Mekong bobtail

Mekong bobtail adulte

Le Mekong bobtail typique : une queue en forme de pompon et une robe colourpoint.

Le Mekong bobtail est une race de chat rare, originaire d’Asie. Les caractéristiques typiques du Mekong bobtail sont sa courte queue en forme de pompon et sa robe que l’on qualifie de « colourpoint ».

L’apparence du Mekong bobtail

Sans sa courte queue, on pourrait facilement confondre le Mekong bobtail avec un siamois. Les deux races ont un poil court ainsi qu’une robe claire et colourpoint.

Le Mekong bobtail pèse en moyenne entre 3,6 et 4,5 kilos et fait donc partie des chats de taille moyenne, c’est un animal musclé, élancé et élégant. Ses pattes sont de longueur moyenne.

Caractéristique typique du Mekong bobtail : une queue en forme de pompon

La particularité de cette race de chat rare est sa courte queue en pompon. Selon le standard de l’association des éleveurs de chat « World Cat Federation », la queue du Mekong bobtail doit avoir au moins trois vertèbres. Sa longueur ne doit cependant pas dépasser un quart de la longueur du corps du chat.

Une robe colourpoint

Le pelage du Mekong bobtail est court, brillant et ne comporte presque pas de sous-poil. On reconnaît également le Mekong bobtail grâce à la couleur singulière de sa robe colourpoint caractéristique.

Que faut-il comprendre par « colourpoint » ? Les chats à la robe colourpoint ont des poils clairs sur le corps. Le museau, les oreilles, les pattes et la queue sont de couleur plus foncée.

Cette association de couleurs pour le moins singulière est due à un trouble métabolique héréditaire : l’enzyme tyrosinase, nécessaire à la production de mélanine, ne s’active qu’à des températures plus basses. Or, la mélanine est nécessaire pour donner au pelage une couleur plus foncée.

Chez les chats à robe colourpoint, la coloration foncée n’est présente qu’au niveau des parties du corps les plus froides situées aux extrémités du corps. Au centre, où le corps est plus chaud, le pelage reste clair (albinisme partiel). Les chatons, eux, sont entièrement blancs, car il fait tellement chaud dans l’utérus qu’aucune mélanine n’est produite.

Le siamois, le birman (sacré de Birmanie), le thaï, le ragdoll et le balinais font également partie des races de chat à robe colourpoint.

Les grands yeux ovales du Mekong bobtail brillent d’un bleu intense. C’est là encore un point commun qu’il partage avec d’autres chats à robe colourpoint, comme par exemple le siamois.

Caractère : un animal joueur et vif d’esprit

Les chats de cette race sont décrits comme vifs d’esprit, curieux et joueurs. Cependant, ces animaux intelligents ont besoin de beaucoup d’attention et d’une activité régulière. S’ils s’ennuient, il peut leur arriver de miauler de manière excessive. Comme le siamois, le Mekong bobtail est relativement « expressif ».

Prenez donc le temps de jouer régulièrement avec votre chat et mettez à sa disposition un arbre à chat et un griffoir afin qu’il puisse grimper et faire ses griffes. Pourquoi pas aussi initier votre Mekong bobtail au clicker training ?

Vous pouvez également l’occuper avec des jeux d’intelligence.

Un chaton mekong bobtail
Le Mekong bobtail est très joueur.

Le Mekong bobtail : un chat facile à toiletter et peu exigeant

Le Mekong bobtail a la réputation d’être relativement facile à toiletter et n’est pas particulièrement exigeant envers son maître. Puisqu’il s’agit d’une race à poil court, il suffit de brosser ses poils de temps en temps, surtout au printemps et en automne, lors des périodes de mue.

Bien sûr, pour qu’un Mekong bobtail se sente bien chez vous, veillez à lui donner de la nourriture de qualité et à laisser à sa disposition un bac à litière qui lui conviendra, tant d’éléments essentiels à son bien-être.

Le Mekong bobtail peut vivre en extérieur, mais il se sent également bien en appartement, l’idéal est d’avoir un balcon sécurisé ou un jardin sûr.

