Bichon havanais

Rédigé par Kerstin S.
bichon havanais

Le Bichon havanais est un compagnon amical et facile à vivre.

Ils n’ont pas seulement l’air sympathique : ils le sont vraiment ! Ce n’est pas un hasard si les bichons font partie des races de chiens de compagnie les plus recherchées. Cet article vous présente le plus célèbre d’entre eux : le Bichon havanais.

Aperçu du Bichon havanais

En bref : Les Bichons havanais sont des petits chiens remuants. Malgré leur caractère fier et affirmé, ils sont faciles à éduquer et se prêtent parfaitement à une vie en famille.
Hauteur au garrot : 28 cm
Poids : 3-9 kg
Espérance de vie moyenne :    13-15 ans
Prix : à partir de 1 000 euros
Caractéristiques : affectueux, éveillé, joueur, vigilant, gai
Poil : long, avec un poil de couverture de préférence ondulé
Couleur du poil : blanc, fauve, noir, brun havane, brun rougeâtre, avec ou sans taches
Difficulté d’éducation : faible
Niveau d’entretien : moyen
Besoin d’exercice : modéré
Origine : Europe

Apparence : de petits chiens au poil foisonnant

Un corps compact sur des jambes courtes : le bichon havanais mesure 28 cm environ au garrot pour un poids compris entre trois et neuf kilos.

Quelles sont les variantes de robes possibles ?

À la différence des autres variétés de bichons, la robe du bichon havanais n’existe pas seulement en blanc. Elle peut aussi être de couleur fauve, noire, brun havane, brun rougeâtre et présenter ou non des taches.

Son pelage ne comporte pratiquement pas de sous-poil – voire pas de sous-poil du tout. Par contre, son poil de couverture doux et de préférence ondulé est particulièrement abondant et peut faire jusqu’à 18 cm de long.

De grands yeux et un pas alerte

Ses grands yeux sombres, en amande selon le standard, ressortent particulièrement. Ce chien porte sa queue relevée ou enroulée sur le dos. Le Havanais a une démarche légère et élastique.

bichon havanais noir

Caractère : un compagnon facile à vivre

Le Bichon havanais est un animal éveillé qui fait le bonheur de nombreux maîtres. Il faut dire que ses nombreuses qualités parlent pour lui : ce chien intelligent, vif, joueur, affectueux avec les enfants et joyeux use volontiers de son charme. D’une bonne humeur à toute épreuve, il est toujours partant pour entreprendre des activités avec sa « meute » humaine.

Ce compagnon vigilant n’est pas pour autant agressif. Les Bichons havanais n’aboient pas pour tout et pour rien, du moins ceux qui sont bien occupés. Par contre, ils peuvent tout à fait donner de la voix pour attirer l’attention s’ils s’ennuient.

Ces petits chiens ont une grande confiance en eux et se montrent ouverts envers les étrangers et les autres animaux, ce qui fait d’eux des compagnons appréciés partout.

L’intelligence et la soif d’apprendre du Bichon havanais facilitent grandement son éducation.

De plus, ce chien se montre très docile et aime faire plaisir à ses maîtres. Les meilleures conditions se trouvent donc réunies pour son éducation, qui ne devrait pas non plus poser de défis majeurs aux maîtres novices. La plus grande difficulté consiste à ne pas se laisser prendre au piège du charme des Havanais.

Ces chiens futés gardent en effet chaque exception en mémoire, aussi petite soit-elle, et ils insisteront pour faire valoir un droit qui leur a déjà été octroyé une fois – comme une place dans le lit. Avant l’arrivée de votre chien, il est donc préférable de clarifier avec tous les membres de la famille ce que le nouveau venu a le droit de faire et quelles sont les limites à ne pas franchir. Petite précision qui a son importance : le Bichon havanais n’a pas tendance à chasser.

Il ne faut pas se fier aux apparences : un petit chien a lui aussi des exigences à faire valoir au sein d’un foyer. Nous avons rassemblé ci-dessous les points qui méritent une attention particulière pour élever un chien de cette race.

Le Bichon havanais est-il un chien de famille ?

Oui, sans aucune réserve ! Le Bichon havanais apprécie la compagnie d’enfants qui aiment les chiens. Il se fait un plaisir de jouer avec eux et trouvera donc sans peine sa place au sein d’une famille.

Si vous avez des enfants – en bas âge, notamment -, veillez cependant à ce que votre chien puisse se retirer dans un endroit tranquille dès qu’il en ressent le besoin. Les enfants doivent apprendre que le chien n’est pas un jouet mais un véritable individu avec ses besoins propres. Ne laissez jamais les bébés ou les jeunes enfants seuls avec un chien, quelle que soit sa race.

