Cockapoo

Rédigé par Kerstin S.
Cockapoo

Les Cockapoos sont des chiens affectueux et plutôt sportifs qui ont besoin d’être occupés.

De grands yeux ronds comme des billes, des oreilles tombantes et un poil en bataille : avec son air de nounours, il n’est pas étonnant que le cockapoo conquière le cœur de nombreux amateurs d’animaux. Le portrait que nous allons brosser de lui vous dévoile pourquoi ce chien sociable et sportif doit en premier lieu être confié à des mains expérimentées.

Surprise garantie : à quoi ressemble un cockapoo ?

Cette race de chien (répondant également au nom de « Cockerpoo » ou de « Spoodle ») est née du croisement entre le caniche et le cocker spaniel anglais ou américain. Comme il s’agit d’un chien hybride, il n’existe pas de standard pour cette race, et par conséquent aucune apparence uniforme de référence. Certains individus ont les boucles du caniche, d’autres au contraire un poil assez lisse. En règle générale, on reconnaît cependant le cockapoo :

  • à son poil plutôt long, légèrement ondulé
  • aux couleurs très variées de sa robe, qui peuvent se décliner dans presque toutes les nuances, du noir au blanc en passant par la couleur crème
  • à sa taille petite à moyenne, comprise entre 25 à 45 cm (elle dépend du caniche dont le cockapoo descend)
  • à son poids avoisinant les 10 kg, avec des variations possibles en fonction de la taille
  • à ses oreilles tombantes
  • à sa longue queue

Caractère : un chien qui aime les humains – et la chasse

Du point de vue du caractère aussi, le Cockapoo est un parfait mélange entre le caniche et le cocker spaniel. Le caniche et le cocker spaniel sont tous deux des chiens amicaux, qui aiment nouer une relation étroite avec leur maître. La période d’imprégnation et de socialisation chez l’éleveur joue cependant un rôle déterminant pour le tempérament du chien. Comme le cocker spaniel a été élevé pendant des siècles pour chasser les oiseaux, il est aussi passionné de chasse.

Éducation : une boule d’énergie sur pattes

Ce chien tisse des liens étroits avec ses maîtres, ce qui constitue un bon point de départ pour son éducation. Il veut cependant avoir son mot à dire quand il s’agit de prendre des décisions. S’il est éduqué de manière cohérente dès son plus jeune âge, son dressage sera d’autant plus aisé à la puberté et à l’âge adulte. Les maîtres débutants peuvent élever un cockapoo à condition de faire preuve d’un réel engagement et de ne pas prendre l’éducation de leur animal à la légère.

caractère du cockapoo

Un chasseur ambitieux

Cette race de chien se prête à un dressage pour la chasse. Si vous souhaitez laisser courir votre cockapoo en liberté sans qu’il s’adonne à sa passion de chasseur, vous devriez lui faire suivre un entraînement anti-chasse.  Lui apprendre à revenir au rappel est par exemple un passage incontournable.

Il en va de même pour les aboiements. Ne tardez pas à réfréner la propension de votre animal à aboyer à l’aide d’une éducation cohérente. Nombreux sont en effet les cockapoos qui aiment aboyer haut et fort.

Ce chien hybride a beau être mignon à croquer, il fait preuve d’une énergie débordante et a besoin d’être occupé plusieurs heures par jour. Si vous ne lui accordez pas ce temps, il cherchera à s’occuper ailleurs.

La cohabitation avec un cockapoo suppose de prêter attention à deux aspects en particulier : d’une part, l’entretien du pelage de ce chien est assez exigeant, d’autre part, ce chien hybride est une vraie force de la nature. Il se sentira donc dans son élément auprès de familles ou de célibataires qui aiment sortir par tous les temps.

Soins :  à quelle fréquence se rendre au salon de toilettage ?

Beaucoup d’amateurs de chiens se demandent si le cockapoo perd beaucoup ses poils. Cela dépend des chiens, mais en principe, plus le poil de votre animal sera bouclé comme celui du caniche, moins il perdra de poils – à supposer qu’il en perde. Ce n’est pas pour autant un chien à conseiller aux personnes allergiques.

La plupart des chiens hybrides ont un poil exigeant qui nécessite beaucoup d’entretien. Même s’ils ne perdent pas de poils, ils doivent être tondus trois à quatre fois par an. Leur pelage a en plus tendance à feutrer. Les bardanes, les brindilles ou la poussière s’accrochent facilement à leurs poils. Un brossage en profondeur est recommandé tous les deux jours – une fréquence à adapter en fonction de la structure de la fourrure de votre animal.

