Whippet

chien whippet

Chez les whippets, la queue souvent incurvée n’est pas un signe d’anxiété, mais fait partie des caractéristiques de la race.

Apparence : gracieux et sportif

Cet animal élégant et gracieux ne pèse que 12 kg environ pour une hauteur au garrot pouvant atteindre 51 cm. Un regard sur sa morphologie dynamique montre que la race a été élevée pour réaliser des performances sportives de haut niveau. Sa large cage thoracique et son ventre rebondi soulignent l’apparence élancée de ce chien capable de courir vite. En effet, il peut atteindre jusqu’à 60 km/h.

Son pelage très court est autorisé dans toutes les couleurs et combinaisons de couleurs. L’apparence générale de ce chien de compagnie fait penser à une version réduite du lévrier greyhound, qui a toujours été très exclusif.

Avec ses fines oreilles portées en rose et ses grands yeux bien espacés, ce chien de race peut facilement rivaliser avec le regard d’un teckel. D’ailleurs, sa queue souvent incurvée n’est pas un signe d’anxiété, mais fait partie des caractéristiques de la race.

Caractère : gentil et énergique

C’est un compagnon sportif pour toutes les situations. Le chien whippet est un animal sociable et affectueux qui se caractérise par son caractère équilibré et sa grande gentillesse. Les caresses et la communion avec son maître sont extrêmement importantes pour cette race. C’est pourquoi le whippet ne doit pas rester seul trop longtemps.

Il s’adapte facilement à la vie en intérieur, mais à l’extérieur, il aime l’action et veut s’amuser. Il est certes considéré comme vigilant, mais il n’aboie pas plus que de raison. Dehors, il ignore globalement les gens qu’il ne connaît pas et s’entend généralement bien avec les autres chiens.

Cet animal de compagnie étant sociable, il est possible d’en faire cohabiter plusieurs. Sa curiosité et son intelligence, associées au lien étroit qu'il aime entretenir avec son maître, en font un merveilleux compagnon pour de nombreuses activités de loisirs. Une liberté de mouvement totale n’est toutefois pas possible pour tous les whippets, en raison de leur instinct de chasse plus ou moins prononcé.

whippet dans un champ

Toilettage : un chien peu exigeant

Le pelage très court de cette race de chien ne nécessite pas de soins particuliers. Des massages réguliers à la brosse stimulent toutefois la circulation sanguine et enlèvent quelques poils morts. Veillez à l’entretien des griffes de votre animal, car chez les lévriers, elles ne s’usent souvent pas suffisamment et doivent donc être coupées plus souvent.

Pour ce faire, coupez toujours juste avant ce que l’on appelle la « vie » à l’intérieur de la griffe, qui ne doit en aucun cas être endommagée. Le plus simple est de raccourcir les griffes avec des ciseaux à griffes professionnels et en présence d’une légère humidité, par exemple après une promenade sous la pluie.

Pour les soins dentaires, vous pouvez déjà habituer votre chiot à se nettoyer les dents régulièrement avec un dentifrice et une brosse à dents spéciaux pour chien. Des friandises spéciales pour les soins dentaires ou des friandises à mâcher, comme des oreilles de bœuf séchées, peuvent également prévenir la formation de tartre.

Environnement : cette race de chien est-elle faite pour moi ?

Le whippet est un chien avec une grande capacité d’adaptation et peut, contrairement à de nombreux autres lévriers, vivre en appartement, toujours à condition qu’il puisse passer beaucoup de temps en extérieur et y faire de l’exercice tous les jours. L’idéal est toutefois de disposer en plus d’un grand enclos dans lequel votre animal pourra se dépenser à sa guise.

Il est considéré comme gentil avec les enfants et peut également vivre avec des chats, à condition d’être socialisé très tôt. En raison de sa sociabilité, il convient bien comme deuxième chien. Cet animal simple se sent à l’aise aussi bien dans une famille que chez une personne sportive vivant seule et convient bien aux personnes qui n’ont pas l’habitude des chiens.

Avant son arrivée, tous les membres de la famille doivent être d’accord sur le fait d’accueillir un nouvel animal. Déterminez au préalable comment vous allez vous occuper du chien en cas de maladie ou de vacances. En principe, il vous accompagnera volontiers en vacances. Le mieux est de voir à l’avance quelles destinations sont envisageables avec votre chien.

Avant d’acheter un chien de cette race, n’oubliez pas qu’en plus du prix de l’animal et de son équipement de base, vous devrez également faire face à des dépenses régulières pour l’assurance responsabilité civile et les visites chez le vétérinaire qui auront lieu au moins une fois par an.

Une éducation basée sur les félicitations

Ces chiens aiment apprendre et sont faciles à éduquer : ils aiment faire plaisir à leur maître et sont en outre intelligents et attentifs. Ce sont donc des conditions optimales pour apprendre rapidement à ce chien assidu les principales règles d’obéissance ou des petits tours. Grâce au caractère ouvert de cet animal, vous obtiendrez de très bons résultats avec un renforcement positif et beaucoup de félicitations. En revanche, la fermeté ne doit en aucun cas être de mise avec cet animal gentil et sensible.