Cet animal futé cohabite également volontiers avec les maîtres célibataires, d’autant plus qu’il se trouve ainsi toujours au centre de l’attention.

Et qu’en est-il de la cohabitation avec les autres animaux de compagnie ? La plupart des Bichons havanais s’entendent bien avec leurs congénères et les chats.

Autres conseils utiles pour élever un tel chien

Ce chien sympathique vit généralement en harmonie avec ses maîtres et s’avère le compagnon idéal des maîtres débutants. Il peut très bien vivre dans un appartement citadin et apprécie les sorties dans les parcs.

De plus, le Bichon havanais s’adapte facilement au quotidien de son maître. Il est donc possible de l’emmener avec vous au bureau ou de faire du télétravail avec lui, à condition bien sûr que vous sachiez comment l’occuper pendant votre temps libre commun.

Il s’agit en outre d’un excellent compagnon de voyage  : vous pourrez emmener ce chien facile à vivre dans de nombreux hôtels ou appartements de vacances qui acceptent les animaux domestiques.

Le pelage soyeux du Bichon havanais présente un avantage : ce chien perd très peu de poils.

Et pourtant, l’entretien de son pelage s’avère très laborieux.

Les poils du Bichon havanais forment en effet vite des nœuds, ce qui ne constitue pas seulement un problème d’ordre esthétique : le pelage emmêlé a tendance à se feutrer rapidement et à coller à la peau. Ces « plaques » de feutre sont difficiles à enlever et entraînent un risque de mycoses ou d’inflammations cutanées.

Baigner son chien : le plus tôt sera le mieux

Les bains facilitent le toilettage au peigne et à la brosse. Une baignoire pour bébé fera parfaitement l’affaire. Habituez votre chiot le plus tôt possible au rituel du bain, et recourez à un shampooing et à un après-shampooing.

Veillez également à ce que ses yeux ne soient pas recouverts de poils. Utilisez une pince à poils ou coupez régulièrement et soigneusement les poils trop longs. L’essentiel est que le poil court de votre fidèle compagnon lui offre une vue dégagée.

Soin des griffes

Vérifiez l’état des griffes de votre animal tous les mois et raccourcissez-les si nécessaire à l’aide d’un coupe-griffes. Les chiens légers usent leurs griffes plus lentement que les chiens lourds.

Ce petit « Cubain » aime la vie à l’air libre, mais compte tenu de sa petite taille, son besoin de mouvement est relativement facile à satisfaire. Il se fera bien sûr une joie de vous accompagner lors de longues promenades. Il aime également beaucoup jouer.

Un Bichon havanais apprend facilement à faire des acrobaties : n’hésitez pas à lui enseigner quelques tours. L’agility spécialement conçu pour les petits chiens est également un bon moyen de faire travailler votre bichon havanais en s’amusant.

Sur sa terre d’origine, l’Amérique du Sud, les multiples facettes de ce petit chien s’expriment pleinement : le bichon havanais y garde de petits animaux et des volailles mais apprécie aussi les câlins et le confort du canapé en compagnie de son maître préféré.

Existe-t-il des maladies spécifiques à cette race de chien ? Le risque est faible si vous faites en sorte de choisir le bon éleveur.

Maladies spécifiques à cette race de chien

Les Bichons havanais ont la réputation d’être robustes. Avant de procéder à un accouplement, les éleveurs effectuent une prévention sanitaire complète en faisant examiner les parents pour déceler d’éventuelles maladies.

Parmi les maladies courantes, on trouve chez le Bichon havanais – comme chez la plupart des petits chiens :

  • La luxation de la rotule (PL),
  • Des problèmes oculaires sous la forme d’une atrophie rétinienne progressive (PRA), laquelle peut entraîner la cécité de l’animal,
  • La sébadénite, une maladie cutanée qui entraîne une perte de poils, a tendance à affecter plus souvent cette race de chien que les autres.

Conseil : demandez à l’éleveur de vous communiquer par écrit les résultats d’analyses des deux parents.  

Comment bien nourrir ce petit chien ?

Ces jolis chiens ont tendance à faire la fine bouche en matière de nourriture. Les exceptions confirment toutefois la règle. Gardez un œil sur le poids de votre protégé afin d’adapter la quantité d’aliments à ses besoins réels si nécessaire.

Veillez à choisir une nourriture pour chien de qualité (qu’il s’agisse de croquettes ou d’aliments humides) et ne donnez pas trop de friandises à votre compagnon, surtout s’il est, comme d’autres représentants de sa race, difficile à satisfaire. Il lui restera ainsi plus d’appétit pour les repas principaux.

Quelle est l’espérance de vie du bichon havanais ?

Les Bichons havanais en bonne santé ont une espérance de vie moyenne comprise entre 13 et 15 ans. Ils restent joueurs jusqu’à un âge avancé.

