Maltipoo

Rédigé par Kerstin S.
Le Maltipoo est un croisement issu du bichon maltais et du caniche

Aucun amateur de chien ne peut résister à l’apparence de peluche du maltipoo.

Encore un croisement avec un caniche : comme le populaire labradoodle, le maltipoo est un croisement avec un chien de type caniche, mais cette fois-ci pas avec un labrador, mais avec les gênes d’un bichon maltais. Dans cet article, nous avons recueilli toutes les informations importantes autour de cette race de chien de type designer dog.

Rapide descriptif du Maltipoo

Informations rapides : Le maltipoo est une race obtenue par le croisement d’un bichon maltais et d’un caniche (nain). Cette race n’est pas officiellement reconnue et n’a par conséquent aucun standard défini.
Hauteur au garrot : ~ 28 cm
Poids : ~ 4 kg
Espérance de vie moyenne : 15 ans
Prix : à partir de 1 000 €
Tempérament : joueur, curieux, courageux, gentil
Pelage : poils courts bouclés à poils mi-longs ondulés
Couleur du pelage : uni ou bicolore, toutes couleurs possibles
Difficulté d’éducation : moyenne
Difficulté d’entretien : importante
Activité physique : faible
Origine : USA

Apparence : un chien aux airs de peluche

Le maltipoo est un croisement, autrement dit il n’existe aucun standard uniforme le concernant. Ses oreilles tombantes et ses yeux ronds, qui donnent au maltipoo des airs de peluche, sont des traits caractéristiques de son apparence.

Concernant sa taille, le maltipoo fait partie des chiens de petite taille. Ce chien peut peser entre deux et dix kilogrammes, selon qu’il s’agisse d’un maltipoo toy ou nain. En moyenne, il pèse environ quatre kilogrammes et mesure environ 28 centimètres au garrot. Ces chiens sont considérés comme des « teacup dog (chiens tasse des thé) » en raison de leur taille mini.

Bien que les bichons maltais soient toujours blancs, selon le caniche avec lequel il a été croisé, le maltipoo obtenu peut avoir d’autres couleurs de pelage. Il peut être blanc, noir, brun, crème ou abricot, mais de nombreux chiens de cette race sont bicolores.

Un chien Maltipoo de couleur crème © OlgaOvcharenko / stock.adobe.com
L’entretien du pelage du maltipoo peut être plus ou moins fastidieux selon le croisement génétique des parents.

Caractère : un chien facétieux et intelligent.

Les bichons maltais, comme les caniches, sont des chiens intelligents, loyaux et plutôt réservés envers les étrangers. Qu’en est-il du maltipoo ?

Un compagnon aux nombreux visages

En raison de leurs ancêtres issus de races différentes, le caractère des adorables maltipoo est toujours une surprise. Personne ne peut dire à l’avance quelles caractéristiques des races croisées prendront le dessus. Toutefois, généralement ce chien est expansif, joyeux et répand la bonne humeur. De nombreux propriétaires de maltipoo décrivent leur chien comme étant curieux, courageux et plein d’entrain.

Souvent, le maltipoo est enjoué et se lie d’amitié très facilement avec son maître qu’il veut suivre partout. Même sur la canapé, le maltipoo voudra faire des câlins avec son humain préféré.

Comment faut-il éduquer le maltipoo ?

Les caniches, comme les bichons maltais, sont considérés comme des chiens faciles à éduquer, intelligents et sensibles. Son éducation doit être identique à celle des autres chiens : ne faites aucune exception aux règles fixées.

Et ce, même si votre maltipoo a un regard irrésistible : restez cohérent dans son éducation pour que votre animal sache dès le début qu’il peut vous faire confiance.

Les chiens de petite taille peuvent aussi être difficiles à vivre s’ils n’ont pas appris les bases de l’obéissance. Tout comme les caniches, le maltipoo peut avoir tendance à chasser. Si c’est le cas, quelques conseils tirés de l’entraînement anti-chasse  peuvent vous être utiles.

Dès son plus jeune âge, habituez votre maltipoo à se faire manipuler et brosser pour que l’entretien de son pelage soit plus facile lorsqu’il sera adulte.

Le maltipoo aboie-t-il beaucoup ?

Le maltipoo aboie dans des situations inhabituelles, mais s’il est bien éduqué et suffisamment actif, il n’a pas tendance à aboyer pour rien. Pour que l’aboiement ne prenne pas trop d’ampleur, commencez à y prêter attention dès que votre maltipoo est un chiot. Informez-vous au préalable sur un entraînement anti-aboiement adapté.

Soin du poil : le Maltipoo demande-t-il beaucoup d’efforts ?

