Boxer allemand

Boxer allemand bringé

Costaud et agile, têtu et équilibré, paisible mais toujours prêt à se défendre... Le Boxer allemand est une race de chien pleine de contradictions. Sa polyvalence fait du Boxer un chien aux talents multiples.

Sur votre boutique zooplus, retrouvez des aliments spécifiques, destinés à répondre aux besoins nutritionnels particuliers des Boxers allemands.

Caractère du Boxer allemand

Aujourd’hui, le Boxer allemand est très apprécié en tant que chien de compagnie, mais son caractère fait également de lui un très bon chien de garde, de défense et de secours. Le Boxer courageux et joueur peut même devenir un fidèle compagnon de jeu pour vos enfants. Ce chien accomplit toujours avec brio les tâches qui lui sont confiées.

Cette particularité est principalement due au fait qu’il obéit facilement aux ordres. Par conséquent, l’éducation du chien Boxer s’effectue sans grande difficulté. Les Boxers sont toujours prêts à apprendre, sont très faciles à vivre et se montrent fidèles envers les humains. De par leur nature calme et équilibrée, les Boxers font d’excellents chiens de compagnie. Le Boxer allemand trouvera sa place même ao cœur de familles avec de jeunes enfants. Sa patience est remarquable : même en présence d’enfants très actifs, elle n’arrive jamais à ses limites. Ce chien adore les enfants par-dessus tout et prend beaucoup de plaisir à jouer avec eux, et ce à tout âge.

S’il se montre affectueux et fidèle envers sa famille, alors le Boxer sera tout aussi attentif et vigilant envers tout ce qui viendrait menacer cette « idylle familiale ». Le Boxer aborde les étrangers de manière méfiante, en gardant ses distances. En cas d’urgence, il n’hésitera pas à protéger et défendre sa famille. Le courage et la bravoure font du Boxer allemand un chien de garde fiable, qui n’a rien à envier aux chiens de sa catégorie. Cependant, un Boxer ne réagira jamais de manière virulente sans raison. Les nerfs solides et l’assurance du Boxer lui permettent de garder son calme à toute épreuve et de se montrer fort, dissimulant ainsi ses traits de caractère à première vue contradictoires.

Apparence du Boxer allemand

Le Boxer allemand ne séduit pas seulement ses admirateurs par sa polyvalence mais également par son apparence unique. Le crâne anguleux et la mâchoire large et puissante représentent les principales caractéristiques physiques de ce chien. La mâchoire prognathe du Boxer est également caractéristique. Ce terme signifie que ses mâchoires ne sont pas alignées. Ainsi, sa mâchoire inférieure est plus longue que sa mâchoire supérieure, à tel point que la lèvre supérieure du Boxer repose sur les canines de sa mâchoire inférieure.

Le masque foncé du Boxer se distingue clairement de la couleur de sa robe. Les Boxers présentant une robe jaune et bringée sont admis par la Fédération Cynologique Internationale. La robe jaune classique varie du jaune clair au rouge cerf foncé. Cependant, les couleurs privilégiées par le standard sont comprises entre les tons de jaune et de rouge. Chez le chien bringé, les bandes noires sont clairement visibles sur les parties claires de la robe. Des taches blanches peuvent recouvrir le corps du chien mais ne doivent cependant pas dépasser un tiers du pelage.

Le pelage court, lisse et très près du corps souligne la force et la musculature du Boxer. Malgré une corpulence robuste, le Boxer n’est pas un chien lourd ou pataud. Les mouvements dynamiques de ce chien mettent en valeur ses pattes arrière musclées et laissent transparaître sa grâce et sa puissance. Le corps du Boxer est carré, cela signifie que la hauteur au garrot est égale à la longueur du corps. Son cou rond et fort suit une ligne élégante, de la nuque jusqu’aux épaules.

