27 juin 2019 - Actualisé 12 juillet 2019

10 questions à poser à l’éleveur de chats

Portait de face d'un chaton blanc, tenu dans les bras de sa maîtresse qui est vue de dos

Persan, Siamois, Maine Coon ou British Shorthair ? Quelle que soit la race de chat que vous choisirez : si vous voulez devenir un vrai chat de race, vous devrez absolument passer par un éleveur de chats de bonne réputation. Mais comment savoir si l'éleveur que vous avez choisi est vraiment sérieux et si les chatons sont en bonne santé ? Pour vous assurer que vous avez fait le bon choix, posez les 10 questions suivantes à l'éleveur.

Considérations à prendre en compte lors d’adopter un chat

L'arrivée d'un chat chez soi représente un grand changement. Tout à coup, vous devez vous occuper d'un être vivant avec ses propres besoins et exigences. Qui vas s'occuper du chat pendant les 10 à 15 prochaines années ? Qui veillera à ce qu’il fasse suffisamment d'exercice et à ce qu'il reçoive une alimentation saine et des soins appropriés ? Et qui prendra soin de lui en votre absence ? Si vous voulez adopter un chat, réfléchissez d'abord bien à ces questions, et ne vous précipitez pas. Un chat ne devrait pas avoir à se retrouver en refuge simplement parce que ses maîtres se sont rendu compte qu'il n'était pas compatible avec leur mode de vie.

Si vous vous êtes bien informé sur les besoins et les habitudes des chats, si vous êtes convaincu que vous pouvez offrir à un chat tout ce dont il a besoin, si vous savez de quel équipement vous avez besoin avant son arrivée, et si chaque membre de votre famille est d'accord avec l'arrivée de ce nouvel animal, rien ne s'oppose à ce que vous adoptiez un chat. Peut-être que vous êtes déjà tombé amoureux d'une race de chat particulière, et que vous aimeriez adopter un chaton que vous accompagnerez tout au long de sa vie ? Dans ce cas, contactez un éleveur de chat de bonne réputation, qui a de l'expérience avec la race qui vous intéresse et qui pourra vous donner des conseils. Laissez-vous le temps de choisir le bon élevage et le bon chaton. Malheureusement, parmi les vendeurs, on trouve également quelques moutons noirs qui se soucient davantage du profit que du bien-être des animaux. Avant d'acheter un chat à un éleveur, vous devez écouter votre instinct et être sûr que le jeune chat vient d'un bon élevage. Afin d'apporter un peu plus de poids à votre instinct, nous avons regroupé ci-dessous dix questions que vous pouvez poser à un élever pour tester son sérieux.

10 questions importantes à poser à l'éleveur de chat

  • Puis-je venir vous rendre visite et voir votre élevage de chats ?

Afin de pouvoir vous faire une idée complète de l'éleveur et de ses chats, une visite personnelle chez eux est indispensable. Si l'éleveur refuse, et vous propose plutôt de vous rencontrer ailleurs, dans un lieu « neutre », vous pouvez couper court immédiatement. Un éleveur de chat sérieux vous invite volontiers chez lui et vous montre fièrement son élevage et ses chats.

  • Où vivent les chats de votre élevage ?

Lors d’une visite chez l’éleveur, il s’agit, en plus d'avoir une conversation en personne, de pouvoir évaluer les conditions de vie des chats. Il ne s'agit pas de voir si les meubles ou le tapis de l'éleveur vous plaisent, mais de savoir si les chats grandissent dans un environnement lumineux, chaleureux et propre. Si les animaux sont logés à l'extérieur de la maison, dans un enclos, le sous-sol ou le hangar, l'éleveur ne doit pas aimer ses animaux tant que ça. Aussi indépendants que soient les chats, ils ont besoin d'un contact étroit avec nous, les humains, et doivent être habitués à vivre avec nous dès leur naissance. Par conséquent, n'achetez que chez un éleveur dont les animaux vivent dans la maison, avec sa famille et lui.

  • Puis-je prendre mon temps pour regarder les chatons ?

L'élément le plus important à prendre en compte dans votre décision est l'impression que les animaux donnent. Les animaux sont-ils extravertis et alertes ? Les chats sont curieux de nature et aiment explorer leur environnement. Pendant votre visite, s'ils ont l'air angoissés et apeurés ou s'ils sont apathiques, posez-vous des questions. Par conséquent, examinez les chatons et donnez-leur le temps nécessaire pour vous renifler et apprendre à vous connaître. Comment les jeunes chatons se comportent-ils envers vous et entre eux ?

