Lévrier afghan

Lévrier afghan en extérieur

Les lévriers afghans sont des chiens splendides au caractère bien trempé.

Depuis des millénaires, ces chiens à poil long sont très appréciés dans leur pays d’origine, l’Afghanistan. Élevé à l’origine en qualité de chien de chasse, il est toutefois devenu très populaire au cours des dernières décennies en tant que chien d’exposition canine.

Apparence du lévrier afghan : un chien gracieux

Avec sa robe longue et soyeuse, sa stature dynamique et son air majestueux : il n’y a aucun doute, le lévrier afghan est impressionnant.

Son pelage est particulièrement beau et élégant, les lévriers afghans possèdent aussi une crinière soyeuse partant du front vers l’arrière. Leur pelage est composé de poils longs et denses qui protégeaient déjà leurs ancêtres de l’air froid des montagnes.

Les lévriers afghans font également partie des races de chien de grande taille, les mâles atteignent une hauteur du garrot pouvant aller jusqu’à 74 cm et les femelles, jusqu’à 69 cm. Ces animaux sportifs au corps élancé pèsent jusqu’à 30 kg.

Caractère : un chien à la personnalité complexe

Si vous recherchez un compagnon docile en toutes circonstances, mieux vaut ne pas vous orienter vers ce chien à la personnalité haute en couleur, les lévriers afghans sont des animaux très indépendants. Ils n’aiment pas recevoir des ordres et, bien qu’ils soient très attachés à leur famille, ils n’en font souvent qu’à leur tête.

Les chiens de cette race n’aboient pas, mais ils sont vigilants vis-à-vis de leur territoire et de leur famille, ils peuvent donc se montrer très excités à l’extérieur.

Un fois lâchés en liberté, il est difficile de rappeler ces chiens surtout si ils ont une proie en ligne de mire. Les lévriers afghans sont généralement très distants, voire hostiles, envers les chiens ou les humains qu’ils ne connaissent pas. Ces animaux sont également connus pour leur excellente mémoire.

lévrier afghan
Les lévriers afghans ont un magnifique pelage long et soyeux.

Éducation : ce chien au caractère bien trempé doit être éduqué de façon cohérente

Un lévrier afghan doit avoir un parent qui sait y faire avec les chiens et qui se réjouit d’avoir un animal au caractère bien trempé, l’éducation a une grande importance.

Vous pouvez apprendre les bases de la docilité à votre lévrier afghan, pour cela, il vous faudra beaucoup de patience et de cohérente. Faire preuve de trop rigueur transforme ces animaux en chiens méfiants et craintifs.

Cohabitation : le lévrier afghan est-il un chien fait pour moi ?

Si vous souhaitez partager le quotidien d’un lévrier afghan, vous devez être vous-même très sportif. Aller courir de temps en temps ne suffira pas à occuper convenablement ce chien actif. Vous devez également pouvoir offrir un grand jardin entouré d’une clôture dans lequel il pourra se dépenser librement.

L’environnement idéal : calme et sportif

Puisque le lévrier afghan, n’est pas très à l’aise en situation d’effervescence, un environnement calme et des parents sportifs sont ce qu’il y a de plus adapté pour lui. Il s’entend généralement bien avec les enfants, toutefois, veillez à ce qu’ils aient une approche respectueuse des animaux. Les lévriers afghans réagissent parfois de manière sensible à une approche trop brusque.

Avant l’arrivée du chien, consultez tous les membres de votre famille pour vous assurer qu’ils sont d’accord pour accueillir un tel animal et qu’ils ne souffrent d’aucune allergie. Le lévrier afghan peut d’ailleurs parfaitement bien s’entendre avec un chat si le chien est encore jeune.

Important : le lévrier afghan est un animal très exigeant. Cette race de chien ne convient donc pas aux personnes qui n’ont pas l’habitude des chiens. Si vous vous intéressez à cet animal hors du commun, vous devez être sûr de vous et avoir une certaine expérience avec les chiens. En effet, l’éducation d’un lévrier afghan constitue un véritable défi.

L’équipement de base essentiel

Prévoyez également, en plus du prix d’achat du chien, le coût de l’équipement de base de votre nouveau compagnon. Cet équipement comprend entre autres :

À cela s’ajoutent bien sûr les dépenses régulières liées à une alimentation respectant les besoins du chien, à l’assurance responsabilité civile et aux examens de routine chez le vétérinaire. Si votre animal tombe malade, les frais de vétérinaire peuvent par ailleurs grimper en flèche.

