Bobtail, berger anglais ancestral

Rédigé par Kerstin S.
bobtail

Le bobtail est un chien d’origine britannique de nature entreprenante et à la robe abondante.

Le bobtail, ou chien de berger anglais ancestral, est un chien d’origine britannique à l’allure impressionnante et au pelage unique. Cet animal est le compagnon idéal des amoureux de la nature qui ont de l’espace, qui aiment être dehors et qui prennent plaisir à entretenir sa robe abondante.

Apparence du Bobtail : un pelage abondant

Le plus frappant chez ce chien de race de berger anglais, c’est sans aucun doute son pelage : abondant et dense, il recouvre tout le corps du chien et lui donne l’air plus massif qu’il ne l’est en réalité sous ses poils.

Le poil dur du bobtail ne frise pas, mais revêt un aspect touffu. Le sous-poil dense est imperméable.

Le corps et les pattes arrière du chien sont uniformément gris ou bleus dans toutes les nuances autorisées. Par ailleurs, il ne faut pas favoriser les taches blanches sur un pelage uni. La tête, le cou, la partie avant du corps et le ventre doivent être blancs, avec ou sans taches.

Le chiot a-t-il une queue courte ?

Cette race de chien porte bien son nom : « bobtail » signifie « queue courte ». Mais il est très rare aujourd’hui de trouver des chiens de cette race avec une queue courte. En effet, il est désormais heureusement interdit dans la plupart des pays d’écourter la queue d’un animal.

Contrairement à la croyance populaire, la « queue courte » des bobtails n’est pas génétique. Ils ont donc presque toujours une longue queue.

Quelle est la taille d’un bobtail adulte ?

La hauteur du garrot du bobtail peut atteindre 56 cm pour les femelles et 61 cm pour les mâles. Le poids moyen du bobtail se situe entre 30 et 45 kg.

Le bobtail se distingue également par sa voix et sa démarche si particulières. Sa façon de se déplacer n’est pas sans rappeler celle d’un ours.

Caractère : des chiens gentils et charmants

Les bobtails sont des animaux gentils et entreprenants dotés du charme inhérent aux chiens de berger réputés pour leur nature indépendante.

Un chien jovial aux multiples facettes

Si vous aimez les chiens, la nature joviale du bobtail fera apparaître un sourire sur votre visage. Les bobtails sont très attachés à leurs maîtres et ont la réputation d’être très gentils avec les enfants.

Le bobtail est toujours enclin à s’amuser et aime travailler avec son maître. Cette race ne fait généralement pas preuve d’agressivité. Néanmoins, ces animaux sont vigilants et peuvent protéger les membres de leur famille en cas de doute. De plus, ils sont très territoriaux et parfois têtus.

Attention : le bobtail n’aime pas que son « troupeau » se disperse. Ainsi, il peut arriver qu’il ait tendance à « rassembler » ses maîtres au cours d’une promenade si certains membres de la famille s’éloignent trop.

Ce chien n’a pas un instinct de chasseur très prononcé et n’a pas vraiment tendance à japper. Mais lorsqu’il aboie, il sait se faire entendre.

Quelle éducation pour le bobtail ?

Malgré toute sa gentillesse, l’héritage des chiens de berger sommeille au sein du bobtail : cet animal intelligent se sent responsable de la sécurité du groupe et, en cas de doute, porte cette responsabilité sur ses seules épaules.

En effet, si les humains ne font pas preuve de résolution, le bobtail impose immédiatement sa volonté : il faut bien que quelqu’un prenne les devants !

Cependant, cette tête de mule est aussi très sensible. Soyez donc toujours patient et jamais dur avec votre animal. La clé de la réussite de l’éducation du bobtail réside dans la compréhension et la résolution, ainsi que dans une socialisation approfondie.

Toilettage : un chien très exigeant

Quelles conditions devez-vous absolument remplir avant d’adopter un bobtail ? Aussi gentil soit-il, cet animal est exigeant en matière de toilettage.