Commencez tôt à entraîner votre chien pour qu’il revienne toujours lorsque vous le rappelez. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez lui permettre de courir librement, ce qu’il apprécie beaucoup. Veillez bien dès le début à toujours avoir le contrôle.

L’éducation de votre chien est soutenue de manière optimale par une socialisation précoce, par exemple en allant dans une école de dressage pour chien et en jouant avec votre chiot. Il aura ainsi l’occasion de rencontrer d’autres chiens de toutes tailles, ce qui lui permettra plus tard de se lier facilement d’amitié avec des chiens petits et grands.

Sports et activités : un chien polyvalent

Comme tous les lévriers, le whippet aime faire beaucoup d’exercice dans la nature. Si votre chien fait montre d’une bonne obéissance et d’un lien étroit avec vous, vous pouvez généralement le laisser courir en liberté s’il revient sans problème lorsque vous le rappelez, ce qui augmente les possibilités de loisirs.

De plus, il aime se défouler en compagnie d’autres chiens. Il faut toutefois veiller à ce que les races plus flegmatiques ne soient pas dépassées par la joie de jouer et le dynamisme indomptables d’un tel animal.

Chez certains spécimens, l’instinct de chasse est si profondément enraciné qu’il n’est pas possible de les laisser courir en liberté. Ces chiens doivent absolument disposer de zones bien clôturées pour courir librement.

De combien d’exercice un chien de cette race a-t-il besoin ?

Avec un tel animal, vous avez le choix entre un grand répertoire d’activités de loisirs communes. Ce chien sportif s’enthousiasme pour de nombreux sports canins. Il vous accompagnera volontiers lorsque vous ferez du vélo, de la course à pied ou de longues randonnées. L’agility est également un bon moyen pour ce sportif polyvalent de se défouler.

Bien entendu, ce chien qui peut courir jusqu’à 60 kilomètres par heure est parfaitement adapté aux courses de lévriers. Mais n’oubliez pas que si vous voulez permettre à votre chien de courir en liberté, vous devez parallèlement renoncer aux courses sur piste. En plus de leur goût pour l’aventure, ces gracieux lévriers apprécient également passer un après-midi de détente sur le canapé.

Santé : un animal robuste à l’apparence frêle

La morphologie gracieuse, presque fragile, de ce chien est trompeuse : la race est considérée comme très robuste et peu sujette à certaines maladies héréditaires.

Toutefois, dans de très rares cas, certains chiens de cette race peuvent être affectés par la formation d’une masse musculaire plus importante en raison d’une anomalie génétique. Ces derniers sont également appelés « whippet bully ». Avec leur physique robuste, ils ne correspondent plus au standard de la race.

Les problèmes de santé qui en découlent ne sont toutefois pas graves : certains animaux ont une plus forte prédisposition aux crampes musculaires et environ la moitié d’entre eux présentent une forte surocclusion. La mutation est détectable dès les premières semaines de la vie des jeunes chiots. De nos jours, les porteurs sans symptômes peuvent être identifiés de manière fiable par un test génétique et exclus de l’élevage.

De plus, puisque les chiens de cette race à poil court et très élancés sont sensibles au froid, il est recommandé d’équiper votre animal d’un manteau pour chien en hiver. L’âge moyen des animaux de cette race est de 12 à 15 ans.

Alimentation : la santé commence par une nourriture de qualité

Une alimentation équilibrée constitue la base d’une longue vie saine pour le chien. Pour un carnivore comme votre animal, l’équilibre signifie que la viande doit constituer l’essentiel de son alimentation. Veillez donc à ce que la viande figure en première place dans la liste des ingrédients des aliments que vous avez choisis, qu’il s’agisse de croquettes ou de nourriture humide.

Par rapport aux omnivores et aux herbivores, les carnivores ont un tube digestif plus court, conçu pour assimiler de manière optimale les aliments riches en protéines et de qualité.

Il est important que votre animal s’hydrate suffisamment, en particulier lorsqu’il mange des croquettes. Alors qu’un chiot peut avoir jusqu’à quatre repas par jour, vous devez en donner au maximum deux par jour à votre chien adulte.

Après avoir mangé, votre chien doit toujours avoir l’occasion de se reposer. Les changements d’alimentation, même s’ils partent d’une bonne intention, peuvent être source de stress pour l’estomac de votre animal. Si vous envisagez de changer de type ou de marque de nourriture, procédez progressivement. L’idéal est de mélanger pendant quelques jours la nouvelle nourriture à celle que vous donnez déjà à votre chien, dans des proportions croissantes.

En ce qui concerne la quantité de nourriture, vous pouvez en principe suivre les indications du fabricant. Gardez toutefois à l’esprit la morphologie svelte de votre lévrier et adaptez la quantité si nécessaire, en particulier si votre chien fait plus d’exercice que la moyenne. Une bonne alimentation ne se traduit pas seulement par une bonne forme physique, mais se reflète également dans un pelage sain et brillant.