Même cela n'a pas toujours été le cas, la queue et les oreilles des Boxers restent aujourd'hui au naturel. En effet, la coupe des oreilles est interdite depuis 2004 en France, selon la loi de protection des animaux. Etant donné que ces pratiques ne sont pas interdites dans tous les pays, vous pouvez être amenés à rencontrer des Boxers venus de l’étranger avec les oreilles et la queue coupés. D’après la FCI, la coupe des oreilles et de la queue n’est pas considérée comme une faute, mais ces interventions pour des raisons esthétiques sont refusées. Les oreilles du Boxer sont naturellement positionnées très haut sur la tête et retombent sur les joues. Les yeux foncés en amande et le bord des paupières de couleur noire confèrent leur expression caractéristique à ce chien bringé.

Boxer allemand

Histoire du Boxer allemand

Descendants directs des Bullenbeisser brabançons ("mordeurs de taureaux"), les Boxers allemands ont hérité de leur force et de leur énergie. Au Moyen-âge, les chiens de type Bullenbeisser étaient répandus dans de nombreux pays sur le territoire correspondant à l'actuelle Europe. Ils ont principalement été élevés en tant que chasseurs dans le but de chasser les ours et les sangliers des forêts sauvages. Du 16ème au 18ème siècle en Angleterre, ces chiens puissants étaient dressés pour les combats, lors desquels ils affrontaient des taureaux. Ils se servaient de leur mâchoire large pour attraper leur proie, et tenaient bon jusqu’à ce qu’elle tombe à terre. Autrefois, les chasseurs qui possédaient des élevages choisissaient principalement des chiens qui présentaient un museau large et une truffe relevée.

La description du Bullenbeisser de George Franz Dietrich dans son « Guide pour chasseur », datant de 1820, présente de nombreuses similitudes avec l’apparence des Boxers allemands d’aujourd’hui : « Les Bullenbeisser ou les Bärenbeisser sont des chiens de taille moyenne, forts et courageux, à la tête petite et large. Ils attrapent tous les animaux qui les traquent et il est difficile de les battre. On les prépare à la chasse dès leur 6ème semaine en leurs coupant les oreilles et la queue. Leur ruse et leur méchanceté face aux animaux et aux humains peuvent vite devenir un danger, c’est pourquoi l’élevage de cette race de chien n’est pas autorisé dans certains pays ».

Alors que la stature et la musculature du Bullenbeisser sont similaires à celles du Boxer allemand d’aujourd’hui, le comportement de ces deux races est incomparable. Le changement de comportement du successeur du Bullenbeisser est lié à l’apparition des armes à feu, qui ont rendu ces chiens de chasse inutiles, menant ainsi à une réduction massive des élevages. Au 19ème siècle, des tentatives d’élevage d’une nouvelle race de chien ont eu lieu, avec des chiens accouplés au Bulldog anglais. Ces chiens faisaient certes penser aux Bullenbeissers, mais avec un caractère bien différent. En 1895, les créateurs de cette nouvelle race se réunirent à Munich pour fonder le « Boxer Club ».

Le nom du Boxer allemand trouva ses origines à Munich, notamment du nom « Bierboxer ». Les éleveurs munichois savaient depuis longtemps à quoi devaient ressembler leurs « Bierboxer » : « Un chien de compagnie beau et élégant, qui ne doit dans aucun cas présenter une apparence vulgaire, repoussante ou laide ». En réalité, le standard du « Boxer Club », datant de 1905 est resté inchangé.

Élevage et santé du Boxer allemand

L’association du Boxer Club de Munich garda la responsabilité du standard de la race jusqu’à ce que la Fédération Cynologique Internationale (FCI) prenne la relève. Alors que le Boxer fut officiellement reconnu en 1924 en tant que chien de service, il fut d’abord élevé en tant que chien d’utilité. Aujourd’hui, les élevages de Boxers destinés à devenir chiens d’utilité se font de plus en plus rares. Malgré que leurs chiens aient à l'origine été élevés comme chiens d’utilité, il est remarquable que les membres du Boxer Club aient su accorder de l’importance à l’évolution du comportement de leurs chiens et ne l’ont jamais élevé comme autrefois, uniquement pour sa performance ou sa beauté. C’est ainsi que le Boxer a pu développer les traits de caractère qu’on lui reconnait aujourd’hui.

