Spitz loup ou Keeshbond : tout savoir

spitz loup

Le Spitz loup doit son nom à son apparence, qui rappelle celle d’un loup.

Ce chien de race, également connu sous le nom de « Keeshond » à l’étranger, doit son nom allemand « Wolfsspitz » à la couleur gris-ombré de son pelage, qui rappelle celle d’un loup. Le Spitz loup est le chien de garde idéal, mais son attachement aux humains et son tempérament facile font également de lui un bon chien de famille et de compagnie.

Chien Spitz à l’apparence aussi sauvage qu’un loup

Connaissez-vous un chien à la nature docile et amicale, avec l’étonnante apparence d’un loup ? Il s’agit du Spitz loup, qui nous offre un joli contraste avec son aspect primitif voire sauvage, son pelage dense, de longueur moyenne, un sous-poil abondant de couleur grise argentée avec des extrémités noires.

Son poil gris-ombré, qui rappelle le dessin d’un loup sauvage, un trait caractéristique de cette race de chien, qui explique la présence du nom « loup » dans sa dénomination.

Comme tous les Spitz, le Keeshond a un museau pointu, semblable à celui d’un renard. Sa truffe et ses oreilles sont en général de couleur noire. La crinière hirsute qui forme une collerette autour de ses épaules est d’un gris argenté plus clair et s’obscurcit de nouveau au niveau du dos et du ventre. Sa queue, très dense et touffue, est portée fièrement sur le dos.

Est-il grand ?

Avec une hauteur au garrot comprise entre 43 et 55 cm, le Spitz loup fait partie des plus grands représentants de la race allemande Spitz. Si on le compare à d’autres races de chiens, il est de taille moyenne. Il existe aussi le Spitz nain, de taille petite.

Caractère du Spitz loup : un chien de garde affectueux

Jusqu’à présent, le chien Spitz loup est connu pour son caractère fidèle et loyal. Ces deux qualités associées à une attention soutenue, à une méfiance instinctive envers les étrangers ainsi qu’à une tendance à aboyer de manière précoce, ont fait de lui un excellent chien de garde très apprécié, surtout en zone rurale.

Aujourd’hui employé essentiellement comme chien de famille et de compagnie, il a gardé sa nature fidèle et affectueuse, tout comme sa vigilance. Très demandeur d’affection, le Spitz loup cherche constamment la proximité de ses maîtres. Il est de par sa nature réfractaire à la solitude.

Comme il a une tendance à vouloir contenter son maître et docile de nature, il peut heureusement accompagner ses propriétaires (presque) partout.

Il est capable de s’adapter aux conditions de vie et au quotidien de ses maîtres sans exigence particulière, à partir du moment où il sait ses humains bien-aimés à proximité et en sécurité.

spitz loup caractère
Le Spitz loup crée des liens très étroits avec ses maîtres et fait preuve d’une grande loyauté.

Quelles sont les aptitudes requises pour élever un Keeshbond ?

Le Spitz loup a la réputation d’être un chien peu exigeant. Toutefois, on aurait tort de sous-estimer ce chien. Il a beau s’adapter à (presque) toutes les conditions de vie de ses maîtres et s’avérer – une fois bien éduqué – un compagnon obéissant et docile, il n’en demeure pas moins un chien ayant des besoins spécifiques.

Qu’il s’agisse d’un chiot Spitz ou d’un grand Spitz, c’est un canidé qui a besoin de dépenser son énergie en terrain naturel.

Même si vous n’avez pas besoin de passer plusieurs heures par jour sur un terrain de sport canin, vous devriez veiller à ce que votre animal ait suffisamment d’occasions de se divertir.

Un chien qui apprécie la nature

Le Spitz loup aime la nature et passe volontiers du temps dehors. Si vous le laissez tranquillement dormir à vos pieds chez vous, il sera dans un état de surexcitation une fois dehors et montrera alors son vrai tempérament.

Le Keeshond appréciera tout particulièrement les longues promenades en forêt ou les randonnées en votre compagnie. Si vous avez envie de lui faire faire encore plus de sport, vous devriez pouvoir susciter l’enthousiasme de votre compagnon pour différents sports canins.

Des chiens pour la famille ou pour les seniors ? Plutôt campagne ou ville ?

Le Spitz loup convient aussi bien aux jeunes familles qu’aux seniors actifs qui aiment passer du temps en plein air. Ce compagnon docile et facile à gérer est capable de s’adapter rapidement à n’importe quel lieu.

Cela dit, ce chien de race prompt à aboyer et primitif, qui a conservé au fond de lui de nombreux traits de caractère propres au chien de garde, appréciera sûrement davantage la vie à la campagne qu’une maison de ville étroite.

Quelle éducation pour un Chien Spitz

Pour que son caractère serein et peu exigeant puisse pleinement s’exprimer, ce chien a besoin – comme tous les chiens, en principe – d’une éducation de qualité reposant sur la cohérence. En plus de l’apprentissage des ordres de base indispensables, l’enjeu consiste souvent à réduire la propension de ce chien à aboyer.

