30 octobre 2017 - Actualisé 21 août 2019

Chow-Chow

Chow-Chow

Avec son pelage doré, sa grande crinière et son corps compact, le Chow-Chow impressionne ! Le chien Chow-Chow est une race primitive, qui fait partie des plus anciennes races de chien répertoriées. Ces chiens originaux par leur physique de lion présentent également un caractère particulier. Certains maîtres rapportent que le caractère du Chow-Chow s’apparente à celui d’un chat. Si vous vous êtes lié d’amitié avec un chien Chow-Chow, vous savez que ces chiens lion n’ont pas uniquement l’aspect d’un fauve mais également un vrai cœur de lion.

Le chien Chow-Chow et son apparence majestueuse

En Chine, il est surnommé « chien lion bouffi », « chien ours » ou « chien à la langue bleue ». Ces petits noms vous donnent déjà des indices sur l’apparence peu commune ce chien.

Les Chows-Chows appartiennent au groupe des Spitz asiatiques. Ils ont un corps compact, pèsent environ 30 kilos et ont une hauteur au garrot pouvant aller jusqu’à 56 cm. Il existe aussi bien des chiens Chow-Chow à poils longs qu’à poils courts, qui sont d’ailleurs très pelucheux et doux. Les « Smooth Chows » à poils courts sont cependant moins répandus que les chiens à poils longs. Leur pelage épais et dense est toujours uni, les parties ventrales et les pattes peuvent être plus claires. Le standard de la race de chien Chow-Chow reconnait les couleurs de robe suivantes :

  • Noir
  • Rouge
  • Bleu
  • Chevreuil
  • Crème
  • Blanc

Les oreilles des chiens Chow-Chow sont bien dressées sur la tête et leur queue est courbée sur le dos. La langue, le palais et les lèvres du Chow-Chow sont caractéristiques de la race, puisque ces parties apparaissent de couleur bleutée. Voir un chien avec la langue bleue serait inquiétant pour d’autres races. En effet, ce détail peut être le symptôme d’un apport insuffisant en oxygène. À ce jour, aucune explication scientifique ne révèle la cause de la langue bleue du Chow-Chow, mais les légendes abondent ! Selon l’une d’entre elles, lors de la création de l’univers et des étoiles, des petits morceaux bleus se seraient effrités dans le ciel avant de tomber sur la Terre. Les Chows-Chows les auraient léchés, et leur langue en aurait été teintée pour toujours.

Chow-Chow blanc

Origine du Chow-Chow : une race ancestrale aux multiples facettes

Cette race est originaire de Chine mais a cependant des ancêtres sibériens. Ce type de chien lion existe déjà depuis plus de mille ans. La race compte parmi les plus anciennes et se différencie énormément des races de chien d’aujourd’hui, sur le plan génétique. Il est présumé que le Chow-Chow a eu une influence sur la représentation du « chien Fu », qui est le gardien de nombreuses structures représentatives chinoises. Dans l’antiquité, les Chows-Chows étaient gardiens de temples en Chine, en Mongolie et au Tibet. Plus tard, ils ont été largement utilisés en tant que chiens de chasse et chiens de garde dans les foyers, sans oublier leur image de « chiens du peuple ». Les cours impériales ont longtemps utilisé cette race comme symbole de prestige. Pourtant, les Chows-Chows pouvaient finir dans l’assiette de leur propriétaire, qui utilisaient par ailleurs leurs fourrures chaudes.

Au 19ème siècle, cette race fit son arrivée en Europe. En Grande-Bretagne, les premiers chiens Chow-Chow pouvaient être admirés au zoo et suscitaient l’intérêt des visiteurs. En 1865, la reine Victoria obtint ce chien original en cadeau. En 1895, les premiers admirateurs créèrent une association pour Chow-Chow, répliquée 10 ans plus tard aux États-Unis. Cependant, ces chiens pelucheux restaient inabordables et symbole de prestige dans le monde occidental. Deux chiens de cette race ont vécu à la Maison-Blanche. Calvin Coolidge, président américain de 1923 à 1929, appela ses Chows-Chows Tiny Tim et Blackberry.