La race commença à gagner en notoriété dans le monde entier, grâce à la cynologue Friederun Stockmann qui participa avec son Boxer « Vom Dom » à de nombreuses expositions et à des remises de prix. Avec son Boxer prénommé Lustig Von Dom, Mme Stockmann est aujourd’hui considérée comme étant la fondatrice de l’élevage de Boxer et la personne qui a fait de la race l’une des plus connues et les plus appréciées. En plus de l’association du Boxer Club à Munich, il existe aujourd’hui de nombreuses associations partout dans le monde qui se consacrent aux Boxers allemands. Outre les championnats nationaux et internationaux, ces associations locales ou nationales organisent des tests de performance et des concours d’élevage de Boxers. Les critères pour atteindre un bon élevage émanent du Boxer Club de Munich. Ainsi, seulement les Boxers qui répondent précisément aux normes du standard sont autorisés à faire partie de l’élevage. L’apparence, la santé mais aussi le caractère et la forme physique des chiens sont surveillés. Sans avoir été admis à l’examen d’admission en élevage, un Boxer ne peut pas investir d’élevage. Les contrôleurs examinent les portées de tous les éleveurs et établissent l’arbre généalogique certifié par la FCI, si les chiens sont admis. Ces contrôles stricts permettent surtout d’empêcher toute propagation de maladies génétiques. Malheureusement, les Boxers sont sujets à quelques maladies génétiques, comme :

  • les déformations articulaires
  • la dysplasie des hanches
  • l’arthrose
  • la spondylose (l’arthrose de la colonne vertébrale).
  • les tumeurs
  • les maladies cardiaques

Il est essentiel pour cette race sensible d’être élevée de manière appropriée, c'est-à-dire selon les exigences de la race Boxer. Afin d'estimer la santé des Boxers, il faut passer à la loupe non pas uniquement les parents, mais également les frères et sœurs de portée des chiens.

Nous vous conseillons de vous méfier des éleveurs irresponsables qui vendent des Boxers allemands « à bas prix ». Afin d’éviter une multitude de frais vétérinaires et un éventuel décès prématuré de leur chiot Boxer, les acheteurs intéressés doivent s’informer sur l’élevage en question. L’adhésion au Boxer Club et une généalogie certifiée par la FCI sont la preuve d’un élevage sérieux et constituent une preuve de l’investissement et de l’engagement des éleveurs. La majorité des 12 000 membres du Boxer Club élèvent leurs Boxers comme chiens de compagnie. Les chiots Boxer sont éduqués et entraînés régulièrement.

chiots Boxer allemand

Alimentation du Boxer allemand

Pour leur santé et vitalité, les chiens ont besoin de consommer une nourriture riche en viande. Certaines marques, comme par exemple Royal Canin ou Eukanuba proposent des gammes de nourriture spécifiques pour chiot Boxer et Boxer adulte, répondant aux besoins nutritionnels de ces chiens.

Assurez-vous toujours que votre chien bringé ait de l’eau propre et fraîche à disposition.

Découvrez la sélection de friandises pour chien que vous propose votre animalerie zooplus, afin de régaler votre petit compagnon.

