Berger américain miniature

Rédigé par Natalie Decker
deux bergers américains miniatures dans un champ de fleurs violettes

La robe du Berger américain miniature se décline en plusieurs variantes de couleurs, dont le bleu merle (à gauche) et le noir et blanc.

Une fois n’est pas coutume : les apparences ne trompent pas ! Le Berger américain miniature ne se contente pas de ressembler au berger australien, il s’agit bel et bien du même chien en modèle réduit. La nature et le comportement de cette race de chien rappellent eux aussi grandement ceux de son grand et proche parent. Ce chien de berger adepte du travail a besoin d’occupations et d’instructions claires de la part de son maître.

Apparence : un Berger australien au format miniature

Le Berger américain miniature est une race de chien encore très jeune, issue de la race très prisée du Berger australien. Dans le langage courant, ce petit chien de berger est également appelé « berger australien miniature » ou « Mini-Aussie », mais il ne s’agit pas de termes équivalents à proprement parler. La race du berger américain miniature est en effet la seule à bénéficier d’une reconnaissance officielle. Les chiens d’élevage portant le nom de « berger australien miniature » répondent à d’autres critères. Ils ne sont pas reconnus par les associations cynologiques comme la FCI ou le VDH et sont donc toujours considérés comme des bâtards.

Qu’est-ce qui différencie le Berger australien du Berger américain miniature ?

Lorsqu’il atteint sa taille adulte, le Berger américain miniature fait environ dix centimètres de moins que le Berger australien. Sa hauteur au garrot se situe entre 33 et 43 centimètres pour les femelles et entre 35,5 et 46 centimètres pour les mâles. À titre de comparaison, son grand « cousin », le berger australien, a une hauteur au garrot comprise entre 46 et 58 centimètres.

La variante miniature du berger australien pèse naturellement moins lourd que son « grand-frère » : avec un poids compris entre 8 et 14 kilos, ce chien fait partie des races de taille moyenne.

Une robe tachetée ou mouchetée qui se décline dans de nombreuses couleurs

Le Berger miniature américain a un corps puissant, sportif et bien proportionné. Les animaux de cette race sont généralement un peu plus longs que hauts. Ils ont un pelage à double épaisseur, avec un poil modérément long et un sous-poil dense en hiver.

La palette des couleurs va du noir au foie en passant par le rouge. Il existe aussi une variante rouge tricolore. Des marques blanches ou cuivrées ainsi qu’un motif moucheté, marbré ou tacheté sont possibles.

Le dessin de la robe résulte de ce que l’on appelle « le facteur merle ». Il s’agit d’une mutation génétique qui se produit également chez le berger australien.

chien berger américain miniature qui fait de l'agility © Mark Herreid / stock.adobe.com
Le Berger américain miniature, qui a la bougeotte, est toujours partant pour les sports canins comme l’agility.

Caractère : peut-il être un bon chien de famille ?

Le Berger américain miniature est un chien extrêmement intelligent, qui aime se dépenser. Cet animal se montre fidèle à son chef de meute car il possède une « volonté de plaire » très prononcée et aime séduire son entourage proche.

S’il se dépense bien mentalement et physiquement, ce mini-berger australien s’avère un chien de famille affectueux. En tant que chien de berger, il a toutefois à cœur de préserver l’unité de sa troupe. Si les membres de la famille prennent des chemins différents, il se peut donc que ce chien au caractère bien trempé tente de les rassembler.

Un dressage cohérent permet toutefois d’orienter ce comportement protecteur dans la bonne direction. Ce chien adopte une attitude réservée, voire vigilante, envers les étrangers.

De gardien de moutons à acrobate

L’endurance et la volonté de travailler sont des traits caractéristiques du berger américain miniature, puisque son rôle initial consistait à garder les troupeaux de moutons et de chèvres. Aux États-Unis, cette race est devenue très populaire lorsque ces petits chiens se sont mis à participer à des rodéos en réalisant des acrobaties amusantes. Il s’agit là d’une autre aptitude dont ces animaux intelligents et loyaux savent faire preuve.

Élevage : ce chien convient-il aux maîtres débutants ?

Le Berger américain miniature a beau être petit, mignon et charmant à souhait, il ne faut pas oublier que sous son joli pelage coloré se cache un vrai animal de travail. Ce chien miniature attend de son chef de meute des instructions claires et cohérentes. Il n’est donc pas forcément à recommander comme premier chien.

De quoi a besoin un Berger américain miniature ?