Toilettage : l’entretien du pelage du lévrier afghan demande-t-il beaucoup d’efforts ?

Le poil long et soyeux du lévrier afghan nécessite un entretien quotidien à la brosse. Cette routine exige un investissement relativement important. Il est en effet préférable de brosser les poils en plusieurs couches afin d’atteindre toutes les zones et d’éviter qu’ils ne s’emmêlent. Brossez toujours votre animal avec le plus grand soin afin de ne pas lui arracher de poils et habituez rapidement votre chiot à la routine du toilettage en y allant au fur et à mesure.

Par ailleurs, après chaque sortie, débarrassez le pelage de votre chien des brindilles ou des feuilles qui se prennent facilement dans ses longs poils. Le pelage du lévrier afghan ne doit pas être tondu ni raccourci.

Autres soins importants

Pour prévenir les parasites chez le chien et nettoyer leur pelage en profondeur, un bain avec un shampooing pour chien peut s’avérer utile. Certains maîtres de lévrier afghan le font toutes les trois ou quatre semaines et accompagnent le shampooing d’un démêlant spécial permettant de faciliter le brossage.

Lors du toilettage, faites attention aux longues oreilles de votre chien : il est préférable de les vérifier tous les jours pour vous assurer qu’il n’y a pas de parasites ou de lésions cutanées. En effet, la zone sous les oreilles étant chaude et humide, des inflammations peuvent rapidement survenir.

Lorsque votre lévrier afghan mange, il doit porter une protection pour oreilles. Il existe à cet effet des snoods spéciaux permettant de recouvrir les oreilles de votre chien et d’éviter qu’il ne se les morde ou qu’elles ne traînent en permanence dans sa gamelle. Il est préférable d’habituer rapidement son chiot à une protection pour oreilles.

Vous pouvez optimiser l’hygiène dentaire de votre chien en lui brossant régulièrement les dents, en plus de lui donner des friandises favorisant les soins dentaires. Il existe des brosses à dents et des dentifrices spéciaux pour chien.

lévrier au long pelage
Au fil du temps, le lévrier afghan est passé de chien de chasse à chien d’exposition canine. Pendant cette période, son pelage est devenu de plus en plus volumineux.

Activités : comment occuper comme il se doit un lévrier afghan ?

Faire de l’exercice doit être l’essentiel des activités et des occupations de votre lévrier afghan. Il vous accompagnera volontiers courir ou faire du vélo.

Mais l’activité idéale pour un lévrier est bien entendu la course de lévriers, qui lui permet de se dépenser comme il se doit. Le lévrier afghan est certes endurant, mais ce qu’il aime vraiment, c’est la vitesse : pendant une course, ces animaux peuvent atteindre jusqu’à 60 kilomètres par heure.

En revanche, les sports canins tels que l’agility conviennent moins aux lévriers afghans.

Santé : les maladies du lévrier afghan

En principe, la grande majorité des lévriers afghans sont en bonne santé s’ils évoluent dans un environnement adapté à leurs besoins et s’ils font suffisamment d’exercice. La race est toutefois légèrement prédisposée à la dysplasie de la hanche et à la cataracte.

Comme son nom l’indique, la myélopathie héréditaire du lévrier afghan ne concerne que cette race. Il s’agit d’une dégénérescence probablement héréditaire de la substance blanche présente dans la moelle du cou et du poitrail. Elle apparaît généralement au cours de la première année de la vie du chien et entraîne une paralysie complète des quatre membres en quelques semaines. Les éleveurs sérieux peuvent empêcher cette maladie de se propager dans leur élevage en procédant à une sélection des animaux.

Par ailleurs, les lévriers afghans peuvent vivre entre 12 et 14 ans lorsqu’ils sont en bonne santé.

Alimentation : l’alimentation la plus adaptée à ce chien énergique

Comme tous les chiens, le lévrier afghan est carni-omnivore. Cela signifie qu’il est omnivore, mais qu’il mange surtout de la viande. Par conséquent, un apport suffisant en protéines animales est important pour ce chien.

Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez la rubrique « Alimentation du chien » du magazine zooplus. Vous trouverez également un grand choix de croquettes et d’aliments humides pour chien dans la boutique en ligne de zooplus.

Tandis qu’un chiot peut manger jusqu’à quatre repas par jour, le lévrier afghan adulte se contente de deux portions. Après avoir nourri votre chien, accordez-lui une pause digestive suffisamment longue.

