Manx

chat Manx

En plus de l’absence de queue, un dos convexe et des pattes arrière courtes caractérisent la silhouette du Manx.

La principale particularité du Manx tient à l’absence de quelque chose : ce chat originaire de l’île de Man naît en effet sans queue. Mais ce qui pourrait lui faire défaut en apparence, ce chat le compense de l’intérieur par un caractère affectueux.

Apparence : un chat rond et compact

La caractéristique du Manx est l’absence de queue. Cet élément distinctif s’explique par une mutation génétique spontanée, dont l’importance varie cependant en fonction des individus de la race.

On constate les variations suivantes chez le Manx :

  • Rumpy : absence complète de queue
  • Stumpy : embryon de queue constitué de 1 à 3 vertèbres caudales
  • Rumpy Riser : queue réduite à une excroissance de cartilage, que le chat peut même lever quand on lui caresse le dos
  • Longy/Tailed : queue normalement formée

L’embryon de queue spécifique à un grand nombre de chats Manx ressemble à la queue touffue du lapin et ce n’est pas la seule particularité qui rappelle l’animal aux longues oreilles : comme les pattes antérieures des Manx sont généralement plus courtes que les pattes arrière, il n’est pas rare que ces chats se déplacent en sautillant.

Le corps de ce chat de taille petite à moyenne est globalement trapu. Il s’agit d’une vraie boule de poils à proprement parler, puisque son apparence est dominée par des formes rondes des pattes à la tête. Un dos court et arrondi vers l’extérieur, qui dépasse légèrement des épaules, est un autre trait caractéristique de cette race.

un chat de race manx dans l'herbe
Si le Manx n’avait pas de si petites oreilles, on pourrait à première vue le confondre avec un lapin.

Les femelles pèsent environ 3,5 kg, les mâles en moyenne 5,5 kg. La fourrure courte de ce chat anoure à une double épaisseur. Le poil de couverture, luisant, est légèrement plus long que le sous-poil dense. Presque toutes les couleurs de pelage et tous les motifs sont représentés chez cette race de chats.

Caractère : le chat de famille idéal

Les Manx sont des chats sociables, gentils et calmes. Ils se font davantage remarquer en donnant timidement de la voix ou en émettant un roucoulement doux à l’oreille plutôt qu’en miaulant à gorge déployée.

Dès lors qu’ils ont accordé leur confiance à un humain, ils deviennent des compagnons fidèles et supportent mal la solitude. Le Manx se montre ouvert aussi bien envers les humains jeunes et âgés qu’envers ses congénères et toutes les autres espèces animales, ce qui fait de lui le chat de famille rêvé.

En règle générale, il adopte une attitude sereine envers son environnement. Mais ce chat a beau être équilibré et très coopératif, il préfère dans un premier temps examiner les étrangers de loin en maintenant une distance de sécurité. Une séance de câlins ou un nouveau jouet pour chat devraient cependant suffire à briser la glace en douceur.

Soins et entretien : un logement spécialement aménagé pour le Manx

Compte tenu de sa constitution physique, ce chat sans queue s’avère moins habile que d’autres races de chats, et il se sentira mieux en appartement ou dans une maison qu’à l’extérieur. Cela ne l’empêche pas pour autant d’aimer jouer et grimper.

Avec un balcon équipé d’une protection pour les chats et des marches pour accéder aux endroits situés en hauteur, vous permettrez à votre compagnon de faire suffisamment d’exercice.

Vous pouvez également aider votre Manx à prendre soin de son pelage, en brossant régulièrement son poil épais pendant la période de mue pour éviter la formation de nœuds et maintenir son aspect brillant.

Tunnels, applications et jouets : sur Zooplus, vous trouverez de nombreuses astuces pour occuper votre chat d’intérieur. 

Santé : un chat robuste avec des limites

Le patrimoine génétique du Manx n’est pas seulement responsable de l’absence de queue, il a également pour conséquence une malformation de la colonne vertébrale qui entraîne des troubles de la santé, de l’équilibre et de la capacité à grimper.

L’arthrite ainsi que des malformations et des maladies affectant les organes comme la vessie ou l’intestin peuvent survenir. L’endroit où la queue devrait se situer s’avère en outre particulièrement sensible chez le Manx car elle héberge un grand nombre de terminaisons nerveuses.

S’il est en bonne santé, le Manx jouit d’une bonne longévité, de 15 ans en moyenne. Comme il tend à l’embonpoint, il faut veiller à lui donner une alimentation équilibrée et à ne pas trop le nourrir si vous voulez que votre chat reste longtemps en forme.

Vous trouverez une grande variété d’aliments dans la boutique en ligne de Zooplus.

un chat de race Manx sans queue
Les chats Manx ne sont pas tous complètement dépourvus de queue. Certains ont un embryon de queue.

Acquisition d’un Manx : préférez l’adoption

La meilleure manière d’offrir un foyer douillet à un Manx est d’en adopter un dans un refuge. Mais une condition préalable à toute adoption est que vous ne voyez pas d’inconvénient à vous rendre fréquemment chez le vétérinaire et que vous soyez conscient des éventuelles répercussions de l’absence de queue sur la santé de votre compagnon.

Histoire de la race : de l’Arche de Noé à l’île ?

Le Manx est considéré comme l’une des races de chats les plus anciennes. Si l’on en croit la légende, Noé serait responsable de l’absence de queue qui caractérise ce chat. Le Manx aurait été le dernier à trouver refuge sur son Arche, juste au moment où Noé en fermait les portes, et sa queue serait restée coincée.

L’explication scientifique de cette absence de queue est en fait une mutation génétique. Ce chat est originaire de l’Île de Man, dans la Mer d’Irlande, où il est probablement apparu à la suite de relations consanguines au sein de la population fermée des chats, composée essentiellement des British Shorthair, la manière dont ces chats ont atterri sur l’île reste cependant un mystère.

Le saviez-vous ?
« Manx » est le nom de la langue parlée sur l’Île de Man, où le chat est appelé « kayt Manninagh ».

Existe-t-il d’autres chats dépourvus de queue ?

À l’instar du Manx, le Bobtail américain et le Bobtail japonais n’ont pas de queue. La race de chats américaine, encore jeune, est probablement apparue de la même manière que le Manx. Le Bobtail japonais est quant à lui le résultat d’un élevage ciblé.

Conclusion : un chat particulier à bien des égards

Au lieu d’en acheter un et d’encourager ainsi leur élevage, les futurs maîtres de Manx feraient mieux d’aller chercher leur nouveau compagnon dans un refuge, il trouveront un animal adorable et unique en son genre qui procurera beaucoup de joie à la famille.

Articles les plus utiles
13 min

Chartreux

Le Chartreux, le Bleu Russe ou le chat maltais : trois noms différents pour désigner des races similaires. Le Chartreux est même l’une des races de chat les plus appréciées d’Europe !
10 min

Bengal

Le Bengal est un chat unique, qui peut réellement être qualifié de félin domestique. Pourtant, les éleveurs de la race misent sur les gènes communs que partage le chat Bengal avec les chats sauvages.
7 min

British Shorthair

Pour les amoureux des chats, difficile de résister à la robe pelucheuse et aux grands yeux du British Shorthair. Sans parler de sa douceur et de son caractère si adorable !