer délicatement si besoin.

L'Himalayen peut avoir tendance à prendre du poids. Il est donc recommandé de bien surveiller son alimentation et son poids.

Malheureusement, l'Himalayen est relativement vulnérable à diverses maladies. Il souffre ainsi souvent de maladies respiratoires. Dans les élevages douteux, il arrive même que les nez des chats soient tellement courts qu'ils souffrent d'insuffisances respiratoires. Les défenseurs des droits des animaux expriment souvent des préoccupations légitimes au sujet de ce qu'ils appellent des élevages de torture.

Alimentation de l'Himalayen : De quels aliments mon chat a-t-il besoin ?

Pour nourrir un Himalayen, il faut tenir compte de sa tendance à prendre du poids. En dehors de cela, les mêmes recommandations nutritionnelles s'appliquent à l'Himalayen qu'aux autres chats, qu'ils soient de de race ou non.

Voyons les différentes options qui s'offrent à vous :

  • La méthode BARF, que certains experts considèrent comme la forme de nutrition la plus appropriée pour les animaux, car c'est celle qui se rapproche le plus du régime alimentaire du chat dans la nature. La viande crue représente la plus grande part de leur régime naturel. Les céréales, en revanche, n'en représentent qu'une très petite proportion, que le chat ingère, par exemple, via le contenu de l'estomac d'une souris.
  • La nourriture humide a l'avantage de contenir environ 80% d'eau. Cette forme de nourriture est à recommander, dans la mesure où les chats ne boivent généralement que peu. Ils s'hydratent suffisamment grâce à l'eau contenue dans leur nourriture.

En raison du risque d'allergie ou d'hypersensibilité, les aliments pour animaux ne doivent contenir aucun composant chimique inutile. Les ingrédients de remplissages, sous-produits ou conservateurs peuvent nuire à votre animal. La nourriture de haute qualité a également pour avantage inattendu de résulter en des matières fécales moins odorantes.

Lorsque vous achetez de la nourriture humide, assurez-vous toujours de ne choisir que des produits de haute qualité. Ils ne sont pas forcément plus chers que les produits de qualité plus faible. Les indications d'instituts de tests reconnus vous renseignent sur la qualité de chaque produit. Les aliments de haute qualité ont une teneur élevée en bonnes protéines, et sont digérées facilement par les chats. Ils fournissent au chat l'énergie dont il a besoin, sans toutefois favoriser la prise de poids.

  • La nourriture sèche connait quelques détracteurs, mais elle fait également de nombreux adeptes. Certains experts ne nourrissent leurs chats qu'avec de la nourriture sèche.

La nourriture sèche a l'avantage d'être très « pratique » pour le maître : contrairement à la nourriture humide, elle ne produit pas de mauvaises odeurs, et ce même si elle reste longtemps dans la gamelle. Si vous nourrissez votre chat avec de la nourriture sèche, et surtout si vous le nourrissez uniquement de cette manière, veillez toujours à ce qu'il boive suffisamment d'eau. Vous pouvez vous en assurer en lui mettant des fontaines à eau ou des gamelles à disposition, mais ailleurs qu'à côté de sa gamelle de nourriture. Dans la nature, les chats se fournissent toujours en eau et en nourriture à des endroits différents.

Comment trouver le bon éleveur de chats Himalayens ?

Les éleveurs dignes de confiance se reconnaissent facilement à certaines caractéristiques. Par exemple, les chats doivent être intégrés à la vie familiale de l'éleveur. De cette manière, vous êtes sûr que les chatons soient déjà habitués aux bruits de la maison, comme ceux des aspirateurs et autres appareils électroménagers bruyants, lorsqu'ils emménageront chez vous. Sinon, les petits chatons pourraient être effrayés par ces monstres qui ne font pas partie de l'habitat naturel du chat.

Bien sûr, de nombreux éleveurs ont tout de même une pièce séparée pour leurs animaux, où ils peuvent se défouler et grimper à leur guise sur les arbres à chat.

En outre, l’éleveur doit être membre d’un club d’élevage reconnu.

Un éleveur de chats de confiance fait également office de conseiller, et il s'intéresse au bien-être des chatons qui ont grandi avec lui-même une fois qu'ils ont été adoptés. Ainsi, il répondra volontiers et avec expertise à toutes vos questions concernant votre Himalayen.

Renseignez-vous également sur les parents de votre chaton, et sur la fréquence des portées.

Les bons éleveurs de chats sont des experts en génétique, et ils savent quelles races de chats ne devraient pas être accouplées entre elles.

L'hygiène est un facteur très important. Vous pouvez reconnaître un éleveur digne de confiance à la propreté de ses gamelles et de ses bacs à litière. Les chats eux-mêmes sont des animaux extrêmement propres, et ils attachent une importance particulière au nettoyage régulier et consciencieux de leur bac à litière.

La plupart des bons éleveurs se spécialisent dans une à deux races, car leur élevage nécessite de nombreuses connaissances spécialisées.

Un bon éleveur sait également que les chats ne doivent jamais être placés dans un nouveau foyer avant l'âge de 12 semaines, et qu'ils ne doivent généralement pas être adoptés seuls, mais avec un frère ou une sœur.

Un bon éleveur établit un contrat de vente avec vous. Entre autres, cela régit la façon de procéder en cas de problèmes imprévus avec le chaton. Enfin, l’éleveur vous donnera des conseils sur la façon de nourrir votre nouveau compagnon.

N'oubliez pas que votre instinct est un conseiller précieux et indispensable pour choisir le bon éleveur.

A vous maintenant de décider si vous préférez adopter votre chat auprès d'un refuge ou bien d'un éleveur réputé.

Articles les plus lus

Bengal

Le Bengal est un chat unique, qui peut réellement être qualifié de félin domestique. Pourtant, les éleveurs de la race misent sur les gènes communs que partage le chat Bengal avec les chats sauvages.

Maine Coon

Le Maine Coon fait actuellement partie des races de chat les plus appréciées dans le monde entier. Le Maine Coon naturel, robuste et à l’excellent caractère ne plait pas par hasard !

Australian Mist

L'Australian Mist, qui était par le passé appelé Spotted Mist, est la seule race de chats du continent australien. Cette race descend du Sacré de Birmanie, de l'Abyssin et du chat domestique. Cet animal doux et affectueux est un parfait chat d'intérieur. L'Australian Mist, littéralement « brume australienne », doit son nom au motif particulier de son pelage, qui semble recouvert d’un léger brouillard.