Chien de berger islandais

Rédigé par Natalie Decker
chien de berger islandais

Le chien de berger islandais est un fidèle compagnon pour les personnes actives.

La seule race de chien originaire d’Islande est aujourd’hui présente dans le monde entier. Il n’y en a pas énormément, mais si vous êtes attentif, vous pourrez croiser de temps à autre l’un de ces robustes animaux. Dans cet article, vous apprendrez l’essentiel de ce qu’il y a à savoir sur le chien de berger islandais.

Apparence : un spitz nordique typique

Le chien de berger islandais a l’apparence classique d’un chien nordique de type spitz. Il se caractérise par des oreilles dressées de taille moyenne, une queue touffue recourbée sur le dos et une morphologie sportive et compacte.

Les mâles atteignent une hauteur du garrot d’environ 46 centimètres. Les femelles mesurent jusqu’à 42 centimètres. Ces animaux compacts pèsent entre 9 et 18 kilos.

Des variétés à poil court et à poil long

Le pelage dense de ce chien se décline en de nombreuses couleurs. Toutefois, conformément au standard de la race, il est important qu’une seule couleur prime. Les marques blanches sont autorisées.

En matière de pelage, il existe deux variétés de chiens de berger islandais : les chiens à poil court avec un poil de jarre mi-long et les chiens à poil long avec un poil de jarre long. Les deux variétés ont en commun la texture rugueuse du poil de jarre. Elles ont également un sous-poil sous-jacent, dense et doux. Une caractéristique particulière de ces chiens est le double ergot situé au niveau de l’arrière-main.

Bon à savoir : le chien de berger islandais est également connu sous les noms de « spitz islandais » et « berger islandais ».

chien de berger
Le chien de berger islandais est également connu sous le nom de « berger islandais ».

Caractère : un chien dynamique et gentil

Le chien de berger islandais est un animal gentil. Certes, il aboie sur les étrangers, mais il ne les attaque pas. Ce chien est toujours ravi d’être au contact d’autres personnes ou de ses congénères.

Comme l’exigeait son rôle initial de chien de berger, cet animal est très actif et dynamique. Il est infatigable, jovial et s’intéresse toujours à son environnement. Le chien de berger islandais peut nouer de grands liens d’amitié avec les enfants. De plus, il développe un lien étroit avec son maître et l’accompagne partout s’il en a la possibilité.

Un chien doté d’un instinct de chasse

Le chien de berger islandais a une légère tendance à vouloir chasser. Cet instinct est toutefois facile à contrôler avec une bonne éducation.

Aussi actif soit-il en extérieur, le chien de berger islandais apprécie également passer des moments de détente auprès de sa famille. Il faut favoriser ces moments dès le début afin de permettre à votre chien de conserver un certain équilibre.

Une éducation à base d’affection et de détermination

Intelligent et gentil, le chien de berger islandais apprend vite et avec plaisir. Son éducation se déroule donc généralement sans problème, à condition que son maître ait le savoir-faire et la détermination nécessaires. Avoir de l’expérience avec les chiens est ici un avantage.

Il est important d’apprendre au chien à canaliser ses aboiements dès son plus jeune âge afin qu’il ne finisse pas par aboyer comme un roquet. Il faut également veiller à ce qu’il revienne bien vers vous lorsque vous le rappelez. En effet, certains chiens de berger islandais n’hésitent pas à courir à toute allure lorsqu’ils aperçoivent un lapin, par exemple.

Rendez-vous dans un centre d’éducation canine

Mais les aboiements ainsi que l’instinct de chasse, qui n’est présent que chez certains chiens, peuvent être facilement contrôlés. En cas de doute, rendez-vous avec votre chien dans un centre d’éducation canine qui pourra vous y aider.

Un centre d’éducation canine dans lequel un chiot peut aussi s’amuser constitue une bonne occasion pour celui-ci de développer sa sociabilité avec ses congénères. C’est aussi l’occasion de créer de nouvelles amitiés entre les hommes et les chiens. Règle numéro un : l’affection et la détermination sont la clé d’une éducation réussie chez le chien de berger islandais.

Un chien polyvalent pouvant faire de nombreux sports

En tant que chien de berger, le chien de berger islandais se caractérise par son agilité, son pied sûr et sa capacité à comprendre rapidement. Ce sont donc des prérequis essentiels pour pratiquer une activité sportive avec lui.

Qu’il s’agisse de la garde, de l’agility ou de l’obéissance canine, le chien de berger islandais est toujours partant ! Choisissez donc un sport qui vous plaît à tous les deux et n’hésitez pas à essayer quelque chose de nouveau de temps à autre. Avec l’obérythmée, le frisbee dog ou le flyball, les possibilités sont nombreuses.