Le nom « Bichon havanais », couramment utilisé à l’échelle internationale, le révèle d’emblée : ce chien est apparenté au groupe FCI des bichons originaires d’Europe. Le mot « bichon » était autrefois utilisé pour désigner les chiens d’appartement qui tenaient traditionnellement compagnie aux dames riches.

Les racines du Bichon havanais se trouvent donc en Europe, et plus précisément dans la région méditerranéenne. C’est de là que ce petit chien a embarqué pour l’Amérique du Sud en compagnie d’Européens. Une fois arrivé à bon port, il s’est croisé avec d’autres chiens.

D’où vient le nom « havanais » ?

Contrairement à certaines affirmations, l’adjectif « havanais » ne renvoie pas à la capitale cubaine, La Havane. Il désigne plutôt la « couleur havane », c’est-à-dire un pelage de couleur tabac, que l’on retrouve fréquemment chez cette race de chien.

À Cuba, la popularité du Bichon havanais a rapidement décliné au cours du 20ème siècle, si bien que dans les années 1960, il ne restait presque plus de représentants de la race sur l’île. À cette époque, le Bichon havanais avait heureusement déjà quelques fans aux États-Unis qui se sont lancés dans l’élevage de cette race canine.

De nos jours, cette sympathique boule d’énergie est également un compagnon très apprécié des Européens.

Races similaires au Bichon havanais

Parmi les races similaires, on trouve surtout les autres races de bichons, à savoir :

Le Bichon russe (Bolokna Zwetna) fait aussi partie de ce groupe, mais il n’est pas reconnu par la FCI. Le Coton de Tuléar et le Petit Chien lion sont également considérés comme apparentés.

bichon havanais qui fait de l'agility

Achat : conseils pour trouver le bon Bichon

Vous êtes à la recherche d’un Bichon havanais ? Voici ce à quoi vous devriez prêter attention :

Trouver le bon éleveur

Dans un grand nombre de pays, le Bichon havanais fait partie des races de bichons les plus populaires. En France, par exemple, il y a 152 éleveurs de de la race, selon les chiffres de la Société Centrale Canine. Le Coton de Tulear et le bichon frisé restent cependant plus populaires que le Bichon havanais.

Actuellement, la recherche d’un Bichon havanais n’implique généralement pas de longs délais d’attente. En France, il est possible de trouver des éleveurs avec des portées déjà disponibles ou planifiées via la Société Centrale Canine.

Si vous vous mettez seul à la recherche d’un éleveur, veillez à ce qu’il soit affilié à une association sérieuse et qu’il ne cède ses protégés qu’avec un certificat d’origine.

Combien coûte un Bichon havanais ?

Un chiot de cette race issu d’un élevage sérieux coûte entre 1000 et 2000 euros. Les Bichons havanais adultes à la recherche d’un nouveau foyer sont généralement transférés dans leur nouvelle famille moyennant une contribution symbolique de plusieurs centaines d’euros.

Vous ne tenez pas absolument à adopter un chien de race ? Dans ce cas, vous n’aurez aucun mal à trouver dans les refuges de charmants petits chiens croisés qui rappellent le bichon havanais.

Conclusion : un petit chien sympathique à tous points de vue

Si vous cherchez un compagnon de tous les jours sympathique et si vous disposez de suffisamment de temps à investir dans l’entretien de son pelage, le bichon havanais saura combler toutes vos attentes.


Kerstin S.
puppy

J’ai commencé ma carrière de rédactrice sur le forum zooplus. En 2011, certains passionnés de chat de ce forum ont lancé un magazine sur les animaux. En parallèle de mes études j’ai alors pu écrire quelques articles pour ce magazine. Actuellement, je suis une heureuse propriétaire de chien qui aime écrire sur le thème de la santé et des animaux.


Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
7 min

American Bully

Le "Bully", qui vient de "Bulldog", a donné naissance à l'American Bully avec son physique important et une grosse tête. Il a un torse imposant et semble plus massif que le bouledogue américain avec lequel il ne faut pas le confondre. L'American Bully peut avoir 4 tailles différentes :
  • Petit : jusqu'à 43 centimètres
  • Standard, allant de 43 à 51 centimètres
  • Classique : de 43 à 51 centimètres mais avec une carrure moins imposante
  • XL: de 51 à 57 centimètres
Aux Etats-Unis, de nombreux éleveurs coupent les oreilles de leurs chiens. Les oreilles coupées se dressent alors et donnent un air plus agressif au chien. Heureusement, dans la plupart des pays européens, cette pratique est interdite. L'American Bully a des poils courts qui permet d'avoir toutes les couleurs. Cependant, les pelages à tons bleutés sont à éviter. Ils sont souvent associés à des défauts génétiques.
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.