Vous vous demandez si le maltipoo est le chien qu’il vous faut et à quoi il faut faire attention concernant les conditions de vie. Nous avons les réponses à vos questions.

Est-ce que le pelage du maltipoo demande beaucoup d’entretien ?

Alors que le pelage du caniche ne demande que peu d’entretien, ce n’est pas le cas du bichon maltais : non seulement vous devriez brosser ce petit chien blanc aux longs poils tous les jours, mais vous devriez aussi le laver régulièrement.

Comme c’est un chien de race hybride, il n’est pas possible de prévoir à l’avance ce que deviendra son pelage. Son pelage peut demander beaucoup d’entretien : certains propriétaires de maltipoo racontent que le pelage de leur chien est difficile à peigner et que des nœuds se forment très rapidement. Vous devriez donc prévoir tous les jours du temps pour entretenir le pelage de votre maltipoo.

Faut-il tondre le maltipoo ?

Le toiletteur peut vous conseiller sur la coupe des poils de votre chien, car le maltipoo peut avoir des problèmes cutanés ou des problèmes de pelage après la tonte. Si votre chien a un pelage à poils longs, vous devriez le peigner après chaque balade pour retirer toutes les branches ou feuilles coincées dans ses poils.

Est-ce que le maltipoo est un chien qui convient aux familles et comme premier chien ?

Ce gentil chien est parfait comme premier chien et convient également aux familles, en plus il adore les enfants. Si vos enfants sont encore en bas âge, vous devriez tout de même être certain qu’ils comprennent bien que leur nouveau compagnon n’est pas un jouet.

Ils risquent de blesser ce chien fragile de manière involontaire. Il faut donc leur apprendre dès leur plus jeune âge à respecter les animaux. De plus, votre maltipoo devrait toujours avoir un abri où se réfugier s’il a besoin de calme.

Est-ce que le maltipoo est le chien qu’il me faut ?

Un maltipoo peut vivre à la campagne ou en appartement. Le plus important pour lui est de rester (presque) toujours à vos côtés. Si vous arrivez à faire faire suffisamment d’exercice à votre maltipoo durant votre temps libre, il peut également vous accompagner au bureau. En raison de sa petite taille, vous pouvez également prendre l’avion avec votre maltipoo.

Si vous avez déjà un chien ou un chat, cela ne gênera nullement le maltipoo. En effet, ce chien s’entend généralement bien avec ses congénères et avec les chats.

Le maltipoo convient-il aux personnes allergiques ?

Les personnes allergiques aux poils d’animaux se posent souvent cette question. Malheureusement il n’y a pas de réponse universelle. Un maltipoo n’est en aucun cas « hypoallergénique » comme certains vendeurs peuvent le prétendre.

De nombreux amis des chiens peuvent aussi réagir à des chiens qui ne perdent pas de poils, car les allergènes se trouvent dans la salive et dans les squames du chien.

Exercice : ce mini chien a-t-il besoin de beaucoup se dépenser ?

Cette petite boule de poils pleine d’énergie adore les longues promenades pendant lesquelles elle peut se défouler et renifler partout. Toutefois, faites bien attention à ce que votre compagnon à quatre pattes n’en fasse pas trop.

Les maltipoos ont un besoin modéré d’activité physique. Ces chiens sont très joueurs, vous pouvez leur faire très plaisir avec toutes sortes de jouets pour chiens. Vous pouvez aussi leur apprendre des tours et ils aiment apporter.

Votre maltipoo peut aussi se dépenser grâce à des parcours d’agilité pour petits chiens, mais n’oubliez pas de planifier des moments de pause. De cette manière, votre compagnon à quatre pattes apprendra à profiter de ces petits moments avec vous.

Santé des Maltipoos : est-elle meilleure que celle des chiens de race ?

Les chiens issus de croisements comme le maltipoo sont-ils en meilleure santé que les chiens de pure race ? Non. Les chiens de race qui sont dans des élevages ont été sélectionnés avec un grand soin et ont effectué plusieurs examens avant d’être jugés aptes à la reproduction. Ainsi, lorsque vous faites l’acquisition de votre chien dans un élevage, vous pouvez être un minimum rassuré concernant sa santé.

Malheureusement, seuls quelques élevages de chiens issus de croisements investissent de l’argent dans des examens de santé approfondis avant la reproduction. Comme de nombreuses maladies apparaissent seulement une fois l’animal adulte, les acheteurs en payent le prix fort ultérieurement.

Les points faibles de la santé du maltipoo

Comme c’est le cas pour tous les chiens, la santé du maltipoo repose en grande partie sur ses ancêtres. Il s’agit d’un croisement entre un caniche et un bichon maltais, par conséquent les parents doivent être examinés pour déterminer les maladies spécifiques à la race.