Puisque les chiens sportifs dépensent beaucoup d’énergie lorsqu’ils courent, leurs besoins alimentaires journaliers dépendent beaucoup de leur activité physique. Les rations recommandées par les fabricants de nourriture pour animaux peuvent parfaitement vous servir de base pour doser les repas de votre lévrier afghan.

Vous devez toutefois lui donner des rations un peu plus généreuses, car il dépense généralement plus d’énergie et n’a, en principe, pas tendance à prendre du poids. Gardez toutefois un œil sur la silhouette de votre chien et ajustez les quantités en conséquence s’il prend ou s’il perd du poids.

Origine : un chien de chasse qui a des milliers d’années

Les ancêtres de ces nobles animaux font partie des plus anciennes races de chien à avoir cohabité avec l’être humain. Dans leur pays d’origine, l’Afghanistan, ces chiens de garde ont rendu de grands services aux êtres humains pendant des millénaires.

L’exportation des lévriers afghans était passible de peine de mort dans leur pays d’origine. Mais un officier britannique a pu ramener les premiers lévriers afghans en Grande-Bretagne dans les années 1890. Au début du 20ème siècle, des lévriers afghans provenant de différents horizons ont été croisés entre eux : des chiens du désert à poil court et des chiens de montagne à poil long. Les chiots issus de ces croisements ont marqué le début de l’élevage moderne du lévrier afghan.

Le lévrier afghan n’a été introduit que plus tard dans d’autres pays : par exemple, à partir des années 1930 en Allemagne. La popularité croissante de cette race en tant que chien d’exposition canine s’est accompagnée d’un changement de standard : son pelage est devenu plus volumineux, ce qui a quelque peu entravé son efficacité sur le champ de course.

Adoption : où peut-on trouver un lévrier afghan ?

Puisque les lévriers afghans ne sont confiés qu’à des maîtres compétents et sportifs, il n’y a pas beaucoup d’éleveurs. En Allemagne, par exemple, seuls 120 chiots naissent chaque année. Si vous souhaitez adopter un lévrier afghan, partez donc sans tarder à la recherche d’un éleveur sérieux et étudiez les conseils des associations d’élevage nationales de la race.

À quoi faut-il faire attention chez un éleveur ?

Si vous avez l’intention d’adopter un chiot, vous devez d’abord prendre le temps de faire connaissance avec lui. Si vous et le chiot aurez l’occasion de vous découvrir lors d’une première approche pendant votre visite chez l’éleveur, ce dernier doit également vous présenter les parents du chiot. Il répondra aussi à vos questions sur les soins de santé et sur ses objectifs d’élevage en matière de type et de caractère.

Renseignez-vous au préalable pour savoir si votre éleveur s’est par exemple spécialisé dans l’élevage de chiens d’exposition canine ou de chiens participant à des compétitions sportives. Les chiens d’exposition canine ont parfois un pelage très exigeant en matière de toilettage et qui peut s’avérer contraignant pour le chien. En revanche, les lévriers afghans issus d’une lignée très sportive ont besoin de se dépenser encore plus qu’un chien « ordinaire » de cette race.

Le chiot doit être vermifugé et avoir tous ses vaccins à jour. En plus du pedigree, vous recevrez un carnet de vaccination incluant l’identification par puce électronique ainsi que, en règle générale, quelques rations de la nourriture à laquelle le chien est habitué.

un chiot lévrier
Si vous vous tournez vers un éleveur, veillez bien à ce qu’il soit sérieux et à ce que les chiots se sentent bien.

N’achetez en aucun cas un chiot auprès de reproducteurs qui n’appartiennent à aucune association et qui élèvent des chiens pour l’argent. En achetant un animal auprès de ce type de personnes, on encourage souvent le commerce illégal de chiots ainsi qu’un élevage qui ne tient pas compte des besoins des animaux, et on court le risque de repartir avec un chien malade et non socialisé.

Adopter un lévrier afghan dans un refuge pour animaux

Les organisations de protection des animaux spécialisées dans les lévriers accueillent aussi régulièrement des lévriers afghans sans foyer. Dans tous les cas, n’oubliez pas que le caractère d’un lévrier adulte peut être déjà très affirmé et qu’avoir une grande expérience avec les chiens constitue donc un avantage de taille. Il vous faudra aussi faire face aux conséquences des éventuelles erreurs d’éducation de ses anciens maîtres. Toutefois, vivre en compagnie d’un chien qui a déjà connu un foyer peut être une expérience très enrichissante.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur et de bons moments en compagnie de votre lévrier afghan !

Articles similaires
Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
11 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » est une race de chien qui attire beaucoup l'attention. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.