Un compagnon sportif

Il est important de ne commencer un entraînement exigeant que lorsque votre chien de berger islandais est adulte. Bien entendu, les chiens de cette race sont également d’excellents compagnons pour aller courir ou faire de l’équitation, à condition d’avoir reçu un entraînement approprié.

Mais n’oubliez pas que votre chien a aussi besoin de se reposer. Dès son plus jeune âge, il doit apprendre à apprécier les moments de détente afin de ne pas devenir trop survolté.

Alimentation : une nourriture qui répond aux besoins de l’espèce

Une alimentation à base de viande adaptée aux besoins de votre chien est la base d’une vie longue et saine. Choisissez donc une nourriture dont la viande est l’ingrédient principal.

Les friandises doivent également être de qualité. Les friandises sèches à mâcher telles que les oreilles de bœuf répondent par exemple au besoin de mastiquer de votre chien.

Un toilettage de la tête aux pattes

Le pelage du chien de berger islandais n’est pas sensible aux intempéries et nécessite d’être brossé fréquemment, surtout pendant la période de mue qui a lieu deux fois par an. Le mieux, c’est de le peigner tous les jours pendant ces quelques semaines de l’année.

Vous réduirez ainsi fortement la quantité de poils morts dans votre intérieur. De plus, la période de mue est assez courte. En dehors de cette période, un brossage par semaine suffit pour empêcher les poils de s’emmêler.

Conseil de lecture : comment bien entretenir le pelage de votre chien ?

Habituez le plus tôt possible le chien à l’entretien de son pelage

Si votre chien de berger islandais est sale, il suffit généralement de brosser ses poils une fois la saleté séchée. Si une grande partie de son pelage est sale, vous pouvez le laver avec un shampooing pour chien doux.

Conseil : habituez rapidement le chiot aux rituels de brossage réguliers et aux bains. Ces petites séances de toilettage vous permettront de renforcer les liens qui vous unissent.

Vous devez également vérifier régulièrement que les oreilles et les yeux de votre chien ne sont pas sales et, le cas échéant, les nettoyer avec des produits spéciaux pour les oreilles et pour les yeux.

Vous pouvez utiliser des ciseaux à griffes pour couper les griffes de votre chien si elles sont trop longues afin d’éviter qu’il ne se fasse mal en restant accroché quelque part. Toutefois, cela n’est généralement nécessaire que pour les chiens âgés ou ceux qui ne marchent que sur des sols très souples. En cas de doute, demandez à votre vétérinaire de vous montrer comment utiliser des ciseaux à griffes.

Découvrez nos produits de toilettage et hygiène pour chien dans la boutique en ligne de zooplus.

Origine : une arrivée en Islande avec les vikings

Les ancêtres de ces chiens sont arrivés en Islande par les bateaux des vikings. Les premières sources attestent de leur présence sur l’île dès l’année 880.

Des écrits du 17ème siècle témoignent des excellentes qualités de garde de ces chiens islandais, qui étaient très recherchés par les bergers britanniques. En 1898, le chien de berger islandais a eu droit à sa première description officielle sous la forme d’un standard. Toutefois, ce standard n’a pas encore pu s’imposer à cette époque.

L’élevage actuel des chiens de berger islandais s’oriente vers le standard de 1972. Ces chiens polyvalents sont d’une aide précieuse depuis des siècles. Ils gardent les chevaux et les moutons : ils les rassemblent, mais ne les défendent pas. Ils surveillent également les maisons et les fermes.

Le sauvetage du chien de berger islandais

Le chien de berger islandais s’est longtemps développé sans se mêler à d’autres races en raison d’une interdiction d’importation des chiens en Islande. Cependant, les chiens de cette race ont été fortement décimés en raison de plusieurs épidémies. Ainsi, au 19ème siècle, les trois quarts de ces chiens ont été victimes d’une épidémie de maladie de Carré.

Grâce aux efforts de quelques personnes, le chien de berger islandais a pu être sauvé. Toutefois, même aujourd’hui, on trouve de plus en plus de border collies et d’autres chiens de berger en Islande. Ils remplacent progressivement le chien de berger islandais.

Néanmoins, grâce au travail des éleveurs du monde entier, cette race est désormais stable. De plus, quelques centaines de chiens de berger islandais vivent encore en Islande.

Le saviez-vous ? Le chien de berger islandais est étroitement apparenté au buhund norvégien et présente de nombreux points communs avec d’autres chiens du Nord de type spitz.

Le chien de berger islandais est-il fait pour moi ?

Si vous êtes citadin ou casanier, le chien de berger islandais n’est peut-être pas l’animal qu’il vous faut. En effet, ce chien aime se dépenser en pleine nature. Il apprécie également passer du temps avec sa famille et n’aime pas être seul.

