Bouvier Australien

Un chien de race Bouvier australien

Les Bouviers australiens sont des chiens très sportifs et actifs.

Le Bouvier australien compte de nombreux amateurs répartis sur presque tous les continents. Il n’y a pas lieu de s’en étonner, car les couleurs de l’« Australian Heeler » – l’un de ses surnoms – ne sont pas les seules à attirer le regard. Cette race de chien se distingue par un tempérament sportif, sa grande loyauté et un caractère unique.

Bref aperçu du Bouvier australien

En bref : Le Bouvier australien est un chien puissant, de taille moyenne, avec un instinct de conduite et de protection très développé.
Hauteur au garrot : 46-51 cm (mâles), 43-48 cm (femelles)
Poids : 15-24 kg (mâles), 14-18 kg (femelles)
Espérance de vie moyenne : 14 ans
Prix : à partir de 1 200 euros
Tempérament : actif, travailleur, loyal
Poil : court, sous-poil épais
Couleur du poil : bleu et rouge, moucheté / marbré
Niveau de difficulté pour l’éducation : moyen
Niveau d’entretien : faible
Besoin d’exercice : élevé
Origine : Australie

Apparence : l’alliance de la puissance et du dynamisme

Ce chien de taille moyenne est un chien d’utilité puissant, au corps sportif et compact. Ses oreilles dressées reposent sur un crâne large, et il a un sous-poil dense.

Le standard de la race préconise les couleurs de robes suivantes : bleu (blue), bleu moucheté (blue speckle), bleu marbré (blue mottle) et rouge moucheté (red speckle).

Parmi d’autres couleurs moins recherchées figurent également le rouge (even red) avec peu de mouchetures blanches et les chiens truités de rouge. Notez toutefois que les chiots naissent avec des taches blanches et que les mouchetures n’apparaissent que progressivement.

Quelle est la taille d’un Bouvier australien et quel poids fait-il ?

Les mâles sont en principe plus grands que leurs congénères femelles. Les chiens adultes atteignent une hauteur au garrot de 46 à 51 centimètres (mâles) ou de 43 à 48 centimètres (femelles). Les mâles adultes pèsent entre 15 et 24 kilos, les femelles entre 14 et 18 kilos.

Le Bouvier australien courte queue présente des similitudes avec le Bouvier australien, dont il partage les origines, mais il est plus léger que son cousin et est considéré comme une race à part entière. Le Berger australien est quant à lui plus grand et plus lourd que le bouvier australien. Son nom s’avère en outre trompeur, puisque la race telle que nous la connaissons actuellement s’est développée aux États-Unis, et non en Australie.

Bouvier australien au pelage rouge et bleu. © Stefan Mager / stock.adobe.com
Le Bouvier australien est un chien compact de taille moyenne.

Caractère : quel est le tempérament des Bouviers australiens ?

Le courage et l’endurance caractérisent l’Australian Heeler, qui est un excellent chien de conduite. Toutefois, cette imposante force de la nature convient également comme chien de compagnie. Intelligent et travailleur, il est aussi loyal envers sa meute.

Ce chien de berger se montre plutôt distant vis-à-vis des étrangers, ce qui en fait un excellent chien de garde. Ces chiens – notamment les mâles – ont en outre souvent

Le courage et l’endurance caractérisent l’Australian Heeler, qui est un excellent chien de conduite. Toutefois, cette imposante force de la nature convient également comme chien de compagnie. Intelligent et travailleur, il est aussi loyal envers sa meute.

Ce chien de berger se montre plutôt distant vis-à-vis des étrangers, ce qui en fait un excellent chien de garde. Ces chiens – notamment les mâles – ont en outre souvent un comportement intolérant envers les autres chiens.

Une tête de mule indépendante

Mais ce chien sportif a aussi ses travers. En d’autres termes, il s’agit d’une vraie tête de mule. Ce chien de conduite est en effet habitué à travailler de manière autonome et a tendance à vouloir imposer sa volonté.

La hiérarchie et la place fixe qu’il y occupe sont donc particulièrement importantes pour le bouvier australien. Il se soumettra volontiers à un chef de meute digne de ce nom et de son respect, qu’il récompensera par sa loyauté et son formidable caractère. Il n’est donc pas rare que le Bouvier australien fasse une fixation sur une personne de la famille à laquelle il se sent particulièrement attaché.

Comment éduquer un esprit libre

Le Bouvier australien sent littéralement les états d’âme de son maître et en tire rapidement profit. C’est la raison pour laquelle, en plus d’un comportement cohérent, il est important pour les propriétaires de chiens de cette race de faire preuve d’assurance.

Soyez toujours calme et sûr de vous lorsque vous travaillez avec votre chien australien. C’est dans la cohérence, et non la dureté, que réside la clé de la réussite – sinon, votre animal au caractère bien trempé risque de faire un blocage.

Si vous voulez que votre nouveau membre de la famille ne se laisse pas trop facilement déstabiliser, votre animal doit apprendre beaucoup de choses dès son plus jeune âge. Participez avec lui à un cours de dressage pour chiots et fréquentez une école d’éducation canine. Votre jeune animal solitaire pourra y découvrir différentes races de chiens et renforcer ses aptitudes sociales.