Élevage et achat : où trouver le chien de mes rêves ?

L’idéal est de chercher et de trouver un chiot chez un éleveur de whippets. Celui-ci doit appartenir à un club et ne vendre ses animaux qu’avec un pedigree. Vous aurez ainsi la certitude qu’il remplit les conditions imposées par les clubs d’élevage concernant le bien-être des animaux et le maintien de la race en bonne santé.

Chez un éleveur sérieux, vous pouvez faire tranquillement connaissance avec les chiots et lui poser des questions sur la race ainsi que sur le but de son élevage en matière de santé, de caractère et de type. Réjouissez-vous si l’éleveur vous pose également quelques questions sur votre expérience avec les chiens ou vos loisirs. Cela montre en effet que le bien-être de ses animaux lui tient à cœur. Bien entendu, à cette occasion, vous ferez également connaissance avec les parents, qui doivent donner une impression de vivacité, d’équilibre et de gentillesse.

Le jour de l’adoption, l’éleveur vous confie non seulement votre nouvel animal, mais aussi le pedigree et le carnet de vaccination. Il va de soi qu’à ce moment-là, le chiot a déjà été vermifugé et vacciné à plusieurs reprises et qu’il est en excellente santé.

Méfiez-vous cependant des prétendus éleveurs qui vendent leurs animaux à des prix défiant toute concurrence. Ces offres se font généralement au détriment de la santé et de la socialisation des chiens.

En outre, ces « éleveurs » n’investissent pas de temps dans un élevage adapté aux besoins des parents. Ils n’accordent souvent que peu de pauses aux mères entre les portées. Par ailleurs, ils apportent rarement le savoir-faire nécessaire à une sélection appropriée des animaux reproducteurs. N’achetez donc aucun animal auprès de tels éleveurs, car comme dans de nombreux domaines, c’est la demande qui régule l’offre.

chiots whippet

Combien coûte un whippet ?

Un whippet provenant d’un éleveur sérieux coûte en moyenne entre 1 100 et 1 300 euros.

Organisations spécialisées dans le placement de lévriers

Si vous voulez adopter un animal de cette race, un chien adulte peut également être une bonne option. Renseignez-vous auprès des organisations spécialisées dans le placement de lévriers sur les animaux qui sont actuellement à la recherche d’un nouveau foyer.

Lors d’un entretien, les personnes travaillant au sein de l’organisation peuvent généralement déterminer avec vous si vous et le chien à placer pouvez former une bonne équipe. Les raisons pour lesquelles un chien âgé est abandonné peuvent être multiples.

Mais une chose est sûre : les chiens de cette race proche de l’homme souffrent beaucoup lorsqu’ils doivent patienter dans un refuge. En effet, avoir un maître est très important pour eux. Choisir un chien en provenance d’un refuge pour animaux peut être une expérience très enrichissante pour vous et pour le chien !

Histoire : un chien provenant des milieux modestes d’Angleterre

Même si des lévriers très similaires au whippet existaient déjà il y a plus de 300 ans, la race n’est apparue qu’au 19ème siècle dans le nord de l’Angleterre. Les greyhounds, plus grands, étaient réservés à la noblesse pour servir de chiens de chasse, et les classes les plus pauvres ont suivi leur propre voie en matière d’élevage canin.

Le whippet est le résultat d’un élevage réalisé en grande partie par des ouvriers et des mineurs, pour lequel de petits greyhounds et des petits lévriers italiens ont été croisés avec des terriers à poil court. En tant que chien des classes populaires, il était surtout utilisé pour la chasse au lièvre, généralement illégale.

Une race officielle

Depuis 1891, la race est officiellement inscrite au registre généalogique. À l’époque comme aujourd’hui, le standard se concentrait avant tout sur une morphologie fonctionnelle, conçue pour la course, et sur un caractère bien trempé. Au fil du temps, ces chiens ont de plus en plus souvent été utilisés comme chiens de course. Même s’ils n’ont jamais réussi à dépasser les grands greyhounds, ces deux races font partie des animaux terrestres les plus rapides au monde.

Leur pays d’origine, la Grande-Bretagne, a toujours eu une longueur d’avance en matière d’élevage de chiens de cette race. Leur nom est composé de « whip », qui signifie « fouet » en anglais, et de « pet » qui signifie « animal de compagnie ». L’ensemble peut se traduire par « chien-fouet », une allusion à sa longue queue lorsqu’il court.

À l’origine, il existait également des animaux de cette race à poil dur. Aujourd’hui, des efforts sont faits pour élever des chiens de cette race à poil long qui constituent une nouvelle race. Ces chiens sont désormais appréciés par une communauté de personnes petite mais fidèle partout dans le monde.

Nous vous souhaitons de belles aventures en compagnie de votre chien !

Articles similaires
Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
11 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » est une race de chien qui attire beaucoup l'attention. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.