Ces petits chiens aiment se dépenser et veulent assumer des responsabilités de manière autonome. Il s’agit de très bons gardiens de troupeaux de bétail, mais aussi de fidèles compagnons pour les cavaliers et les cyclistes.

Ces chiens s’enthousiasment également pour toutes sortes de sports canins, et notamment les sports dynamiques comme l’agility et le flyball. Malgré leur morphologie plutôt compacte, ils s’avèrent extrêmement agiles et souples dans leurs mouvements.

Ces animaux affectueux apprécient les longues promenades et veulent, si possible, toujours être avec leur personne de référence. Si vous passez beaucoup de temps hors de chez vous et si vous ne pouvez ou ne voulez pas emmener votre animal avec vous, vous feriez donc mieux de jeter votre dévolu sur une autre race de chien.

berger américain miniature dans la neige © Anastasia / stock.adobe.com
Le Berger américain miniature aime sortir par tous les temps.

Éducation : ces chiens ne pardonnent pas les erreurs

De par sa nature, le Berger américain miniature a la capacité de prendre des décisions en toute autonomie. Si son mode d’éducation est trop permissif, ce chien n’hésitera par conséquent pas à prendre lui-même les commandes.

En revanche, si vous faites preuve de cohérence et d’amour à l’égard de votre mini-berger australien, vous aurez un animal dévoué à vos côtés. Ce chien de travail intelligent et docile réagit au quart de tour aux ordres de son maître. Il est souvent capable d’anticiper ce que son chef de meute attend de lui.

Des temps de pause s’imposent

Tout comme le Berger australien, le Berger américain miniature doit apprendre très tôt que c’est l’homme qui a le rôle de chef. Insufflez de la sérénité à votre animal pour éviter que votre animal travailleur ne soit en proie à un stress permanent. Un manque de repos peut se traduire chez ce chien de race par de la nervosité et de l’agressivité.

Soins et hygiène : peu d’efforts requis

L’entretien de ce chien nécessite relativement peu d’efforts. Son pelage doit être brossé une fois par semaine environ. Lorsque votre animal change de pelage, au printemps et à l’automne, vous pouvez recourir à la brosse plus souvent.

Profitez des séances de câlins pour contrôler de temps à autre les oreilles, les yeux et les dents de votre protégé et consultez le vétérinaire en cas d’anomalies.

Veillez bien sûr à ce que les vaccins de votre animal soient à jour et emmenez-le une fois par an chez le vétérinaire pour un bilan de santé.

Santé : une race affectée par des défauts génétiques

En soi, le Berger américain miniature est une race assez robuste. Cependant, certaines anomalies génétiques, que l’on trouve également chez le berger australien, surviennent relativement fréquemment. Ces problèmes de santé sont en partie dus aux colleys qui étaient autrefois utilisés pour l’élevage de l’Aussie.

Des maladies oculaires de différentes sortes

Ainsi, l’anomalie oculaire du colley (AOC) touche également le Berger américain miniature. Cette maladie oculaire héréditaire donne lieu à une altération du fond de l’œil qui peut entraîner une légère déficience visuelle, voire la cécité totale de l’animal.

L’atrophie rétinienne progressive (ARP), caractérisée par la dégénérescence progressive des cellules formant la rétine, est une autre maladie oculaire plutôt répandue chez cette race. Cette dernière s’avère en outre particulièrement vulnérable à la cataracte.

Le facteur merle, un risque pour la santé

Le gène merle qui se trouve à l’origine du joli dessin de la robe du berger américain miniature semble augmenter le risque de certaines malformations. Il vaut pour cette raison mieux éviter d’accoupler deux animaux de couleur merle. En Allemagne, ce procédé est même interdit dans le cadre de la loi sur la protection des animaux.

Maladie métabolique

Parmi les autres maladies spécifiques à cette race figure la mutation du gène MDR1 qui provoque une réaction d’hypersensibilité à certains médicaments et peut compliquer les traitements vétérinaires.

Quelle est l’espérance de vie du Berger américain miniature ?

Malgré le risque d’apparition de défauts génétiques, ce petit chien de berger peut vivre en moyenne jusqu’à l’âge de douze ans s’il bénéficie de soins adaptés à ses besoins.

Alimentation : choisir la nourriture adaptée aux besoins de votre animal

Un chien agile et actif comme le berger américain miniature a besoin d’une nourriture de qualité, riche en protéines. Le choix d’une alimentation sèche ou humide dépend des préférences et des besoins du chien. Une fois que votre animal aura trouvé sa nourriture préférée, le mieux est de s’y tenir tant que son âge ou son état de santé ne nécessitent pas de changer de régime alimentaire.