Le Spitz loup, dont l’instinct de protection coule dans les veines, n’hésite en effet pas à aboyer à la première alerte et a tendance – notamment quand il s’ennuie – à se transformer en roquet. En introduisant la socialisation le plus tôt possible, en lui fixant clairement des limites à ne pas franchir et en veillant à l’occuper à un rythme soutenu de manière à ce qu’il puisse exprimer son tempérament, vous pourrez cependant réduire significativement les aboiements.

Vous feriez en même temps bien d’habituer le plus tôt possible votre compagnon affectueux à rester seul de temps à autre – ne serait-ce que pendant de courtes périodes.

Une relation affectueuse avec son maitre

Le Spitz loup a la réputation d’être extrêmement docile, intelligent et surtout attaché aux humains. Si la relation chien-maître s’avère harmonieuse, c’est-à-dire si la confiance réciproque indispensable à toute relation est instaurée, votre Spitz loup cherchera constamment à vous plaire et renoncera rapidement aux comportements que vous n’aimez pas le voir adopter.

Entretien : un brossage du poil régulier

Malgré sa fourrure épaisse, le poil du Spitz loup ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Le sous-poil ne tend en effet pas à former de nœuds ni à feutrer, si bien qu’il suffit de brosser rapidement son pelage de manière régulière. Le Keeshond présente l’avantage d’avoir un poil très peu odorant. Aucun risque donc d’être exposé à une forte odeur de chien si vous optez pour cette race.

Comme pour tous les chiens, un contrôle et un nettoyage réguliers des yeux, des pattes, des dents et des oreilles est de mise. N’oubliez naturellement pas non plus les examens annuels (check-up) chez le vétérinaire, les vaccins et les traitements vermifuges.

L’alimentation du Spitz loup

Une question importante, que les propriétaires de chiens doivent sans cesse se poser est : de quelle nourriture mon chien a-t-il besoin ? Même si le Spitz loup est en principe un chien peu exigeant, vous devriez veiller à ce que votre animal dispose de tous les nutriments essentiels.

Les besoins nutritionnels varient non seulement d’un chien à l’autre mais dépendent également de l’âge de l’animal  :

  • Un chiot qui se trouve encore en phase de pleine croissance aura naturellement besoin d’autres aliments qu’un chien adulte ou qu’un chien âgé qui passe le plus clair de son temps sur sa couverture.
  • La quantité et la sorte d’activité physique exercée par l’animal ainsi que sa taille, son poids et son état de santé influent aussi sur les besoins du chien.

En cas de doute, mieux vaut demander l’avis de votre vétérinaire ou de l’éleveur pour déterminer avec précision les besoins de votre protégé.

Découvrez notre gamme de croquettes pour chien sur notre boutique en ligne zooplus. 

Qu’en est-il de la santé du Spitz loup ?

Aucune maladie spécifique à la race n’a été répertoriée pour le Spitz loup. Cette race de chien primitive est particulièrement robuste et facile d’entretien.

Quelle est l’espérance de vie d’un Spitz loup ?

Il n’est pas rare que ce chien atteigne l’âge de 15 ans, voire plus. Cette longévité tient probablement au fait que cette race n’a jamais été sur-domestiquée. Son caractère frugal lui a certes valu de jouir d’une grande popularité pendant les périodes difficiles, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale, mais le Keeshond sauvage et primitif n’est jamais devenu un chien à la mode.

Élevage et achat : le Spitz loup est une espèce rare

Jusqu’à présent, le Spitz loup est une race de chien assez rare. Trouver des éleveurs de Keeshond, dont les chiennes attendent en plus des chiots, peut donc prendre un certain temps.

Mettez ce temps à profit pour vous préparer de manière optimale à accueillir votre nouveau colocataire à quatre pattes. En plus de l’équipement de base indispensable, comme la gamelle et la couverture, vous devriez régler les questions importantes telles que : qui s’occupe de mon chien si je dois voyager ou si je suis malade ? Quels sont les vaccins indispensables ? De quelle nourriture mon chien a-t-il besoin ?

Une fois que vous avez trouvé un éleveur, évaluez bien ses compétences. Un professionnel sérieux autorise en règle générale les visites chez lui. Vous pourrez ainsi découvrir l’environnement des chiots Spitz loup et faire la connaissance de leurs parents. Ce sera aussi l’occasion de poser des questions à l’éleveur.

Vous aurez en outre un aperçu de la manière dont se passe l’éducation et la socialisation des chiots. Comme la phase d’imprégnation intensive a lieu jusqu’à la neuvième semaine de vie, une socialisation dans un cadre bienveillant pendant cette période revêt une importance cruciale.

Quel est le prix du Spitz loup ?