Profitez de cette occasion pour vous assurer que les oreilles de votre compagnon ne comportent pas de saletés, car des inflammations peuvent vite résulter de la chaleur humide entretenue par les oreilles tombantes. Pour certains individus de la race, une épilation régulière des poils des oreilles s’impose. En cas de doute, demandez à votre vétérinaire si elle s’avère nécessaire pour votre animal.

cockapoo
Les cockapoos ressemblent à des peluches, mais l’entretien de leur pelage est assez complexe.

Pour qui cette race de chien est-elle faite ?

Ce « designer dog » fera un parfait chien de compagnie pour les familles sportives. Il s’entend généralement bien avec les chats, surtout quand il grandit à leurs côtés.

Même si le cockapoo peut trouver son bonheur en ville, il reste un vrai ami de la nature et éprouve le besoin de courir chaque jour en plein air. Il ne supportera la vie dans un logement relativement petit qu’à cette condition.

Attention, cependant : beaucoup de cockapoos ont hérité du cocker spaniel une propension à aboyer plus que de raison. Si vous habitez dans un immeuble, il se peut que votre animal se mette à commenter le moindre événement, comme l’ouverture de la porte des voisins ou les cris d’enfants provenant de l’étage supérieur. Si vous avez un logement mal insonorisé, mieux vaut être averti de cette tendance.

Comment occuper cette race de chien ?

Ce chien a des parents sportifs : les caniches et les cockers spaniels anglais aiment se dépenser. Vous pouvez par conséquent envisager de longues randonnées avec des cockapoos adultes, ou une séance de jogging commune, même si cette dernière empêchera votre compagnon de renifler le bord du chemin, comme il aime le faire.

Ce chien fera également un bon animal de compagnie pour les randonnées d’équitation s’il est dressé dans cette perspective. Une course rapide à côté du vélo devrait être envisagée uniquement sur de courtes distances compte tenu de la taille relativement petite de cet animal, par ailleurs très sportif.

Les chiens de cette race aiment en outre rapporter des objets ainsi que tous les jeux de flair stimulant l’odorat, car ils ont hérité une truffe exceptionnelle du cocker spaniel. Pourquoi ne pas inscrire votre compagnon à un cours de mantrailing ou de recherche de petits objets dans un club de dressage ?

En résumé : les cockapoos sont de vraies petites boules d’énergie qui ont besoin d’occupations. Veillez tout de même à leur accorder des pauses régulières pour éviter de les surmener.

cockapoo sportif
Le Cockerpoo est une vraie force de la nature qui a besoin de faire beaucoup d’exercice pour se défouler.

Les maladies possibles : la qualité des gènes joue un rôle crucial

Un chien croisé est-il en meilleure santé qu’un chien de race ? En principe non, car tout élevage suppose aussi de veiller à la bonne santé d’une race. Si les éleveurs de chiens croisés se montrent négligents dans ce domaine – car les examens de santé coûtent cher et ils n’ont de toute façon pas de papiers à fournir – il se peut que certains cockapoos soient porteurs des maladies héritées du caniche ou du cocker spaniel.

Voici un aperçu des potentielles maladies héréditaires :

  • Dysplasie de la hanche (malformation)
  • Luxation de la rotule (déplacement de la rotule)
  • Atrophie progressive de la rétine (maladie de la membrane interne de l’oeil)
  • Maladie de « von Willebrand » (trouble de la coagulation sanguine)
  • Myélopathie dégénérative (lésion de la moelle épinière)

Les cockers peuvent être en outre sujets à l’agressivité idiopathique (ou « syndrome de la rage »). Il s’agit d’une pathologie comportementale qui prend la forme d’une agressivité qui apparaît soudainement et sans raison apparente. Elle est plus courante chez les chiens de couleur dorée ou rouge.

Comme le cockerpoo a hérité de deux structures de pelage différentes ainsi que d’une prédisposition propre à certains cockers spaniels, il souffre parfois de problèmes cutanés. Chez les deux races, l’inflammation des conduits auditifs est un phénomène assez récurrent.

Alimentation

Concernant l’alimentation, aucune recommandation particulière n’est préconisée pour un cockapoo en bonne santé. Il est possible que ce dernier ait hérité un appétit supérieur à la moyenne du cocker spaniel. Faites dans ce cas attention à sa ligne.

Quelle espérance de vie ?

Un Cockapoo en bonne santé a une espérance de vie moyenne de 15 ans.  