L’apparence des animaux en dit long sur leur santé et leur bien-être. Certaines zones de leur corps sont-elles sans poils ? La région anale est-elle sale ou l'estomac est-il ballonné ? Si c'est le cas, ce sont des indications sérieuses que l'éleveur a négligé ses animaux, et qu'ils ne sont pas nourris et soignés comme ils le devraient. N'achetez que chez un éleveur de chat dont les chatons sont tous en bonne santé et ont un pelage brillant et doux, et dont le nez, les yeux et les oreilles sont propres, et pas collés, ni encroûtés.

  • Puis-je voir la mère des chatons ?

Personne ne peut remplacer la relation qu'un chaton a avec sa mère et ses frères et sœurs. Les chatons ont besoin de la proximité de leur famille pour bien débuter dans la vie. Avec leurs frères et sœurs, ils apprennent de leur mère tout ce dont ils auront besoin plus tard. Par conséquent, la mère des chatons doit toujours vivre, elle aussi, chez l'éleveur. Si ce n'est pas le cas et que l'éleveur essaie de vous raconter que la mère est morte en donnant naissances aux chatons, vous devez être vigilant. Malheureusement, il s’agit souvent d’une arnaque de la part de vendeurs douteux. Un éleveur sérieux s'inquiète pour la mère et vous le montrera. La mère ne doit pas être trop timide ni agressive, et elle doit se laisser caresser par l'éleveur. Observez également comment elle se comporte envers ses petits. Si elle se montre agacée ou désintéressée, il se peut qu'elle ne soit pas du tout la vraie mère des chatons. Demandez également à l'éleveur quand la chatte a eu une portée la dernière fois. Sont-elles suffisamment espacées ? Un éleveur sérieux fait accoucher ses chattes au maximum une fois par an.

  • A quel âge donnez-vous les chatons ?

Pour que le chaton ait un bon départ dans la vie, qu'il ait le temps d'apprendre de sa mère et qu'il soit bien sociabilisé, il ne doit pas être adopté, et donc séparé de sa mère, trop tôt. Par conséquent, un éleveur sérieux ne donnera pas les chatons avant la douzième semaine de vie, et seulement s’il est convaincu que son petit chaton sera bien dans sa nouvelle famille humaine. Un bon éleveur, qui aime ses chats et se soucie de leur bien-être, veut savoir dans quelles mains il les laisse.

  • Les chats sont-ils vaccinés et vermifugés ?

Bien qu'il n'existe pas de vaccin obligatoire pour les chats dans de nombreux pays, il est recommandé de les vacciner contre les maladies dangereuses et souvent mortelles telles que la grippe et le typhus félin chat. Dans le meilleur des cas, la première vaccination a lieu à partir de la 8ème semaine de vie. Après un rappel à partir de la 12e semaine de la vie, le chat est protégé à vie. Comme les chats vivent toujours chez l’éleveur à cet âge, c’est à lui de s'occuper de la vaccination. Les chatons doivent donc déjà être vaccinés quand ils sont adoptés. Demandez à l'éleveur de vous montrer le certificat de vaccination, et vérifier si les maladies ci-dessus sont répertoriées. De nombreux éleveurs font également vacciner leurs chats contre la rage, la leucémie féline (leucose) et la péritonite transmissible du chat (PIF). Vérifiez également que les papiers comportent bien le cachet du médecin, car les vaccinations ne peuvent être effectuées que par un vétérinaire.

Lisez également : L’essentiel des vaccins pour chat et pour chaton

La vermifugation est tout aussi importante pour la santé des petits chatons. En règle générale, les éleveurs font vermifuger les chatons à 3 semaines, puis de nouveau toutes les trois à quatre semaines.

  • Pouvez-vous me montrer les papiers des chats ?

Si vous voulez un chat de race, prêtez attention à l'exhaustivité des documents. Ceux-ci comprennent le carnet de vaccination susmentionné et un pedigree. Pour le recevoir, l'éleveur doit être membre d'un club de race reconnu. Le pedigree fournit non seulement des informations sur les parents / grands-parents du chaton, mais constitue également une preuve que l'éleveur a satisfait à toutes les exigences en matière de reproduction. Un pedigree n’est donné qu’aux chats de race, issus d’un élevage responsable, c’est-à-dire dont les parents sont enregistrés auprès d’une association et ont fait l’objet d’un test négatif pour les maladies héréditaires.