Un chien Bouvier australien loyal. © everydoghasastory / stock.adobe.com
Le Bouvier australien est un chien indépendant et très loyal envers son maître.

Bien s’occuper de cette race de chien : une question de cœur et d’espace

Cette race agile ne se plaira pas dans un petit appartement en ville. Ce chien a en effet besoin d’espace pour se défouler, de longues balades dans la nature, et si possible d’un grand terrain où il pourra observer le voisinage et accomplir sa mission de gardien.

La proximité de sa famille joue également un rôle important pour cet animal très attaché à ses personnes de référence. Les amoureux des chiens qui souhaitent adopter un bouvier australien doivent disposer d’un espace adapté, tout comme de beaucoup de temps à consacrer chaque jour au nouveau membre de leur famille.

Du temps et de la patience comme conditions essentielles

Si vous accueillez chez vous ce chien débordant d’énergie, vous devez être prêt à vous promener avec lui et à l’éduquer chaque jour, et ce pendant bien des années après son emménagement. Seuls les maîtres qui se consacrent avec amour et dévouement à l’occupation, à l’éducation et à l’entretien de leur animal pourront profiter pleinement et longuement de leur cohabitation avec ce chien de berger actif.

Si toutes ces conditions sont réunies, même les maîtres débutants responsables et désireux d’apprendre pourront prendre un représentant de cette race sous leur aile.

Quels sports et activités pour l

Le Bouvier australien a besoin d’être encouragé à faire du sport. La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreuses activités que vous pouvez faire ensemble :

Les chiens adultes sont d’excellents compagnons pour les promenades à cheval ou à vélo. Ils présentent en plus l’avantage d’avoir un instinct de chasse peu prononcé, mais un fort instinct de poursuite – des conditions optimales pour des excursions communes.

Activités sportives et formations adaptées au Bouvier australien

Que ce soit l’agility ou le dog dancing, les sports canins font eux aussi le bonheur de cet Australien. N’hésitez pas à essayer ce qui vous convient à tous les deux. Pour les activités sportives, pensez toutefois à entraîner votre compagnon en tenant compte de son âge. Doté d’une grande intelligence, le Bouvier australien peut parfaitement suivre une formation pour devenir chien de thérapie ou de sauvetage. Enfin, l’Australian Heeler reste un excellent chien de berger et de conduite, qui remplit volontiers ses fonctions initiales sur de grands périmètres.

Un Bouvier australien rouge faisant de l'agility pour chien. © cynoclub / stock.adobe.com
L’agility répond parfaitement aux besoins de ce chien débordant d’énergie.

Soins : un compagnon facile à vivre

L’entretien du pelage de ce chien de race n’a rien de compliqué. Brossez son poil une à deux fois par semaine afin d’éliminer les poils qui se détachent d’eux-mêmes. Pendant la période de mue, il est préférable de peigner votre chien plus souvent.

Si votre compagnon est sale, il suffit généralement d’attendre que les saletés aient séché pour le brosser. Le bain ne s’avère que rarement nécessaire, et vous devriez recourir uniquement à un shampooing pour chien doux pour laver votre compagnon.

Contrôler les yeux, les oreilles et les griffes

Examinez régulièrement les yeux et les oreilles de votre compagnon. Vous pouvez au besoin les nettoyer avec un produit spécial.

Surveillez également ses griffes. Si elles ne sont pas suffisamment usées – ce qui arrive fréquemment chez les animaux âgés -, mieux vaut les raccourcir à l’aide d’un coupe-griffes. Si vous n’êtes pas sûr de la manière de vous y prendre, demandez à votre vétérinaire de vous indiquer la marche à suivre.

Conseils pour l’alimentation

Une alimentation adaptée à l’espèce, composée de protéines et de nutriments de qualité, s’avère toujours bénéfique pour votre chien.

La quantité de nourriture que vous devez donner à votre animal dépend de son âge et de son poids. Les indications des fabricants concernant la quantité de nourriture quotidienne ne sont que des valeurs données à titre indicatif que vous devez adapter en fonction de la constitution physique et du niveau d’activité de votre protégé.

Attention au surpoids

Le Bouvier australien peut avoir tendance à trop manger. Comme le surpoids nuit à la santé de votre ami à quatre pattes, vous devez veiller à ce qu’il garde la ligne. Si votre chien pèse trop lourd, le mieux est de changer sa ration quotidienne.

Dans ce cas, les friandises, aussi délicieuses soient-elles, devraient être retirées de la liste des aliments ou remplacées par des croquettes intégrées dans la ration journalière pesée. Votre chien devrait avoir accès à de l’eau fraîche à tout moment et en quantité suffisante.

Santé : est-il un chien robuste ?

Certaines lignées de Bouviers australiens présentent des prédispositions à des maladies héréditaires qui ont plus de chances de se manifester chez elles que chez la plupart des autres chiens. Autant préciser d’emblée qu’un éleveur sérieux constitue la meilleure des préventions contre les maladies héréditaires.