La combinaison inhabituelle d’un caniche au poil frisé et d’un bichon maltais au poil soyeux peut entraîner des problèmes cutanés. De plus, les deux races des parents sont sujettes à des maladies oculaires et à des problèmes d’articulations des genoux (luxation de la patella).

Pour protéger les articulations de votre maltipoo, il doit garder son poids de forme et se dépenser à l’aide d’activités physiques adaptées. Veillez à donner à votre fidèle compagnon une alimentation équilibrée avec des croquettes pour chien de qualité.

Quelle est l’espérance de vie de mon maltipoo ?

Si les parents sont en bonne santé et que vous vous occupez bien de lui, il peut vivre jusqu’à 15 ans en moyenne.

Origine : un croisement dans la droite lignée des Designer Dogs

Pour l’élevage des maltipoos, on croise des caniches toy ou nains avec des bichons maltais. Les ancêtres des bichons maltais étaient autrefois des chiens de compagnie, tandis que ceux du caniche étaient plutôt des chiens d’utilité.

Intelligent et robuste, le caniche est un chien souvent utilisé pour les sélections de races hybrides. C’est peut-être dû au fait qu’il est considéré comme un chien de grand-mère ou à la mode bien qu’il ait beaucoup d’autres traits de caractère intéressants. À l’origine, le caniche était un chien de chasse principalement utilisé au bord de l’eau et dans l’eau.

Les races alternatives

Le havapoo, un designer dog similaire au maltipoo, est le résultat d’un croisement entre le caniche et le bichon havanais. D’ailleurs, en parlant de caniche : chaque personne intéressée par un chien de type caniche devrait regarder un caniche de plus près. Les caniches ne perdent aucun poil, sont intelligents, dociles et peuvent avoir plusieurs tailles. Mais surtout, des élevages très sérieux remettent des caniches avec des pedigrees reconnus par la FCI (Fédération Cynologique Internationale).

Bien sûr, le bichon maltais est une très bonne alternative au maltipoo, mais son pelage exige beaucoup d’entretien. Il existe d’autres chiens de races similaires comme le gentil bichon havanais, le norfolk-terrier et le bichon russe (bolonka zwetna), une race pas encore reconnue par la FCI, mais reconnue par l’association allemande VDH depuis 2011.

Bien entendu, vous trouverez bien d’autres chiens issus de croisements, qui sont dans l’attente d’un nouveau maître dans les refuges.

Prix et achat : où trouver un élevage en France ?

En général, il n’existe pas d’élevages qui fassent se reproduire des maltipoos entre eux. La raison à cela est très simple : ils sont eux-mêmes issus d’un croisement de bichons maltais et de caniches. Or, les traits caractéristiques obtenus à la seconde génération sont imprévisibles. D’ailleurs seuls des élevages sérieux pensent aux générations suivantes et c’est ce qui les distingue des autres.

Les maltipoos ne sont pas une race « indépendante », mais une race obtenue par croisement, vous ne trouverez donc aucun élevage faisant partie d’une association sérieuse. Si un élevage situé en France se vante de fournir des soi-disant pedigrees lors de la vente de maltipoos, sachez qu’il n’existe aucun document de cette sorte pour cette race.

Combien coûte un maltipoo ?

Puisque la demande de designer dogs est importante, des escrocs ont flairé la bonne affaire. Un maltipoo coûte 1 000 €, voire plus. Si les examens de santé des parents sont bons, le prix peut atteindre 3 000 €, surtout pour les chiens censés être hypoallergéniques. Vous ne devriez en aucun cas payer ce prix-là.

Si vous voulez vraiment un chiot maltipoo, essayez d’en apprendre le plus possible sur les parents et leurs origines. Sinon, vous pouvez aussi adopter un chien issu d’un croisement dans un refuge pour animaux, c’est une bonne alternative.

Un chien gentil à l’apparence irrésistible

Un maltipoo est un gentil compagnon avec un caractère charmeur qui peut convenir à de nombreuses personnes. Toutefois, avant d’acheter un maltipoo, vous devriez vous poser des questions sur les raisons de l’essor de la demande des designer dogs et l’analyser d’un œil critique.


Kerstin S.
puppy

J’ai commencé ma carrière de rédactrice sur le forum zooplus. En 2011, certains passionnés de chat de ce forum ont lancé un magazine sur les animaux. En parallèle de mes études j’ai alors pu écrire quelques articles pour ce magazine. Actuellement, je suis une heureuse propriétaire de chien qui aime écrire sur le thème de la santé et des animaux.


Articles les plus utiles
15 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
9 min

American Bully

Il a l'air méchant mais est en réalité un amour de chien. Cette description convient parfaitement à l'American Bully. Dans cet article, nous vous présentons une race de chien encore rare en Europe.

12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.