31 octobre 2017 - Actualisé 02 août 2019

Norvégien

norwegische waldkatze

Le chat norvégien (aussi parfois qualifié de chat des forêts norvégiennes) est apparu en Norvège sans intervention humaine et passionne aujourd’hui encore par son apparence sauvage et authentique. Une race de chat originelle qui ne manque pas de panache !

Découvrez vite la sélection de nourriture pour chat norvégien sur votre animalerie en ligne zooplus !

Apparence du Norvégien

  • Pelage du chat norvégien

Comme le Maine Coon et le Ragdoll, le chat norvégien appartient à la famille des chats à poils mi-longs. Sa fourrure en double couche est composée d’un pelage imperméable et d’un sous-poil dense. À l’image des chats Sibériens, le chat des forêts norvégiennes mue et change de fourrure en fonction des saisons.

En hiver, le sous-poil est particulièrement pelucheux et épais, ce qui réchauffe le chat norvégien face au froid glacial de Norvège. Lorsqu’ils perdent leurs sous-poils denses et pelucheux, ils sont alors prêts pour un été nord-européen sec et chaud.

Comme de nombreuses races de chat à poils longs, les chats norvégiens présentent des touffes de poils entre les pattes et surtout au niveau du cou. En été, le Norvégien mue et perd une grande partie de son sous-poil. Toutefois, sa queue reste touffue et ses touffes de poils qui dépassent entre ses coussinets restent, quelle que soit la saison.

D’ailleurs, même si ces deux races se ressemblent à première vue, la texture du pelage du chat des forêts norvégiennes se distingue fortement de celui du Maine Coon. Grâce à son pelage imperméable, le chat norvégien est parfaitement protégé pour affronter de fortes pluies et des températures pouvant aller jusqu’à - 30 degrés !

  • Couleurs de pelage

Toutes les couleurs de base connues sont autorisées chez le chat norvégien, et les combinaisons avec du blanc le sont également. Que ce soit du bringé, du tigré, du moucheté ou du ticked, de couleur noire, bleue, ambre ou encore écaille de tortue, toutes les robes sont permises ! Le chat norvégien est toujours un plaisir pour les yeux ! Les couleurs « chocolate », « lilac » ainsi que « cinnamon » et « fawn » sont les seules couleurs exclues du standard de la race.

  • Gabarit du chat norvégien

Le Norvégien appartient aux plus grandes races de chat en termes de taille. Ces chats atteignent la taille adulte seulement vers l’âge de 2 ou 3 ans et peuvent peser jusqu’à 8 kilos. Les chats norvégiens sont souvent légèrement plus minces que les Maine Coon. D’après le standard, la tête du Norvégien doit être de forme triangulaire avec des oreilles placées assez haut sur la tête, accompagnées de touffes de poils sur les extrémités et entre les oreilles.

chat norvégien, chat des forets norvégiennes

Caractère de ce chat des forêts

Les chats norvégiens sont considérés comme des « gentils géants », d’ailleurs, même leurs admirateurs sont impressionnés par leur gentillesse. Malgré leur taille, ils sont extrêmement paisibles, gentils et leur amour est inconditionnel. Ces chats très sociables partagent leurs terrains de chasse avec d’autres chatschiens et animaux de petite taille.

En raison de leur taille et de leur force musculaire, les chats des forêts norvégiennes sont extrêmement habiles pour grimper et sauter. Ils adorent jouerchasser et être stimulés. Les endroits qui s’adaptent le mieux à leurs besoins sont le jardin ou le balcon avec de grands arbres à chat d’extérieur. Ces chats peuvent alors se défouler, grimper et sauter ! Ils sont curieux et aiment être stimulés mentalement. Leur constante envie de jouer ainsi que leur robustesse en font des bons camarades de jeu pour les enfants. Les chats norvégiens se montrent tolérants, gentils et très rarement peureux, à condition d’avoir été bien socialisés.

Ce n’est pas la façon dont le chat norvégien s’adapte à votre famille qui est importante, mais plutôt sa sociabilité en général, c’est pourquoi il est préférable de lui trouver un autre compagnon ! Idéalement, vous devriez adopter deux chats, que ce soit dans un refuge ou chez un éleveur professionnel !