Une prédisposition aux maladies oculaires

Les yeux de cette race de chien peuvent être affectés par différents défauts tels que l’atrophie rétinienne progressive généralisée (ARP) ou la luxation du cristallin (PLL, en anglais).

Si elles ne sont pas traitées, certaines de ces maladies oculaires peuvent entraîner une cataracte, voire la cécité de l’animal. Un test génétique permet de déceler certaines de ces anomalies génétiques.

Surdité

La surdité congénitale, qui peut être unilatérale ou bilatérale, constitue également un problème de santé majeur. N’achetez votre animal que chez un éleveur qui fait passer des tests auditifs audiométriques.

Conseil : si vous voulez réduire le risque de surdité, intéressez-vous aux individus qui ont un grand masque sur le visage et dont la robe porte des taches foncées.

Malformations des os

Parmi les maladies héréditaires dont souffre le Bouvier australien figurent également la spondylose (usure de la colonne vertébrale) et l’hyperostose squelettique idiopathique diffuse (DISH).

Dans le cas de la spondylose, la composante héréditaire n’est pas toujours présente, mais un éleveur responsable doit être en mesure de présenter les radiographies réalisées chez les parents du chiot. De même, ce professionnel devrait avoir examiné les hanches des parents pour s’assurer qu’ils ne souffrent pas d’une dysplasie de la hanche.

Combien de temps vit un Bouvier australien ?

Un Bouvier australien en bonne santé est très robuste et peut vivre jusqu’à 14 ans ou plus.

Histoire de la race : d’où vient-elle ?

La galerie des ancêtres du bouvier australien est aussi haute en couleurs que son apparence. Elle se compose en effet de différents chiens qui ont colonisé l’Australie aux côtés des immigrants européens.

Ces chiens servaient de conducteurs de bétail énergiques aux fermiers. Ils étaient capables de conduire de grands troupeaux de bovins sur les vastes étendues du continent. On suppose que les premiers de ces chiens ressemblaient aux ancêtres du bobtail actuel. Cependant, leur longue fourrure s’est révélée être un inconvénient dans les conditions climatiques de l’Australie.

Croisement avec des dingos

Le pionnier de l’élevage des bouviers australiens fut Thomas Simpson Hall (1808 bis 1870). Au cours de la première moitié du 19ème siècle, cet éleveur a non seulement importé des bovins sans cornes de Grande-Bretagne, mais il a également mis en place un programme d’élevage de chiens. Pour ce faire, il a croisé des chiens de travail tachetés (drover dogs) avec des dingos apprivoisés.

Les « Hall’s Heelers » qui résultèrent de ce croisement furent de très bons chiens d’utilité. Après la mort de Hall, les éleveurs ont de nouveau croisé ces chiens avec d’autres races de chiens – dont les Kelpies australiens – dans l’objectif d’obtenir une apparence particulièrement harmonieuse.

C’est ainsi que sont nés les bouviers australiens modernes, dont le premier standard de race a été établi en 1903. Au fil de l’histoire de l’élevage, une séparation plus nette s’est opérée entre la lignée de travail et celle de spectacle.

Achat : à quoi dois-je faire attention lorsque j’achète un chiot ?

Si vous êtes tombé amoureux du Bouvier australien, deux possibilités s’offrent à vous pour trouver le chien de vos rêves : vous pouvez acheter un chiot chez un éleveur ou vous rendre dans un refuge pour animaux à proximité de chez vous, où des chiens de race sont souvent en attente d’un nouveau foyer.

Combien coûte un Bouvier australien ?

Il va de soi que les jeunes chiens issus d’un élevage sérieux ont un prix. La plupart des offres commencent à 1000 euros et peuvent monter jusqu’à 1500 euros ou plus, selon l’origine.

Prévoyez en outre les dépenses courantes qui vous incomberont par la suite. Les chiens nécessitent en effet des dépenses continuelles, occasionnées notamment par la nourriture, les assurances et les consultations chez le vétérinaire.

Un achat à n’envisager que chez un éleveur de confiance

Toutefois, vous ne devriez pas faire d’économies lorsqu’il s’agit de votre animal et vous procurer votre chiot uniquement chez un éleveur sérieux. Vous trouverez en principe une liste d’éleveurs sur le site Internet des clubs de race officiels ou des associations nationales d’éleveurs. En Allemagne, par exemple, l’association cynologique allemande (VDH) est une adresse envisageable.

Le Bouvier australien est-il fait pour moi ?

Une chose est sûre : le Bouvier australien veut être guidé et encouragé par son maître. Si vous organisez le quotidien de votre chien en veillant à lui faire faire du sport régulièrement et en lui donnant un cadre clair, vous aurez un compagnon fidèle à vos côtés.

Le Bouvier australien ne convient aux maîtres débutants motivés que s’ils respectent certaines conditions. Avant d’adopter l’un de ces animaux, ils devraient notamment étudier le caractère de cette race en profondeur afin d’élever un animal équilibré.

Articles similaires
Articles les plus utiles
15 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
9 min

American Bully

Il a l'air méchant mais est en réalité un amour de chien. Cette description convient parfaitement à l'American Bully. Dans cet article, nous vous présentons une race de chien encore rare en Europe.

12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.