Un entretien du pelage qui nécessite beaucoup d’efforts

Si vous envisagez d’adopter un bobtail, vous devez absolument prendre beaucoup de plaisir à entretenir son pelage : cet animal fait partie des races de chien les plus exigeantes en matière de toilettage. Pour les maîtres, cela signifie une chose : brosser, brosser, brosser ! Vous devrez vous occuper tous les jours du pelage de votre chien via de brèves manipulations et toutes les semaines via des séances de toilettage pouvant durer jusqu’à deux heures.

Si vous adoptez un bobtail, vous devrez vous livrer à un contrôle visuel des oreilles, des yeux et de la région génitale, et vous devrez enlever le liquide lacrymal autour de ses yeux, et ce tous les jours. Vous éviterez ainsi une décoloration du pelage dans cette région.

Si nécessaire, lavez la « barbe » de votre animal à l’eau tiède et avec un shampooing doux pour chien. Prenez tout votre temps pour le toilettage hebdomadaire de votre bobtail et faites-le de préférence après une bonne promenade, afin que votre chien ne soit pas nerveux.

De nombreux maîtres attachent ou coupent les poils au-dessus des yeux de leur bobtail afin de dégager leur champ de vision.

Ce chien de Berger n’est pas fait pour vivre dans un petit appartement en ville

Si vous tenez impérativement à ce que votre appartement soit impeccable, le bobtail n’est pas fait pour vous. En effet, malgré l’entretien de son pelage, cette race perd souvent beaucoup de poils et rapporte toujours quelques saletés après une promenade sous la pluie.

Un appartement en ville ne convient pas vraiment à un bobtail. L’idéal pour lui est de vivre dans une maison avec un jardin clôturé, afin qu’il puisse respirer le plus d’air frais possible.

Les familles qui aiment bouger et qui ont des enfants peuvent prendre beaucoup de plaisir à vivre avec un bobtail. Il peut bien s’entendre avec les chats, à condition d’être bien socialisé.

Activités : c’est un chien polyvalent

Le bobtail est un chien de berger endurant et polyvalent qui peut s’adonner à de nombreux sports canins. Le mieux, c’est d’essayer ensemble différentes activités afin de trouver celle qui vous plaira le plus, à vous et à votre chien.

Réitérer sans cesse le même exercice risque de vite lasser ce chien intelligent : veillez bien à varier les plaisirs ! Les bobtails ont une bonne condition physique et la pratique d’un sport canin telle qu’une course de fond ciblée de deux ou cinq kilomètres pourrait être une option idéale pour tous les maîtres sportifs et leur bobtail.

L’agility ou le travail comme chien de piste ou chien de sauvetage peuvent également réserver beaucoup de plaisir à votre bobtail. Les longues promenades font partie de la routine quotidienne, car cette race adore être dehors par tous les temps.

Santé : le bobtail est-il sujet aux maladies ?

En principe, le bobtail est une race de chien robuste dotée d’une bonne santé. Des cas isolés de dysplasie de la hanche et du coude peuvent toutefois survenir. Cela souligne l’importance de se rendre chez un bon éleveur et de faire passer à ses animaux d’élevage des examens de santé appropriés.

Ces examens doivent également inclure des examens oculaires, car cette race peut être prédisposée à la cataracte. Une alimentation et une activité physique adaptées permettent à l’animal de rester en forme jusqu’à un âge avancé.

Combien de temps vit-il ?

Le bobtail peut vivre jusqu’à 15 ans s’il évolue dans de bonnes dispositions.

Histoire et élevage du bobtail

Au fil des siècles, le bobtail est passé de chien de protection de troupeaux à chien de berger, puis à chien de compagnie.