Le chien de berger islandais a besoin d’espace et de temps

Si vous aimez la nature, que vous êtes sportif et que vous disposez du temps nécessaire, le chien de berger islandais est un compagnon formidable. Sortir le promener brièvement deux fois par jour n’est pas suffisant. Ce chien doit être suffisamment stimulé physiquement et intellectuellement.

Le chien de berger islandais a besoin d’air frais et ne s’épanouit pas en ville : sa place est plutôt dans une maison de campagne avec un jardin bien clôturé. Il peut alors s’y défouler de temps en temps. En outre, il faut tenir compte de la propension du chien à aboyer par rapport au voisinage, même si cela peut généralement être bien contrôlé avec un entraînement approprié.

Un chien qui s’entend bien avec les enfants et les chats

Le chien de berger islandais convient bien aux familles et peut nouer des liens d’amitié intenses avec les enfants. Apprenez à ces derniers à traiter leur animal avec respect dès le début et donnez à votre chien la possibilité de se retirer en toute tranquillité.

Important : avant d’adopter un chien, assurez-vous qu’aucun membre de la famille ne souffre d’allergies.

En règle générale, le chien de berger s’entend très bien avec les chats. Si vous voulez jouer la carte de la sécurité, choisissez un chiot qui a déjà été au contact des chats.

Combien coûte un chien de berger islandais ?

Avant d’adopter un chien de berger islandais, pensez également aux coûts que vous aurez à supporter. Ces coûts comportent tout d’abord le prix d’achat, qui se situe entre 1 500 et 2 500 euros. À cela s’ajoutent les coûts de l’équipement de base de votre chien.

Calculez également les dépenses régulières liées à une nourriture pour chien de qualité, à l’assurance responsabilité civile et aux visites chez le vétérinaire qui doivent avoir lieu au moins une fois par an.

Réfléchissez également à l’avance à comment faire garder votre animal pendant les vacances.

Conseil : il est aujourd’hui possible d’emmener un chien de berger islandais bien élevé en vacances dans de nombreuses régions. Que diriez-vous par exemple d’un séjour agréable à faire de la randonnée ?

Achat : où trouver un chien de berger islandais ?

Les chiens de berger islandais ne sont heureusement pas des chiens à la mode et on ne les trouve pas dans toutes les villes. Toutefois, il existe des éleveurs de cette race un peu partout en Europe.

Si vous avez décidé d’adopter un chien de berger islandais, il est préférable de rechercher sur Internet s’il y a un éleveur près de chez vous et s’il attend une portée dans un avenir proche. Il peut également être utile de contacter des associations spécialisées dans les chiens nordiques, qui peuvent vous mettre en contact avec des éleveurs de chiens de berger islandais.

Votre chien de berger islandais emménagera chez vous au plus tôt à l’âge de huit semaines. À ce moment-là, il sera vacciné, vermifugé plusieurs fois et aura un passeport pour animal de compagnie. N’oubliez surtout pas de faire les rappels de vaccination. Si vous devez vous rendre dans un autre pays pour y acheter votre nouveau chien, renseignez-vous bien au préalable sur l’adoption d’un chiot à l’étranger.

Attention aux éleveurs peu sérieux

Renoncez aux chiots des « éleveurs » non affiliés à un club. Ceux-ci sont généralement surtout intéressés par la perspective de gagner de l’argent rapidement et n’ont en outre pas suffisamment de savoir-faire pour élever des chiens de cette race. Ce n’est qu’auprès d’un éleveur sérieux que vous aurez la certitude d’avoir un chien de berger islandais typique au caractère bien trempé ayant reçu des soins de santé optimaux.

Si vous cherchez une autre solution, vous pouvez toujours vous tourner vers les refuges pour animaux. En effet, ils accueillent régulièrement des chiens de race comme le chien de berger islandais. Cela ne coûte donc rien de vous adresser à un refuge pour voir si un tel chien s’y trouve.

Nous vous souhaitons de passer de merveilleux moments en compagnie de votre chien de berger islandais !


Natalie Decker
Profilbild Natalie Decker (mit Pferd)

« Une vie sans chiot est possible, mais dénuée de sens », disait l’artiste Loriot. Je suis entièrement d’accord avec lui, et j’ajouterai même : « Tout comme une vie sans cheval, chat et lapin ! ». Les petits et grands animaux me passionnent, et j’ai la chance de pouvoir écrire à leur sujet en tant qu’auteur freelance. Avec mes articles, je cherche à sensibiliser les lecteurs à la condition animale et à donner des conseils utiles aux amoureux des animaux.


Articles similaires
Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
10 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » attire plus l’attention sur lui que n'importe quelle autre race. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Cela montre une fois de plus que ce sont bien les maîtres qui en font des chiens agressifs et incontrôlables. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.