Chaton gris tenu dans la main de sa maîtresse qui l'embrace
  • Pourquoi avez-vous choisi cette race de chat ?

Si vous êtes intéressé par une race de chat en particulier, vous avez peut-être déjà lu et entendu beaucoup de choses sur les caractéristiques de cette race. Et bien sûr, vous pouvez supposer qu'un éleveur connaît très bien la race qu'il élève et ses particularités. Demandez-lui pourquoi il a choisi cette race et ce qui rend les chats si spéciaux à ses yeux. Une conversation personnelle avec un éleveur expérimenté est non seulement très informative pour vous, mais c'est en même temps un petit « test » pour voir si l’éleveur est vraiment sérieux. L'éleveur doit être spécialisé dans un maximum de deux races, et être capable de parler de ses expériences personnelles avec les chats de cette race. S’il élève plus de deux races et ne vous donne que des informations générales et superficielles, montrez-vous prudent et, si nécessaire, cherchez plutôt un autre éleveur plus expérimenté.

  • Combien coûte un chaton et y a-t-il un contrat de vente ?

Bien sûr, une bonne conversation avec l'éleveur comprend également des informations « commerciales ». Un éleveur de bonne réputation vous donnera un prix d’achat clair et n'essaiera pas de vous convaincre d’acheter avec une offre promotionnelle. Un vrai chat de race issue d'un élevage responsable a son prix. Si le prix est très inférieur à 400 euros, ce n'est probablement pas une offre sérieuse. En effet, un éleveur de chats doit investir beaucoup d’argent : le coût des visites chez le vétérinaire, des vaccinations, du déparasitage, des tests de santé, des aliments de qualité et de formation ne doit pas être sous-estimé, et peut difficilement être couvert par un prix d’achat aussi bas. Dans tous les cas, demandez à l'éleveur comment le prix d'un chaton est calculé, même si le prix qu'il vous a indiqué semble approprié.

Un éleveur de bonne réputation conclura également avec vous un contrat de vente dans lequel seront spécifiées, outre le prix d'achat convenu et les coordonnées de l'acheteur et du vendeur, les conditions d'élevage et les caractéristiques d'identification du chat.

  • Quels conseils pouvez-vous me donner sur le mode de vie et la nourriture du chat ?

L'amour pour les chats et la préservation du le bien-être de la race sont la première préoccupation des éleveurs responsables. Il est donc naturel qu'un éleveur veuille savoir exactement dans quelles mains il met ses chatons. Les questions personnelles sur votre travail, votre état civil, vos conditions de vie et vos loisirs ne sont donc pas de la simple curiosité, mais permettent à l'éleveur d'avoir une image complète de vous. Lorsque vous répondez aux questions, soyez franc et honnête. Après tout, il est également dans votre intérêt que le petit chat vous convienne bien et que vous en profitiez pendant de nombreuses années. Si vous ne savez pas encore trop comment vous occuper des chats et comment les nourrir, admettez-le. C'est tout à fait normal pour les débutants, et l'éleveur ne vous refusera pas le chat pour autant. Ce qui compte, c'est que vous montriez de l'intérêt pour les conseils et astuces de l'éleveur. Après tout, vous pouvez en apprendre beaucoup sur les chats auprès d'un bon éleveur. Vous aurez probablement des questions ou des incertitudes au début, mais il est également tout à fait normal que de nouvelles interrogations vous viennent plus tard, par exemple si votre chat se comporte soudainement de façon inhabituelle, refuse sa nourriture ou d'utiliser son bac à litière, etc. Dans de tels cas, avoir une bonne relation avec un éleveur expérimenté, qui se fera un plaisir de vous aider et de vous conseiller même après l'adoption, ça n'a pas de prix.

Articles les plus lus

La cohabitation entre chien et chat

« Ils sont comme chien et chat » :  lorsque vous entendez cette expression, vous supposez qu'il ne s'agit pas des meilleurs amis ! D’où vient ce mythe selon lequel chiens et chats sont des ennemis ?

30 noms de chats pour l’année 2019

Vous avez récemment adopté un chat et vous lui cherchez toujours un nom ? Vous êtes au bon endroit ! Voici les 30 plus beaux noms de chats pour l’année 2019. Que vous aimiez les noms classiques, exotiques, mignons ou pour chats espiègles, il y en a pour tous les goûts.

Adopter un deuxième chat

Pour une cohabitation réussie, à quoi un maître doit-il veiller lors de l'adoption d'un deuxième chat ? Le magazine zooplus vous éclaire sur la vie en communauté des petits félins.