Origines

Le caniche et le cocker spaniel anglais sont des races de chiens anciennes, qui accompagnent les hommes à la chasse depuis des siècles. Les caniches sont originaires de régions côtières où ils participaient autrefois à la chasse des oiseaux aquatiques.

Le Cocker spaniel anglais est lui aussi traditionnellement employé pour chasser les oiseaux, notamment les bécasses, appelées « wood cock » en anglais. Le Cockapoo peut aussi avoir un cocker spaniel américain comme parent.

cocker anglais et caniche nain
Plutôt un Cocker Spaniel (à gauche) ou un caniche (à droite) ? Avec un Cockerpoo, difficile de savoir précisément lequel des deux parents laissera le plus son empreinte.

Les chiens croisés ont le vent en poupe

Quand il s’agit du Cockapoo, la tradition se mêle à une tendance en vogue. Cette race fait en effet partie des « designer dogs » modernes, c’est-à-dire des chiens issus du croisement de deux races pures bien précises. Le Labradoodle, particulièrement connu, appartient à cette catégorie et a ouvert la voie à une multitude d’autres chiens croisés aux noms branchés comme le Golden Doodle, l’Aussiedoodle et le Cavapoo.

Comme ces races de chiens sont à la mode mais que leur élevage ne fait l’objet d’aucune surveillance, beaucoup de charlatans exploitent le filon et gagnent une véritable fortune en se faisant passer pour des éleveurs. C’est l’une des raisons pour lesquelles Wally Conron, l’« inventeur » du Labradoodle, regrette aujourd’hui avoir lancé le concept des « designer dogs ».

Quel chien ressemble au cockapoo ?

Aucun standard n’a été conçu pour caractériser le Cockapoo, qui présente des similitudes avec de nombreux autres chiens croisés.  Les races de chiens résultant d’un croisement avec un caniche, comme le Labradoodle ou le Golden Doodle, peuvent lui ressembler mais sont généralement de taille plus grande.

Les caniches avec une tonte sportive ont également un air de ressemblance avec le cockapoo. Quand il s’agit de caniches, il est cependant plus facile de trouver des éleveurs dignes de confiance.

Les chiens d’eau comme le chien d’eau espagnol peuvent avoir une apparence similaire à cette race. Ils ne perdent pas leurs poils et ont eux aussi besoin d’être entourés d’amateurs de chiens disposés à sortir par tous les temps.

Combien coûte ce chien ?

Aucune des grandes organisations canines ne reconnaît le cockapoo comme chien hybride, ce qui a malheureusement des répercussions sur son élevage. Il est en effet très difficile de trouver un professionnel fiable.   

Tout comme le Labradoodle, le Cockapoo est en plus très prisé car il passe - à tort - pour un chien adapté aux personnes allergiques. Cet engouement se traduit par des prix élevés pouvant atteindre 2000 euros ou plus. Notez bien qu’il s’agit d’une somme à débourser pour un chien sans pedigree et dont les parents n’ont subi aucun examen de santé.

Si vous envisagez d’acheter un Cockapoo, essayez de trouver un éleveur qui s’assure de l’absence de maladies génétiques chez les parents de l’animal en pratiquant des examens sur le caniche et le cocker spaniel. Un chien pucé, issu du croisement de deux parents en bonne santé et avec un carnet de vaccination européen ne devrait pas coûter plus – mais pas beaucoup moins - de 1000 ou 1500 euros.

Attention : il se peut qu’il y ait des délais d’attente. Mieux vaut prendre votre mal en patience plutôt que de transiger sur l’origine de votre chien.

Conclusion : des chiens amicaux pour des maîtres expérimentés

Les Cockapoos sont des chiens aussi mignons que sympathiques. Leur apparence et leur nature sociable ne devraient cependant pas occulter le fait qu’ils ont besoin de beaucoup d’exercice, d’une éducation cohérente et que leur poil nécessite un entretien intensif. Autant de raisons qui expliquent que ces chiens conviendront davantage à des maîtres aguerris qui ont beaucoup de temps à leur consacrer.

Sources :


Kerstin S.
puppy

J’ai commencé ma carrière de rédactrice sur le forum zooplus. En 2011, certains passionnés de chat de ce forum ont lancé un magazine sur les animaux. En parallèle de mes études j’ai alors pu écrire quelques articles pour ce magazine. Actuellement, je suis une heureuse propriétaire de chien qui aime écrire sur le thème de la santé et des animaux.


Articles similaires
Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
11 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » est une race de chien qui attire beaucoup l'attention. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.