De nos jours, les Chows-Chows ne vivent presque plus en Chine mais plutôt en Europe et en Amérique du Nord. Durant les années 80, cette race connut une popularité des plus impressionnantes.

L’origine du nom de la race n’est pas clairement établie et il existe encore beaucoup de théories à ce sujet. Une de ces théories relate que le nom s’est simplement inspiré du mot chinois « Gou » qui signifie « chien ». D’autres prétendent que le nom viendrait du mot « tschau-tschau », qui en anglais Pidgin signifierait « friandises ». Aujourd’hui encore, « chow » signifie « nourriture » en anglais américain familier. Chow-Chow, Show-Show, Cho Cho… toutes les orthographes désignent ce chien lion.

Santé du Chow-Chow

Cette race souffre souvent d’eczéma, de repliement de la paupière ainsi que de dysplasie des hanches. Des examens préventifs et des traitements adaptés peuvent ralentir la propagation de ces maladies, et ainsi permettre d’éviter l’opération. Lors de l’adoption de votre Chow-Chow, il est recommandé de s’assurer que les parents du chiot aient été examinés. Les professionnels utilisent uniquement les animaux en bonne santé dans l’élevage de Chow-Chow. Ce chien a une espérance de vie de 12 à 14 ans en moyenne.

chiots Chow-Chow

Soins du chien à la langue bleue

Cette crinière de lion demande à être entretenue. Si vous avez un Chow-Chow à poils longs, vous allez devoir le brosser deux à trois fois par semaine. Un brossage quotidien reste idéal, si vous en avez la possibilité. Il est recommandé de passer un coup de peigne pour chien une fois par semaine seulement. C’est particulièrement derrière les oreilles et les collerettes que les poils s’emmêlent.

Vous devriez éviter les bains et laver votre Chow-Chow uniquement s’il est vraiment trop sale. Beaucoup de fans de Chow-Chow conseillent un bain mensuel. Si vous devez laver votre Chow-Chow, veillez à utiliser un shampoing doux pour chien. Cela réduira efficacement le risque d’allergie. En été et lors de fortes températures, pensez à jeter un coup d’œil au point de contact entre la queue et la peau de votre Chow-Chow, car les irritations cutanées peuvent vite apparaître.

Éducation du Chow-Chow

En raison du caractère du Chow-Chow, plutôt têtu, son éducation demande de la patience. Le Chow-Chow a besoin de cohérence et de clarté. Chaque regard baissé devant lui peut lui permettre de reprendre le dessus. Malgré le caractère du Chow-Chow parfois dominant, vous pouvez tout de même éduquer votre chien avec beaucoup de délicatesse. Gardez toujours à l’esprit qu’il ne sera jamais un compagnon qui écoutera à la lettre mais plutôt un chien obstiné.

Dans l’idéal, il faudrait trouver une école pour chien ayant déjà eu des expériences avec la race Chow-Chow, avant d’adopter de votre compagnon. Ainsi, votre chiot pourra apprendre à connaitre d’autres chiens. Une bonne socialisation est essentielle pour le chiot Chow-Chow. En raison de son comportement de tête de mule, ce chien conviendra davantage aux personnes expérimentées. Le Chow-Chow malin tournera les erreurs d’éducation des maîtres débutants en sa faveur, ce qui risque de vous mener à des situations incontrôlables. Si vous avez peu d’expérience avec les chiens, informez-vous sur l’éducation et demandez des conseils et astuces à des personnes compétentes.

Le Chow-Chow et le sport

L’agility, l’obérythmée, le canicross ? Ces disciplines ludiques de sport canin ne conviennent malheureusement pas à ce chien douillet. Il apprécie surtout les longues promenades qui lui permettent de renifler mais n’est pas très féru de sport. Les longues randonnées ne sont pas non plus très appréciées par ces chiens lion. En été, et lors de températures élevées tenez compte du pelage de votre chien ! Sans grande surprise, les Chows-Chows à poils longs ne supportent pas la chaleur.