Histoire de l’élevage du bobtail : origine et ancêtres

Le bobtail trouve son origine dans les chiens de berger qui, avec l’extermination des loups en Grande-Bretagne, étaient de plus en plus utilisés pour garder les troupeaux. Ce n’était pas l’apparence du chien qui comptait, mais sa santé robuste et son caractère adapté à la garde de troupeaux.

Aujourd’hui encore, nous ne savons pas vraiment quelles races ont joué un rôle dans l’apparition du bobtail. Certains experts canins pensent que des croisements entre les bergers du Caucase et les bergers de Bergame d’un côté et les chiens de berger anglais de l’autre sont à l’origine de l’apparition du bobtail que l’on connaît aujourd’hui.

Dès 1873, il était possible d’admirer les ancêtres directs de cette race lors d’expositions, et deux ans plus tard, les deux premiers chiens de cette race ont été officiellement répertoriés sous le nom de « chien de berger anglais à queue courte ».

Le Kennel Club, la plus grande association cynologique anglaise, a reconnu la race en 1890. Depuis, cet ancien chien de travail est devenu l’adorable animal que l’on connaît aujourd’hui.

acheter un bobtail
Avant d’acheter un bobtail, renseignez-vous bien sur l’éleveur !

Conseils pour l’achat d’un bobtail

Si vous avez décidé d’adopter un bobtail, vous devez vous mettre à la recherche d’un éleveur sérieux. Pour ce faire, regardez bien autour de vous et demandez éventuellement conseil à des clubs canins spécialisés dans les chiens de protection de troupeaux ou dans les chiens de berger. En effet, en raison de la popularité croissante du bobtail, il existe de plus en plus d’éleveurs qui accordent une plus grande importance à l’apparence de l’animal qu’à sa santé et à son caractère.

Vous trouverez parfois, dans certains clubs, des chiens adultes de cette race qui cherchent un nouveau foyer pour différentes raisons.

Les races de chien proches du bobtail

Comme le bobtail, le bearded collie, légèrement plus petit, est au fil des ans passé de chien de berger robuste à chien de compagnie très apprécié. Le bearded collie est non seulement doté d’un pelage tout aussi exigeant à entretenir, mais est également de nature joviale et entreprenante.

Il existe d’autres « chiens de berger » qui ressemblent au bobtail. Par exemple, les races plus petites du schapendoes néerlandais et du berger polonais de plaine. Mais si vous vous intéressez à ces races, vous devez vous pencher de manière intensive sur leur caractère respectif et sur leurs différentes exigences. Ainsi, le Gos d’Atura (berger catalan) a besoin de faire beaucoup d’exercice physique et le berger de Brie (briard) a impérativement besoin de maîtres qui ont une certaine expérience avec les chiens.

Vous rendre à une exposition canine peut vous permettre de mieux connaître les différentes races et d’entrer en contact avec un éleveur.

En bref : un chien de famille exigeant en matière de toilettage

Cette race exigeante en matière de toilettage convient bien aux personnes actives qui n’ont pas peur de consacrer beaucoup de temps au brossage et aux autres soins du pelage de l’animal. Le toilettage ne doit pas être perçu comme une obligation : au contraire, vous devez y prendre plaisir afin de pouvoir le faire pendant des années sans mauvaise volonté.

Si vous ne sous-estimez pas l’investissement que nécessite le toilettage, que vous pouvez consacrer suffisamment de temps à votre bobtail et que vous pouvez lui offrir suffisamment d’espace, vous trouverez en lui un chien de famille loyal et toujours prêt à vivre des aventures en votre compagnie.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur avec votre bobtail !


Kerstin S.
puppy

J’ai commencé ma carrière de rédactrice sur le forum zooplus. En 2011, certains passionnés de chat de ce forum ont lancé un magazine sur les animaux. En parallèle de mes études j’ai alors pu écrire quelques articles pour ce magazine. Actuellement, je suis une heureuse propriétaire de chien qui aime écrire sur le thème de la santé et des animaux.


Articles similaires
Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
11 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » est une race de chien qui attire beaucoup l'attention. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.