Éducation du Boxer allemand

Certes, les Boxers sont des chiens agréables et amicaux qui obéissent volontiers aux humains. Pourtant, une éducation cohérente et stricte est nécessaire pour que le caractère de votre Boxer se montre sous son meilleur jour. Son envie d’apprendre et son obéissance font du Boxer allemand un bon élève, dont l’éducation portera rapidement ses fruits. Il est important pour le Boxer que vous vous montriez serein, calme et drôle avec lui. Sous la contrainte ou même la violence, les Boxers peuvent montrer leur côté têtu et obstiné, ce qui n’est en général pas l’effet recherché par le maître. Au contraire, si le Boxer se sent totalement à l’aise, il sera alors toujours fidèle à sa famille et suivra très volontiers les consignes.

Vous ne pourrez pas prendre mieux soin de votre Boxer qu’en lui élaborant un « programme sportif » sur mesure. En effet, les Boxers sont des chiens agiles qui aiment bouger et se défouler. Ils adorent les longues promenades en famille, les randonnées en pleine nature autant que les joggings en compagnie de leur maître, équipés de laisses et harnais spécifiques pour le jogging. Si en plus des escapades dans la nature, vous lui mettez à disposition des jouets pour chien, votre Boxer sera aux anges ! Même les chiens les plus âgés se réjouissent de pouvoir jouer avec une balle, des jouets d’occupationune peluche ou des jouets à lancer pour chien. Il n’est pas étonnant que le Boxer s’entende bien avec les enfants : il partage avec eux sa joie, sa gaieté et son envie constante de jouer. Un Boxer se sentira extrêmement à son aise dans une famille avec des enfants. En compagnie d'enfants en bas âge, même dans les situations les plus agitées, les nerfs d’acier des Boxers leur permettent de garder leur calme, en toute circonstance. Le seul problème pourrait être le fait que les jeunes Boxers risquent d’effrayer les enfants (mais aussi les parents) de par leur exubérance. En effet, les chiots Boxers sont très vifs et ne connaissent encore aucune limite lorsqu’ils jouent. C’est pourquoi une éducation dès le plus jeune âge est essentielle afin d’apprendre aux chiots Boxers d’être prudents avec les enfants. Ainsi le chien connait les règles à suivre et les limites à ne pas franchir. Or, cela ne signifie pas qu’il est trop tard pour les Boxers adultes n’ayant pas bénéficié d’une telle éducation !

Si vous souhaitez adopter un chien venant d’un refuge pour animaux, il s’avère judicieux de l’emmener prendre quelques cours dans un club canin afin qu’il retrouve son envie d’apprendre.

Sa soif d’apprendre et sa volonté innée d’obéir font du Boxer un chien parfait pour les personnes n’ayant pas d’expérience avec les compagnons à quatre pattes. Il reste tout de même indispensable de s’informer sur la race, ses spécificités et ses besoins avant d’adopter votre Boxer ! Si le Boxer, chien bringé, est votre premier chien informez-vous sur les règles d’éducation et les exercices de training qui plairont à votre chien. Ces entraînements à deux vous permettront de devenir inséparables !

Nous vous souhaitons de merveilleux moments avec votre Boxer !

Sur votre boutique zooplus, retrouvez des croquettes spécifiques pour Boxers, élaborées pour répondre aux besoins spécifiques de ces chiens.

Articles les plus lus

Canari

Les canaris sont des oiseaux très facile à vivre : ils se soignent eux-mêmes lorsque vous leur mettez à disposition une petite baignoire, quelques perchoirs de tailles différentes et un os de seiche.

Diamant mandarin

Si vous avez chez vous un couple de diamants mandarins, vous avez sûrement remarqué qu’il ne vous aura pas fallu attendre longtemps pour voir naître des oisillons. En effet, le diamant mandarin est un oiseau qui se reproduit assez facilement et rapidement. Il vous faudra réfléchir en temps voulu si vous avez assez de place et de temps à offrir à tous ces petits oiseaux.

Inséparables ou agapornidés

Du fait de leur petit gabarit, les inséparables sont souvent placés dans des cage bien trop étroites. Ces petites boules d’énergie ont besoin d’un espace suffisamment spacieux pour pouvoir se défouler.