Chow-Chow

Le Chow-Chow, chien de compagnie

Le Chow-Chow est un bon chien de compagnie, même si les exceptions dérogent toujours à la règle. Si vous avez un coup de cœur pour cette petite tête de lion à la langue bleue, réfléchissez à tête reposée avant de franchir le pas de l’adoption. Cet animal convient aux personnes seules car il a tendance à lier une relation étroite avec une seule et même personne. Pensez aussi au temps qu’il vous faut pour les soins de son pelage, surtout pour les Chows-Chows à poils longs.

En général, la race s’adapte à la vie en appartement, mais si vous avez un jardin, cela rendra votre chien bien plus épanoui. Renseignez-vous bien sur les possibilités de garde comme les pensions ou le dogsitting avant de partir en vacances. N’oubliez pas, les pays chauds ne sont pas adaptés pour le Chow-Chow !

En plus des équipements de base comme les coussins pour chien, les laisses, les peignes et démêloirs, les gamelles et les sacs de transport, il faut aussi prendre en compte les coûts que représente une alimentation équilibrée et les frais de vétérinaire qui peuvent vite s’accumuler en cas de maladie. Veillez à ce qu’aucun membre de la famille ne soit allergique aux poils de chien. Si vous avez déjà un chat, choisissez un chien qui soit habitué aux félins. Cette socialisation est effectuée dès les premières semaines de vie chez certains éleveurs. Les Chows-Chows plus âgés s’adaptent difficilement à leurs potentielles proies que sont les chats. Un Chow-Chow peut très bien cohabiter avec des enfants, si vous avez au préalable mis au point des règles claires afin que ces derniers respectent le petit poilu. Ainsi, ils pourront devenir les meilleurs amis du monde !

Pour plus d’informations, lisez aussi l’article du magazine sur la cohabitation chien / chat.

Adopter un Chow-Chow

La race Chow-Chow n’est pas la plus répandue, en effet il n’est pas fréquent de croiser ce chien à la langue bleue dans la rue. Néanmoins, vous trouverez des élevages de Chow-Chow professionnels et compétents qui vous vendront des animaux dotés de papiers. Accordez beaucoup d’importance à cette dimension dans le cadre de votre recherche d’élevage de Chow-Chow ! Il existe également des éleveurs qui ne prennent pas en compte le bien-être des animaux, et que seul l’enrichissement financier intéresse. Un éleveur sérieux vous proposera de visiter son élevage afin d’apprendre à connaitre votre futur chiot et ses parents. Cet éleveur vous informera sur les besoins spécifiques de la race et sera de bon conseil. Lors votre achat, vous ne disposez pas seulement d’un certificat généalogique et d’un carnet de vaccination mais aussi d’un certificat médical. Si l’éleveur vous pose des questions sur les conditions de vie de votre futur chien et sur votre expérience avec les animaux, cela prouve qu’il veille au bien-être de ses protégés.

Si vous souhaitez adopter un Chow-Chow plus âgé, mettez-vous à la recherche d’associations pour Chow-Chow dans le besoin sur internet, spécialement dédiées à ces chiens. Vous trouverez parfois des chiens ressemblant beaucoup aux chiens Chow-Chow dans des associations ou des refuges. De plus, les personnes du refuge pourront vous aider à trouver le compagnon qui vous conviendra le mieux.

Nous vous souhaitons de bons moments avec votre chien lion !

Articles les plus lus

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !

Dogue des Canaries

Chien de combat agressif ou chien de compagnie joueur ? Les avis divergent concernant le caractère du Dogue des Canaries. Ce qui est absolument certain, c’est qu’aucun chien n’est né chien de combat. Certains chiens le deviennent, par l’influence de l’homme. Il revient aux éleveurs et aux propriétaires la responsabilité de révéler le vrai visage et les traits de caractère positifs et emblématiques de leur Dogue des Canaries.

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » attire plus l’attention sur lui que n'importe quelle autre race. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Cela montre une fois de plus que ce sont bien les maîtres qui en font des chiens agressifs et incontrôlables. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.