Histoire du chat des forêts norvégiennes

Les chats des forêts norvégiennes viennent d’une race totalement « naturelle » comme il en existe peu. Ils se sont développés naturellement et sans aucune intervention ni sélection spécifique de l’homme. Cette race de chat est particulièrement armée pour résister aux hivers rudes de Norvège. La fourrure imperméable des chats norvégiens s’adapte parfaitement à l’hiver scandinave, souvent rude et très enneigé.

L’histoire du chat norvégien que l’on appelle « Norsk Skogatt » dans son pays d’origine, commença comme celle de la race European Shorthair (les chats que l’on qualifie souvent de « chats de gouttière »), c’est-à-dire en tant que chasseur de souris dans les fermes norvégiennes. Ces chats à poils longs étaient d'une grande utilité dans les greniers et dans les étables. Exactement comme pour les chats domestiques sauvages, nous ne savons toujours pas comment ils sont apparus. On suppose que les marins ont emmené des chats Persans pour en faire des chats de navire et qu’ils furent croisés avec des chats locaux. La raison pourrait aussi venir d’une mutation du patrimoine génétique des chats scandinaves.

Même avec un accouplement de chats à poils courts, le gène du poil long se transmet tout en restant caché, c’est ainsi que s’explique la naissance des animaux à poils longs et ce même si les parents sont des animaux à poils courts. Ces chats à poils longs ont plus tard constitué la base de l’élevage du chat norvégien. Cela a commencé en 1938, lorsqu’un chat des forêts norvégiennes fut présenté pour la première fois à Oslo.

Durant la Seconde Guerre mondiale, l’élevage est tombé dans l’oubli et n’a repris qu’à partir des années 70. À partir de 1972, le chat norvégien fut reconnu par l’association d’élevage norvégienne et obtint son propre standard. En 1975, les premiers chats furent enregistrés par la fédération internationale féline (FIFe).

Soin et alimentation du chat norvégien

Par sa nature robuste et authentique, le Norvégien n’a pas besoin de soins particuliers. Comme tous les chats actifs, il aime profiter de l’accès au balcon ou au jardin. Un grand tronc d’intérieur à griffer lui permettra d’exprimer ses talents de grimpeur et de se défouler, ce qui vous permettra aussi de conserver vos meubles et vos rideaux intacts.

Les chats des forêts norvégiennes sont des animaux sociables et n’aiment pas être seuls ! Ils sont très proches des enfants et s’entendent bien avec les autres animaux domestiques comme les chiens. Mais finalement, votre chat norvégien peut vraiment se défouler, se câliner et jouer aux jeux de chat uniquement avec un ami chat…

Le long pelage du Norvégien est plutôt résistant et la plupart des chats l’entretiennent naturellement. Si vous voulez ne prendre aucun risque et éviter les nœuds dans le sous-poil de votre chat norvégien, veillez à le peigner et à le brosser au moins une fois par semaine. En période de mue, de la pâte au malt et de l’herbe à chat favorisent l’élimination naturelle de boules de poils.

Les chats de Norvège doivent comme tous les autres chats avoir une alimentation équilibrée, dans l’idéal une nourriture avec une part élevée de viande fraîche afin de leur apporter suffisamment de protéines. Une nourriture de haute qualité, spécialement développée pour les chats norvégiens répond à toutes les exigences de la race. Par ailleurs, un simple coup d’œil sur l’étiquette du produit suffit pour vous assurer que la viande figure parmi les premiers ingrédients de la liste. Cela permet non seulement d’apporter une bonne quantité de protéines à votre chat norvégien mais également les nutriments essentiels pour son cœur et son foie.

Vous êtes à la recherche d’une alimentation variée pour votre chat norvégien ? Retrouvez toute une sélection de croquettes, de nourriture en boîte, de nourriture sans céréales, de nourriture bioBARF ou encore de nourriture light sur votre animalerie en ligne zooplus.

chat norvégien, chat des forets norvégiennes

Santé des chats Norvégiens

Les chats Norvégiens se sont développés de façon naturelle, c’est la raison pour laquelle ils ne rencontrent que très rarement des problèmes de reproduction. Les naissances prématurées et les cas de mortalité sont extrêmement rares.