Important : les changements d’alimentation doivent toujours se faire en douceur afin d’éviter les troubles gastro-intestinaux.

La quantité de nourriture dépend entre autres de l’âge, de l’état de santé et du degré d’activité de l’animal. Nourrissez toujours votre protégé après une promenade ou une activité sportive. Il aura ensuite besoin de se reposer et de digérer.

Histoire : une jeune race de chien originaire des États-Unis

L’histoire de l’élevage du Berger américain miniature est à l’origine de confusions et d’ambiguïtés liées à son nom. Ce chien est issu du Berger australien. Si des représentants de la race particulièrement petits sont nés à plusieurs reprises par le fruit du hasard, ce n’est qu’à la fin des années 1960 que les « mini-aussies » ont été élevés de manière ciblée aux États-Unis.

Dans les années 1980, deux clubs concurrents se sont alors consacrés à l’élevage des petits chiens de berger. À l’époque, les animaux portaient encore le nom de « berger australien miniature ».

Reconnaissance officielle de la race

Lorsque l’un des deux clubs a cherché à obtenir une reconnaissance officielle de la race en 2011, ce chien a été rebaptisé « berger américain miniature ».  L’autre club continue, aujourd’hui encore, à élever le berger australien miniature sous son ancien nom.

Si le Berger américain miniature est désormais reconnu par plusieurs associations cynologiques internationales, il n’en va pas de même pour le berger australien.

Achat : combien coûte un Berger américain miniature ?

Même s’il est couramment appelé « Mini-Aussie », seul le berger américain miniature bénéficie d’une reconnaissance officielle. Les animaux vendus sous le nom de « berger australien miniature » ne sont pas soumis aux critères d’élevage stricts définis par les associations cynologiques internationales.

Si vous souhaitez acheter un Berger américain miniature de race pure, vous devez donc impérativement prendre rendez-vous avec un éleveur sérieux. Un chiot berger américain miniature cédé avec le pedigree et tous les papiers requis est généralement disponible a un prix compris entre 1 500 et 2 000 euros.

Évitez à tout prix les bonnes affaires sur Internet

Méfiez-vous des prétendues occasions à saisir sur Internet ! Derrière ces offres bon marché se cachent généralement des personnes cruelles qui produisent des chiots sans se soucier du bien-être des animaux.

Les conséquences sont désastreuses : les animaux se montrent souvent agressifs ou particulièrement vulnérables à des maladies chroniques car ils ont été séparés trop tôt de leur mère. Il arrive aussi fréquemment que l’élevage se fasse avec des animaux malades. Lorsque les problèmes sont découverts, le vendeur n’est généralement plus joignable et le maître doit assumer seul les coûts qui résultent de la situation.

Conclusion : un petit chien avec de grands besoins

La taille compacte du Berger américain miniature et sa ressemblance avec le très populaire berger australien font certainement battre le cœur de nombreux amoureux des chiens. Toutefois, cette version miniature du berger australien a elle aussi de grands besoins – dont ses amateurs feraient mieux de tenir compte avant d’en faire l’acquisition.

Aperçu des Bergers américains miniatures

En bref : Le Berger américain miniature est un chien compact et travailleur qui exige beaucoup de son maître. S’il est bien éduqué, il s’agit d’un chien de famille affectueux.
Hauteur au garrot : 33-46 cm
Poids : 8-14 kg
Espérance de vie moyenne : 12 ans
Prix : à partir de 1 500 euros
Caractère : intelligent, affectueux, actif, joueur, forte volonté de travail
Poil : mi-long
Couleur du poil : grande variété de couleurs et de motifs
Degré d’investissement pour l’éducation : moyen
Niveau d’entretien : moyen
Besoin d’exercice : élevé
Origine : USA

Natalie Decker
Profilbild Natalie Decker (mit Pferd)

« Une vie sans chiot est possible, mais dénuée de sens », disait l’artiste Loriot. Je suis entièrement d’accord avec lui, et j’ajouterai même : « Tout comme une vie sans cheval, chat et lapin ! ». Les petits et grands animaux me passionnent, et j’ai la chance de pouvoir écrire à leur sujet en tant qu’auteur freelance. Avec mes articles, je cherche à sensibiliser les lecteurs à la condition animale et à donner des conseils utiles aux amoureux des animaux.


Articles les plus utiles
15 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
9 min

American Bully

Il a l'air méchant mais est en réalité un amour de chien. Cette description convient parfaitement à l'American Bully. Dans cet article, nous vous présentons une race de chien encore rare en Europe.

12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.