Un Spitz loup acheté auprès d’un professionnel digne de confiance coûte entre 1000 et 1400 euros.

spitz loup prix
Le Spitz loup est une race plutôt rare et ne se trouve donc pas facilement.

Spitz loup et  Keeshond, quelles différences ?

Cette question ne manquera pas de mettre aussi bien les experts que les amateurs de la race dans l’embarras. Même si la plupart des cynologues utilisent aujourd’hui le nom hollandais « Keeshond » et la désignation allemande « Spitz loup » en en faisant en général des synonymes renvoyant à une seule et même race de chien. Un examen attentif permet de repérer quelques rares différences entre le Spitz loup et le Keeshond.

Le Spitz loup est par exemple généralement un peu plus grand que le Keeshond, alors que ce dernier a un pelage légèrement plus long et encore plus volumineux que celui du Spitz loup. Mais comment de telles différences sont-elles possibles ?

Un aperçu historique aide à y voir plus clair

Pour comprendre l’évolution du Spitz loup, et notamment du Keeshond, il peut s’avérer utile de s’intéresser à l’apparition de cette race de chien. Car une chose est sûre : les deux variantes ont une origine commune, et celle-ci remonte à loin.

Le Spitz passe pour l’une des plus anciennes races de chiens allemandes, et ses remarquables performances en tant que chien domestique, chien de ferme et chien de garde ont fait de lui au fil du temps un compagnon de tous les jours indispensable pour de nombreuses générations.

La mascotte du Parti populaire néerlandais

Le Néerlandais Cornelis « Kees » de Geyzelar, chef du Parti populaire néerlandais, avait lui aussi un Spitz loup d’une fidélité exemplaire comme compagnon. En 1781, le chien de Kees devint le symbole de la révolution patriotique. Les chiens de ce type furent dorénavant appelés « Keeshond » en Hollande.

Aujourd’hui, les Néerlandais emploient ce nom comme un terme générique regroupant les cinq variantes du Spitz allemand. Pour établir des différenciations plus précises, ils ajoutent des compléments du nom, comme par exemple « Dwergkeeshond » (= Spitz nain), « Grote Keeshond » (= Grand Spitz) ou « Wolfsgrijze Keeshond » (= Spitz loup).

De l’Allemagne et des Pays-Bas au monde entier

De l’Allemagne et des Pays-Bas, la race a fini par faire son apparition dans d’autres pays européens et aux États-Unis, où les chiens prirent le nom de Keeshond ou de Spitz loup en fonction de leur pays d’origine.

Au fil de temps, deux lignées distinctes se sont développées, pour lesquelles différentes caractéristiques ont été privilégiées.

  • Si l’on place un Keeshond néerlandais et un Spitz loup allemand l’un à côté de l’autre, de légères différences sont en effet visibles, comme par exemple une taille au garrot plus petite et un poil plus long chez le Keeshond et des membres plus longs et un poil légèrement plus court chez le Spitz loup. Toutefois, il n’a jamais été possible d’établir une délimitation précise des deux phénotypes en raison de la profusion de points communs existant entre les deux lignées.
  • Selon les pays, les termes « Keeshond » et « Spitz loup » revêtent donc des significations très différentes. Alors que le nom « Keeshound » est utilisé aux Pays-Bas en tant que terme générique renvoyant à la race Spitz, comme nous l’avons déjà mentionné, ce même nom désigne en Grande-Bretagne et aux États-Unis exclusivement la variante du Spitz loup.
  • En Scandinavie, par contre, les deux appellations sont couramment utilisées et font référence à différentes variantes. Les cynologues et les éleveurs allemands utilisent généralement l’appellation « Spitz loup » pour décrire les deux types.

Pour le distinguer de la race Keeshound qui s’est développée à l’étranger, il arrive que le Spitz loup allemand soit aussi qualifié de « type allemand ancien ».

Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain (loulou de Poméranie)

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant qu'il soit de plus en plus apprécié !
12 min

Cavalier King Charles spaniel

Le Cavalier King Charles spaniel se distingue du King Charles spaniel par un élément facilement repérable : la longueur de son museau. Les deux races tiennent leurs noms des rois Charles Ier et Charles II, qui appréciaient beaucoup ces chiens. Le King Charles est aujourd’hui toujours aussi apprécié qu’à l’origine.
10 min

American Staffordshire terrier

L’American Staffordshire terrier, également connu sous le nom d'« amstaff » attire plus l’attention sur lui que n'importe quelle autre race. Alors qu’il est considéré comme un « chien d’attaque dangereux », et que sa détention est conditionnée voire interdite dans certains pays européens, il est appelé « Nanny Dog » (chien nourrice) en Grande-Bretagne. Cela montre une fois de plus que ce sont bien les maîtres qui en font des chiens agressifs et incontrôlables. Derrière les préjugés se cache un compagnon intelligent, dynamique et toujours fidèle.