  • Toutefois, les chats des forêts norvégiennes sont sujets à la cardiomyopathie hypertrophique (CMH). Cette maladie du cœur se caractérise par un épaississement asymétrique du ventricule gauche. La meilleure solution reste l’échographie cardiaque afin de détecter la maladie à temps et d’exclure les animaux concernés de l’élevage. Un éleveur responsable emmène régulièrement ses animaux chez le vétérinaire et n’hésitera pas à vous présenter les résultats médicaux. On ne peut malheureusement pas guérir un chat de la CMH, mais un diagnostic précis offre des possibilités de traitement et une longue vie à votre chat !
  • La maladie génétique du métabolisme des glucides semble aussi fréquente chez les chats norvégiens. Elle est transmise de façon récessive et est souvent décelée tard. Si le chaton hérite du gène de la maladie de la part d’un parent, alors il est porteur et peut transmettre la maladie à ses successeurs. Ces chats ne devraient pas faire partie d’un élevage. Le stockage de glycogène dans le foie, les muscles et les cellules nerveuses mène à une défaillance des organes. À partir de l’âge de 5 mois, les chats atteints de la maladie présentent des troubles neurologiques et ont une espérance de vie de 10 à 14 mois maximum.

Élevage du chat norvégien

Les maladies génétiques comme la CMH ou la maladie du métabolisme des glucides nous montrent l’importance d’un examen régulier, de l’accouplement réfléchi ainsi que de l’exclusion définitive des animaux malades de l’élevage. Le bien-être et la bonne croissance des animaux tient à cœur aux éleveurs professionnels.

Lors de la recherche d’un nouveau compagnon à quatre pattes, veuillez ne faire confiance qu’à des éleveurs professionnels et ne vous laissez pas attirer par des petites annonces proposant des « chats de race à petit prix » ! Si vous êtes à la recherche de prix très avantageux, ce sera souvent aux dépens de l’animal. Car élever des animaux d’élevage représente un certain coût ! Les prix proposés par l’éleveur ne couvrent pas seulement les coûts d’élevage des chatons, mais également l’alimentation saine des parents et les visites régulières chez le vétérinaire pour les vaccins et vermifuges. L’éleveur n’hésite pas à faire certains examens au préalable, comme une échographie cardiaque pour s'assurer que les Norvégiens ne souffrent pas de CMH. Il garde ses chatons pendant 12 semaines, les socialise et les laisse apprendre le nécessaire de la part de leur mère et de leurs frères et sœurs avant de les laisser rejoindre leur nouvelle famille. À cela s’ajoutent les frais d’adhésion à l’association d’élevage, les frais de castration pour n’en citer que quelques-uns. Il vous faudra débourser entre 700 et 1000 euros pour adopter un chat norvégien issu d’un élevage.

Si vous ne souhaitez pas faire une telle dépense, pensez alors à vous rendre dans un refuge pour animaux, où vous retrouverez des chats de race. Peut-être trouverez-vous là-bas le chat norvégien de vos rêves ! Mais n’oubliez pas que les chats des forêts norvégiennes sont des animaux sociables qui ne doivent pas vivre seuls !

Nous vous souhaitons de merveilleux moments avec votre chat de Norvège !

Articles les plus lus

Bengal

Le Bengal est un chat unique, qui peut réellement être qualifié de félin domestique. Pourtant, les éleveurs de la race misent sur les gènes communs que partage le chat Bengal avec les chats sauvages.

Maine Coon

Le Maine Coon fait actuellement partie des races de chat les plus appréciées dans le monde entier. Le Maine Coon naturel, robuste et à l’excellent caractère ne plait pas par hasard !

Australian Mist

L'Australian Mist, qui était par le passé appelé Spotted Mist, est la seule race de chats du continent australien. Cette race descend du Sacré de Birmanie, de l'Abyssin et du chat domestique. Cet animal doux et affectueux est un parfait chat d'intérieur. L'Australian Mist, littéralement « brume australienne », doit son nom au motif particulier de son pelage, qui semble recouvert d’un léger brouillard.