Un chat sociable qui s’épanouira au sein d’une famille

Grâce à son caractère convivial et affectueux, le Mekong bobtail s’épanouit parfaitement au sein d’une famille. On dit qu’il s’entend particulièrement bien avec les enfants ! Il s’entend également très bien avec les autres animaux de compagnie.

Une longue espérance de vie malgré d’éventuels problèmes de santé

Certaines maladies héréditaires sont particulièrement fréquentes chez le Mekong bobtail. Ce sont par exemple des problèmes oculaires telles que le nystagmus ou le larmoiement des yeux. Contrôler régulièrement les yeux de votre animal et consultez immédiatement un vétérinaire en cas de problème.

Les chats de cette race sont également sujets aux tumeurs mammaires et à d’autres maladies cancéreuses. Les infections des voies urinaires et de l’appareil digestif ne sont pas rares non plus.

Le fait que le Mekong bobtail ait une queue très courte et de surcroît en forme de pompon est également susceptible d’entraîner des problèmes de santé. Les chats ont besoin de leur queue pour garder l’équilibre lorsqu’ils grimpent. De plus, la queue est un moyen de communication important pour ces animaux.

Les races de chat sans queue comme le Manx présentent de sérieux troubles au niveau de la colonne vertébrale. Selon les experts, il est possible que le Mekong bobtail, avec sa queue courte, souffre également de problèmes au niveau de la colonne vertébrale.

Malgré ces éventuels problèmes de santé, l’espérance de vie d’un Mekong bobtail est assez longue puisqu’elle se situe entre 15 et 18 ans.

N’achetez pas de Mekong bobtail

Le Mekong bobtail est extrêmement rare et donc difficile à trouver. C’est en Russie que l’on trouve le plus d’éleveurs.

Même si le caractère affectueux des chats de cette race vous attire, il vaut mieux renoncer à en acheter un. En effet, votre demande encouragerait l’élevage de chats souffrant de graves problèmes de santé. Il est possible que vous trouviez votre bonheur dans un refuge pour animaux : il arrive régulièrement que des chats de race se retrouvent dans un refuge.

Mais dans tous les cas, ne vous adressez pas aux éleveurs qui proposent un Mekong bobtail sur un site de petites annonces ! Ce sont en règle générale des « éleveurs » sans scrupules, dont le seul but est de gagner de l’argent rapidement. La plupart du temps, les animaux ne vivent pas dans de bonnes conditions, n’ont pas de papiers en règle et ne sont ni vaccinés ni vermifugés.

Origines : de la Thaïlande à la Russie

Le Mekong bobtail trouve ses origines en Thaïlande, on présume qu’il descend du siamois. La race doit son nom au fleuve Mékong, qui traverse notamment la Thaïlande. Parfois, cette race de chat est également appelée « thaï sans queue » dans les pays anglophones.

En Asie, cette race de chat insolite serait relativement répandue, il est également très populaire en Russie et cela découle de son histoire pour le moins intéressante : au 19ème siècle, le roi du Siam (aujourd’hui la Thaïlande) aurait offert environ 200 chats au tsar russe Nicolas II, la plupart d’entre eux avaient cette queue singulière !

Parmi les autres races de chat ayant ce type de queue courte, on trouve le bobtail japonais, le bobtail des Kouriles et le Pixie-bob.

En bref : un chat des plus charmants

Le Mekong bobtail est un animal des plus charmants : intelligent et affectueux, il convient particulièrement aux familles avec des enfants. Dans notre pays, cette race est très rare, et ce n’est peut-être pas plus mal. En effet, les chats de cette race ont tendance à souffrir de divers problèmes de santé.

Articles les plus utiles
13 min

Chartreux

Le Chartreux, le Bleu Russe ou le chat maltais : trois noms différents pour désigner des races similaires. Le Chartreux est même l’une des races de chat les plus appréciées d’Europe !
10 min

Bengal

Le Bengal est un chat unique, qui peut réellement être qualifié de félin domestique. Pourtant, les éleveurs de la race misent sur les gènes communs que partage le chat Bengal avec les chats sauvages.
8 min

British Shorthair

Pour les amoureux des chats, difficile de résister à la robe pelucheuse et aux grands yeux du British Shorthair. Sans parler de sa douceur et de son caractère si adorable !